background preloader

Autres documents francophones

Facebook Twitter

SAVOIRLAITIER_CA - L’alimentation durable : sa définition et son rôle dans la nutrition et la santé. Retour à « Accueil » Le concept d’alimentation durable n'est pas nouveau, mais il est complexe. Afin d'alléger le fardeau environnemental lié à l'alimentation, des habitudes alimentaires « plus durables » devraient être adoptés. Cependant, certains aspects nutritionnels, culturels, sociaux et économiques doivent être pris en considération.

Tous les systèmes alimentaires, à partir de la production de base jusqu’à ce que l’aliment se retrouve dans l’assiette du consommateur, dépendent d'une façon ou d'une autre des ressources naturelles que sont l'eau, le sol fertile et la biodiversité. Les systèmes alimentaires sont responsables d'environ 30 % de la consommation énergétique mondiale et de plus de 20 % des émissions de gaz à effet de serre totales1. Qu'est-ce qui rend une alimentation « durable »? Il n’existe actuellement aucun consensus quant à ce qui constitue une alimentation durable. Une saine alimentation est-elle écologique? Conclusion. AGRICULTURE DE CONSERVATION - 2015 - La Biodynamie, un chemin prometteur vers l’agriculture durable de demain. PAYS YON & VIE - La Charte de développement durable. Son projet S'inscrivant dans le cadre des lois sur le développement durable, dite loi Voynet et de la loi Solidarité et Renouvellement Urbains (SRU), les 23 communes et les 2 intercommunalités du Pays Yon et Vie décident de définir un projet commun en suscitant la dynamique des acteurs de leurs territoires.

C'est à partir d'un diagnostic partagé que les membres du Conseil de développement et du Comité syndical ont ainsi fait émerger les axes majeurs sur lesquels le Pays devait s'appuyer pour assurer son développement dans de bonnes conditions déclinés en Charte de développement durable et en Scot. La Charte de développement durable La Loi d'Orientation pour l'Aménagement et le Développement Durable du Territoire (LOADDT), modifiée par la loi urbanisme et habitat du 2 juillet 2003, définit la Charte comme le texte fondateur du Pays sur lequel les différents acteurs locaux s'engagent.

Le projet de territoire à horizon 2010-2015+ Les fondements de la Charte du Pays Yon et Vie Le Pays en actions+ ESPECES DE BELGIQUE - Inventaire progressif. IRD - Numéro spécial Johannesburg 2002 - Sommet mondial sur le développement durable. DUNOD - 2009 - Management des risques pour un développement durable. Extrait en ligne : DU MANAGEMENT DES RISQUES AU DÉVELOPPEMENT DURABLE. Produire plus avec moins - Guide à l'intention des décideurs sur l'intensification durable de l'agriculture paysanne.

Avant-propos Avec la publication de Produire plus avec moins, en 2011, la FAO a proposé un nouveau modèle de production agricole intensive, à la fois très productif et durable sur le plan de l’environnement. L’Organisation a constaté que, au cours de ces cinquante dernières années, une agriculture basée sur l’utilisation intensive d’intrants avait permis d’accroître la production mondiale d’aliments et la consommation alimentaire moyenne par habitant. Ce faisant, toutefois, ce type d’agriculture a entraîné la surexploitation de bon nombre d’écosystèmes, mettant en péril la productivité future, et provoqué une augmentation des émissions des gaz à effet de serre responsables du changement climatique.

Elle n’a en outre pas permis de réduire le nombre de personnes qui souffrent de faim chronique, nombre aujourd’hui estimé à 870 millions. Nous devons faire en sorte d’asseoir la production et la consommation alimentaires sur une base véritablement durable. Remerciements Auteurs Comité directeur. SDA - OFFICE OF CHIEF ECONOMIST - Présentation : Santé, agriculture durable, systèmes alimentaires en évolution. Des concepts aux indicateurs du développement durable: multidimensionnalité et responsabilisation. 1La question des indicateurs du développement durable est posée depuis que la définition qu’en a proposé Gro Bruntland dans son rapport de 1989 «Notre avenir à tous» a été officiellement consacrée dans le cadre du Sommet de la Terre à Rio en 1992: «Satisfaire les besoins des générations actuelles sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire les leurs».

En effet, définie dans cette globalité, la notion de développement durable peine à être opérationnelle. Quels contenus donner au développement durable en termes techniques, organisationnels et de dispositifs publics et quels indicateurs pour les instrumenter sont deux questions majeures pour donner au concept une réalité pratique. Les Nations Unies ont fait des propositions générales d'indicateurs en 1996 ; l'IFEN (Institut français de l'environnement) a été chargé d'en tester la faisabilité dans le cadre français ; toutefois ces indicateurs ne sont pas encore chiffrés (IFEN, 2001). Prospective 2100 » Maintenance Mode. Le développement durable. Développement durable.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Diagramme du développement durable : une approche globale à la confluence de trois préoccupations, dites « les trois piliers du développement durable ». Pour atteindre les objectifs du développement soutenable, il faut notamment faire appel à des ressources naturelles, minérales et vivantes qu'on peut selon leur vulnérabilité classer en « pas, peu, difficilement, coûteusement ou lentement renouvelables ». Les aménageurs et gestionnaires peuvent alors chercher à les restaurer, les protéger et les économiser, et le cas échéant à compenser ses impacts Le développement durable (anglais : sustainable development qui peut aussi être traduit en français par développement soutenable) est une conception du bien commun développée depuis la fin du XXe siècle.

Définition Pour l'AFNOR en 2012, un État est dit « durable » si « les composantes de l'écosystème et leurs fonctions sont préservées pour les générations présentes et futures »[1]. Historique. Quels systèmes de production pour une agriculture durable ? Wilfrid Legg et Gérard Viatte, Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et des Pêcheries de l'OCDE Partout, les agriculteurs sont accusés de porter atteinte à l’environnement. La liste des griefs est longue : contamination du milieu par les pesticides et les effluents d’élevage, utilisation d’engrais qui ruissellent dans les cours d’eau et les nappes phréatiques, pollutions olfactives, atteinte au bien-être des animaux, destruction des anciens murets de pierre et des haies, érosion des sols et destruction des habitats naturels. Les agriculteurs répliquent qu’ils sont les « gardiens de l’espace rural », qu’ils offrent des paysages et des espaces verts aux citadins et aux touristes et qu’ils assurent une gestion de l’eau qui évite inondations et sécheresses.

De toute évidence, ils n’ont aucun intérêt à détruire les ressources qui les font vivre. Dans ces conditions, il apparaît nécessaire de repenser complètement le rôle de l’agriculture dans nos sociétés. Les enjeux sont clairs. Développement durable: UNESCO. L'UNESCO a été impliquée dans qui se sont déroulés en marge du sommet mondial. Depuis longtemps, l'Organisation s’intéresse aux questions liées au développement durable. Elle a ainsi largement contribué aux courants d'idées et aux actions qui ont suivi la Conférence de l’ONU sur l’environnement et le développement (Rio 1992).

Les contributions de l'UNESCO au Sommet mondial concernent les champs de son mandat : l’éducation, les sciences, la culture etla communication. Ces contributions trouvent aussi leur inspiration dans des documents tels que sa stratégie à moyen terme pour 2002-2007, une résolution de la Conférence générale relative au Sommet mondial de Johannesbourg, la décaration du millénaire de l'ONU ainsi que des plans d'action issus d'événements tels que Conférence mondiale sur l'enseignement supérieur, le Forum de Dakar sur l'Education pour tous , la Conférence mondiale des sciences de Budapest ou encore la Conférence mondiale sur la culture et le développement de Stockholm.

CNRS - 2008 - LA CERTIFICATION FORESTIERE COMME NORME DE GESTION DURABLE DES FORETS TROPICALES : UNE LABORIEUSE APPLICATION EN A. Produits biologiques : les consommateurs attendent une démarche globale. Incontournable ! Prendre en compte les trois piliers du développement durable Les opérateurs dits "historiques" de l'agriculture biologique ont adopté une démarche holistique bien avant que les principes du développement durable n'aient été érigés en principe de survie de l'humanité pour les décennies futures. Le réglement européen CE 2092/91 (aujourd'hui remplacé par le réglement CE 834/2007) en impliquant l'ensemble des acteurs de la filière autour de pratiques respectueuses de l'environnement a fait figure de réglement précurseur.

La force de notre secteur vient donc de notre capacité à nous projeter dans l'avenir sur la base de solides références en matière de protection de l'environnement puisque l'ensemble des substances nuisibles ou potentiellement nuisibles pour l'environnement et la santé sont systématiquement interdites dans la filière biologique. Aspects sociaux Les démarches d'information du public les plus connues aujourd'hui sont notamment celles du commerce équitable. ISDA - 2010 - PRODUIRE AUTONOME ET ECONOME SUR LES TERRITOIRES - L’AGRICULTURE DURABLE, UNE VOIE D’AVENIR.