background preloader

Soviétosphère (ex-URSS)

Facebook Twitter

Today's Demolishers of Lenin Monuments in Ukraine Had Predecessors... Les Forces spéciales Russes VS un combattant de MMA ! Qui l'emporte ? (vidéo) Peut-être avez-vous déjà entendu parler de ceux que l'on appellent communément les Spetsnaz ?

Les Forces spéciales Russes VS un combattant de MMA ! Qui l'emporte ? (vidéo)

L'expression est largement utilisée pour désigner la police, le FSB, le SVR ou encore l'armée Russe. Et si vous avez déjà vu les forces spéciales russes au combat, vous savez qu'il ne faut pas venir les titiller ceux-là. Connues pour leurs méthodes peu douces, ils avaient même été recrutés durant la Seconde Guerre Mondiale pour combattre aux côtés de l'armée soviétique.

Ainsi, ils sont formés pour être capable de se battre à mains nues. Et techniquement, aucune technique de combat ne leur résiste. Et à votre avis, si l'on met plusieurs membres des forces spéciales russes et un combattant de MMA sur un tapis, ça donne quoi ? Source image / image à la une : capture vidéo True Gym YouTube.

La Russie est-elle condamnée aux régimes autoritaires ? - La Croix. De l’empire des tsars au régime de Vladimir Poutine, de la monarchie à la république, le pouvoir russe reste d’essence autocratique.

La Russie est-elle condamnée aux régimes autoritaires ? - La Croix

Cent ans après la révolution de février 1917, la fascination pour l’homme fort semble se perpétuer. Les révoltes arabes l’ont encore démontré : le chemin qui mène de la révolution à la démocratie est long, fragile, incertain. Entre la prise de la Bastille et la chute du Second Empire, la France a patienté quatre-vingt-un ans avant d’accoucher d’un modèle républicain relativement solide et stable.

En Russie, cent ans après les révolutions de 1917, « le pouvoir se conjugue toujours au singulier », rappelle l’ouvrage collectif La Russie des tsars (1). Qu’il soit tsariste, soviétique ou républicain, qu’il soit incarné par des empereurs, des dirigeants du Parti communiste d’Union soviétique ou des présidents de la république, le régime demeure plus ou moins d’essence autocratique. . « La Russie est-elle condamnée à l’autoritarisme, aux oukases, à la force ?

862. Les accords de Minsk sont-ils morts ? Les accords de Minsk sont-ils morts ?

Les accords de Minsk sont-ils morts ?

Reléguée au second plan de l’actualité internationale par les récents développements en Syrie, la crise ukrainienne se situe à un tournant. Tout indique en effet que les décisions qui seront prises – ou pas – par les principaux protagonistes au cours des semaines à venir conditionneront durablement la donne dans le Donbass et, par conséquent, la situation de l’Ukraine et les relations russo-occidentales.

Un peu plus d’un an après leur signature, les accords de Minsk suscitent un scepticisme croissant. Il est vrai que le bilan est plutôt maigre. Certes, les violences dans les régions de Lougansk et de Donetsk sont incomparablement moindres que celles qui y régnaient début 2015. Face à ces blocages, les initiatives se sont multipliées depuis décembre. A ce stade, quelles sont les positions, l’état d’esprit et les arrière-pensées des uns et des autres ?

Deux scénarios majeurs s’esquissent pour les mois à venir. Arnaud Dubien. Украина в огне (фильм, 2016) Сюжет Ссылки «Украина в огне» (англ.) на сайте Internet Movie Database Видео «Украина в огне» Примечания См. также.

Украина в огне (фильм, 2016)

Идея отдать Приднестровье Украине может взорвать Восточную Европу. Сторонники объединения Молдавии и Приднестровья наконец-то придумали, что делать с непокорным, находящимся в блокаде Приднестровьем – отдать Украине в обмен на часть ее территорий, особенно памятных для румын.

Идея отдать Приднестровье Украине может взорвать Восточную Европу

Звучит это смешно, но на практике подобная политика способна взорвать всю Восточную Европу. В Молдавии сторонники объединения с Румынией выступили с предложением отдать Украине Приднестровье в обмен на юг Бессарабии и часть Буковины, которые входят в состав Одесской и Черновицкой областей. Об этом заявлено на состоявшемся в Кишиневе съезде «Сфатул Цэрий – 2» – неофициального парламента из 101 депутата, который учрежден для разработки стратегии и документации по слиянию в одно государство с румынами. «Бесконечные обмены территориями послужили основным аргументом при втягивании Румынии в войну против СССР на стороне Германии» «Румыния должна начать переговоры с Украиной об обмене территориями.

СССР никогда не признавал оккупацию Бессарабии.