background preloader

Introduction

Facebook Twitter

Publications scientifiques : la guerre est déclarée. C’est un véritable coup d’éclat pour le monde académique et surtout un symbole.

Publications scientifiques : la guerre est déclarée

À partir de ce mois-ci, la prestigieuse Université de Californie, n’aura plus accès aux publications scientifiques d’Elsevier, le plus gros éditeur scientifique au monde. Son abonnement a tout simplement été résilié après des mois de négociations infructueuses. La raison de la discorde : le coût prohibitif des souscriptions, entre autres. Ainsi en 2018, l’établissement a dû débourser 11 millions de dollars pour que ses chercheurs puissent accéder à 1500 journaux scientifiques appartenant à Elsevier — qui en détient au total près de 3000. Une situation jugée intenable. Pour bien comprendre, l’origine de la crise, il faut revenir au modèle économique des éditeurs scientifiques comme Elsevier. Médecins Sans Frontières - COVID-19 : MSF dit non à l'exploitation de cette pandémie. « Aucune technologie contre le Covid-19 ne doit être soumise à un monopole » Tribune.

« Aucune technologie contre le Covid-19 ne doit être soumise à un monopole »

Quel sera l’épilogue de la pandémie de Covid-19 ? Selon la théorie classique, la crise pourrait passer en quelques mois, grâce à des médicaments antiviraux actuellement en phase d’essai, et le virus serait peut-être éradiqué dans quelques années avec l’arrivée d’un vaccin. Malheureusement, si tout semble indiquer que des antiviraux seront bientôt disponibles, et qu’un vaccin pourra être élaboré, le simple fait qu’un traitement existe ne garantit pas que nous pourrons en bénéficier. Comme lors de précédentes pandémies, les traitements et vaccins risquent d’être enfermés à double tour dans les forteresses du monopole des détenteurs de brevets, les groupes pharmaceutiques, qui seuls auront le pouvoir de décider du sort de chacun.

La folle opposition aux brevets sur un vaccin contre le Covid-19. Dans cette période de crise sanitaire, il est important de souligner le travail incroyable de Médecins Sans Frontières (MSF) dans l'intérêt des patients du monde entier.

La folle opposition aux brevets sur un vaccin contre le Covid-19

L'organisation a un bilan exemplaire en matière d'assistance dans les zones de combat, de famines et de pandémies, pour aider les patients souffrant d'un manque d'assistance médicale. Lors de l'épidémie d'Ebola de 2014-2015 en Afrique de l'Ouest, MSF a été la principale organisation à se battre pour les patients. Son bilan pourrait d'ailleurs être comparé avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui souffre d'une lenteur importante du fait de son origine politique. Cependant, son opposition actuelle aux brevets sur les médicaments traitant le Covid-19 méconnaît l'importance des droits de propriété intellectuelle pour l'innovation médicale. MSF mène une campagne sur l'accès aux médicaments qui déforme les réalités du marché des médicaments, tout en appelant à des solutions qui nuiraient à l'innovation scientifique. Le mesmérisme ou "magnétisme animal" : un puissant mouvement culturel à la fin du 18e siècle · Histoire de l'électricité et du magnétisme (site Ampère)

Le vaccin anti-Covid au cœur des stratégies géopolitiques. Les puissances mondiales se posent en rivales sur la question des vaccins anti-Covid, les intérêts nationaux reprenant le dessus sur le multilatéralisme pourtant prôné par l’OMS.

Le vaccin anti-Covid au cœur des stratégies géopolitiques

Et face à des pays occidentaux se repliant sur eux-mêmes, le "soft power" chinois tisse un peu plus sa toile. En géopolitique, chaque occasion est bonne pour avancer ses pions. S’unir pour un vaccin pour tou-te-s contre le COVID-19. L'humanité d'aujourd'hui, vulnérable face à ce virus, est à la recherche d'un vaccin efficace et sûr contre le COVID-19.

S’unir pour un vaccin pour tou-te-s contre le COVID-19

C'est notre meilleur espoir de mettre un terme à cette douloureuse pandémie mondiale. Nous demandons aux ministres de la santé réunis à l'Assemblée mondiale de la santé de se rallier d'urgence à la cause d'un vaccin pour tou-te-s contre cette maladie. Les gouvernements et les partenaires internationaux doivent s’engager : lorsqu'un vaccin sûr et efficace sera développé, il devra être produit rapidement à grande échelle et mis gratuitement à la disposition de tous, dans tous les pays. Open Access : les scientifiques poursuivent le boycott contre Elsevier. (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) La maison néerlando-britannique va devenir spécialiste de la gestion de crise : un nouveau boycott a été annoncé, cette fois par le comité éditorial de la revue Lingua, une référence pour la linguistique.

Open Access : les scientifiques poursuivent le boycott contre Elsevier

Les 6 éditeurs et l'ensemble du comité éditorial, soit 31 personnes, ont décidé d'un commun accord de rendre leurs tabliers pour protester contre le refus d'Elsevier de proposer la revue en open access, ou accès ouvert. Leur démission sera effective dès le mois de janvier prochain, et les chercheurs ouvriront une nouvelle revue, Glossa, en accès ouvert. La communauté scientifique dénonce avec de plus en plus de virulence le système des publications académiques : les chercheurs sont contraints de consacrer une partie de leur budget au paiement d'une publication dans un journal, tandis que leurs confrères du comité éditorial examinent leur travail sans aucune contrepartie. (via Inside Higer Ed)

La libre circulation de la connaissance dans l’Union européenne. Publié le 14 juin 2018, par Thérèse HAMEAU Le Conseil « Compétitivité » a également adopté des conclusions sur le nuage européen pour la science ouverte.

La libre circulation de la connaissance dans l’Union européenne

Conclusions du Conseil sur l’accélération de la circulation des connaissances dans l’UE. Valorisation de la recherche scientifique, propriété intellectuelle, innovation. 1La moisson de l’année 2018/2019 repose essentiellement sur l’analyse de textes non toujours normatifs.

Valorisation de la recherche scientifique, propriété intellectuelle, innovation

La première partie de la chronique présente les recommandations du Parlement européen au sujet de la recherche et de l’innovation industrielle en matière d’intelligence artificielle. La seconde partie porte, quant à elle, sur la loi PACTE qui sera analysée dans ses aspects relatifs à la propriété intellectuelle et à la mobilité des chercheurs créateurs d’innovations. 2La résolution du Parlement européen du 12 février 2019 sur une politique industrielle globale sur l’intelligence artificielle (IA) et la robotique (2018/2088(INI)) intervient après une première résolution, adoptée le 16 février 2017, contenant des recommandations à la Commission concernant les règles de droit civil sur la robotique, qui se voulait néanmoins plus ciblée et spécifique.

La " société de la connaissance" La notion de "société de la connaissance" date de 1969.

La " société de la connaissance"

Elle est introduite par Peter Drucker. La société de la connaissance se différencie de la "société de l'information". Peter Drucker décrit le passage des sociétés industrielles traditionnelles à des "sociétés de la connaissance". =sociétés où la connaissance est : Internationalisme scientifique et révolution quantique : les premiers Conseils Solvay. 1Contrairement à une idée reçue, les congrès internationaux en sciences ont une histoire relativement récente.

Internationalisme scientifique et révolution quantique : les premiers Conseils Solvay

Les premières conférences internationales de chimie et de mathématiques n’apparurent qu’au cours de la seconde moitié du xixe siècle et la première rencontre internationale en physique fut celle de Paris en 1900. 2Deux grandes initiatives marquèrent le changement qui intervint à l’aube du siècle dernier. Elles naquirent dans le sillage des grandes expositions, à la faveur d’un élan d’internationalisme, fondé sur une conscience des bienfaits que pouvait apporter la pratique d’une science transparente et universelle.

D’une part, il y eut l’initiative d’Alfred Nobel, qui encouragea la recherche scientifique par l’attribution de prix prestigieux. Les salons au XVIIIe siècle. Vidéo Les salons au XVIIe siècle Contexte historique. Salon de Mme Geoffrin (1749-1777) Marie-Thérèse Geoffrin (1699-1777) est une célèbre femme des Lumières par la haute position qu’elle occupe dans le grand monde parisien. Son salon jouit d’une réputation européenne et réunit toute la sommité littéraire et scientifique. Issue de la bourgeoisie, elle possède une grande fortune qu’elle dépense avec une magnificence de princesse.

Mme Geoffrin a été formée par une autre salonnière fameuse, Mme de Tencin. Ce tableau du peintre Lemonnier célèbre l’importance des salonnières du XVIIIe siècle. Tous ceux qui ont compté sur la scène mondaine, philosophique et artistique au cours du siècle des Lumières y figurent, bien au-delà des membres qui ont effectivement formé la société de Mme Geoffrin : Julie de Lespinasse, d’Alembert, Fontenelle, Montesquieu, Diderot et Marmontel… tandis que l’acteur Lekain lit une pièce de Voltaire, alors en exil – mais son buste, au fond, semble régner sur l’assistance.

Europe des savoirs (XVIIe-XVIIIe siècle) (L’) L’expression d’Europe « des savoirs » peut sembler imprécise ; elle permet cependant de rendre compte des récentes reformulations de l’histoire des connaissances et des sciences au cours de la seconde modernité. Vaste programme, en effet, que de retracer les découvertes, les pratiques et les faits sociaux produits par et autour des sphères lettrées, érudites et savantes des xviie et xviiie siècles.

Ce moment d’ébullition de la connaissance a longtemps été raconté comme une odyssée triomphante, avec son panthéon convenu de figures (le « savant »), d’institutions (les académies), de pratiques (l’expérience) et de lieux (le laboratoire). Elle met – littéralement – en scène la façon dont les sciences contemporaines se seraient constituées, puis progressivement émancipées, des pratiques et des connaissances d’un âge « pré-scientifique » antérieur. Ce récit repose sur l’idée d’une « révolution scientifique », initiée au xviie siècle. . « Révolution scientifique » ? HGGSP Term thème 6 introduction DC relu SR. Peter Drucker, le « pape du management »