background preloader

Alexei Stakhanov

Alexei Stakhanov

http://www.youtube.com/watch?v=l5Wtf8M7Pw0

Related:  2. L'URSS de Lénine à StalineStakhanov, héros de propagandeurss staline

Les crimes de masse sous Staline (1930-1953) - Encyclopédie des violences de masse Les déportations massives de paysans dans le cadre de la « liquidation des koulaks en tant que classe » (1930-1932)**** Le lancement de la collectivisation forcée des campagnes, décidé au Plenum du Comité central du Parti communiste de novembre 1929, s’accompagne de la « liquidation des koulaks en tant que classe » ou « dékoulakisation ». Cette campagne a un double objectif : « extraire » (tel est le terme employé dans les instructions confidentielles) les éléments susceptibles d’opposer une résistance active à la collectivisation forcée des campagnes et « coloniser » les vastes espaces inhospitaliers de la Sibérie, du Grand Nord, de l’Oural et du Kazakhstan.

Alekseï Stakhanov Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mineur soviétique Alekseï Stakhanov vers 1935. Il parait que son véritable prénom n'était pas Alekseï, mais Andreï ou Aleksandr. Goulag Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec Koulak. Le Goulag est l’organisme central gérant les camps de travail forcé en Union soviétique. Les principaux camps du Goulag entre 1923 et 1961, selon les travaux de la fondation russe Memorial Le terme Goulag est un acronyme formé d'après le russe Главное управление лагерей, Glavnoïé oupravlénié laguéreï, qui signifie « Administration principale des camps ». Staline / Trotski : le tsar et le prophète - 26/03/2015 - News et vidéos en replay - Duels Staline face à Trotski, c’est un duel absolu, ultime, à mort. Un duel idéologique entre deux visions du communisme, un duel politique pour la prise du pouvoir mais surtout et avant tout, un duel entre deux hommes que tout oppose, du physique à l’intellect, des origines aux motivations, du parcours à l’ascension. Le fils de savetier géorgien face au juif cosmopolite, le rustre taciturne contre l’intellectuel bavard, le calculateur méthodique et l’enthousiaste brillant, l’organisateur patient contre le flamboyant pressé, le nationaliste rationnel face au théoricien mondialiste… Le duel entre Staline et Trotski se déroule sur trente ans à travers plusieurs continents.

Joseph STALINE né le 18 décembre 1878 à Gori (Géorgie) mort le 5 mars 1953 à Moscou (URSS) Secrétaire Général du Parti Communiste d’URSS (1922-1953) Un héros soviétique : Alexeï Stakhanov Dimanche 21 septembre 7 21 /09 /Sep 21:29 J’ai évoqué en cours avec mes TL, la figure d’Alexeï Grigorievitch Stakhanov, symbole de l’ouvrier soviétique repoussant au nom du communisme les limites du travail humain. Dans les années 30, Alexeï travaille dans les mines de charbon de Kadiyivka dans le bassin du Donbass en Ukraine. Histoire de l'URSS sous Staline Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vous lisez un « bon article ». L’URSS sous Staline est un État souvent présenté comme l'un des principaux exemples de totalitarisme[note 1], modelé par un dirigeant qui disposait de la totalité des pouvoirs et se fit entourer d'un intense culte de la personnalité.

Hannah Arendt Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Arendt. Extrait d'un timbre allemand imprimé en 1988 à l'effigie de Hannah Arendt. Hannah Arendt, née Johanna Arendt[1] à Hanovre le et morte le à New York, est une philosophe allemande naturalisée américaine, connue pour ses travaux sur l’activité politique, le totalitarisme et la modernité. Elle ne se désignait pas elle-même comme « philosophe », mais plutôt d'après sa profession : professeur de théorie politique (« political theorist »). Son refus de la philosophie est notamment évoqué dans Condition de l'homme moderne où elle considère que « la majeure partie de la philosophie politique depuis Platon s'interpréterait aisément comme une série d'essais en vue de découvrir les fondements théoriques et les moyens pratiques d'une évasion définitive de la politique[2]. »

Les années trente en URSS La période de la fin des années trente en URSS est appelée Grande Terreur. Ces années de violence et de purges se déroulent dans un contexte où Staline cherche à définitivement contrôler le parti dans une situation internationale grosse de périls. La grande purge va toucher en profondeur l'encadrement du parti, les cadres de l'industrie, le corps des officiers, les élites culturelles... Kirov Premier incident lors du congrès du parti en 1934. Les discours prononcés à la tribune couvrent d'éloges Staline. Il semble pourtant qu'un courant plus modéré souhaite son départ et peut-être son remplacement par Kirov, chef du parti à Léningrad et dont le discours est davantage applaudi.

Related: