background preloader

Projet de Califat del'EIL & Co

Projet de Califat del'EIL & Co

http://f.blick.ch/img/incoming/origs2952895/0300482942-w980-h640/kalifat00001-2.jpg

Related:  EIIL ex-DAECH1983 NED finance médias & ONG par le biais de fondationsDANS L'OMBREIrak

Homs 2 garçons sodomisés jetés d'1 toit & lapidés Le 13 août 2015, la province de Homs de l’État islamique (EI) a diffusé une vidéo montrant l’exécution de deux hommes de Palmyre, en Syrie, reconnus coupables de s’être livrés à des actes homosexuels. Les hommes ont été projetés du haut d’un immeuble, puis lapidés. Avant de mettre en ligne la vidéo, l’EI avait déjà diffusé des photos de cette même exécution le mois dernier. Celle-ci fait suite à une série d’autres exécutions d’homosexuels en Irak. Au début de la vidéo, d’une durée d’un peu plus de six minutes, un homme masqué de l’EI lit à voix haute la sentence des homosexuels devant un rassemblement d’hommes et d’enfants.

2013 réunion EIL & John Mc Cain Photographie parue le 31 mai 2013 comme illustration d’un article de Travis Thornton et publié sur United Liberty. On peut y voir outre des chefs militaires et politiques de la rébellion syrienne, le Sénateur américain John McCain (à droite) fixer du regard un homme habillé en noir (à gauche) Ce dernier, barbe taillée et main droite sur le genou n’est autre que celui qui deviendra le fameux Abou Bakr Al-Baghdadi, Calife autoproclamé de l’Etat Islamique après la chute de Mossoul. Intervention humanitaire américano-britannique au Nord de l’Irak pour sauver des minorités? Du déjà vu réchauffé qui n’étonne plus grand monde refletant plus le déclin total de l’imagination stratégique occidentale que l’effet d’annonce à des fins de propagande politique. Revenons aux fondamentaux.

Enjeux du pétrole irakien 1900-1930 En Mésopotamie, l’utilisation du pétrole remonte à l’Antiquité. Il servait à imperméabiliser les navires ou encore à fabriquer différentes huiles. Dans les années 1880, les industriels européens et occidentaux commencent à employer le pétrole comme une ressource énergétique. Bon marché, il sert à alimenter automobiles, avions et navires. Dr Malik Fndy Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV Dr Malik Fndy, un Syrien de la région de Daraa qui réside en Allemagne, a mis en ligne le 7 janvier 2016 une vidéo dans laquelle il explique son soutien à l’État islamique (EI). Dr Fndy affirme que l’EI est le seul Etat qui applique la loi islamique. Il fustige les régimes et les entités infra-étatiques du Moyen-Orient, les traitant de « porcs » et les accusant de collaborer avec « les infidèles ». Il accuse les médias occidentaux de déformer l’image de l’EI en ne diffusant pas leurs vidéos originales et intégrales, qui présentent le raisonnement derrière la lapidation d’une femme ou l’incinération du pilote jordanien Moaz Kasasbeh, par exemple.

Si le pétrole était inépuisable de Peter Heller 22 mars 2013 Traduction de Jean-Marie Porté, temps de lecture 7 mn Peter Heller, astronome et physicien allemand, démontre dans un article paru dans FreieWelt.net que les ressources de la planète sont inépuisables pour le pétrole comme pour les matières premières. Cela démonte les idéologies « écolo » à la mode. Jaysh al-Islam Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jaysh al-Islam (arabe : جيش الإسلام, « L'Armée de l'islam ») est un groupe rebelle de la guerre civile syrienne. Créé en 2011, il prend initialement le nom de Liwa al-Islam (« La Brigade de l'islam »), puis adopte son nom actuel en 2013 après sa fusion avec plusieurs autres mouvements. Affiliation[modifier | modifier le code]

1953 - NDAA National Defense Authorization Act Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le National Defense Authorization Act est le nom générique d'une série de lois du gouvernement fédéral américain, chacune ayant cours pendant une année fiscale, qui sert à établir le budget et les dépenses du Département de la Défense des États-Unis[1]. Ces lois peuvent viser d'autres aspects de la défense des États-Unis. La première loi a été mise en vigueur en 1953. La section 1 021 de la loi 2012 a été invalidée par une juge pour inconstitutionnalité[2]. Les crimes de la Dawlat alias ISIS Nous allons essayer par la grâce d'Allah, de citer quelques faits et éléments concernant ISIS, qui est le groupe dénommé : " La Dawlat Islamiya de Shem et l'Iraq ". Son émir n'est autre que le Cheikh Abou Bakr Al Baghdadi de son vrai nom : Ibrahim Al Badri , il était imam dans plusieurs mosquées et il fut emprisonné 3 années chez les américains. La plupart des autres cadres de la Dawlat sont des anciens gradés de l'appareil militaire de Saddam ou ancien services secrets de Saddam : Abou Aymane Al 'Iraki : Ancien services secrets de l'armée de l'aire, s'est fait arrêter aussi 3 ans chez les américains !

DAESH duo CIA/Mossad IRIB-Abou Bakr al-Bagdadi recevait pendant deux ans et sous la supervision du Mossad, une formation militaire et de renseignement, a révélé des sources militaires dignes de foi dans la région en allusion aux relations étroites entre d'Abou Bakr al-Bagdadi le chef de Daesh et les services secrets américains. En donnant naissance à Daesh, l'objectif du duo CIA/Mossad consiste à créer le chaos et à semer la terreur et la discorde entre les musulmans chiites et sunnites, a déclaré une autorité bien informée avant d'ajouter : "des mains sont actives pour diffuser les images de Daesh sur les réseaux virtuels". Daesh est créé par les Etats-Unis et Israël et il est financé par l'Arabie saoudite, a-t-il précisé avant d'ajouter : « Daesh porte un regard particulier sur les écoles islamiques. pour lui, sa mission consiste à ternir l'image du sunnisme et à anéantir le chiisme. Son deuxième objectif est aussi de donner une image violente de l'islam.

L’EI menace l’Occident d’attentats pire que le 11/09 Le 30 janvier 2016, la société médiatique de l’État islamique (EI) dans la province de Ninive en Irak a mis en ligne une vidéo de 8 minutes montrant les aveux et les exécutions de plusieurs musulmans condamnés pour avoir comploté et agi contre le califat. Avant l’exécution des prisonniers, un combattant masqué de l’EI délivre un message à l’Occident en français. Déclarant que l’EI veut venger l’ « offense [des puissances occidentales] à notre religion, notre prophète et vos massacres envers les musulmans », il avertit que l’EI mènera des attaques contre l’Occident « qui [vont] vous faire oublier le 11 septembre et les attentats de Paris ». Il ajoute que les musulmans n’ont pas oublié Al-Andalous (nom des territoires de la péninsule ibérique sous domination musulmane entre le 8e et le 15e siècle), et combattront jusqu’à la récupérer. Dans la dernière partie de la vidéo, cinq combattants de l’EI (l’orateur et quatre autres) exécutent chacun un prisonnier d’une balle dans la nuque.

La NED, nébuleuse de l'ingérence « démocratique » Le président George W. Bush a annoncé, le 20 janvier 2004, à l’occasion de son troisième discours sur l’état de l’Union, qu’il doublerait le budget de la National Endowment for Democracy (NED) et concentrerait « ses nouveaux travaux sur la promotion d’élections libres, du libre-échange, de la liberté de la presse et de la liberté syndicale au Proche-Orient ». Il s’agit pour la Maison-Blanche d’accompagner son action militaire dans la région par une ingérence accrue dans la vie intérieure de certains États.

10/2015 Le mystère des Toyota de l'EI enfin élucidé International URL courte L'homme politique américain et membre du Parti républicain Ronald Paul, ainsi que ses associés, ont tenté de pénétrer le mystère des voitures tout-terrain japonaises mises à la disposition des djihadistes. Tony Cartalucci, observateur et représentant de l'Institut pour la paix et pour la prospérité, de Ronald Paul, a dénoncé le fait qu'en 2013 le Département d'Etat des USA, en coopération avec le gouvernement britannique, avait octroyé des véhicules à l'Armée syrienne libre, la principale force armée opposée au régime de Bachar el-Assad.

Amman 01/06/2014 prélude à la prise de Mossoul Le journal kurde Ozgur Gundem, appartenant au Parti des travailleurs kurde (PKK), a révélé vendredi le plan global du groupe terroriste de l’Etat islamique en Irak et au Levant pour occuper la ville irakienne de Mossoul et d’autres régions du pays. Ceci a eu lieu lors d’une rencontre dans la capitale jordanienne Amman le premier juin dernier, jour du déclenchement de la conquête de l’EIIL en Irak, sous le parrainage des Etats-Unis, d’Israël, de l’Arabie Saoudite, de la Jordanie et de la Turquie. Le chef du Kurdistan Massoud Barzani a ouvert la voie à cette réunion lors de sa visite à Amman, quatre jours avant la date de cette rencontre. Le journal a souligné que l’Iran fut directement au courant de ce plan, et a envoyé immédiatement Ahmad Jalabi à Barzani pour lui demander de retirer son soutien à ce plan, sinon, il le regrettera. L’objectif de la réunion fut l’occupation de Mossoul et l’avancée vers Bagdad. Traduit du site assafir

Related: