background preloader

Russie, ex-URSS

Facebook Twitter

Comment un duo improbable a forgé le nationalisme russe post-soviétique. Il serait très désagréable à Sir Halford Mackinder, un flegmatique universitaire édouardien à lunettes, de voir l’usage qu’il a été fait dans la Russie postcommuniste du travail de toute sa vie.

Comment un duo improbable a forgé le nationalisme russe post-soviétique

Connu surtout pour un cours titré «Le Pivot géographique de l’histoire», donné à la Royal Geographical Society en 1904, Mackinder soutenait que la Russie et non l’Allemagne, était le principal rival de la Grande-Bretagne sur le plan stratégique. Il illustrait cet argument par une théorie haute en couleurs qui s’est faite connaître sous le nom de «géopolitique». Le moment de sa prédiction, précédant deux guerres mondiales contre l’Allemagne, n’a été guère favorable à sa théorie.

Cependant, la vision de Mackinder a finalement semblé se montrer juste lors de la dernière année de sa vie, à la faveur du début de la guerre froide, l’incarnation de ce qu’il avait professé. Portrait. Lavrov, star et tsar de la diplomatie russe. Après onze ans à la tête du ministère des Affaires étrangères, personne ne représente mieux Moscou que lui.

Portrait. Lavrov, star et tsar de la diplomatie russe

Comment le Pentagone se prépare à une guerre contre la Russie. Selon les informations de notre partenaire Foreign Policy, pour la première fois depuis l'effondrement de l'Union soviétique, le département américain de la Défense révise et met à jour ses plans d'urgence pour se préparer à un conflit armé avec la Russie.

Comment le Pentagone se prépare à une guerre contre la Russie

Le Pentagone est toujours en train de concevoir des plans d'urgence et envisage tous les scénarios possibles –allant de la confrontation armée avec la Corée du Nord à l'attaque de zombies. Mais ces plans sont aussi classés et testés selon un ordre de priorité et de probabilité. Après 1991, les simulations militaires d'une agression russe ont été remisées au placard.

Bien tranquillement rangées sur leur étagère, elles ont pris la poussière à mesure que la Russie s'intégrait toujours plus solidement à l'Occident et devenait un partenaire potentiel sur un grand nombre de sujets. Concevoir une contre-offensive.

Crise en Ukraine

L'histoire des Afro-Américains qui ont émigré en Union Soviétique pour fuir le racisme. Dans les années 1930, alors que les Etats-Unis étaient en pleine dépression économique, des officiels soviétiques recrutaient activement des travailleurs américains qualifiés qui voulaient partir pour l'URSS.

L'histoire des Afro-Américains qui ont émigré en Union Soviétique pour fuir le racisme

90 ans après sa mort, la dépouille de Lénine n'en finit plus d'embellir. Depuis sa mort en 1924, le corps de Vladimir Ilitch Oulianov est exposé dans le mausolée de la Place-Rouge, à Moscou.

90 ans après sa mort, la dépouille de Lénine n'en finit plus d'embellir

On aurait pu craindre qu'il se dégrade avec le temps. Espace. Les glorieuses fusées russes se font attendre. Apprenti despote. «Salut, Je suis un occupant russe»: meilleure vidéo de propagande pro-russe? «Hello, je suis un occupant russe», affirme le narrateur de cette vidéo qui adopte les codes du jeu vidéo d’action.

«Salut, Je suis un occupant russe»: meilleure vidéo de propagande pro-russe?

«Je suis un occupant et j’en assez de m’excuser.» La vidéo postée le 27 février 2015 avait obtenu le 2 mars en fin d’après-midi plus de 2,5 millions de visites. Les sous-titres sont disponibles en anglais, en allemand, en portugais, en espagnol et en slovaque, signe que sa cible dépasse le marché intérieur. C’est pourtant avant tout au sentiment patriotique russe que s’adresse cette vidéo qui glorifie l’histoire guerrière du pays, rappelant l’occupation de la Sibérie, des pays baltes, de l’Asie centrale, ce qui selon le narrateur s’est soldé à chaque fois par une industrialisation et une amélioration de la qualité de vie.

“L’Occident ne comprend pas Poutine” Vingt-cinq ans après l'ouverture du Mur, les regrets du vieux lutteur Gorbatchev. Lui qui a été l'un des artisans de la fin de l'URSS est, sauf rares exceptions, détesté en Russie, où il est tenu pour responsable de la fin du pays comme grande puissance.

Vingt-cinq ans après l'ouverture du Mur, les regrets du vieux lutteur Gorbatchev

Pauvre Russie: le plus grand pays de la Terre ne sait pas qui il est, ni ce qu’il veut être. L’imprévisibilité russe n’est pas qu’une arme tactique dans sa «guerre non linéaire» contre l’Ukraine, c’est aussi la manifestation d’une faiblesse profonde qui taraude le pays depuis 1991.

Pauvre Russie: le plus grand pays de la Terre ne sait pas qui il est, ni ce qu’il veut être

Que va faire Vladimir Poutine demain? A-t-il lâché pour de bon les milices séparatistes du Donbass? Va-t-il continuer à terroriser les Tatars? Prépare-t-il une nouvelle action dans le sud-est de l'Ukraine, ou à la frontière de Transnistrie? Combien de soldats russes et d’agents du GRU, les services de renseignement de l'armée russe, opèrent aujourd’hui en Ukraine? L’ancien président de Géorgie vit en exil à Brooklyn, où il fait du vélo, va au marché et prépare son retour au pouvoir. Depuis qu’il a perdu les élections de 2013 et que l’actuel gouvernement a lancé un mandat d’arrêt contre lui, l'ancien président géorgien Mikheïl Saakachvili vit en exil dans le quartier branché de Williamsburg à Brooklyn, où son oncle est propriétaire d'un appartement de luxe.

L’ancien président de Géorgie vit en exil à Brooklyn, où il fait du vélo, va au marché et prépare son retour au pouvoir

Il fait du vélo, traîne dans les cafés et les marchés locaux et écrit des éditoriaux sur l’Ukraine. Comme la plupart des anciens présidents, il s'occupe aussi en prononçant des discours («très bien payés», précise-t-il), en rédigeant ses mémoires et en travaillant à la création d'un think tank à Washington. Saakachvili, qui était une des bêtes noires de Vladimir Poutine et dont le pays a été en guerre contre la Russie en 2008, a déclaré au New York Times que l'actuel conflit en Ukraine signalait «la fin de Poutine» et que son propre rôle en Géorgie allait être réévalué de manière plus positive. La Crimée, obsession de Vladimir Poutine depuis vingt ans. Les Occidentaux ne prennent pas assez pour argent comptant ce que dit le dirigeant russe.

La Crimée, obsession de Vladimir Poutine depuis vingt ans

«Et je ne pense pas seulement à la Crimée.» Par cette petite phrase, Vladimir Poutine avait surpris ses interlocuteurs. Des hélicoptères de l'armée américaine sèment la panique en atterrissant en Pologne. Avec une situation qui ne s'arrange pas à la frontière entre sa voisine l'Ukraine et la Russie, c'est peu dire que la Pologne est depuis quelques mois sous tension. L'atterrissage, ce 10 septembre, d'hélicoptères de l'armée américaine dans des champs situés à 220 kilomètres au nord de Varsovie n'a pas vraiment arrangé les choses.

Six appareils selon Bloomberg, une douzaine selon l'agence Associated Press, ont ainsi débarqué aux alentours de midi dans cette région rurale de la Pologne, «alarmant des habitants déjà sur leurs gardes en raison des tensions de l'autre côté de la frontière», écrit Bloomberg. Le nouvel ordre européen de Vladimir Poutine. L’intervention militaire dans l’est de l’Ukraine n’est pour le président russe qu’un élément dans un jeu plus vaste: en finir avec le système de relations mis en place après la fin de la Guerre froide. L’intervention militaire dans l’est de l’Ukraine n’est pour Vladimir Poutine qu’un élément dans un jeu dont l’objectif est plus vaste: en finir avec le système de relations mis en place en Europe après la fin de la Guerre froide. Un ensemble complexe d’accords, de traités, de tentatives de coopération voire d’intégration, entre la Russie et des institutions internationales qui étaient déjà actives en Europe du temps de la Guerre froide, notamment l’Otan et l’Union européenne.

Ukraine: l’économie russe nous épargnera-t-elle une guerre ouverte? La réponse de l'Europe, qui s'interroge encore sur un durcissement des sanctions, peut paraître bien décalée. Mais pour la Russie, l’équation économique est un vrai problème. Compte tenu des piétinements des États-Unis et de l’Europe face à la Russie, qui ne cesse d’accentuer sa pression militaire en Ukraine, un boulevard semble s’ouvrir devant Vladimir Poutine pour qu’il atteigne son objectif dans une guerre qui ne dit pas encore son nom, guerre qui serait alors déclarée aux marches mêmes de l’Europe.

Si le Kremlin continue de nier la présence de colonnes militaires sur le territoire ukrainien, le président russe pousse son avantage en posant ses conditions sous la forme d’un nouveau statut pour les régions de l’est de l’Ukraine, ce qui légitimerait a posteriori l’ingérence russe dans les affaires intérieures ukrainiennes et signerait sa victoire. Le talon d'Achille de Poutine L'économie est le talon d’Achille du président russe.

Comment la Russie gagne de l’influence politique en Europe pour l’affaiblir. La France et la Grande Bretagne se querellent à propos de la vente du navire de guerre français à la Russie. Mais l'influence russe passe plutôt par son emprise sur les petits pays à travers ses investissements dans l’énergie, qui visent moins à faire de l'argent qu'à bloquer toute stratégie unifiée européenne à son égard. C’est le premier ministre britannique David Cameron qui a lancé l’attaque: il serait «impensable» pour les Britannique de vendre un navire de guerre à la Russie, a-t-il déclaré. Où est «Poutine tête de noeud»? Très haut dans le ciel, parmi les autres étoiles. Il existe désormais dans le ciel une étoile qui s’appelle «Poutine tête de noeud».

Grâce à l’organisation WhiteDwarf, il est possible, pour dix dollars, d’adopter et de baptiser une étoile observée par le télescope de Kepler (les profits sont reversés à la recherche). Enthousiasmés par l’opportunité d’immortaliser leur haine de Poutine, des astronomes et militants ukrainiens se sont donc mis d’accord pour nommer l'étoile KIC 9696936 «Poutine Khouïlo». La Russie organise les championnats du monde de biathlon avec des tanks. En finir avec le manichéisme infantile. L'Estonie veut des «ambassades de données» pour faire migrer son gouvernement sur le cloud en cas d'attaque.

Création d'une brigade militaire polono-lituano-ukrainienne. Le ministère de la Défense polonais annonce la création d'une brigade militaire réunissant des soldats polonais, lituaniens et ukrainiens. Il s'agit d'un ancien projet qui remonte à 2007, précise le journal des forces armées polonaises. Courrier international 20 mars 2014 | Partager : Un chef d'orchestre trop favorable à Poutine ? Depuis qu'il s'est exprimé publiquement en faveur de la politique de Vladimir Poutine en Crimée, le chef d'orchestre russe Valeri Guerguiev, futur directeur musical de l'orchestre philharmonique bavarois, se retrouve sur un siège éjectable.

Five myths about Vladimir Putin. So after Putin announced his plans to return to the Kremlin, and activists with cellphone cameras documented ballot-stuffing during Duma elections in December, something snapped. Subsequent street protests shattered Putin’s aura of invincibility and his image as a good czar. The ruling United Russia party, which took a drubbing at the polls, may be rebranded or dismantled. Medvedev, seeking to mollify the protesters, is reinstating elections for regional governorships; the incumbents will have every incentive to distance themselves from Moscow.

This treacherous political environment will force Putin to govern with real give and take, something he’s hardly accustomed to. Some in Moscow’s chattering class even suggest that he could be forced from office in the next year or two and that he needs to start grooming a successor who can help him exit with dignity — and with immunity from prosecution. Mikhail Khodorkovski : « Ma vie derrière les barbelés »