background preloader

Logiciens (H)

Facebook Twitter

Leo Apostel. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Leo Apostel

Leo Apostel est un philosophe et professeur d'université belge né à Anvers le 4 septembre 1925 et mort à Gand le 10 août 1995. C'est un partisan de la recherche interdisciplinaire et de la réconciliation entre sciences exactes et humanités. Biographie[modifier | modifier le code] Leo Apostel naît à Anvers en 1925. Après la Seconde Guerre mondiale, il étudie la philosophie à l'Université libre de Bruxelles avec le philosophe du droit et logicien Chaïm Perelman. En 1950-1951 Apostel étudie à l'Université de Chicago avec Rudolf Carnap, et avec Carl Gustav Hempel à Université Yale.

Ali benmakhlouf. The personal page of Gérard Huet. Membre de l'Institut de France (Académie des Sciences).

The personal page of Gérard Huet

Présentation de JYG. Bureau : +33 4 91 26 96 58 fax : +33 4 91 26 96 55 Adresse électronique : girard@iml.univ-mrs.fr Une sélection de mes articles se trouve ici Le Point Aveugle a été publié aux éditions Hermann (2006-2007).

Présentation de JYG

My last paper: Transcendental syntax I: deterministic case, (January 2015). The Blind Spot can be found there Publications of the European Mathematical Society (September 2011). Jean-Yves Girard. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Girard. Jean-Yves Girard, né en 1947 à Lyon, est un logicien et mathématicien contemporain, directeur de recherche au CNRS (émérite) au département de logique de la programmation de l'institut de mathématiques de Luminy (devenu l'Institut de Mathématiques de Marseille, depuis le 1er janvier 2014).

Biographie[modifier | modifier le code] Jean-Yves Girard est un ancien élève de l'École normale d'instituteurs de Lyon (1962) et de l'École normale supérieure de Saint-Cloud (sciences) (1966). Saul Kripke. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saul Kripke

Pour les articles homonymes, voir Kripke. Saul Kripke en 2005. Il a eu une grande influence dans de nombreux domaines, depuis la logique jusqu’à la philosophie du langage. La sémantique de Kripke, utilisée en logique modale et pour la sémantique des mondes possibles, est nommée d'après lui. Une grande partie de ses travaux ne sont pas publiés, ou n'existent que sous la forme d'enregistrements et de manuscrits circulant de manière restreinte. Œuvre[modifier | modifier le code] Kripke est surtout connu pour quatre contributions en philosophie : en logique modale ;la nouvelle théorie de la référence directe, dans Naming and Necessity, conférences à Princeton en 1972 ;une interprétation controversée de Wittgenstein ;une nouvelle théorie de la vérité. Logique modale[modifier | modifier le code] Kripke permit la démonstration de la complétude de la logique modale en donnant une sémantique. Nelson Goodman. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nelson Goodman

Pour les articles homonymes, voir Goodman. Biographie[modifier | modifier le code] Edmund Gettier. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Edmund Gettier

Edmund L. Gettier (né en 1927 à Baltimore, Maryland) est un philosophe américain et professeur émérite à l'université du Massachusetts à Amherst ; il doit sa réputation à un article de trois pages publié en 1963 intitulé Is Justified True Belief Knowledge? Biographie[modifier | modifier le code] Le problème de Gettier[modifier | modifier le code] Dans son célèbre article de 1963 intitulé « Is Justified True Belief Knowledge? S sait que p si et seulement si. Alfred Jules Ayer.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alfred Jules Ayer

Alfred Jules Ayer Sir Alfred Jules Ayer usuellement appelé A. J. Ayer (St John's Wood, Londres - ) est un philosophe, logicien et éthicien britannique. Per Martin-Löf. Per Erik Rutger Martin-Löf (born 1942) is a Swedish logician, philosopher, and mathematical statistician.

Per Martin-Löf

He is internationally renowned for his work on the foundations of probability, statistics, mathematical logic, and computer science. Since the late 1970s, Martin-Löf's publications have been mainly in logic. Guillaume d'Ockham. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guillaume d'Ockham

Guillaume d'Ockhamd'après le manuscrit de Summa Logicae, 1341 Guillaume d'Ockham ou Guillaume d'Occam[1] (v. 1285 - ), dit le « Docteur invincible » et le « Vénérable initiateur » (Venerabilis inceptor), était un philosophe, logicien et théologien anglais, membre de l'ordre franciscain, considéré comme le plus éminent représentant de l'école scolastique nominaliste (ou « terministe », selon la terminologie ockhamienne), principale concurrente des écoles thomiste et scotiste. Jean-Louis Krivine. Diodore Cronos. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Diodore Cronos

Diodore Cronos, en grec ancien Διόδωρος Χρόνος / Diódôros Chrónos (mort en 296 av. Raymond Lulle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Écrivain mystique, les principes de sa philosophie sont inséparables de son projet de conversion des musulmans. Il cherche à s'adresser à toutes les intelligences, chrétiennes ou non, dans la langue de ses interlocuteurs. Il opère par un jeu d'explications et de déductions, une combinaison des divers principes théologiques et philosophiques pour convaincre de la vérité chrétienne. Il a rencontré de vives oppositions avec les thomistes de l'ordre de Saint-Dominique qui ont obtenu temporairement une condamnation papale de ses écrits. Considéré comme l'un des inventeurs du catalan littéraire, il est le premier à utiliser une langue néo-latine pour exprimer des connaissances philosophiques, scientifiques et techniques.

Alors que lui-même méprisait l'alchimie, un vaste corpus de textes alchimiques a été écrit sous son nom à partir du XIVe siècle. Lulle fut béatifié et il est considéré comme saint en Catalogne. Antoine Arnauld (1612-1694) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Antoine Arnauld (6 février 1612 à Paris - 8 août 1694 à Bruxelles), surnommé le Grand Arnauld par ses contemporains pour le distinguer de son père, est un prêtre, théologien, philosophe et mathématicien français, l'un des principaux chefs de file des jansénistes et un opposant des jésuites au XVIIe siècle. Il est inhumé au cimetière d'Evere à Bruxelles. Il fut à l'origine destiné au barreau, mais décida d’étudier la théologie au collège de Sorbonne. Il y obtint les plus grands succès et sa carrière promettait d’être brillante quand l'influence de Saint-Cyran l’attira vers le jansénisme.

Son livre, De la fréquente Communion (1643), fut une étape importante pour rendre les buts et les idéaux de ce mouvement intelligibles au grand public. Pierre Nicole. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pierre Nicole était un théologien et un controversiste français, né le 19 octobre 1625 à Chartres (une plaque commémorant sa naissance est d'ailleurs visible à Chartres, place Honoré d'Estienne d'Orves), décédé le 16 novembre 1695 à Paris. Il est considéré comme un des principaux auteurs jansénistes. Biographie[modifier | modifier le code] Charles Sanders Peirce. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Charles Sanders Peirce Philosophe américain.

Gottlob Frege. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Friedrich Ludwig Gottlob Frege (né le à Wismar – mort le à Bad Kleinen) est un mathématicien, logicien et philosophe allemand, créateur de la logique moderne et plus précisément du calcul propositionnel moderne : le calcul des prédicats. Il est en outre considéré comme l'un des plus importants représentants du logicisme. C'est à la suite de son ouvrage Les Fondements de l'arithmétique, où il tente de dériver l'arithmétique de la logique, que Russell lui a fait parvenir le paradoxe qui porte son nom.

Néanmoins Frege n'entendait nullement réduire le raisonnement mathématique à sa seule dimension logique. Son idéographie visait à associer sur la même page, et de manière explicite, le contenu mathématique (ligne horizontale de la page) et la structure logique (ligne verticale). Biographie et politique[modifier | modifier le code] Bertrand Russell. Kurt Gödel.

Jacques Herbrand. Roland Fraïssé. Imre Lakatos. J. Barkley Rosser. John Barkley Rosser Sr. (December 6, 1907 – September 5, 1989) was an American logician, a student of Alonzo Church, and known for his part in the Church–Rosser theorem, in lambda calculus. He also developed what is now called the Rosser sieve, in number theory. He was later director of the Army Mathematics Research Center at the University of Wisconsin–Madison. Rosser wrote mathematical textbooks as well. In 1936, he proved Rosser's trick, a stronger version of Gödel's first incompleteness theorem which shows that the requirement for ω-consistency may be weakened to consistency. Paul Bernays. Rudolf Carnap. Wilfrid Hodges. Wilfrid Augustine Hodges, FBA (born May 27, 1941) is a British mathematician, known for his work in model theory. Life[edit] He was Professor of Mathematics at Queen Mary, University of London from 1987 to 2006, and is the author of numerous books on logic.

Haskell Curry. Alonzo Church. Willard Van Orman Quine. Stephen Cole Kleene. Марков, Андрей Андреевич (младший) Moses Schönfinkel. Alfred Tarski.