background preloader

H&M veille au respect des droits de ses travailleurs

H&M veille au respect des droits de ses travailleurs

http://about.hm.com/fr/About/sustainability.html

Related:  H&M (étude de gestion)H&M

Ontario: les travailleurs d'un H&M se syndiquent Publié le 07/10/2011 à 18:30 Les employés d'une boutique de vêtements H&M au centre commercial Square One de Mississauga, en Ontario, ont voté en faveur d'un accréditation syndicale, devenant ainsi le premier magasin du détaillant suédois à être syndiqué au Canada. Le syndicat des Travailleurs et travailleuses unis de l'alimentation et du commerce (TUAC) a indiqué vendredi que le vote secret s'est tenu jeudi sous la supervision de la Commission des relations de travail de l'Ontario. L'organisation syndicale n'a cependant pas divulgué les résultats détaillés.

H&M, une machine à "Cash" "Ten, nine, eight…" Le directeur du magasin vient de lancer le compte à rebours. Dehors, près de 2 000 jeunes Coréens trépignent dans le froid. Les plus impatients sont arrivés à 4 heures du matin, munis de couvertures pour terminer la nuit. "Six, five, four…" Il est bientôt midi à Séoul. La foule s’étire dans les rues adjacentes, bloque l’entrée du voisin Zara, serpente entre les étals d’hippocampes séchés et les stands de faux Vuitton à 10 euros. Bruxelles : évanouissement collectif devant un H&M Action d’AchACT devant un H&M Frédéric Lévêque 2012 Une vingtaine de personnes sont tombées en syncope ce vendredi midi devant le magasin H&M de la rue Neuve à Bruxelles. Des faits similaires ont été relevés cette semaine dans plusieurs villes européennes, dont Bristol, Londres, Paris, Copenhague et Varsovie. Par cette action symbolique, achACT et ses homologues européens de la Clean Clothes Campaign ont ainsi voulu attirer l’attention sur les évanouissements de masse qui se produisent dans des usines au Cambodge où se fournissent H&M, Zara, Gap et Levi Strauss & Co.

Cambodge: les salaires désespérément bas des ouvrières du textile A la tombée de la nuit, les petites mains du textile cambodgien sortent par milliers des usines de la banlieue de Phnom Penh, les traits tirés. Le royaume a attiré les grands marques mondiales, au prix de salaires désespérément bas et de cadences infernales. De plus en plus d'entreprises internationales délocalisent leur production de textile à la recherche, encore et toujours, de meilleurs coûts. Mais des scènes d'évanouissements collectifs ont tiré la sonnette d'alarme. H&M en gros, qu'est-ce que c'est ? Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Hennes & Mauritz AB, plus connu sous le nom de H&M, est une entreprise et chaîne de magasins suédoise de prêt-à-porter pour femme, enfant et homme, fondée en 1947 par Erling Persson (en). H&M est présente dans 50 pays et emploie environ 132 000 personnes (2014) et possède 2 776 magasins (juillet 2013).

H&M accusée d'avoir exploité ses employés au cambodge "C'est entièrement faux", a affirmé M. Persson au quotidien suédois Expressen. Les accusations sont portées dans un documentaire qui doit être diffusé sur la chaîne suédoise TV4 mercredi soir, et dont la teneur a été révélée par la presse. Selon l'agence de presse TT, le documentaire situe le salaire mensuel à 500 couronnes (58 euros), pour des semaines de 70 heures. Une salariée témoigne pour dire qu'elle ne peut pas faire vivre sa famille avec sa paye. Les journalistes affirment que des ouvriers doivent s'endetter pour survivre.

Soutiens aux travailleurs Cambodgiens exploités à Paris Une manifestation nommée « Die-In » s’est tenue hier mardi à Paris devant des boutiques de vêtements. Le but : " exiger des marques textiles se fournissant massivement au Cambodge" le paiement d'un "salaire décent" aux ouvriers de ce pays. C’est le collectif Ethique sur l'étiquette et le réseau européen Clean Clothes Campaign qui ont lancé ce mardi cette campagne pour améliorer les conditions de vie des travailleurs cambodgiens dans les usines de textile. Le collectif fait valoir que le salaire minimum - de 66 dollars par mois (environ 50 euros) - "devrait être quatre fois supérieur pour permettre aux ouvrier(e)s de couvrir leurs besoins de base et ceux de leur famille".

Grève contre une délocalisation camouflée Depuis le 14 octobre, les salariés de l’entrepôt H&M du Bourget (Seine-Saint-Denis) bloquent l’entrée aux camions. Àl’intérieur se trouvent les marchandises pour réapprovisionner les magasins de l’hexagone durant la période des soldes flottantes, du 12 au 24 octobre. Pas une seule n’est sortie. Le mouvement a démarré, àl’initiative d’une intersyndicale CFDT-CGC-CGT-FO, par un rassemblement devant l’Assemblée nationale pour dénoncer les conséquences de la loi de modernisation sociale, véritable arsenal contre les salariés.

Related: