background preloader

Internet Bµ££$h*t

Facebook Twitter

Pourquoi la guerre contre les «fake news» devient une urgence. Mozilla a rejoint le front de lutte contre les fake news au mois d’août.

Pourquoi la guerre contre les «fake news» devient une urgence

La lutte contre les fake news s’organise, car ces informations faussées représentent un danger pour la démocratie. L’école et les parents ont un rôle primordial dans la sensibilisation des enfants. De Facebook à Mozilla en passant par les médias traditionnels, la lutte contre les fake news s’organise. Un enjeu devenu crucial pour la démocratie, selon certains experts. A force de l’entendre, c’est presque devenu une expression du langage courant. D’ailleurs, quand l’université d’Oxford s’est penchée sur le cas de la France, ils ont découvert que ces fausses informations étaient en augmentation : au moment des élections, un article politique sur quatre était « idéologiquement extrême, hyperpartisan ou conspirationniste ». >> A lire aussi : Discours haineux sur le Web. . « Un problème extrêmement complexe » 24 techniques de désinformation.

La démocratie au risque de la paranoïa. Qu’est-ce que l’idéologie ?

La démocratie au risque de la paranoïa

C’est un filtre qui permet de ne conserver que les informations susceptibles de conforter les préjugés de départ. Dans La connaissance inutile, en 1988, le regretté Jean-François Revel écrivait : « Nous humons et soupesons dans un fait nouveau moins son exactitude que sa capacité à servir ou desservir un système d’interprétation, un sentiment de confort moral, un réseau d’alliances. » La véracité devient secondaire : « un fait n’est ni réel ni irréel : il est désirable ou indésirable », constatait-il, désabusé.

Revel, en essayiste exaspéré par les aveuglements de son temps, soulevait la question à laquelle vous tentez de répondre avec les outils conceptuels sophistiqués de la sociologie empirique et de la science politique : pourquoi sommes-nous si crédules, si facilement séduits par des bobards ? Votre livre est d’une grande richesse, il comporte bien des hypothèses et les vérifie à l’aide de bien des exemples pris dans l’actualité la plus troublante. L’art du mensonge (4/4) - Théories du complot : la fabrique de la méfiance.

Comment vérifier les images des réseaux sociaux ? De plus en plus d’intox circulent sur les réseaux sociaux, que ce soit sur les migrants, la guerre en Syrie.

Comment vérifier les images des réseaux sociaux ?

En fait sur à peu près tous les sujets d’actualité. Un type de manipulation y fleurit particulièrement : les détournements de photos et de vidéos. La mauvaise nouvelle, c’est que les médias n’ont pas les moyens de vérifier toutes ces images sur le terrain. La bonne, c’est qu’il existe aujourd’hui tout un panel d’outils et de techniques qui permettent d’enquêter sur ces hoax. 1- Peut-on être sûr à 100 % ? 2- Analyse technique et enquête 3- Première vérification : la date de l’image 4- Google image. Après les attentats, comment vérifier les fausses informations et les rumeurs ? Une femme qui a survécu à quatre attentats, un feu de joie à Calais provoqué par des migrants, des rumeurs sur des pétards et une fusillade à Bagnolet...

Après les attentats, comment vérifier les fausses informations et les rumeurs ?

Depuis les attentats, de nombreuses fausses informations circulent de bouche-à-oreille, sur Internet, sur les réseaux sociaux et parfois par texto. Ces fausses informations, on les appelle parfois intox ou hoax en anglais ("canular" en français). Elles peuvent parfois être très bien faites et prendre la forme de photo truquée ou détournée de leur sens de départ. Comme cette photo du Bataclan, présentée comme prise juste avant le concert du 13 novembre quand a eu lieu la fusillade... alors qu'elle date en réalité du 10 novembre à Dublin, en Irlande. Antoine Krempf décrypte ces informations approximatives ou erronnées pour France Info, dans la chronique Le vrai du faux. Ressources - Déconstruire la désinformation et les théories conspirationnistes. L'apport de l'Education aux médias et à l'information (EMI) et de l'esprit critique L’éducation aux médias et à l’information met l’accent sur la capacité des élèves à analyser l’information et la source dont elle émane.

Le programme pour le cycle 4 cite comme première compétence de l’EMI « Une connaissance critique de l’environnement informationnel et documentaire du XXIème siècle. » Outils pour l'école, le collège et le lycée Dans le premier degré Pour le premier degré, la vidéo Vinz et Lou « La vérité ne sort pas toujours de la bouche d'internet » permet, sans traiter directement de la rumeur, de lancer le débat avec les élèves sur la manière dont ils vérifient les faits et croisent les informations. Toujours dans le premier degré, le site de l'IEN de Cluses (académie de Grenoble) met en ligne le travail de Rose-Marie Farinella qui fait passer à ses élèves un diplôme d'apprenti hoaxbuster à travers une séquence du 8 séances.

Pour le collège et le lycée Réagir face aux théories du complot. Désinformation, rumeur, théorie du complot, Désinformation, rumeur, théorie du complot, Désinformation : rumeurs, fake, théories du complot. Désinformation : rumeurs, fake, théories du complot. HoaxBuster - Vérifier l'information en circulation sur le web. Desintox. Désinformation. Debunkers, démolisseurs, des rumeurs/hoax d’extrême droite. Complots faciles pour briller en société.