background preloader

2012

Facebook Twitter

Vulnérabilité du territoire littoral guyanais aux maladies infectieuses à transmission vectorielle : esquisses de problématiques et perspectives de recherches pluridisciplinaires. Abrona S. & Crum S., 1996. Medical geography and cholera in Perú. Ardillon V., Eltges F., Chocho A., Chantilly S., Carvalho L., Flamand Cl., Carme B., 2012. Evolution de la situation épidémiologique du paludisme en Guyane de 2005 à 2011, BVS, 1-2, p 5-11. Amat-Roze J. -R., 1998. Beccera S., Peltier A., (dir.), 2009. Beck U., 2001, La société du risque. Beck E, Glatron S., 2009. Bley D., 2010. Bogardi J.J., 2004. Bourdier F., 2004. Carme B., Pignaux R., Lecat J., 2002. Carme B., 2005, Epidémiologie et diagnostique du paludisme en Guyane. Carme B., Ardillon V., Girod R., Grenier C., Joubert M., Djossou F., Ravachol F., 2009.

Cebret A., Désiré R., 1996. Chocho A., Bellony S., Azor P. CIRE Antilles Guyane, 2007. CIRE Antilles Guyane, 2011. CIRE Antilles Guyane, 2011. CIRE Antilles Guyane, 2012. Cohen M.L., 2000. Daszak P., Cunningham A.A. & Hyatt AD., 2000. Daszak P., Cunningham A.A. & Hyatt AD., 2001. D’Ercole R., 1991. D’Ercole, R. 1994.

D’Ercole R., Thouret J. Di Méo G., 1998. Eve M. BARRAGE ANTI-ORPAILLEUR (Saut Sonnelle en Guyane - 2012) Guyane : opération de lutte contre l’orpaillage illégal Awara. Le site de Grande Usine regroupait des orpailleurs illégaux (garimpeiros) et s’est fortement développé après la reprise de Dorlin par les FAG durant l’été 2012.

Guyane : opération de lutte contre l’orpaillage illégal Awara

Il est alimenté par des flux logistiques empruntant les cours d’eau comme l’Approuague, la Sikini et les nombreuses pistes qui traversent la forêt. L’opération est commandée depuis un poste de commandement conjoint des FAG et de la gendarmerie. Guyane/fusillade sur un site d’orpaillage clandestin : 9 morts, 2 blessés. Notez l'article Le fusillade s’est produite sur le site de Dorlin (sud-ouest guyanais).

Guyane/fusillade sur un site d’orpaillage clandestin : 9 morts, 2 blessés

Elle a fait «neuf morts» et «deux blessés graves», selon les «premiers éléments d’information que nous avons recueillis», a précisé le colonel Laumont. Le colonel Laumont a expliqué qu’il s’agissait «d’une fusillade entre deux bandes qui se sont affrontées pour le contrôle de la zone. L’une des deux est soupçonnée d’être en possession d’armes de guerre». «L’une des deux bandes armées est une bande que nous avions essayée de neutraliser à l’occasion de notre dernière opération de démantèlement de chantiers aurifères clandestins sur Dorlin du 6 au 11 janvier dernier», a poursuivi le colonel.

Harpie : importante saisie sur le Maroni. C’est au cours d’une patrouille quotidienne partie de la base de Maripasoula que les 20 militaires des FAG et gendarmes ont effectué cette saisie.

Harpie : importante saisie sur le Maroni

Intrigués par la présence d’un groupe d’individus filtrant de l’eau boueuse sur un îlot isolé au milieu du fleuve, les piroguiers ont fait cap vers les orpailleurs. Immédiatement, ceux-ci ont quitté précipitamment leurs moto-pompes pour se jeter à l’eau et fuir vers la berge surinamaise. Rapidement interceptés, les 16 orpailleurs illégaux ont été interpellés par les gendarmes. Ces derniers ont alors procédé à la mise sous scellé du matériel : 5 moto-pompes, 2000 litres de carburant, de l’armement, des barges, des pirogues, plus de 400 g de mercure et près de 85 grammes d’or amalgamé ont été saisis. Depuis 2009, grâce aux patrouilles effectuées en jungle ou sur les fleuves, le nombre de sites d’orpaillage illégaux a été réduit de moitié.

Parc Amazonien de Guyane : Le comité de vie locale. 29/06: Orpaillage: pas d'échos au Brésil. Détails Catégorie parente: Actualités brésiliennes Catégorie : Actualités générales Créé le 29 juin 2012 Mis à jour le 21 mars 2013.

29/06: Orpaillage: pas d'échos au Brésil

Un lourd dispositif pour traquer les tueurs des soldats français en Guyane. Les suspects du meurtre de deux militaires français lors d'une opération de lutte contre l'orpaillage illégal le 27 juin dans la région de Dorlin (sud-ouest de la Guyane) se rapprochent de la frontière du Brésil.

Un lourd dispositif pour traquer les tueurs des soldats français en Guyane

Les suspects étant recherchés en direction du Brésil "dans le secteur compris en Régina (110km de Cayenne) et Saint-Georges de l'Oyapock (frontière)". 120 gendarmes déployés Selon un officier de gendarmerie, la bande en fuite est composée de "cinq à six 6 hommes, pas forcément tous ensemble", lourdement armés de fusils d'assaut de calibre 5.56 et 7.62 mais également "de fusils de grande chasse et de fusils à pompe". Ces hommes d'origine brésilienne seraient menés par Manoel Ferreira Mourra dit "Manoelzinho", un Brésilien de 25 ans qui dirigeait un site d'orpaillage clandestin à Dorlin, à 60 km de Maripasoula, que les militaires tentaient de contrôler lorsqu'ils ont été abattus.

Un pilote d'hélicoptère félicité. Nicolas Sarkozy à Taluen, sur le Haut-Maroni, Guyane. Guyane: deux militaires tués, deux gendarmes blessés. Guyane : la longue traque équatoriale des tueurs présumés de militaires. La petite bourgade somnolente de Régina, sur les rives du fleuve Approuague, une des voies de ravitaillement des sites d’orpaillage illégaux en Guyane, est depuis une semaine le théâtre d’une des plus vastes traques aux fugitifs de l’histoire de ce département français d’Amérique.

Ils sont 120, dont une dizaine d’hommes du Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) et de son homologue guyanais, aguerris au climat humide et chaud, à traquer une bande de gangsters à travers la forêt équatoriale et ses gigantesques rivières. Les enquêteurs les soupçonnent d’avoir tué le 27 juin deux sous-officiers du 9e RIMA en patrouille sur l’une des zones d’orpaillage les plus fécondes de Guyane.

Ce jour-là, à Dorlin (sud-est), à 60 km du Suriname, trois gendarmes sont également blessés lors d’un accrochage "d’une rare violence", au moyen d’armes de guerre de calibre 5.56 et 7.65. "Ils peuvent se terrer des semaines" Nicolas Sarkozy promet plus de sécurité en Guyane. Par Emmanuel Jarry CAYENNE (Reuters) - Nicolas Sarkozy a annoncé samedi à Cayenne un renforcement des dispositifs de sécurité en Guyane française, notamment contre les chercheurs d'or illégaux et la criminalité violente, deux maux persistants de ce département d'outre-mer (DOM).

Nicolas Sarkozy promet plus de sécurité en Guyane

Une façon pour le chef de l'Etat, en visite à l'état-major de l'opération Harpie lancée contre l'orpaillage clandestin en 2008, de répondre aux critiques émises lundi sur ce thème par le candidat socialiste François Hollande, de passage en Guyane. Un règlement de compte entre chercheurs d'or illégaux brésiliens a fait neuf morts vendredi, près de la frontière de ce DOM avec le Surinam, et illustré une escalade de la violence qui a coûté la vie à un militaire français en juillet 2010. En trois ans, le nombre d'actions lancées chaque année par les militaires français contre des chantiers illégaux a pratiquement doublé, passant de 2.322 en 2009 à 4.127 en 2011. Edité par Marine Pennetier. Dorlin, far west guyanais dont l'armée tente de reprendre le contrôle. Guyane : les principaux suspects avouent. Guyane : la traque équatoriale des tueurs présumés de militaires - france.

La petite bourgade somnolente de Régina, sur les rives du fleuve Approuague, une des voies de ravitaillement des sites d'orpaillage illégaux en Guyane, est depuis une semaine le théâtre d'une des plus vastes traques aux fugitifs de l'histoire de ce département français d'Amérique.

Guyane : la traque équatoriale des tueurs présumés de militaires - france

Ils sont 120, dont une dizaine d'hommes du Groupement d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) et de son homologue guyanais, aguerris au climat humide et chaud, à traquer une bande de gangsters à travers la forêt équatoriale et ses gigantesques rivières. Les enquêteurs les soupçonnent d'avoir tué le 27 juin deux sous-officiers du 9e RIMA en patrouille sur l'une des zones d'orpaillage les plus fécondes de Guyane. Ce jour-là, à Dorlin (sud-est), à 60 km du Suriname, trois gendarmes sont également blessés lors d'un accrochage "d'une rare violence", au moyen d'armes de guerre de calibre 5.56 et 7.65. "Ils peuvent se terrer des semaines" Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense en visite officielle.

Politique Catherine LAMAPublié le 30/11/2012 | 15:13, mis à jour le 30/11/2012 | 13:21 Le ministre de la défense débarque en Guyane ce vendredi pour une visite officielle de deux jours au pas de charge.

Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense en visite officielle

Il se rendra sur les points sensibles de défense à la base spatiale mais aussi sur les sites d’orpaillage. © DR Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense. Réforme du code minier : vers un code guyanais. Une voiture prise pour cible dans une embuscade en Guyane. Un véhicule été la cible d’un tir d’arme à feu samedi soir, en Guyane, sur la Route nationale (RN2) reliant Régina à Saint-Georges de l’Oyapock, zone dans laquelle sont recherchés les suspects du meurtre de deux militaires français, a-t-on appris dimanche auprès du parquet de Cayenne.

Une voiture prise pour cible dans une embuscade en Guyane

Dès ce dimanche, la gendarmerie a modifié son dispositif de sécurisation de cette portion de route sinueuse de 80 km, en pleine forêt et sans habitation, qui conduit à Saint-Georges de l’Oyapock, commune à la frontière du Brésil. «Tout véhicule privé sera accompagné sur cette route avec un véhicule de gendarmerie devant lui et un second derrière», a-t-on appris auprès de la préfecture.

Guyane : le site de Dorlin sécurisé après l’opération Alatale Nui. Dès le 9 juillet, 170 militaires et gendarmes ont été pré-positionnés par avion de transport de troupes Casa sur la base de Maripasoula, base opérationnelle avancée (BOA) du 9e régiment d’infanterie de marine (9e RIMa), aussi connue sous le nom de « camp Lunier ».

Guyane : le site de Dorlin sécurisé après l’opération Alatale Nui

La BOA a servi de zone de déploiement et d’attente avant le déclenchement de l’opération et de poste médical avancé. Equipé d’un « lot de projection initial » armé de médecins et d’infirmiers, ce poste est prêt à recevoir et traiter tous types de blessés (par balle, coup de chaleur, envenimation, noyade, traumatologie…).

Le jour J à 14h50, l’opération a débuté par l’intervention du GIGN sur la zone de Dorlin pendant que les marsouins du 9e RIMa formaient les sticks d’embarquement pour l’héliportage. La deuxième phase s’est poursuivie depuis l’aérodrome de Maripasoula où 4 Puma, appuyés par 1 Fennec avec tireurs d’élite en sabords, ont effectué plusieurs rotations pour déposer les troupes sur la zone d’opération. Militaires tués en Guyane: 3 arrestations. Le principal suspect de la mort de deux militaires français tués le 27 juin lors d'une opération contre des chercheurs d'or clandestins en Guyane, et deux de ses complices présumés, ont été interpellés vendredi dans le nord du Brésil, rapportent des sources policières.

Selon les médias brésiliens, le principal suspect est Manoel Ferreira Moura, dit "Manoelzinho", un Brésilien de 25 ans à la tête d'un gang violent qui dirigeait un site d'orpaillage clandestin à Dorlin, à 60 km de Maripasoula, que les militaires français tentaient de contrôler lorsqu'ils ont été abattus. "Il a été arrêté ce matin, il est ici" à Macapa, capitale de l'Etat brésilien d'Amapa (nord), a déclaré à l'AFP une source de la police fédérale sous couvert de l'anonymat. Cette source s'est refusée toutefois à confirmer l'identité du suspect et à fournir plus de détails sur l'enquête. Une visite qui fait parler de la Guyane : c'est toujours ça ! La Guyane nous échappe - Lettre ouverte au Président de la République - Escapade Carbet.

Le manque de réactions adaptées de la part des autorités face au réapprovisionnement criminel de ces sites d’orpaillage clandestins a permis aux garimpeiros de parfaitement s’organiser en toute impunité depuis plus de 15 ans. Ce problème est bien de l’ordre de la sécurité publique relevant de l’État. Malgré la présence de milliers de policiers, gendarmes et militaires le climat d’insécurité ne fait que croître et les solutions répressives sont inadaptées. Orpaillage clandestin en Guyane : les professionnels du tourisme n'en peuvent plus ! "LA GUYANE NOUS ÉCHAPPE !!! L’orpaillage clandestin omniprésent dans notre région gangrène jours après jours ce petit morceau de France d’Amérique du Sud, seul département d'outre-mer non insulaire. Nous sommes d’ailleurs de plus en plus nombreux à nous demander si nous sommes toujours en France ou bien dans une zone de non-droit, livrés à la loi des malfrats ?

(...) La Guyane s’est donc transformée en un immense supermarché, où les sols et réserves halieutiques sont pillés, les fleuves pollués, les citoyens agressés et volés en permanence. De plus en plus de touristes et résidents annulent tout simplement leur séjour sur notre territoire parce qu’ils ont peur pour leur sécurité. Projet de loi autorisant l'approbation du protocole additionnel à l'accord de partenariat et de coopération entre la France et le Brésil, relatif à la création d'un centre de coopération policière.

Guyane : saisie d’or dans la région de Maripasoula. Lors d’une patrouille conjointe entre la gendarmerie et les FAG, un orpailleur clandestin a été intercepté avec près de 800 grammes d’or sur lui. Le dispositif de surveillance et d’interception mis en place par la section d’infanterie a permis en outre aux gendarmes de saisir du matériel, notamment des téléphones portables et satellitaires ainsi qu’une pirogue avec son moteur. La saisie d’or, d’une valeur marchande d’environ 24 000 euros, illustre l’opportunité et l’efficacité des patrouilles dans un milieu exigeant par son étendue (1100 km de frontières terrestres), son littoral difficile et sa forêt équatoriale inhospitalière. Militaires tués en Guyane: l'enquête, difficile, progresse.

L'enquête sur le meurtre de deux militaires français fin juin à Dorlin, dans le sud-ouest de la Guyane, a progressé avec d'importantes arrestations dans ce département français, au Brésil et au Suriname, dans un contexte géographique et judiciaire difficile. Depuis la mort des deux militaires tués "par armes de guerre" le 27 juin, huit suspects ont été interpellés dont le leader présumé de la bande, Manoel Moura Ferreira, alias "Manoelzinho", et un de ses lieutenants, le 27 juillet à Macapá (Brésil), après un mois et 900 km de cavale en forêt.

Ces deux hommes sont aujourd'hui détenus au Brésil, qui ne les extradera pas mais qui devrait les poursuivre pour les faits transmis par les magistrats français, selon la convention liant les deux Etats. Mort de deux militaires en Guyane : un fuyard arrêté. Un des trois fuyards traqués par la gendarmerie dans la forêt guyanaise, soupçonné d’appartenir à la bande de «Manoelzinho» impliquée dans le meurtre de deux militaires français fin juin, a été arrêté et incarcéré, a-t-on appris mercredi de source judiciaire confirmant une information du quotidien France Guyane.

Archives. L'OR : UNE HONTE POUR LA GUYANE (2) - Un témoin en Guyane. Quand le prix de l'or augmente, Saint-Valentin : l’or illégal poursuit ses ravages. Une visite ministérielle sous le signe de la contrainte budgétaire. Société Laurent MAROTPublié le 03/12/2012 | 21:00, mis à jour le 07/12/2012 | 07:14. Traque dans la jungle de Guyane des tueurs présumés de deux soldats français. Dorlin, far west guyanais dont l'armée tente de reprendre le contrôle. Guyane: la longue traque équatoriale des tueurs présumés de militaires. Mairie de Kourou. Guyane. Saint-Elie, bourg d’or et de rêves. Guyane: la longue traque équatoriale des tueurs présumés de militaires. Guyane: la longue traque équatoriale des tueurs présumés de militaires - 19/07/2012. Orpaillage illégal et politique autiste : Dilma Roussef à Paris, et nous et nous.. Mairie de Kourou. Blog Archive Vers une intensification des opérations contre l'orpaillage clandestin en Guyane.

Chercheur d'or et orpaillage - Gold Prospecting and Gold Panning. 15/12: Brésil-France: Oyapock, visas, orpaillage et Champagne au menu des discussions. L'or amazonien. L'armée a repris le contrôle du site d'orpaillage en Guyane. Fin de cavale pour les orpailleurs guyanais - 29/07/2012. Dorlin, far west guyanais dont l'armée tente de reprendre le contrôle. Orpaillage clandestin, saisies et possible corruptions de fonctionnaires. Militaires français tués en Guyane: Les suspects ont avoué. Archives. Exclu WWF : la carte des prélèvements illégaux des ressources naturelles…. Nouvelle arrestation après le meurtre de deux militaires français en Guyane. Un suspect arrêté après la mort de soldats en Guyane.

En Guyane, l'armée prend le contrôle des zones d'orpaillage. L'or de Guyane change le vert en gris. Militaires tués: la gendarmerie sur la piste de huit suspects entre Guyane et Suriname. Chercheur d'or et orpaillage - Gold Prospecting and Gold Panning. Militaires tués en Guyane : un suspect arrêté au Brésil. Guyane: la longue traque équatoriale des tueurs présumés de militaires. Harpie : l’opération Cèdre pour détruire les ponts construits par les orpailleurs illégaux. Guyane – Joëlle Prévot-Madère insiste sur la jeunesse – www.lekotidien.fr. La Ruée vers l’Or « François Sechet, Photographe « Paris, France. Hommage aux militaires Français tué(es) en Guyane. Guyane : la guerre de l’or fait deux morts. L’orpaillage clandestin, véritable fléau de Guyane. Vidéo Guyane : à la poursuite des orpailleurs clandestins. Compte-rendu de la réunion de la délégation à l'Outre-mer du mardi 24 janvier 2012. Militaires tués en Guyane : Hollande exprime sa «vive émotion»

Sept millions en pépites d'or rapatriés de Guyane. Le gouvernement déterminé à faire respecter l'état de droit en Guyane. Le gouvernement déterminé à faire respecter l'état de droit en Guyane. Guyane, la fièvre de l'or tue encore - Le blog de l'environnement. Olá Sudamérica ! La Guyane, cet étrange petit bout de France coincé en Amérique du sud (mars-avril 2012) Revue de presse du Parc amazonien de Guyane du 18 novembre 2011 au 30 septembre 2012. Info CL: le caporal-chef Pissot, tué en Guyane, avait fait toute sa carrière au 1er RiMa. Adjudant MORALIA Stéphane, PISSOT Sébastien, parcours des deux militaires tués à Dorlin - ATG - Actualité CGPME Guyane. Enjeux pour le bassin. Militaires tués en Guyane : Qu'est-ce-que "l'Opération Harpie" ? Georges Patient » Réponse de François Hollande aux élus guyanais à propos de l’orpaillage illégal. Guyane : décès de 2 militaires français (Biographie)

Tué en Guyane, le sergent Sébastien Pissot était natif de Chartres. L’or très noir de la Guyane. A l’occasion du voyage en Guyane du Président de la République - 21 et 22 janvier 2012 - Programme de recherche SOGIP : échelles de gouvernance et droits des Peuples autochtones. Un ministre de la Défense en Guyane, ça ne dit pas grand chose… Saint-Valentin : l’or n’est pas vert. Accrochage en Guyane : l’engagement des Armées sur le théâtre national en question. GUYANE : DEUX MILITAIRES du 9e Régiment d'infanterie de marine (RIMa) tués en Guyanne.

Communiqué : drame de Dorlin. Www.parc-guyane.gf/document1s.pdf/Avis_ autorite_environnementale_charte_PAG.pdf. Deux militaires tués, deux gendarmes blessés par des orpailleurs en Guyane. Guyane/fusillade sur un site d’orpaillage clandestin : 9 morts, 2 blessés. Guyane: deux militaires tués dans une opération contre des orpailleurs. Guyane: deux militaires tués dans une opération contre des orpailleurs. Guyane : la guerre de l'or. Trésor du Patrimoine - Zoom. A la Une - CHARTRES (28000) - Tué en Guyane, le sergent Sébastien Pissot était natif de Chartres. Dernier hommage au 9e Rima. Guyane: un major de la gendarmerie mis en examen pour «complicité d’orpaillage illicite» Des orpailleurs brésiliens ont tué deux militaires en Guyane > Le Brésil , guide de voyage au Brésil.