background preloader

2012 Projet port Nador West Med

Facebook Twitter

Province de Nador - wikipedia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Province de Nador - wikipedia

Géographie[modifier | modifier le code] Ville de Nador - wikipedia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ville de Nador - wikipedia

Pour les articles homonymes, voir Nador. Nador est aussi la porte du Maroc, passant par Oujda. La langue parlée en grande majorité est la langue amazighe (dite tamazight n arif[2], rifiya) puis vient la darija (dialecte arabo-amazigh). On y parle aussi l'espagnol. La ville de Nador est habitée en majorité de Rifains Iqar'iyen (c'est-à-dire les Guelayas, dont la ville est la capitale) mais aussi d'autres, tels ceux d'Ayt Said, Ayt Oulichek, Igzenayane, Ichebdanen (Kebdana), Temsamane, Ayt Iznasen, Ayt Boyehyi, Ayt Settut et Aït Touzine.

La métropole du Nord-Est marocain compte plus de un million cinq cent mille habitants (Nador et Oujda). Nador a appartenu aux civilisations amazighe, phénicienne, carthaginoise, romaine. Nador West Med, baie de Betoya - wikipedia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nador West Med, baie de Betoya - wikipedia

2009 Prospective. Le Maroc avance à pas sûrs dans son Plan Directeur Portuaire national.

2009 Prospective

Après Tanger Med I et Tanger Med II, un 3ème complexe portuaire intégré sera réalisé dans le prolongement des deux autres, sur la façade méditerranéenne, côté oriental. Il s’agit du complexe «Nador West Med».En effet, le complexe portuaire, industriel, énergétique et commercial «Nador West Med», qui sera réalisé sur la baie de Betoya, est un grand projet structurant qui fera de la zone du Nador une véritable plateforme nationale sur les plans commercial, énergétique et industriel.

Il constitue également une gigantesque infrastructure qui inscrit désormais le Royaume du Maroc dans une logique de planification à long terme. Le Maroc avance à pas sûrs dans son Plan Directeur Portuaire national. Après Tanger Med I et Tanger Med II, un 3ème complexe portuaire intégré sera réalisé dans le prolongement des deux autres, sur la façade méditerranéenne, côté oriental. 2012 Le Maroc lance la réalisation du nouveau complexe portuaire.

RABAT (Xinhua) - Le roi du Maroc, Mohammed VI, a présidé mardi à Nador (Nord du pays) la cérémonie de signature des conventions relatives au financement et à la gestion du futur Complexe portuaire Nador West Med.

2012 Le Maroc lance la réalisation du nouveau complexe portuaire

Il s'agit d'un futur complexe portuaire intégré, industriel, énergétique et commercial qui permettra au Maroc de se positionner au mieux à l'échelle régionale pour capter de nombreuses opportunités offertes par l'évolution du trafic international, notamment des hydrocarbures, des conteneurs et des marchandises. 04/12/2012 Création Sté publique "Nador West Med", Maitre d’Oeuvre. Site baie de Betoya. Projet autoroutier de desserte. Partenariats entre secteurs public & privé. 5700 emplois de prévu & des expropriations. Après Tanger Med, bientôt Nador West Med: Un complexe portuaire qui offre 5 700 emplois directs et 115 000 en 2034 Le Maroc, fort de sa position géographique, ambitionne de renforcer son positionnement dans le marché du transbordement en Méditerranée et de capter toutes les opportunités qui s’offrent dans la région pour booster son économie et créer des emplois.

5700 emplois de prévu & des expropriations

La situation « sans projet » équivaut à laisser la région de Nador dans son état actuel, notamment pour la situation du port existant, congestionné, saturé, sans possibilité d’extension et de développement dans son environnement urbain, avec les désagréments qu’il pose aux citadins de Nador. Montants des indemnités d'expropriation contestés. Economie Le ministère de l’équipement, premier expropriateur au niveau national, a vu son budget alloué aux expropriations s’alourdir de 233 MDH en 2008 à 570 MDH en 2013 après avoir culminé à 815 MDH en 2012.

Montants des indemnités d'expropriation contestés

Les propriétaires sont de plus en plus nombreux à contester l’indemnisation accordée dans le cadre des expropriations pour utilité publique. Il y a encore deux ans, seulement 20% des expropriés en moyenne demandaient une revalorisation de leur indemnité, mais «ces derniers mois les dossiers sujets à contestation ont connu une nette augmentation», constate Brahim Baamal, directeur des affaires administratives et juridiques au ministère de l’équipement, du transport et de la logistique.

Une raison justifiant le fait que les expropriés contestent plus souvent les indemnités proposées est que les tribunaux se rangent de plus en plus de leur côté. Une commission mixte pour accélérer les règlements Encore faut-il que tous ces fonds parviennent aux expropriés dans des délais raisonnables. 800 M€ de prêts bancaires. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), la Banque africaine de développement (BAD) et un fonds d’investissement arabe basé au Koweït vont financer la construction du complexe portuaire Nador West Med au Maroc à hauteur de 800 millions d’euros, selon l’Economiste.

800 M€ de prêts bancaires

La contribution de la BERD devrait être de 200 millions d’euros, a ajouté le journal, indiquant que les travaux seront lancés dans les mois à venir. Nador West Med sera un port de transbordement qui comprendra des terminaux dédiés aux produits pétroliers et à d’autres types de marchandises. Il est situé à 30 km à l'ouest de Nador, dans la baie de Betoya, près du Cap des trois fourches. La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) 27/02/2012 Le Maroc devient pays d’opération de la BERD. Dès septembre 2012 la BERD participe au financement du Royaume. Ce prêt est destiné à cofinancer des travaux d’infrastructures du futur complexe portuaire et industriel Nador West Med.

Dès septembre 2012 la BERD participe au financement du Royaume

Ces derniers sont estimés à environ 800 millions d’euros. Deux cents millions d’euros. C’est le montant du prêt en négociation entre Nador West Med SA et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD). Ce prêt est destiné à financer des travaux de construction de l’infrastructure (notamment génie civil et dragage) du futur complexe portuaire et industriel Nador West Med, dont le processus d’adjudication devrait démarrer ce quatrième trimestre.

Selon nos informations, l'ensemble des travaux d'infrastructure portuaire devrait nécessiter un financement global d’environ 800 millions d’euros. Le prêt, pour lequel les négociations viennent donc de commencer, serait le plus important montant financé par la BERD dans un seul projet au Maroc. 03/2015 Rapport pr la BERD, projet NWM résumé non technique. 200 M€ de prêt de la BERD attendus en juillet 2015 pou NWM. 03/2015 Rapport du Groupe de la Banque Africaine sur le projet NWM. 03/2015 Résumé de l'ÉIES, Étude d'Impact Environnemental & Social. 01/2014 Appel d'offres : étude & analyse marché de transbordement. 03/2014 Appel d'offres étude du marché des hydrocarbures en Méditerranée. Le ministère de l’Équipement vient de lancer un appel d’offres pour la sélection du cabinet d’études qui sera chargé d’analyser le marché du raffinage, du stockage et de l’éclatement des produits pétroliers dans la région de la Méditerranée.

03/2014 Appel d'offres étude du marché des hydrocarbures en Méditerranée

L’étude évaluera les volumes du raffinage pouvant être installés à Nador West Med sur les 20 prochaines années et ceux susceptibles de transiter par le futur complexe portuaire. La société Nador West Med vient de lancer un appel d’offres pour la réalisation d’une étude du marché de stockage et d’éclatement des produits hydrocarbures dans la région de la Méditerranée dont fera partie le futur port Nador West Med. Les soumissionnaires seront connus le 25 mars lors de la séance d’ouverture des plis qui aura lieu à Rabat. 08/2014 Avis d'Appel à candidature pour la pré-qualification. Groupements en lice pour la réalisation des infrastructures.

Bouygues parmi les 13 pré-qualifiés pour le future chantier. Le groupe français en groupement avec l’ingénieriste italien Saipem fait partie des 13 entreprises ou groupements internationaux en lice pour la construction du futur port Nador West Med porté par les autorités marocaines. Un projet ex-nihilo de plusieurs centaines de millions d'euros au nord-est du pays voué aux hydrocarbures, charbon et conteneurs.

Des entreprises d'une dizaine de pays, dont des poids lourds chinois et coréens sont aussi sur les rangs. Déferlante de candidatures. A l’issue de la première phase l’appel d’offres pour la construction du futur port de Nador, 16 propositions ont été reçues et 13 qualifiées. C’est ce qu’indique un communiqué publié ces derniers jours par l’autorité délégante Nador West Med. La perspective de ce marché de bonne taille, il s'agit de construire une infrastructure ex-nihilo, a suscité un engouement international.

L’avis international d'appel d'offre pour préqualification avait été publié le 5 novembre 2014. 25 millions de tonnes d’hydrocarbures.