background preloader

2012 la fin du monde de Sarkozy

Facebook Twitter

Bobaromètre n°4: Sarkozy se détache. Nicolas Sarkozy reprend de l'avance en tête du bobaromètre pour la 4e édition de notre outil statistico-ludique (sur la semaine du 27 février au 4 mars, voir méthodologie en fin d'article et les précédents bobaromètres ici). Les autres candidats marquent beaucoup moins de points et le trio de tête reste donc inchangé: Marine Le Pen reste une confortable deuxième et François Hollande complète le podium à distance respectable. Le président ne faiblit pas sur les bobards et garde sa place de leader grâce à une semaine encore assez impressionnante. Dès lundi sur RTL, il récidivait en prétendant avoir voté des traités européens négociés par la gauche (15 points) et remettait le couvert sur son chiffrage du remplacement de la prime pour l'emploi par une baisse des cotisations (15 points aussi).

Après une semaine fracassante, légère relâche pour Marine Le Pen. Une fois de plus, Jean-Luc Mélenchon et Eva Joly échappent à notre radar... A propos du bobaromètre, rappel méthodologique. Kadhafi/Sarkozy : Eva Joly demande l'ouverture d'une enquête judiciaire. Sarko, Guéant, Bruni et biensûr Bashar Al Assad ! Jolie famil. Une démo de Douillet ça douille.

Visiter un site terroriste ou haineux, les nouveaux délits de Nicolas Sarkozy. Un drame, une loi. « La République ne tolérera ni embrigadement ni conditionnement idéologique sur son sol. Toute personne qui consultera de manière habituelle des sites Internet qui font l’apologie du terrorisme ou qui appellent à la haine sera punie pénalement ». L’affaire de Toulouse encore chaude, Nicolas Sarkozy annonce d’ores et déjà un nouveau délit pénal. Celui de la consultation habituelle de site faisant l’apologie du terrorisme. Le chef de l’État précise aussi que « la propagation et l'apologie d'idéologies extrémistes seront réprimées par un délit figurant dans le Code pénal avec les moyens qui sont déjà ceux de la lutte antiterroriste ». Ce futur délit de consultation habituelle des sites qui font l’apologie du terrorisme ou de la haine est exceptionnel puisque généralement, les démocraties sanctionnent ceux qui diffusent et enregistrent, non ceux qui lisent.

Exceptionnelle, cette incrimination n’est toutefois pas une première. « Musulman d’apparence » : le CRI condamne les propos du président de la République. Meeting LGBT : l'UMP sous les huées. Le grand écart entre estimations et résultats définitifs. Projet_EELV_dec11_encours_ok. Hulot-Joly : le best of des petites phrases - LePost.fr (18:42) Europe Écologie - les Verts 21/06/2011 à 18h33 - mis à jour le 21/06/2011 à 18h42 | vues | réactions Nicolas Hulot, Eva Joly et Henri Stoll à Paris, le 09/06/2011. | MAXPPP Depuis le début de leur campagne interne, les deux candidats favoris à la primaire d'Europe Ecologie-Les Verts Nicolas Hulot et Eva Joly s'échangent coup pour coup. Située derrière l'ex-animateur d'Ushuaïa dans les sondages, l'ancienne magistrate se montre plus offensive que son rival pour représenter une "écologie de combat".

Et elle le revendique : "Nous ne vivons pas dans un univers tout doux, tout gentil, il y a des différences importantes, il faut oser les dire, les revendiquer et chacun choisit", a-t-elle déclaré. De son côté, Nicolas Hulot se pose comme un candidat plus consensuel et plus ouvert envers les autres formations politiques. Mais il répond quand même lorsqu'il se fait attaquer par sa rivale... Best of (non exhaustif) des petites phrases échangées entre les deux rivaux pendant cette campagne. Jeune et Jolyste ou pourquoi je soutiens Eva Joly ? - Allo Lizet sur LePost.fr (17:18) S'encarter, mettre une couleur à mon action de terrain, c'était pour moi la plus compliquée des initiatives à porter quand on vient du milieu associatif, des collectifs.

J'ai milité pour le commerce équitable, je continue de militer contre le mal-logement, et contre les modes de vie dévasteurs des plus riches... J'ai travaillé avec les enfants qui vivent avec leurs mamans dans les prisons, dans des conditions lamentables. Je milite pour le logiciel libre via des projets de radios libres et alternatives; RadiOxfam entre Bruxelles et Copenhague pour le sommet en était un, en 2009. Je travaille dans l'économie sociale et solidaire. J'essaye de porter de la cohérence entre ce que je prône et la manière dont je vis.

Je veux croire que chacun peut contribuer à un monde plus juste, mieux réparti, moins individualiste.Je veux croire comme le disait Gandhi que nous pouvons et devons être "acteur du changement que nous voulons voir dans le monde" ... Et puis... Et puis ... Pour moi, c'est Eva.