background preloader

Jeremy Rifkin / Energy, 3rd revolution

Facebook Twitter

Jeremy Rifkin plaît beaucoup, mais il maîtrise mal ce dont il parle. Tribune Jeremy Rifkin, économiste américain, est l’auteur de « La Troisième révolution industrielle ». Très à la mode dans les milieux politiques (de gauche comme de droite), il se fait rémunérer des sommes non négligeables pour des « master plan » qui promettent un avenir meilleur. Il a ainsi été payé 350 000 euros par le conseil régional du Nord-Pas-de-Calais. Jeremy Rifkin, devant la Chambre des députés, pour le premier Forum sur les politiques industrielles, à Mexico le 28 mai 2013 (CARLOS PEREDA/NEWSCOM/SIPA) L’auteur Bertand Cassoret est ingénieur et docteur en génie électrique, maître de conférences à l’université d’Artois depuis 1996. Le discours de Jeremy Rifkin plaît aux politiques parce qu’il est optimiste et fait rêver. La technique n’est pas son problème Le livre de Jeremy Rifkin explique comment « le pouvoir latéral va transformer l’énergie, l’économie et le monde ».

Confusions, bizarreries et caricature Ses propos montrent qu’il maîtrise mal ce dont il parle. J. Jeremy Rifkin, le gourou du gotha européen (2) Il me faut, à ce stade, expliquer ce qu’est le grand projet de Rifkin en termes de préconisations concrètes pour les 40 ans à venir, telles qu’il les met en avant lorsqu’il conseille les dirigeants de l’UE et la Commission, les chefs d’État, les grands patrons et les présidents de région.

Elles figurent certes dans son livre, mais on les trouve de façon dépouillée dans de courts rapports pour les décideurs, dont celui qu’il a rédigé pour l’UE et que l’on retrouve partout où il passe. Ce sont « les cinq piliers » de la TRI. J’en examinerai ensuite les limites, énormes. Tel est en fait le « nouveau récit » en pratique. Voici un extrait de l’introduction du livre de Rifkin : « Dans l’ère qui vient, des centaines de millions de personnes produiront leur propre énergie verte à domicile, au bureau, à l’usine, et ils la partageront entre eux sur un « Internet de l’énergie », exactement comme nous créons ou partageons aujourd’hui l’information en ligne. Mon argument est simple. Ec.europa.eu/enterprise/initiatives/mission-growth/files/jeremy-rifkin-industrial-policy-communication-update-executive-summary_en.pdf.

Nous avons à nouveau un futur. Par Hubert Guillaud le 27/03/12 | 24 commentaires | 10,635 lectures | Impression Le prospectiviste Jeremy Rifkin (Wikipédia, @jeremyrifkin), directeur de la Fondation des tendances économiques est un penseur important de notre modernité.

Nombre de ses livres se sont révélés prophétiques comme La fin du travail (1996) ou L’âge de l’accès (2000). Son dernier livre, la Troisième révolution industrielle (voir également le site dédié), est certainement l’un de ses plus ambitieux, car il nous livre – rien de moins – qu’un futur de rechange par rapport à celui qu’on abandonne. La seconde révolution industrielle (1880-2006) n’est plus notre futur Rifkin dresse un double constat. L’autre constat repose bien sûr sur les conséquences dramatiques qu’a engendrées cette seconde révolution industrielle sur la santé de notre biosphère.

Rifkin tient un propos véhément. Image : Coucher de soleil sur un champ pétrolier, photographié par Fábio Pinheiro. 1. Limites et critiques Hubert Guillaud. Jeremy Rifkin - La troisième révolution industrielle - Terra Nova. Jérémy Rifkin: Comment le pouvoir latéral va transformer l’énergie, l’économie et le monde. Jérémy Rifkin était l'invité de Frédéric Bonnaud sur la radio "Le Mouv" le 29 février dernier. On peut écouter cette émission ci-dessous. Rifkin-Bonneau-LeMouv-29-1-2012 Le Magasine Plein Soleil a consacré un article au au dernier ouvrage de Jérémy Rifkin, "la troisième révolution industrielle" que nous reproduisons ci-dessous.

La Troisième Révolution industrielle - Comment le pouvoir latéral va transformer l’énergie, l’économie et le monde Ce livre développe la thèse d’une troisième révolution industrielle –que l’auteur appelle de ses vœux-, un nouveau paradigme économique qui va ouvrir l’ère post-carbone, basée notamment sur l’observation que les grandes révolutions économiques ont lieu lorsque de nouvelles technologies de communication apparaissent en même temps que des nouveaux systèmes énergétiques (hier imprimerie/charbon ou ordinateur/ ; aujourd’hui Internet & les énergies renouvelables).

La Seconde Révolution Industrielle se meurt donc. 1) Passer aux énergies renouvelables. Tecsol.blogs.com/files/rifkin-bonneau-lemouv-29-1-2012.mp3. Jeremy Rifkin : « Le nucléaire est mort » Vidéo publiée sur Terre TV 1) Peu d’impact : Pour avoir un quelconque effet sur les émissions de gaz à effet de serre, il faudrait construire 1500 réacteurs nucléaires d’ici à 25 ans, à coups de milliers de milliards de dollars. 2) Le casse-tête des déchets : 60 ans que nous faisons du nucléaire et toujours pas de solution durable pour les déchets. 3) La pénurie menace : L’uranium est une ressource de plus en plus rare et son prix ne cessera d’augmenter. 4) Le danger des solutions alternatives : Certes, on peut remplacer l’uranium par du plutonium mais à l’heure du terrorisme, est-ce vraiment une bonne idée ?

5) Le problème de l’eau : « 40% de toute l’eau douce consommée dans toute la France est utilisée par l’industrie nucléaire pour refroidir les réacteurs » avant d’être relâchée à une température supérieure. On risque donc de manquer cruellement de ressources hydriques. . « Une nouvelle conscience pour un monde en crise », par Jeremy Rifkin, éd. Jeremy Rifkin - Le nucléaire est mort - une vidéo Expression Libre. Jeremy Rifkin : "Partageons l’énergie comme l’information"

L’Américain, pour qui on est entré dans la « civilisation de l’empathie », donne une leçon de modernité à Sarkozy, chantre du nucléaire. « Une nouvelle conscience pour un monde en crise », sous-titre : « La Civilisation de l’empathie », qui vient de paraître en français (Les Liens qui Libèrent, 29 euros) fera-t-il date ? Si l’on en croit le devenir des précédents essais du président de la Fondation pour les tendances économiques, c’est probable.

Depuis les années 70, celui qui fait profession de conseiller des grands de ce monde assène quelques vérités, qui lui valent d’être critiqué. Ainsi : en 1977 dans « Who should play God ? Venu à Paris pour parler de l’émergence d’une nouvelle civilisation, Jeremy Rifkin, conseiller de la gauche américaine et européenne, a cet art d’annoncer les catastrophes à coup de données précises et de sourires malicieux. La couverture de « Une nouvelle conscience pour un monde en crise » de Jeremy Rifkin. Pour faire simple, sa thèse est la suivante : Jeremy Rifkin Nucléaire France. Jeremy Rifkin : « Il est l’heure de payer l’addition de l’entropie » XEnvoyer cet article par e-mail Jeremy Rifkin : « Il est l’heure de payer l’addition de l’entropie » Nouveau !

Pas le temps de lire cet article ? Classez le dans vos favoris en cliquant sur l’étoile. Fermer La révolution des réseaux sociaux Internet, générateurs d’empathie appliquée au défi énergétique, décryptée par un grand débusqueur de tendances Les facteurs économiques ou sociaux ne suffisent pas à expliquer les difficultés que traverse périodiquement l’humanité. Mais l’on ne peut réduire l’histoire à une telle succession de faits dramatiques, estime l’économiste. L’espèce humaine est parmi les plus récentes sur la planète. On se situe vraisemblablement au début de la fin de la révolution industrielle et de la mondialisation reposant sur les énergies fossiles. La nature humaine On peut cependant identifier une porte de sortie par le haut. Le moteur des civilisations Et pourtant, une autre vision semble envisageable. Il y a 191 millions d’immeubles dans l’Union européenne. 2020 Foresight: Predictions for the Next Decade | ParisTech Review.

What can we look forward to in 2020? Commercial space travel, predicts technology writer and investor Esther Dyson. Big advances against cancer, says Michael S. Tomczyk, managing director of Wharton’s Mack Center for Technological Innovation. A third industrial revolution, based on clean energy, says economist and futurist Jeremy Rifkin. But don’t pack your bags for the moon right yet. At the same time, however, the world does change and often more dramatically and more quickly than anyone ever dreamed. Even the more ostensibly rational world of technology tends to yield multiple surprises. Right or wrong, here’s what Dyson, Tomczyk, and Rifkin expect we may see by 2020—and why.

A Look Ahead Asked for her wildest prediction for 2020, Dyson painted a picture of widespread commercial space travel and the exploitation of space for commercial use. Wharton’s Tomczyk also believes that space travel is closer than people realize. The oil price shock—that was the economic earthquake, he says. Are we on the cusp of a third industrial revolution? Jeremy Rifkin shares his compelling vision of a bright new energy economy with Green Futures’ Editor in Chief, Martin Wright. Imagine the internet, only for energy. Imagine that, as well as tens of millions of personal computers all linked together, exchanging information this way and that, you had tens of millions of personal power stations, pumping electricity to and fro.

Imagine if, working together, they made fossil fuels redundant, resolved all our fears about energy security, and kickstarted a new era of peer-to-peer power sharing. Oh, and made a decisive impact on climate change, too… Then you’re imagining the sort of future laid out by Jeremy Rifkin, maverick economist and adviser to German Chancellor Angela Merkel and a clutch of EU leaders.

I meet Rifkin for coffee in London’s Langham hotel, during a flying visit to promote his new book. “Great economic revolutions happen”, he says, “when new energy regimes emerge that facilitate more complex civilisations and more energy flow. Jeremy Rifkin. Jeremy Rifkin (JeremyRifkin) sur Twitter. The Third Industrial Revolution: How Lateral Power Is Transforming Energy, the Economy, and the World: Amazon.fr: Jeremy Rifkin: Livres anglais et étrangers. Vidéos - Les Rendez-vous du Futur - Jeremy Rifkin hors les murs le 6 février 2012. L'invité Toute l'équipe des Rendez-vous du Futur est très heureuse d'avoir réalisé cette émission hors les murs. Nous étions dans un hôtel parisien en compagnie d'un des penseurs les plus impactants de notre temps. Un long entretien préparé par Nils Aziosmanoff et Salomé Kiner, traduit par l'équipe de Triple C (Amélie, Pauline et Sylvain) et sous-titré par la JD². Merci à Anne Vaudoyer pour nous avoir permis de réaliser cette émission très spéciale.

Jeremy Rifkin est un économiste, essayiste, conseiller politique et activiste américain, spécialiste de prospective économique et scientifique. Son travail est principalement centré sur l’impact des changements scientifiques et technologiques sur l’économie, le travail, la société et l’environnement. La révolution selon Rifkin, Livres. La thèse d'une troisième révolution industrielle par J. Rifkin > Energies. Jeremy Rifkin est un économiste, essayiste, conseiller politique et activiste américain, spécialiste de prospective économique et scientifique. Son travail est principalement centré sur l'impact des changements scientifiques et technologiques sur l'économie, le travail, la société et l'environnement. Influent sur les politiques publiques américaines et européennes, il l'est aussi sur l'opinion publique, avec notamment son livre « La Fin du travail » (End of Work), paru en 1995, qui en a fait l'un des acteurs centraux du débat sur l'influence de la technologie dans le futur du travail.

En 2004, « Le rêve européen » (The European Dream) fût un best-seller et lauréat du prix Corine- Prix International du Livre pour le meilleur livre économique de l'année. Par l'un des penseurs les plus connus aux Etats-Unis, auteur de nombreux best-sellers internationaux dont La Fin du travail ou Une nouvelle conscience pour un monde en crise. La Seconde Révolution Industrielle se meurt donc. John A. "Skip" Laitner : The Third Industrial Revolution and the Economic Imperative of Energy Efficiency.

We are used to thinking -- or even believing it is our heritage -- that our economy will grow at maybe 2 percent above the annual growth in our population. So if our population increases by 1 percent, then we assume the economy will grow maybe 3 percent in any given year. And if we maintain that level of growth, then yes, we can support the new jobs necessary to provide for our nation's economic well-being. But we are in different times. Social visionary Jeremy Rifkin provides perhaps the critical insight in this regard. George Mason University economist Tyler Cowen suggests in his own book from last year that we are in the midst of what he calls, The Great Stagnation.

In short, Rifkin, Cowen and others suggest there is a new normal at play. We can quibble over numbers and the exact set of calculations, but the data I observe indicate that as of last year, we were wasting something like 86 percent of all the energy we threw at the economic process. John A. The Third Industrial Revolution: How Lateral Power is Transforming Energy, the Economy, and the World - Reviews. The world is entering a crisis. Fossil fuels - the engine of the Second Industrial Revolution - have revolutionised the world economy. But from energy prices to the cost of food, dependency on fossil fuels has become so widespread; it has reached the point where it is threatening our livelihoods.

As a result of the overuse of fossil fuels, climate change is now presenting us with the greatest challenge of our time and posing a real danger to many of the earth’s species. And just when you thought things couldn’t get any worse, the global economy is on the brink of collapse. In The Third Industrial Revolution, Jeremy Rifkin posits that the real economic crisis ‘that everyone missed’ wasn’t just about the collapse of the housing bubble in the US - it was really all about energy. Rifkin argues that the problems we currently face present us with an opportunity and to seize it, we need revolutionary thinking. The Third Industrial Revolution is a seductive book.

Jeremy Rifkin: "The Third Industrial Revolution"