background preloader

BATTONS NOUS !!! FFLH / Front Freegan de Libération de l'Humanité

BATTONS NOUS !!! FFLH / Front Freegan de Libération de l'Humanité
Related:  autour de la table

The Daily What O, A, B, AB : Manger selon son Groupe Sanguin est-il Stupide ? Une théorie séduisante En 1996, le docteur naturopathe Peter James D’Adamo sortait son livre « 4 Régimes, 4 Groupes Sanguins ». 17 ans plus tard, le livre qui propose un régime personnalisé pour chaque groupe sanguin (O, A, B et AB) fait toujours parler de lui, avec un livre qui tourne toujours de main en main, et qui récupère toujours des nombreux adeptes généralement satisfaits des résultats. Selon le docteur D’Adamo, notre groupe sanguin nous prédestine vers une alimentation particulière, avec des aliments dits bénéfiques, neutres ou à éviter. Cette théorie du régime selon son groupe sanguin part du postulat que les groupes sanguins sont intimement liés à l’évolution de l’espèce humaine, notamment au niveau de l’évolution des régimes alimentaires. De ce fait, chaque homme ou femme possède un groupe sanguin avec une particularité historique propre qui s’observe dans son organisme mais surtout au contact de certains aliments. O pour Origine A pour Agriculteur B pour Barbare AB pour Modernité

Freegan Pony : des légumes frais dans un restaurant alternatif à Paris Si on longe Glazart à Porte de la Villette jusqu'au périphérique, on trouve une grande porte avec écrit « Freegan Pony » en lettres jaunes. Dans un immense squat aménagé s'est installé un restaurant alternatif. Au programme, du vendredi au lundi soir dans l'ancien bâtiment du Péripate, un repas végétarien pour 6 euros. On avait pris l'habitude d'un son à fond, sous ce morceau de périph à Porte de la Villette, du temps du Péripate. Le restaurant Freegan Pony se situe sous le périphérique à Porte de la Villette, 75019 Paris. Crédits photos : Jacob Khrist | hans lucas.

Le Ghana : poubelle pour les "e-déchets" La fumée noire de la décharge d'Aglogbloshie market | Accra, Ghana | © Nyaba Ouedraogo Partager cet article - La Convention de Bâle, entrée en vigueur en 1992, interdit tout échange de déchets contenant des substances toxiques vers les pays en développement. - En Europe, deux textes règlementent la collecte et le recyclage des déchets. La directive « Déchets Electriques et Equipements Electroniques » (DEEE) impose aux producteurs d’appareils électroniques de traiter les déchets de façon aussi écologique que possible lors de leur élimination. La seconde, intitulée « Restriction of Hazardous Substances » (ROHF), restreint les concentrations autorisées de six substances dangereuses (plomb, mercure, cadmium, chrome hexavalent, PBB, PBDE) dans les produits électriques et électroniques. - Selon le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), entre 20 et 50 millions tonnes de DEEE sont produits chaque année dans le monde. La décharge d’Agbogbloshie market s’étend sur près de 10 km.

RESiSTANCE - le point de convergence des luttes libertaires et internationalistes contre le capitalisme (Powered by vBulletin) « Les innovations dans les systèmes alimentaires des villes » (annonce) PRESENTATION Les unités mixtes de recherche "Innovation" et "Moisa" (Cirad, INRA, Montpellier SupAgro, IAMM) organisent avec la Chaire UNESCO Alimentations du monde et en partenariat avec Agropolis International, un colloque international sur : « Les innovations dans les systèmes alimentaires des villes » 28-29 octobre 2013 - Montpellier (Agropolis International) L’alimentation peut être un levier pour améliorer la durabilité des villes, en lien avec des enjeux de nutrition-santé, d’éducation, de développement économique, d’environnement et de cohésion sociale. Ce colloque comportera trois sessions parallèles sur : 1/ La gestion des flux (de personnes, de biens, de connaissances) qui structurent les bassins d’approvisionnement alimentaire des villes et modifient les liens urbain/rural. Retrouvez l’annonce de la conférence inaugurale de la Chaire UNESCO de novembre 2011 : Alimentation durable, un bien partagé Il n’y a plus de césure ville/campagne .

Wild food, les plateaux - martine camillieri Wild food, les nourritures féroces - Installation avec Sabine Bucquet-Grenet - Éditions de l'Épure Exposition collective "L'art fait ventre". Musée de la Poste. Juin - septembre 2014 Josette Rasle, commissaire de l'exposition, présente et analyse pour nous trois dispositifs artistiques aussi originaux les uns que les autres. "L'art fait ventre" est une exposition différente, réjouissante qui trouve l'équilibre entre création et réflexion, gaité et gravité, matérialité et allégorie ; et ce grâce aux oeuvres d'une douzaine d'artistes de diverses nationalités. "Avant de se consacrer entièrement à l'art, Martine Camillieri a travaillé dans la publicité. Wild Food, 2014, de Martine Camillieri et Sabine Bucquet-Grenet Installation en deux parties : murale et plateaux Exposition, Galerie Lieu Commun, Paris, avec Sabine Bucquet Grenet (2012).

La guerre contre «l'obsolescence programmée» est déclarée Le président du groupe écologiste du Sénat Jean-Vincent Placé a déclaré la guerre à l’obsolescence programmée des appareils électriques et électroniques, mercredi au Sénat, interpellant, lors d’un débat, le gouvernement pour qu’il agisse. «L’obsolescence programmée regroupe l’ensemble des techniques visant à réduire délibérément la durée de vie ou d’utilisation d’un produit afin d’en augmenter le taux de remplacement», a défini le sénateur de l’Essonne. «Ce débat, c’est un appel à l’audace, face aux enjeux économiques, environnementaux et sociaux. L’obsolescence programmée est une aberration, une impasse, qui nous emmène droit dans le mur», a-t-il lancé. Auteur d’une proposition de loi sur le sujet, il souhaite allonger la durée de vie des produits et permettre leur réparation. A cette fin il préconise la définition d’un «délit d’obsolescence programmée» pour permettre des actions en justice. «L'économie du durable»

Chain World Videogame Was Supposed to be a Religion—Not a Holy War | Magazine The USB memory stick contained the sole copy of a videogame unlike any created before. Photo: Jason Pietra Jason Rohrer is known as much for his eccentric lifestyle as for the brilliant, unusual games he designs. On the morning of February 24, Rohrer took a break from coding and pedaled to the local Best Buy. The stick would soon hold a videogame unlike any other ever created. Rohrer unveiled Chain World at the 2011 Game Design Challenge, held on March 4 at the Game Developers Conference in San Francisco. The challenge is the one place where people from the two sides of the industry meet every year to battle as equals. Challenge organizer Zimmerman decided that this year’s theme would be Bigger Than Jesus: games as religion. Rohrer turned out to be the only one of the three competitors who really addressed the theme head-on.

Connecting the Collaborative Economy Wild food présenté par Martine Camillieri Wild food, les nourritures féroces On est de plus en plus assaillis par les informations sur la nourriture qui nous empoisonne. J’ai donc voulu mener un travail d’investigation à ma façon. J’ai photographié les aliments mis en cause, transposés à partir d’objets en plastique (nourriture d'un futur proche?), et leur ai attribué des slogans publicitaires… mais de contestation. Les mots seront validés par quelqu’un du milieu scientifique et/ou de l’environnement. Je voudrais que ce livre soit réalisé grâce au soutien et à la contribution « sensibilisée » d’internautes (via KissKissBankBank), pour qu'ils deviennent eux-mêmes des « alerteurs » à leur tour. Si la somme annoncée est dépassée, les fonds serviront à augmenter le tirage de ce livre et à financer l’exposition qui suit. . Wild food / Cantine. Installation de12 tables de pique-nique, alignées dans un espace. Bonne nouvelle. Je suis devenue artiste il y a presque 8 ans. Quelques exemples de mon travail : Alerte Orange, performance.

Excessif (DVDrama) : Cinéma, Séries TV, DVD et Jeux Vidéo Toute l’info Cinéma et Séries Les grands studios de cinéma poursuivent Megaupload pour piratageLes grands studios de cinéma américains réclament des dédommagements du défunt site internet de partage de fichiers Megaupload, fermé début 2012 par les Etats-Unis dans le cadre d'une offensive contre le piratage en ligne. Catherine Deneuve pas prête pour la retraiteA 70 ans, l'actrice française accorde un entretien à Télérama dans lequel elle affirme vouloir poursuivre les tournages et ne se voit pas retraitée alors qu'elle en incarne une pour la première fois dans le film "Dans la cour" à sortir dans deux semaines. "Apprenti Gigolo" : Vanessa Paradis entourée de Woody Allen et John TurturroParmi les sorties de la semaine, on retiendra "Apprenti Gigolo", comédie signée par John Turturro avec Woody Allen, Sharon Stone mais aussi Vanessa Paradis. 3 films à voir au cinéma"Noé", "Les yeux jaunes des crocodiles", "Divergente"...

Le local s’inscrit dans l’économie du partage France / / Europe Sans oublier une actualité très sombre laissant les consommateurs dans des positions de méfiance, entre les scandales alimentaires de viande de cheval (plus d’autres) et les trahisons de nos politiques (l’affaire Cahuzac n’en est qu’à ses débuts). Un esprit de scepticisme et un manque de sécurité envers les grandes entreprises et les gouvernances se font fortement ressentir. ©Tipkin L’achat malin devient une priorité, mais pas à n’importe quel prix non plus ! Les firmes nous promettent monts et merveilles en rajoutant et se protégeant derrière des normes qu’elles n’appliquent plus, ainsi un retour vers nos pairs s’opèrent nous apportant plus de confiance. Un repas partagé chez l’habitant donne plus de satisfaction gustativement et socialement qu’un plat préparé acheté en grande surface. Ainsi on pourrait trouver notre salut, en faisant une consommation radine de proximité, bien compliqué tout ça, et pourtant si simple. Bienvenue dans l’économie du partage ! Céline Laporte

Les réseaux de la malbouffe Connaissons-nous l’origine des aliments de notre assiette ? Est-on sûr qu’ils ont été analysés avec précision ? Evidemment non, les récentes affaires et les futures à venir nous prouvent que nous avons perdu tout contrôle de la chaine alimentaire.

Related: