background preloader

Utilities/ Energy

Facebook Twitter

Bénin : Cotonou dotée d’une centrale thermique de 400 MW dès 2019. Les Cotonois n'auront peut-être plus peur de se retrouver dans le noir.

Bénin : Cotonou dotée d’une centrale thermique de 400 MW dès 2019

Les coupures d'électricité récurrentes dans une partie de Cotonou, la capitale économique béninoise ont poussé les autorités gouvernementales à prendre les grands remèdes. Le Bénin veut distribuer quatre millions de kits solaires en six mois. Après une première phase expérimentale en novembre 2015, le programme « Lumière pour tous » vise à pallier un déficit énergétique estimé à 200 mégawatts au Bénin.

Le Bénin veut distribuer quatre millions de kits solaires en six mois

La cérémonie était prévue en décembre 2015, elle a finalement eu lieu le 11 février 2016. Ce jour-là, le président béninois Thomas Boni Yayi a procédé au lancement officiel du programme « Lumière pour tous » à l’école primaire publique de Dekoungbé, dans la banlieue populeuse de Godomey, très touchée par de récurrents problèmes de délestage électrique. « Ce programme permettra la distribution de lampes solaires à tous les écoliers du primaire et les élèves du secondaire et garantira l’électrification de tous les ménages », a déclaré le chef de l’Etat après que les 1 200 scolarisés de cette école ont reçu chacun leur lampe solaire. Electrical power supply in Benin - electric_energy_in_benin.pdf.

Bénin AOG va ouvrir 46 nouveaux centres de distribution de GPL avant fin 2013. Vous êtes ici : Actualités / A La Une / Bénin AOG va ouvrir 46 nouveaux centres de distribution de GPL avant fin 2013 Pour répondre aux défis de la modernisation, le Burkina et la Côte d’Ivoire ont récemment signé un important accord qui vise la réalisation de plusieurs autoroutes devant relier les deux pays ainsi que l’amélioration des services de chemin de fer. Jean-Claude Gandur, le patron de la compagnie Addax & Oryx Group, vient d’annoncer l’ouverture de 46 nouveaux centres de distribution du gaz de pétrole liquéfié (GPL) au Bénin avant la fin de l’année en cours. « Le succès des sept centres de distribution de GPL déjà en place au Bénin est immense et nous en installerons 86, dont 46 avant la fin de l’année », a-t-il fait savoir mi-juillet.

Les centres seront construits par Oryx Energies, filiale d’AOG, en partenariat avec les groupes Aléchou et Castel. Bénin : Pose 1ère pierre du barrage Hydro-électrique de Kétou. 24 heures au Bénin. La Compagnie électrique du Bénin (CEB) reçoit depuis vendredi en provenance de la Côte d’Ivoire, 17 MW pour alimenter les réseaux électriques du Togo et du Bénin.

24 heures au Bénin

La signature du contrat a eu lieu en présence de plusieurs acteurs de l’électricité ouest africaine : la Direction générale de l`énergie (DGE) de Côte d’Ivoire, la Société des énergies de Côte d` Ivoire (CI-Energies), la Compagnie ivoirienne d`électricité (CIE), la CEB et la Société ghanéenne en charge du transport de l`énergie électrique (GRIDCo). Selon Adama Toungara, ministre ivoirien des Mines, du Pétrole et de l`Energie, la Côte d’Ivoire fournira 15 MW en semaine et 20 MW les week-ends. « Cela n`interviendra en rien sur la qualité de la fourniture d` électricité sur le territoire ivoirien, il n`y aura pas non plus de délestage », a-t-il tenu à rassuré les consommateurs ivoiriens. Ecofin www.24haubenin.info ; L’information en temps réel. Gaz liquéfié : Gasol s’allie aux Azerbaidjanais. La société britannique Gasol, qui prévoit d’importer du gaz liquéfié au Bénin pour le revendre à des pays de la région comme le Togo et le Ghana, vient de s’allier avec la compagnie publique d’Azerbaïdjan Socar.

Gaz liquéfié : Gasol s’allie aux Azerbaidjanais

Elle lui fournira du LNG et l’assistera pour les équipements de stockage flottants et pour la construction d’une unité de regazéification au port de Cotonou. « Cette accord est très important pour nous permettre de livrer du gaz liquéfié au Bénin, au Togo et au Ghana car il s’agit de pays qui font face à des problèmes d’approvisionnement pour alimenter leurs centrales », a indiqué jeudi à Republicoftogo.com Alan Buxton, le directeur général de Gasol. M. Buxton n’a pas tort. L’arrêt du gazoduc d’Afrique de l’Ouest (WAPCO) pénalise les pays de la région et la reprise des fournitures, une fois les réparations achevées après un accident survenu récemment, ne changera rien car la demande est bien supérieure à l’offre.

Quelle alternative au gazoduc ouest-africain ? Les sociétés Gasol (Grande Bretagne) et BenGaz (Bénin) ont annoncé officiellement mardi la création de Cogaz, une joint venture qui commercialisera du gaz naturel liquéfié (GNL) auprès de clients au Bénin, au Togo et dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest.

Quelle alternative au gazoduc ouest-africain ?

En octobre dernier, Cogaz avait également annoncé son intention d’installer un terminal de regazéification au port de Cotonou pour accueillir les méthaniers. « Nous allons fournir au Togo et au Bénin la quantité de GNL dont ils ont besoin pour les aider à assurer leur développement économique », a indiqué Alan Buxton, le patron de Gasol. Selon les spécialistes, les livraisons ne devraient pas commencer avant 2017.

Gasol devrait également apporter son expertise à BenGaz qui possède une participation de 2% dans le gazoduc d’Afrique de l’Ouest (WAGP). Ce méga projet, censé acheminer le gaz naturel depuis le Nigeria vers le Bénin, le Togo et le Ghana est à l’arrêt.