Gouvernance internet

Facebook Twitter

Acta

Bruxelles annonce la mort d'un Internet identique pour tous. Profitant du débat qui a fait rage en France avec le blocage par défaut des publicités par Free, la Commission Européenne a précisé son point de vue sur la question de la neutralité du net.

Bruxelles annonce la mort d'un Internet identique pour tous

Dans une tribune publiée dans Libération, la vice-présidente Neelie Kroes a confirmé ce que nous avions analysé en 2011, sur le souhait de Bruxelles de mettre à mort la neutralité du net en autorisant les offres différenciées chez les FAI. "Les consommateurs devraient être libres de faire de vrais choix quant à leur abonnement à l’internet", écrit Neelie Kroes.

"Les contrats standard et les paramètres par défaut (...) sont soumis à des limites d’intérêt public", rappelle-t-elle, mais "selon moi, l’intérêt public ne s’oppose cependant pas à ce que les consommateurs s’abonnent à des offres internet limitées, plus différenciées, éventuellement pour un prix moins élevé". Gouvernance du Net : les incertitudes du sommet de Dubaï. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laurent Checola "A l'heure actuelle, aucun texte ne fait encore l'objet d'un consensus", précise un observateur, présent au sommet de l'Union internationale des télécommunications (UIT), qui se déroule à Dubaï du 3 au 14 décembre. "Les discussions sur les textes présentés sont laborieuses, et se joueront dans les nuances d'écriture du texte final", poursuit-il. L'objectif de cette réunion est de réviser le "règlement des télécommunications internationales" (RTI), qui expose "les principes généraux qui garantissent la libre circulation des informations dans le monde".

La façon de redéfinir, par exemple, ce qu'est un opérateur peut ainsi avoir des incidences sur le contrôle ou non qui pourrait être exercé par les autorités. Internet n’est pas contrôlable. Il y a comme ça des figures d’Internet.

Internet n’est pas contrôlable

Des dinosaures à qui l’on doit beaucoup sans toujours le savoir. Des Jean-Michel Billaut, des hackers de légende qui ont dépassé depuis longtemps l’envie d’être les vedettes éphémères de la presse.

Neutralité du net

Net Neutrality. Sergey Brin (Google) : Facebook et Apple menacent l’ouverture d’Internet. Pas sûr que les patrons de Facebook et d’Apple accueillent les déclarations du fondateur de Google, Sergey Brin, avec beaucoup de sympathie.

Sergey Brin (Google) : Facebook et Apple menacent l’ouverture d’Internet

Les détracteurs de la firme de Mountain View y verront sans doute un moyen de faire oublier ses pratiques en matière de confidentialité et les plaintes antitrust la concernant. Dans une interview au Guardian, Sergey Brin passe en effet à l’offensive. Se déclarant inquiet, il affirme ainsi que l’ouverture et l’accessibilité ayant permis la création d’Internet sont sérieusement menacées. Mais par qui ? Le rapporteur au Parlement européen conclut au rejet d'ACTA. Aujourd’hui au sein de la commission parlementaire dédiée au Commerce international, le rapporteur David Martin « a annoncé que les conclusions de son rapport seraient favorables à un rejet du traité anticontrefaçon par le Parlement européen ».

Le rapporteur au Parlement européen conclut au rejet d'ACTA

L’information a été rapportée notamment par l’eurodéputée EELV Sandrine Bélier comme d’autres eurodéputés. Mieux, selon la parlementaire PS Françoise Castex, le président du groupe S&D (socialiste et démocrate) Hannes Swoboda a lui-même considéré qu’ACTA est désormais mort. La loi CISPA prête à prendre la suite des lois anti-piratage PIPA et SOPA.

Mise à jour : Interrogé par le Guardian, un membre de l'administation Obama a indiqué que le gouvernement des Etats-Unis s'opposait à l'adoption de la loi CISPA, qui fera l'objet d'un vote vendredi à la Chambre des Représentants.

La loi CISPA prête à prendre la suite des lois anti-piratage PIPA et SOPA

"Nous voulons une loi qui soit accompagnée des protections nécessaires pour les particuliers", a-t-il précisé. Ron Paul, candidat républicain à l'élection présidentielle, s'est également opposé avec vigueur à l'adoption du texte. "CISPA permet à la fois au gouvernement fédéral et aux sociétés privées de consulter vos communications en ligne privées sans contrôle judiciaire, pourvu qu'elles le fassent au nom de la cybersécurité. Internet, politique et coproduction citoyenne - Robin Berjon.

E-Democracy vs. Open Democracy. La cathédrale et le Bazar1… encore !

E-Democracy vs. Open Democracy

(Partie I) Par Laurence Allard et Olivier Blondeau2. [VIDEO] Qui cherche à contrôler internet ? [VIDEO]

Anonymous

Les réseaux sociaux à la rescousse. C’est la DARPA, l’agence américaine chargée des projets de recherche avancée de défense, qui a organisé cette compétition et qui vient de dévoiler le gagnant de ce concours pour le moins surprenant, le Tag Challenge, qui en est à sa troisième édition.

Les réseaux sociaux à la rescousse

Ce concours a pour but de vérifier comment l'utilisation des réseaux sociaux peut aider à retracer de véritables criminels. L’agence américaine a donc donné douze heures aux participants pour retrouver sur deux continents –Amérique et Europe— cinq «criminels» dispersés dans autant de grandes villes. Ils ne connaissaient pas l’identité des suspects, seulement la ville où ils se trouvaient, la couleur, le logo et le code secret du T-shirt qu’ils portaient. La gouvernance d'Internet.html. L'après-Hadopi selon François Hollande. "Le Nouvel Observateur" dévoile les grandes orientations du candidat : dépénalisation des échanges, mise à contribution des internautes et des FAI...

L'après-Hadopi selon François Hollande

"Hadopi est inapplicable et sera remplacée par une grande loi signant l'acte II de l'exception culturelle française", a promis François Hollande, dimanche. Le Parti socialiste a fait de l'abrogation de la loi anti-téléchargement illégal Hadopi son fer de lance pour la campagne numérique. Fermeture #megaupload. L'accusation contre Megaupload en 15 chiffres. La justice américaine a fermé le site de téléchargement Megaupload et arrêté sept de ses dirigeants.

L'accusation contre Megaupload en 15 chiffres

Ces derniers sont "responsables d'un piratage considérable sur internet de nombreux types de contenus protégés par les droits d'auteur à travers Megaupload.com et d'autres sites". De son côté, la société Megaupload a été inculpée par une chambre d'accusation de Virginie (Etats-Unis) de violations de droits d'auteur mais aussi d'association de malfaiteurs en vue de commettre racket et blanchiment d'argent. Les autorités américaines ont ainsi publié un acte d'accusation accablant et riche en chiffres. Sélection. La Quadrature du Net.