background preloader

Collectivités locales et Web social: 4 stratégies potentielles

Collectivités locales et Web social: 4 stratégies potentielles
Related:  Développement localGouvernance

Elaboration des politiques publiques : processus complexes et ou Cet article a été publié il y a 4 ans 4 mois 9 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. J’aime beaucoup ce schéma cité par Thierry Giappiconi qui montre ce que sont les politiques publiques : des actions publiques incarnées dans des dispositifs répondant à des enjeux/problèmes identifiés comme devant recevoir une réponse qui relève de l’intérêt général, dans l’espoir de produire des résultats, des impacts voire des effets sur le champ social. On perçoit ici la nécessité d’une évaluation qui n’est pas si souvent bien comprise/menée… Les bibliothèques font partie, comme les autres services publics, de tous ces dispositifs. Questions : comment identifier les enjeux publics et les problèmes qui doivent faire l’objet de décisions politiques ? Si les élus gardent tout leur légitimité pour décider, c’est devenu un cliché : les citoyens sont appelés à participer, à débattre pour le meilleur comme pour le pire.

Faire la loi, ensemble A TED Global en juin 2012 (vidéo), Clay Shirky (@cshirky), faisait une stimulante présentation sur ce que la programmation open source pouvait enseigner à la démocratie. Clay Shirky y rappelle d'abord la valeur de la contribution, comme il l'a fait dans ses deux livres. Il prend pour exemple le blog de la jeune Écossaise Martha Payne qui documentait chaque jour d'une photo et de quelques commentaires ce qu'elle mangeait à l'école... Si la mise en circulation d'une foultitude d'idées par les technologies de diffusion transforme la société, estime Shirky, plus il y a de débats, de passions... plus elles ont tendance à générer des tensions qu'autre chose, comme ce fut le cas entre Martha et son école. La promesse de la coopération sans coordination Image : Le graphe de la communauté Ruby à travers le monde par Franck Cuny. Ces techniques pourraient-elles profiter à la démocratie ? Comment ? Ouvrir la fabrique des lois ? La loi n'est pas neutre : la politique, c'est le conflit !

Laurent Devisme • Souverainetés contrastées. Laurent Devisme La manière dont se définissent aujourd’hui les différents pouvoirs publics, dont se répartissent leurs prérogatives, entre blocs de compétences et clause de compétence générale, dont sont orchestrées les politiques publiques, de plus en plus nombreuses : voilà trois sujets qui aujourd’hui occupent une bonne partie de l’actualité politique française et européenne. Qu’il soit question de modernisation territoriale, avec les suites attendues du rapport du Comité pour la réforme des collectivités locales (couramment appelé « rapport Balladur »), qui commence par cette exergue : « Il est temps de décider » ; ou bien qu’il soit question de la suppression de la taxe professionnelle souhaitée par le gouvernement français, l’actualité est vive et il n’est pas toujours aisé d’y voir clair dans les propositions et solutions esquissées. Le point de départ est une réflexion sur les prises du gouvernement au niveau local. Philippe Estèbe, Gouverner la ville mobile. Bibliographie Note

Adhocratie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'adhocratie est un néologisme (provenant du terme latin « ad hoc ») utilisé pour désigner une configuration organisationnelle qui mobilise, dans un contexte d’environnements instables et complexes, des compétences pluridisciplinaires et transversales, pour mener à bien des missions précises (comme la résolution de problèmes, la recherche d'efficience en matière de gestion, le développement d'un nouveau produit, etc.). L’adhocratie a d'abord été formulée par Alvin Toffler dans Le choc du futur (1970) puis a été popularisée par Robert Waterman Jr. dans Adhocracy. The power to change (1990). Ce concept organisationnel s'oppose à la bureaucratie. L'organisation adhocratique est utilisée par plusieurs grandes firmes (comme la NASA ou Motorola) pour mener des projets d'envergure. §Selon Toffler[modifier | modifier le code] Alvin Toffler a popularisé le terme d'« adhocratie » dans son étude Le choc du futur (1970).

Réseau Aldea Sociocratie La sociocratie est un mode de gouvernance qui permet à une organisation, quelle que soit sa taille — d'une famille à un pays —, de fonctionner efficacement sans structure de pouvoir centralisée selon un mode auto-organisé et de prise de décision distribuée. Son fondement moderne est issu des théories systémiques et date de 1970. La sociocratie s'appuie sur la liberté et la co-responsabilisation des acteurs. Dans une logique d'auto-organisation faisant confiance à l'humain, elle va mettre le pouvoir de l'intelligence collective au service du succès d'objectifs communs. Cette approche permet donc d’atteindre ensemble un objectif partagé, dans le respect des personnes, en préservant la diversité des points de vue et des apports de chacun, ceci en prenant appui sur des relations interpersonnelles de qualité. La sociocratie utilise certaines techniques démocratiques qui fondent son originalité, notamment l'élection sans candidat, et la prise de décision par consentement[1].

TERRITOIRE ET CONSTRUCTION DU POUVOIR COLLECTIF INTERCOMMUNAL – 1 Notamment depuis le début des années 90 en raison de l’adoption des lois ATR (1992), LOADT (1995), (...) 2 Voir notamment le dossier n° 1 de la revue Développement Durable et Territoires : (...) 1Les territorialités politiques urbaines sont en pleine évolution en France, sous le double effet du processus continu de territorialisation de l’action publique et de la complexification des pratiques spatiales et des territorialités des acteurs (Gerbaux, 1999). L’intercommunalisation1 joue un rôle essentiel dans ce processus qui vise à moderniser l’action publique locale – de l’intercommunalité de gestion à l’intercommunalité de projet – dans une perspective de développement durable – ouverture de la décision publique vers la société civile, changement d’échelle des problèmes publics, transversalité des solutions2. 3 Schéma de COhérence Territoriale : document de planification fixant les orientations fondamentales (...) Présentation du terrain d’étude et méthode d’enquête

10 Quick And Easy Team Building Exercises | Huddle's Blog In Part 1 of this series we focused on communication exercises, problem solving and other team building activities. Part 2 of this series will focus on 10 more team building exercises, and each will focus on project planning skills and building trust amongst a team of peers. As most managers already know, team building exercises can have a great effect on productivity and overall teamwork at the office. Team building exercises: Planning/Adapting Exercises Tag Team Game Time Required: 20-30 minutes This adapting exercise requires just a few simple tools, which include large sheets of paper, writing paper, pens, and markers. The Take Away Game Time Required: 5-10 minutes This planning game only requires 15 coins of any time, including pennies. The Paper Tower Time Required: 5 minutes This planning exercise is very simplistic in its approach, but it teaches participants the importance of planning, timing, and thinking on their feet. Road Map Game Time Required: 30 minutes

La richesse des villes, ce n’est pas la même histoi Laurent Davezies, La République et ses territoires. La circulation invisible des richesses, 2008. Emre Korsu Vilfredo Pareto disait que « l’histoire des sciences est le cimetière des idées fausses en lesquelles l’humanité a cru sur la foi des hommes de science » (Boudon, 2007, p. 93). Ce cimetière accueille aujourd’hui un nouveau défunt, une idée qui a vécu, une idée qui était juste il y a un demi-siècle mais qui ne l’est plus désormais. Il s’agit d’une théorie du développement économique des villes/régions. La grande tragédie de la science, remarquait Thomas Huxley, c’est la mise à mort d’une belle théorie par un vilain fait. La théorie productiviste est démentie par les faits et pourtant, beaucoup de personnes parmi les responsables politiques, technocrates et experts sont convaincus qu’elle est toujours pertinente. Que la réalité ne corresponde plus à ce qu’expose la théorie productiviste est plutôt une bonne nouvelle. Le premier, c’est la « main invisible »… de l’Etat-providence.

Outils & Méthodes Créer un conseil de quartiers Publié mercredi 6 octobre 2010 En application de la loi n° 2002 -276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité, les villes de plus de 80 000 habitants sont dans l’obligation de créer des Conseils de quartiers. Lire la suite Organiser un évènement de sensibilisation à l’environnement Publié mardi 24 août 2010 | Mis à jour le mardi 5 février 2013 Ils sont jeunes, impétueux, pleins de croyance en l’avenir, écolos aussi... Lire la suite Organiser un parcours de citoyen Publié lundi 23 août 2010 Un parcours de citoyen est une préparation à l’action citoyenne ayant pour objectif de susciter l’engagement associatif. Lire la suite S’excercer à la prise de note et de synthèse Selon certains spécialistes nous retiendrions 20% de ce que nous entendons ; 40% de ce que nous voyons ; 60% de ce que nous entendons et voyons en même temps (audio visuel...) ; 80% de ce que nous faisons (parole, écriture…). Lire la suite Remue méninges / Brainstorming Lire la suite

Related: