background preloader

Made in France, compétitivité

Facebook Twitter

Natixis Research Global Markets. Une filière cuir à la peau dure. Pénurie de matière première et de main d’œuvre...

Une filière cuir à la peau dure

Les entreprises françaises du secteur souffrent de difficultés d’approvisionnement et de recrutement, mais cela ne les empêche pas d’être compétitives et rentables, grâce à une demande qui reste forte. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Caroline Rousseau. Acheter Made in France : quel impact sur l’emploi ? L’achat d’une paire de chaussures réalisée en France génère trois fois plus d’emplois en France que l’achat d’une paire de Nike importée.

Acheter Made in France : quel impact sur l’emploi ?

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Gaëlle Picut Les portes du Salon des produits Made in France (MIF) viennent de fermer. Durant trois jours, il a rassemblé Porte de Versailles à Paris 450 exposants, de toutes tailles, de l’artisan local à l’entreprise de dimension internationale, alors que 50 000 visiteurs étaient attendus, contre 12 000 lors de la première édition en 2012. Selon un sondage IFOP réalisé pour le salon, 94 % des Français considèrent qu’acheter un produit made in France est une façon de soutenir les entreprises françaises et 93 % disent qu’il s’agit de préserver l’emploi et les savoir-faire. 86 % adhèrent à l’idée que c’est un acte citoyen. « J’ai pu observer, ces cinq dernières années, l’engouement croissant des Français pour les produits made in France », se réjouit Fabienne Delahaye, fondatrice du Salon MIF Expo.

Face aux revendications des travailleurs, le Guangdong se robotise. En 2010, les lignes de production de Rapoo comptaient 3 025 employés.

Face aux revendications des travailleurs, le Guangdong se robotise

Ils ne sont plus que 800. LE MONDE ECONOMIE | | Par Harold Thibault (Shenzhen, envoyé spécial) Deng Qiuwei pourrait difficilement être plus franc. Si l’usine de périphériques pour ordinateurs Rapoo, dont il est le sous-directeur général, a choisi de remplacer ses employés par des robots, c’est avant tout parce que les ouvriers chinois sont devenus, à ses yeux, trop gourmands sur les salaires et un peu trop prompts à se plaindre. En Chine, la délicate mutation de l’ usine du monde.

Dans le Guangdong au sud-est de la Chine, la ville de Dongguan voit son modèle économique remis en cause par la hausse des salaires.

En Chine, la délicate mutation de l’ usine du monde

Kiplay, l’entreprise textile qui relocalise en France. Marc Pradal a indéniablement la fibre familiale.

Kiplay, l’entreprise textile qui relocalise en France

Kiplay, l’entreprise de textile dont il est le PDG, a été créée en 1921 en Normandie par son grand-père. Elle fabriquait alors des vêtements de travail et des vêtements de chasse. Aujour­d’hui encore, l’habillement professionnel reste le cœur de l’activité de Kiplay, qui fournit des tenues techniques, de protection ou de sécurité à des entreprises telles que Colas, Orange, Spie Batignolles ou la Ville de Paris. Mais les vicissitudes de la mondialisation et la crise de l’industrie textile n’ont pas épargné la PME de Saint-Pierre-d’Entremont (Orne). « Durant les années 1990, nous avons été contraints de délocaliser notre production vers la Tunisie, le Maroc ou en Asie », regrette Marc Pradal. Le nouvel âge du made in France. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Béatrice Madeline Depuis la fameuse photo d’octobre 2012 où il apparaissait vêtu d’une marinière et armé d’un robot ménager, Arnaud Montebourg, à l’époque ministre du redressement productif, s’est fait plus discret, et la grande vague du made in France semble retombée dans le débat public.

Le nouvel âge du made in France

La croissance est-elle bridée par le manque d'énergie ?/Industrie française et délocalisation. France : situation du commerce extérieur /International : quelle est influence des salaires sur les performances économiques. Compétitivité des entreprises : les trois débats. Un seul suffirait au malheur du gouvernement.

Compétitivité des entreprises : les trois débats

Mais sur la compétitivité, trois débats s'enchevêtrent : ils portent sur l'urgence d'une réponse ; sur la nature du mal ; et sur les solutions. Le premier est simple à trancher. En août 2012, le déficit extérieur cumulé sur un an était de 41 milliards d'euros ; en 2007, de 12 milliards ; en 2002, il s'agissait d'un excédent de 22 milliards. Qu'est-ce que la compétitivité ? Et comment l'améliorer.

Géo trouve tout » Blog Archive » « MADE IN FRANCE » cherchez l’erreur. Repéré dans le dernier numéro du magazine du Monde (25/10/10), ce port-folio de Mathieu Sartre.

Géo trouve tout » Blog Archive » « MADE IN FRANCE » cherchez l’erreur

Comment vivrait-on sans produits importés ? Petite sélection d’images très parlantes sur la mondialisation. Nicolas Terrot, compositeur (Amiens). Peut-on vraiment consommer 100 % français ? Des produits industriels "made in France" de qualité, mais chers. L'enquête "compétitivité" conduite par TNS Sofres pour l'institut COE-Rexecode, rendue publique jeudi 24 octobre, auprès de 485 importateurs de six grands pays européens, sur leur jugement à l'égard des produits industriels en provenance de dix zones de production, est à la fois rassurant et inquiétant pour la France.

Des produits industriels "made in France" de qualité, mais chers

L'enquête positionne les biens intermédiaires et les biens d'équipement mécanique fabriqués dans l'Hexagone au troisième rang en terme de qualité, derrière ceux du Japon et de l'Allemagne et devant ceux de l'Italie et des Etats-Unis, les produits chinois arrivant bons derniers. En matière de qualité de ses équipements électriques et électroniques, la France est cinquième sur dix. Parmi les autres critères d'appréciation, les importateurs plébiscitent les délais de livraison et la notoriété des produits français.

Le Big Mac confirme la perte de compétitivité de la France.