background preloader

Merdeiñ kuzh / Confidentialité

Facebook Twitter

Sécuriser sa navigation sur les réseaux publics. Empêcher Google de vous suivre à la trace. Arrêtez d'envoyer vos infos de navigation à Google, Facebook et Twitter. Et si votre navigation web redevenait privée, sans que tous les réseaux sociaux sachent ce que vous faites? Les réseaux sociaux (entre autres) traquent votre activité sur les sites tiers que vous visitez. Et ralentissent votre navigation. Pour rétablir la balance et désactiver tous ces envois, essayez un peu les solutions que je vous présente. Déjà, il faudrait que vous réalisiez à quel point chacun des sites que vous visitez peut sucer votre connexion internet.

Pour cela, essayez d’installer Collusion pour Chrome. Cette extension scanne les sites que vous visitez et affiche de façon sympa les ressources externes utilisées par le site en question. Petit exemple pratique, avec mon blog: Ah ouais, quand même L’ensemble des sites appelés par le mien est listé sur la gauche, et peut être vu par la représentation graphique aussi. Par défaut, l’extension bloque les sites de tracking connus. Auteur : Mathieu Passionné et professionnel du web depuis 10 ans, je rédige Le Geek Pauvre depuis 2007.

Mailing

Enigmail. Pour plus d'informations sur Mozilla Thunderbird, vous pouvez consulter la page qui lui est consacrée. Pour comprendre le principe de chiffrement des courriers électroniques, vous pouvez consulter l'article de Geckozone. Pour comprendre le principe du chiffrement asymétrique en général (utilisé par Enigmail), vous pouvez consulter les sections introduction et concept de la page gnupg. Installation des logiciels nécessaires Les logiciels suivants sont nécessaires pour chiffrer votre courrier : GnuPG, normalement déjà installé avec Ubuntu Une fois ces logiciels installés, installez le paquet enigmail. Configuration de Thunderbird Vérifier la liaison d'Enigmail avec gpg Dans un premier temps, il faut vérifier qu'Enigmail a bien trouvé l'emplacement de gpg, le programme de chiffrement utilisé.

Dans Thunderbird, Ouvrez le menu OpenPGP → Préférences.Dans l’onglet Général, assurez-vous d'avoir un message comme GnuPG trouvé dans /usr/bin/gpg. Activer Enigmail pour un compte Générer des clefs. Enigmail. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Il utilise GnuPG pour assurer la partie cryptographie de ses opérations, mais en se greffant à un client graphique de courrier électronique il évite d'avoir recours à la ligne de commande pour signer et chiffrer messages et fichiers. Sur les autres projets Wikimedia : Enigmail, sur Wikimedia Commons. Enigmail :: Modules pour Thunderbird. Réseau québécois de calcul de haute performance. À quoi ça sert une clé gpg Avec une clé gpg vous pouvez faire les choses suivantes : - Signer un fichier ou un message pour confirmer qu'il vient bien de vous et qu'il n'a pas été modifier par quelqu'un d'autre - Encrypter un message ou un fichier de façon à ce qu'il ne puisse être lu que par le destinataire.

Pour installer gpg un "urpmi gpgp" devrait faire l'affaire. Vous pouvez aussi aller sur le site : et downloader les sources et les installer, mais c'est un peu plus de trouble. Une fois que l'installation est faite voici ce qu'il faut faire : Créer une clé gpp Premièrement il faut initialiser gpg : gpg --list-keys Cette commande permet aussi de voir les clés déjà existantes. Ensuite il faut créer une paire de clé (une publique et une privé) : gpg --gen-key gpg (GnuPG) 1.4.2.2; Copyright (C) 2005 Free Software Foundation, Inc. Sélectionnez le type de clé désiré: (1) DSA et Elgamal (par défaut) (2) DSA (signature seule) (5) RSA (signature seule) Votre choix ? #! Bientôt des mails sécurisés avec Startmail ? : Mistra Blog. StartPage et Ixquick s’imposent au sein des moteurs de recherche, grâce à la confidentialités des données. Aujourd’hui StartPage va plus loin et prépare un email à la pointe de la sécurité.

La société hollandaise Surfboard Holding B.V. se consacre aux moteurs StartPage et Ixquick, qui protègent leurs utilisateurs grâce aux fonctions de confidentialité, avec comme cœur de système : pas d’enregistrement d’adresse IP, pas d’enregistrement des critères de recherche des utilisateurs, pas de recours aux cookies traceurs, des connexions encodées avec un HTTP sécurité, et un serveur proxy gratuit. Pour compléter ses produits de recherche, au cours de cette année, la société lancera StartMail, une plate-forme confidentielle de courriers électroniques par abonnement dotée d’un cryptage puissant.

Les personnes intéressées par l’essai bêta de ce programme peuvent s’inscrire en ligne à l’adresse www.startmail.com. Startmail devrait répondre à la demande de ces utilisateurs exigeants. Marie. Internet sans passer par Orange, Free ou SFR, ça existe ! Si vous devez ouvrir une ligne internet, il est très probable que vous fassiez comme la quasi-totalité des Français et que vous optiez pour un des principaux fournisseurs d'accès à Internet (FAI) du marché (Free, Orange, SFR...). Pourtant, des solutions alternatives existent. En France, ils sont environ un millier à avoir fait le choix des FAI associatifs. On en compte une vingtaine en France : de toutes petites structures dont certaines revendiquent moins d'une dizaine de clients.

Pardon, d'adhérents : la logique des « gros opérateurs » est bien loin. Aussi vieux que l'Internet grand public Ces petites structures associatives voient le jour quand Internet commence à s'implanter en France, vers le début des années 90. « L'Internet de l'époque n'avait rien à voir avec celui d'aujourd'hui », explique Benjamin Bayart, le président de FDN (French Data Network), le plus ancien FAI français encore en activité : Connecter des gens à Internet, comment faire ?

« FDN ne vend pas ses services. Vivre sans Google, c’est possible ! » Tutoriels et logiciels libresTutoriels et logiciels libres. Google gagne sa vie avec nos données personnelles, ce qui est très désagréable mais, le service qu’il rend étant en apparence gratuit, il faut bien qu’il se paie autrement, bon d’accord. Mais le traitement de nos données personnelles par Google ne respecte pas notre vie privée. Mais Google est en situation de position, un peu trop, dominante et a été mis en cause dans le cadre de l’affaire PRISM. Quand on pense à la quantité de données que le moteur de données hégémoniste peut engranger, et conserver sur nous, ça donne à réfléchir et à frémir.

Mais Google est aussi un délinquant fiscal de première grandeur. À ce stade là ça commence à faire beaucoup. On peut trouver des solutions pour s’en passer (ou à peu près) et les ajouter à nos favoris (marque-pages, bookmarks, quel que soit le terme que vous utilisez) dans notre navigateur. En prime c’est plus efficace et rapide que de, systématiquement, commencer par une recherche Google. C’est possible, Google n’est pas le seul, l’unique. Wikipedia. Framadate.

Faites de Startpage Votre Page de Démarrage.