background preloader

Confidentialité

Facebook Twitter

Vie privée sur Facebook : comment être invisible en 15 étapes. Protéger sa vie privée sur Facebook, c’est possible.

Vie privée sur Facebook : comment être invisible en 15 étapes

Une fois que vous aurez achevé la lecture de ce tutoriel, votre confidentialité sur le réseau social sera assurée. Ces derniers temps, nous parlons de Facebook comme du réseau social au 1 milliard d’utilisateurs quotidien ou de la plateforme proposant six Emojis pour exprimer ses humeurs au lieu d’un bouton « je n’aime pas » en complément de l’emblématique « j’aime ».

Cette discussion pour le moins superficielle fait réaliser que la plateforme développée par Mark Zuckerberg (et les autres) s’est véritablement inscrite dans nos vie comme un élément indissociable de notre vie. Et c’est bien ce que Facebook cherche à faire, fusionner avec vous, que votre personnalité soit intégrée à sa base de donnée, qu’une copie numérique de votre personne soit enregistrée et disponible en ligne, lui qui est capable de déterminer qui vous êtes en fonction du contenu que vous aimez. Seulement ces pratiques peuvent ne pas convenir à tout le monde. 1. Facebook : comment le réseau social gagne des milliards grâce à vous. Si Facebook est gratuit c’est pour une raison bien précise : le produit c’est vous.

Facebook : comment le réseau social gagne des milliards grâce à vous

Pour chaque profil, le réseau social est capable de tirer plus de 300 informations. Au total ce sont aujourd’hui 1,39 milliard de membres qui n’ont plus aucun secret pour le réseau de Mark Zuckerberg. Et ces données, Facebook vend, principalement aux publicitaires, ce qui lui a permis de générer en 2014 un chiffre d’affaires de 12,5 milliards d’euros (75% provenant de la publicité), pour 2,94 milliards de bénéfices. Voici comment Facebook gagne des milliards grâce à vous. Facebook : même les internautes qui n'ont pas de compte sont espionnés illégalement ! C’est un fait, Facebook exploite nos données personnelles à des fins publicitaires.

Facebook : même les internautes qui n'ont pas de compte sont espionnés illégalement !

C’est acquis, c’est digéré, c’est adopté. Néanmoins, il reste tout de même des utilisateurs qui ont fait le choix de ne pas s’inscrire sur le réseau social. Et là, surprise, ils sont eux aussi espionnés par Facebook, illégalement. C’est en tout cas ce qu’une nouvelle étude vient de démontrer. Cette étude, c’est la Commission de la protection de la vie privée de Belgique qui l’a commandée et ce sont les universités de Leuven et de la Vrije Universiteit Brussel qui l’ont réalisée.

Selon le document rendu public le 31 Mars, Facebook pisterait les internautes détenant un compte même lorsqu’ils ne sont plus connectés. Facebook : Les messages privés des internautes lus à des fins publicitaires ? Les messages privés sur Facebook ne seraient plus si privés si l’on en croit les déclarations de deux Américains, Michael Hurley originaire de l’Oregon, et Matt Campbell, avocat dans l’État de l’Arkensas.

Facebook : Les messages privés des internautes lus à des fins publicitaires ?

Ils affirment en effet que Facebook ne respecterait plus les clauses de confidentialité qui régissent l’échange de messages privés sur le réseau social. Les deux hommes ont alors déposé un recours collectif contre Facebook, qui avait déjà été sommé de donner des explications sur un bug concernant les messages privés, soudainement rendus publics sur le fil d’actualité des utilisateurs il y a plus d’un an.

Cette fois, Facebook est accusé par Matt Campbell et Michael Hurley de lire les messages privés qui contiennent une URL, d’analyser le contenu de ces liens et de vendre les données notamment à des annonceurs. Facebook annonce un partenariat avec des éditeurs d’antivirus. Il ne se passe pas une seule journée sans que Facebook fasse une annonce… Celle du jour concerne la sécurité, sujet en vogue quand on parle du réseau social.

Facebook annonce un partenariat avec des éditeurs d’antivirus

Avec 200 millions de liens malicieux bloqués chaque jour sur le site et de plus en plus de spams et de malwares qui se répandent par ce biais, c’est assez logique de s’attaquer à ce problème. Le partenariat annoncé par Facebook concerne en fait deux aspects. Tout d’abord, les éditeurs vont lui partager leurs bases de données d’URL blacklistées pour combattre les liens malicieux.

ESET Social Media Scanner. 79 % des parents jugent Facebook « dangereux » 01net le 04/01/13 à 15h49 Le premier des réseaux sociaux compte plus d'un milliard d'utilisateurs dans le monde.

79 % des parents jugent Facebook « dangereux »

En France, Facebook est utilisé par 57 % des 9-16 ans et 80 % des 13-16 ans, selon une étude réalisée par la société Trend Micro, spécialiste de la sécurité du cloud. Les plus jeunes lui consacrent en moyenne une heure par semaine et plus de trois heures pour les plus de 13 ans. Facebook lit vos messages privés et peut les montrer à la Police. Facebook vous trace … même lorsque vous n’êtes plus connecté Toutes les entreprises surveillent ce qui se trame sur leur réseau.

Facebook lit vos messages privés et peut les montrer à la Police

Mais une interview accordée à Reuters par Joe Sullivan, responsable de la sécurité à Facebook, est venue donner davantage de détails sur la manière dont Facebook a automatisé le processus de détection et comment, contrairement à d’autres géants, ce dernier est entièrement internalisé. Facebook se concentre en priorité sur les discussions supposées à risques. Le système accorde moins d’importance aux conversations entre deux membres qui ont l’habitude de discuter ensemble. En revanche, si deux membres ne sont pas amis, ont peu d’amis en commun, discutent pour la première fois et n’habitent pas dans la même zone, Facebook surveillera de plus près leurs échanges. Facebook : la mémoire cachée. L'appétit vorace de Facebook pour les données personnelles n'est un secret pour personne.

Facebook : la mémoire cachée

Régulièrement, son estomac numérique gargouille auprès de ses membres pour réclamer son dû. «Donnez-moi votre numéro de mobile, que je puisse renvoyer votre mot de passe en cas d'oubli !» «Expliquez-moi vos opinions politiques, que je puisse mieux cibler mes publicités !» «Dites-moi ce que vous lisez, ce que vous écoutez, ce que vous regardez, ce que vous cuisinez, que vos amis puissent en profiter !» Et la plupart des 800 millions d'inscrits, dociles, jettent leurs gros steaks de vie privée dans la gueule béante du réseau social. Les découvertes du jeune Max Schrems sont effarantes. «Statut : effacé» «Je ne cherche aucun gain financier ou personnel.

Dégainant sa directive 95/46/CE qui garantit un tel droit à tout citoyen européen, Max Schrems écrit à Facebook pour réclamer l'accès à l'ensemble des données le concernant, via un formulaire très bien caché sur le site du réseau. Facebook : et vous pensiez que votre liste d'amis était protégée ? Mardi 26 novembre Réseaux sociaux - 26 novembre 2013 :: 10:02 :: Par Setra.

Facebook : et vous pensiez que votre liste d'amis était protégée ?