background preloader

Médias & Publicité : Les internautes délaissent un peu Google

Médias & Publicité : Les internautes délaissent un peu Google
De nouveaux sites réunissent aujourd'hui les passionnés autour de centres d'intérêt communs. Un défi pour le géant américain et son moteur de recherche. Le Web fait sa mue. Avec Facebook et Twitter, les internautes ont constaté qu'ils pouvaient découvrir des contenus sur Internet grâce à leurs amis et plus seulement en faisant des recherches sur Google. Ce basculement vers un Web de la recommandation va aujourd'hui un cran plus loin. De nouveaux sites proposent aux internautes de rassembler et d'organiser des contenus dénichés sur le Web, dans un espace dédié, comme un conservateur de musée conçoit une exposition ou un collectionneur réunit des pièces rares. Aux États-Unis, Pinterest est devenu un véritable phénomène. D'autres services, dont le projet de départ n'était pas de créer de tels «index» thématiques du Web, y ont été poussés par leurs utilisateurs. De même, le site de questions-réponses Quora a adapté son offre en lançant le service «Boards» fin décembre 2011.

http://www.lefigaro.fr/medias/2012/01/08/04002-20120108ARTFIG00159-les-internautes-delaissent-un-peu-google.php

Related:  Pearltrees in the French MediasGoogle et la confidentialité des donnéesOutils de collecte et recherche

Après Facebook, Twitter, Linkedin : LE nouveau réseau social [Article mis à jour le 14 février 2012] Innovant, pratique et communautaire ! Je suis convaincu que cette startup française ira très loin : peut-être le nouveau buzz du web mondial… Vous la connaissez déjà certainement… et les premiers chiffres de croissance annoncés me rappellent ceux de Facebook ou Twitter. 100 000 utilisateurs au bout de 15 mois, en avril 2011200 000 utilisateurs 6 mois plus tard, fin septembre 2011350 000 utilisateurs 4 mois plus tard en février 2012 (soit +75% de croissance en 4 mois !!!!) Bref, Pearltrees a doublé son nombre d’utilisateur en moins de 6 mois et devrait encore le doubler d’ici Avril 2012… voici ci-dessous ce que ça donnera, si la croissance continue à ce rythme. Pearltrees serait alors valorisé plusieurs milliards d’euros d’ici quelques années. RDV dans quelques mois, pour voir si Pearltrees confirme « encore » sa croissance !

Qu'allons-nous faire si le diable Google sort de sa boîte ? La trappe Google commencerait-elle à doucement mais sûrement se refermer sur ses utilisateurs, mettant du plomb dans l’aile à son fameux slogan « Don’t be evil » ? Deux récents changements le laissent en effet à penser. Tout d’abord une modification en profondeur de l’affichage des résultats du moteur de recherche au profit de son propre réseau social Google+ et au détriment de la neutralité et des petits camarades Facebook, Twitter & Co (qui ont réagit comme il se doit).

Whostalkin. Outil de recherche pour la veille Whostalkin. Outil de recherche pour la veille. Déjà ancien cet outil de recherche pour la veille n’a pas pris une ride et fait partie des incontournables de toute personne faisant de la veille active sur le web et les réseaux sociaux. Whostalkin se présente sous la forme d’un moteur de recherche traditionnel, une sorte de meta moteur pour la veille, pusique votre requête va être recherchée sur les blogs, les nouvelles, les réseaux sociaux, les forums, les sites de vidéos et de photos. Un seul outil pour lancer la recherche dans toutes ses sources différentes. De la fausse gratuité D’une part, on peut constater que ces services comportent de nombreux coûts que la collectivité supporte. Pour les journaux, ils se retrouvent souvent par terre dans la rue ou dans le métro, après avoir été feuilleté. Or, ils doivent ensuite être ramassées, collectés, triés, recyclés dans le meilleur des cas et incinérés, sinon.

Il n'y a pas que Facebook et Twitter dans la vie 800 millions de membres pour Facebook, 465 millions de comptes pour Twitter. A l'ombre de ces deux réseaux sociaux ultra-populaires, d'autres services basés sur le partage d'information et de contenu explosent à leur tour. Tumblr, Pinterest, Pearltrees, Path, Instagram, Quora... ils ont un point commun : jouer sur les affinités. Plus besoin de connaître une personne pour se lier à elle, le rapprochement s'effectue avant tout par les centres d'intérêt. Google poursuivi en justice pour ses nouvelles règles de vie privée La situation se corse pour Google, à mesure que la date du 1er mars se rapproche. Le groupe américain, qui compte faire entrer en vigueur ses nouvelles règles en matière de confidentialité dans trois semaines, est depuis quelques jours la cible des autorités de régulation et des organisations non gouvernementales, qui s'inquiètent des effets de la nouvelle politique du géant du web sur la vie privée des internautes. MSNBC rapporte que l'Electronic Privacy Information Center (EPIC) a déposé une plainte outre-Atlantique, dans l'espoir d'obtenir la suspension du futur document.

11 alternatives à Google Reader Google Reader par ci, Google Reader par là. Je vous entends déjà crier au loin : “y en a marre des produits Google !” Ok, alors pour les plus rageux d’entre vous, je suis parti tôt ce matin sur le Web. Doudoune, écharpe, gants et bouteille de Jacko pour se réchauffer, j’ai trouvé 11 alternatives à Google Reader… 1. Netvibes De l'arbitraire du contrôle des contenus publicitaires Ces dernières semaines ont vu un certain nombre d’affiches publiicitaires plus ou moins choquantes être retirées l’une pour atteinte à la dignité de la personne humaine, une autre pour apologie de la violence et une dernière jugée trop politique. Une fois n’est pas coutume, le Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) n’a pas attendu 6 mois pour délibérer et dire aux annonceurs et agences : "Attention, votre campagne n’était pas éthique, elle est passée le temps qu’il a fallu, mais ne recommencez pas sinon… sinon rien." Les cas devaient être très graves puisque le JDP a à peine eu le temps de recevoir les plaintes que l’on voyait déjà disparaître les affiches. Faits très rares quand on suit un peu les délibérations du JDP.

La puce et le neurone : deux mots sur la « curation » Ah le vilain mot que celui de « curation » ! Il y a décidément des anglicismes qui passent mal. Je ne sais pas pourquoi on ne lui préfère pas le terme d’édition, fût-il imparfait. Quoi qu’il en soit, c’est depuis quelques mois un des mots à la mode sur le Web et il recouvre quelque chose d’important : essayons donc de remonter du son (bruyant) au sens. Mais tout d’abord, qu’est-ce que la curation ?

Related:  vincentduheman