background preloader

Innover en pédagogie

Facebook Twitter

Conception pédagogique : industrialiser et personnaliser. La digitalisation de la formation a des effets déterminants sur notre façon de penser la conception de formation.

Conception pédagogique : industrialiser et personnaliser

Nous entrons dans l’ère d’une conception pédagogique à la fois industrialisée et personnalisée. De la conception artisanale… Dans la formation classique présentielle, la conception pédagogique relève de l’artisanat. La meilleure formation est celle qui répond le mieux aux besoins du groupe d’apprenants. La conception doit se faire « sur-mesure ». C’est ainsi que le concepteur pédagogique fait et refait ses diaporamas, ses exercices, ses études de cas ou encore ses jeux de rôles à chaque nouveau client ou nouvelle problématique.

. … à la conception industrialisée et personnalisée. Innover transforme toute une organisation. L'évolution de l'apprentissage à travers le temps. Pédagogie interrogative, active, co-active, inversée... quelles différences ? Il existe un nombre infini de méthodes et techniques pédagogiques.

Pédagogie interrogative, active, co-active, inversée... quelles différences ?

Aucune n’est meilleure que l’autre, tout dépend du contexte dans lequel elles sont utilisées. On peut les classer aujourd’hui en cinq grandes familles. Voici leurs avantages et leurs inconvénients. 1) Pédagogie Expositive Les pédagogies dites « expositives » ou « transmissives » ou encore « magistrales » ont longtemps été le modèle de référence en formation. N 7625 9355. Réinventer l'ingénierie de formation à l'ère du numérique. Ingénierie : ensemble de méthodes qui vise à concevoir un produit/service/dispositif d’une façon rationnelle au bénéfice d’un donneur d’ordre et de bénéficiaires.

Réinventer l'ingénierie de formation à l'ère du numérique

L'ensemble de méthodes de l'ingéniérie de formation est utilisé pour le développement des capacités humaines dans la résolution de problèmes, l’adaptation au poste de travail, l’accomplissement des tâches, l’exercice d’un métier, l’accompagnement dans le déroulement de sa carrière. Sous l’intitulé général « ingénierie de formation », il y a plusieurs déclinaisons repérables.

Chacune d’entre elle est affectée dans ces modalités par l’irruption du numérique qui nécessite la prise en compte de caractèristiques et de questions techniques pour repenser les interactions. Passons en revue les différentes formes d’ingénierie pour identifier où intervient le numérique et ce qu’il transforme. Du catalogue de stage au répertoire de processus d'apprentissage. Des péta-octets de données sont déversées sur internet, des tutoriels audio et vidéos sont proposés sur une variété de sujets, des slideshares sont disponibles pour tout type de cours, des conférences de qualité (ex TedX) sont accessibles, des MOOC se développent (500 000 inscrits sur FUN, des millions d’autres sur les plateformes anglo-saxonnes), des réseaux et forums en ligne répondent à nos besoins de contacts, d’états d’âmes ou à nos interrogations plus précises, alors la question qui se pose en formation est, pourquoi donc continuer à se réunir ?

Du catalogue de stage au répertoire de processus d'apprentissage

Pourquoi investir des temps de déplacement à l’acquisition de contenus pourtant disponibles au bout de la main dans son téléphone portable ? Qu’est ce qui fait que l’accès à une donnée ne se suffise pas en elle-même pour apprendre ? La fabrication et la diffusion des connaissances à l’ère numérique. La fabrication et la diffusion des connaissances est l’enjeu essentiel d’un organisme de formation.

La fabrication et la diffusion des connaissances à l’ère numérique

L’une des difficultés à aborder lorsqu’une organisation cherche à maîtriser et gérer ses connaissances est dans un premier temps de spécifier ce sur quoi elle cherche à avoir prise. Dans la vision d’un monde construit les connaissances peuvent être écrites, enregistrées, validées, elles renvoient : à l’épistémè c'est-à-dire l’idée de formes propositionnelles utilisant des généralisations articulées linguistiquement et à la techné c'est-à-dire à des instructions codifiables et mesurables. Dans la vision d’un monde habité, les connaissances sont avant tout vécues, éprouvées, indissociables de l’expérience. Formation : les cinq grandes tendances de 2017. A quoi ressemblera la formation cette année ?

Formation : les cinq grandes tendances de 2017

La société Learning Tribes a sa petite idée : elle sera mobile, interconnectée, personnelle, variée, collaborative, intelligente… Et surtout, elle s’inspirera des réseaux sociaux communautaires. Zoom sur les tendances-clés qui se dessinent pour 2017 en matière d’apprentissage. 1. L’explosion du mobile learning Cela fait plusieurs années que les smartphones et les tablettes ont fait leur entrée dans le domaine de la formation. 2. Le décloisonnement entre les sphères personnelles et professionnelles des apprenants devrait aboutir sur une autre tendance : l’interconnexion. L'adaptive learning automatise la création de formations... personnalisées - JDN. Une prouesse rendue possible par le big data, les sciences cognitives et les algorithmes.

L'adaptive learning automatise la création de formations... personnalisées - JDN

La #technologie n’en est qu’à ses débuts mais est prometteuse. Vous êtes inscrit à un #Mooc avec de nombreuses vidéos et une vaste introduction qui contextualise le sujet. Votre collègue suit la même #formation. Mais lui fait face à de la datavisualisation ainsi qu’à des indices et des messages d’encouragements de la part d’un avatar. Est-ce lié à un dysfonctionnement ? Avantages et inconvénients des différents espace-temps de formation #1. L’espace-temps formation ou ETF est la façon d’organiser, à la fois dans le temps et dans l’espace, les apprentissages.

Avantages et inconvénients des différents espace-temps de formation #1

Longtemps l’ETF quasi unique fut le stage. Avec la digitalisation et le développement de la formation en situation de travail, les ETF se diversifient. Nous faisons le point cette semaine sur les avantages et inconvénients de ces différents ETF, en commençant par les ETF « formels », c’est-à-dire généralement planifiés par un service formation. Nous traiterons dans un prochain post des ETF « informels », ceux mis en oeuvre dans le cadre d’apprentissages en situation de travail. E-Learning, MOOC, FEST… et la question du temps en formation – cliquez ici. Avantages et inconvénients des différents espace-temps de formation #2. Nous avons traité dans un article précédent, les différents ETF dits « formels ».

Avantages et inconvénients des différents espace-temps de formation #2

C’est-à-dire les différentes façons d’organiser la formation à la fois dans l’espace et dans le temps plus ou moins planifié par le service formation. Nous abordons dans ce second post, les ETF plus « informels », c’est-à-dire ceux mis en oeuvre en situation de travail ou autour de la situation de travail. 1) Le « learning time » ou « training corner » Nouveaux espaces de formation : l’innovation en formation n’a pas de prix... ...mais elle a un coût.

Nouveaux espaces de formation : l’innovation en formation n’a pas de prix...

Le renouvellement des salles de formation s’accélère. Ces salles connectées, ces laboratoires, ces lieux de co-working, ces incubateurs en tout genre font appel à des tendances de domestication des espaces. Puisqu’il convient d’être « the best place to work », de lâcher prise, d’être « cool » pour développer de la créativité, alors, pourquoi ne pas créer le même type de repères qu’à la maison ? Il s’agit de fournir plus de mètres carrés par personne, de disposer de meilleurs éclairages, d’assises plus confortables, de fluidifier les déplacements, de promouvoir le travail collaboratif, d’intégrer une variété de fonctionnalité pour répondre aux besoins des nouveaux rapports au savoir. Ces besoins sont notamment les suivants : Voici quelques coûts (non exhaustifs) qu’il est possible de repérer :

Dessiner et équiper de nouveaux lieux pour apprendre. Les fondamentauxLumière, qualité de l’air, de l’acoustique, température agréable, eau à volonté, confort, possibilité de bouger … Ce sont les besoins fondamentaux du cerveau pour bien fonctionner, et aucune technologie ne pourra y suppléer. La qualité de l’éclairage, l’insonorisation, sont ainsi des éléments à soigner particulièrement. On voit ici, à l’ISEN, les rideaux insonorisant qui permettent d’isoler un petit groupe au sein d’un grand plateau. <img class="aligncenter" src=" alt="espaces insonorisés" /> Et aussi les dispositifs fixés au plafond. Tous innovateurs dans les nouveaux lieux de travail et d’apprentissage. Dans deux billets précédents, j’évoquais l’émergence de nouveaux lieux d’apprentissage. Mais rien ne sert de changer la configuration des lieux et le mobilier si c’est pour faire à peu de choses près la même chose qu’avant !

C’est à un bouleversement de nos pratiques et de nos représentations que nous sommes conviés, « formateurs » comme « apprenants ». A tel point que notre vocabulaire se trouve brusquement démodé. Si l’on se dit qu’innover est indispensable aux entreprises d’aujourd’hui, pour garder des avantages concurrentiels, et simplement continuer d’exister dans un monde en mutation, alors on a besoin de beaucoup d’innovateurs. Pas seulement de quelques « têtes pensantes » qui imagineront pour les autres.

Si l’innovateur est celui qui sait « actualiser le passé » (Liu), « sentir ce qui va faire sens du passé vers le futur (Liu), le « lab » lui convient car il est un « moyen de se projeter dans le futur (Cristol). Un dispositif de formation-action au management. Une collègue m'interroge sur ce que pourrait être une formation au management en pédagogie active. Par rapport à un souhait de pédagogie active en management, ma recommandation serait de travailler sur une combinaison d'approches très pragmatiques, j'en préconise trois : - co-développement professionnel : mise en place de groupes animés par un facilitateur externe qualifié pour aider les participants à travailler sur des situations concrètes de management qu'ils vivent Le co-développement permet de travailler sur les postures managériales et d'engager un travail de réflexivité, de faire se poser des questions sur pourquoi j'encadre, sur mon rôle dans cette dimension -> Cette modalité permet un élargissement des compétences socio-relationnelles, tout en augmentant le pouvoir d'écoute et de dialogue régulé.

Ces compétence seront directement transposables dans les équipes. -> 4 à 6 séances de 1/2 journée produisent de bons effets. Digitalisation de la formation : un double défi pour les grandes entreprises. Les facteurs de conversion pour devenir un apprenant autonome. Bâtir son environnement d’apprentissage personnel : la première des formations. La personnalisation du parcours apprenant. Depuis quelque temps, un jargon de termes plus techniques les uns que les autre ont fait leur apparition : Data, persona, personnalisation, assistant virtuel, réalité virtuelle, intelligence artificielle, machine Learning , Adaptive learning….

Portée et limites de la numérisation de l’apprentissage. Nota : ce texte est issu d'une intervention d'André Tricot dans l'équipe apprenance du CREF Paris Ouest Nanterre. Dessine-moi l’avenir de la formation. 60 % des métiers de 2030 n’existent pas encore. Pourtant nous savons déjà comment les collaborateurs s’y formeront… Et ce ne sera pas qu’avec les Mooc. Récemment entrés dans le langage courant, social learning, peer to peer et autres anglicismes n’ont qu’à bien se tenir, sous peine de se faire dépasser par des solutions encore plus innovantes. DOSSIER : 10 innovations pédagogiques qui feront 2016.

The Open University, université anglaise de cours à distance, a publié son 4e rapport sur les innovations pédagogiques. Innovation en pédagogie : de quoi parle-t-on ? - Inspirer Expliquer. Les débats de l'À propos - Service de soutien à la formation. Thème de conférences sur la pédagogie. Le paradoxe des MOOC : cheval de Troie et vecteur d’éviction… ou innovation de rupture ? On dénombre aujourd’hui environ 1 million de cours sous forme de MOOC, dont l’immense majorité (environ 80 %) aux États-Unis.

10 innovations pédagogiques disruptives pour l'enseignement supérieur dès 2017 - Innovation Pédagogique. 1 - L’échec productif (Productive failure) Principe : les élèves sont confrontés à un problème complexe sans avoir reçu de formation spécifique à ce type de situation. Après qu’ils aient proposé une solution, ils reçoivent une formation directement liée au sujet. 6. Exemples : formation professionnelle — Enseigner avec le numérique. Doit-on changer de pédagogie à l’ère du numérique ? Ne pas confondre innovation technologique et innovation pédagogique - AFREF.

La formation ouverte et/ou à distance (FOAD) Une introduction au modèle ADDIE. Transcription module e formation sylvain vacaresse crdp de versailles. Pourquoi le numérique en formation? Comment les innovations en digital learning accompagnent la transformation de la formation ? Visualiser pour expliquer et comprendre. eLearning, MOOC, SPOC & Compagnie : quelques éclaircissements sur la formation numérique – Formation 3.0. Untitled. Comment mettre en place la classe inversée. Les Classes inversées en 4 minutes. 40 profs, un élève : renversement pédagogique. 1332791 plus pedago2 pedgogie inversee. Qu'est ce que l'ingénierie pédagogique? Comment évolue l'ingénierie pédagogique ces dernières années. L'innovation est elle forcément numérique? Quel est l'impact du numérique sur la formation.

Les facteurs de succès de l'ingénierie pédagogique.