background preloader

Conflits

Facebook Twitter

L’emploi des capacités cyber russes en Ukraine. Paralyser la décision des autorités ukrainiennes La seule cyberattaque notable, menée avec succès depuis deux jours, est une attaque par déni de service ciblée sur les téléphones des parlementaires ukrainiens[2] afin de les empêcher de communiquer.

L’emploi des capacités cyber russes en Ukraine

Celle-ci, menée à l’aide d’équipements russes connectés au réseau télécom ukrainien en Crimée, limite les capacités de coordination et de décision des responsables ukrainiens. Couplée aux défections de plusieurs responsables militaires[3] et des services de renseignement ukrainiens, elle semble faire partie d’une volonté russe de ralentir la prise de décision des autorités ukrainiennes, et de les empêcher de réagir de manière forte et coordonnée à la présence des forces étrangères en Crimée. Les capacités de guerre électronique russes sont par contre largement utilisées pour « isoler » la Crimée. Une guerre de l’information également limitée Pourquoi « retenir le bras »? Coalition contre l'Etat islamique : une opération complexe et lourde d’incertitudes.

Obama en chef de guerre. Le mot n’a pas été prononcé par le président américain Barack Obama, dans son allocution, mercredi soir, à la veille de l’anniversaire des attentats du 11-Septembre.

Obama en chef de guerre

Mais c’est bel et bien dans une troisième guerre d’Irak qu’il a décidé, à son corps défendant, d’engager son pays — lui qui s’était targué de mettre fin aux guerres de George W. Bush, à sa croisade contre « l’axe du Mal », à ses rêves de « remodelage » du Proche-Orient. Celui qui aura été, ces dernières années, le « seigneur des drones », adepte d’une guerre sourde, d’une action de type chirurgical, visant les chefs djihadistes de la Corne de l’Afrique jusqu’en « Afpak », doit maintenant se résoudre à combattre frontalement un « cancer » peut-être plus dangereux que celui qu’incarnait Oussama Ben Laden naguère. Pur et simple Lire Peter Harling, « Etat islamique, un monstre providentiel », Le Monde diplomatique, septembre 2014, en kiosques.

C’est une opération à long terme : « Peu importe le temps que cela prendra » ; Inquiète des avancées russes, l’OTAN se lance dans la cyberguerre. PeaceMaker - Play the News. Solve the Puzzle. PeaceMaker: Play the News.

PeaceMaker - Play the News. Solve the Puzzle.

Solve the Puzzle. For the latest news on PeaceMaker version updates and patches, check this post on our blog. About the Game PeaceMaker is inspired by real events in the Israeli-Palestinian conflict.Be a leader and bring peace to the region before your term in office ends. PeaceMaker is two games in one: play both the role of the Israeli Prime Minister or the Palestinian President.Play the news: how would you react to the events in the Middle East presented using real news footage and images? For Mac or PC Make sure your machine complies with the required system and software specifications. Languages and Age Rating PeaceMaker has three languages: English, Arabic and Hebrew. La géographie des conflits / Yves Lacoste - Université Toulouse II-le Mirail.

La géographie des conflits / Yves Lacoste La géographie des conflits / Yves Lacoste.

La géographie des conflits / Yves Lacoste - Université Toulouse II-le Mirail

Conférence organisée par les Cafés géographiques et le Conseil Scientifique de l'Université Toulouse II-Le Mirail dans le cadre des Mercredis de la connaissance. Université Toulouse II-Le Mirail, 30 mars 2011. [Thème au programme des concours externes CAPES et Agrégation 2011-2012]. Yves Lacoste : « Il faut distinguer différents types de conflits à la surface du globe, en fonction de leur ampleur, de leur contexte politique, des caractéristiques des adversaires : ainsi après le gigantesque conflit que fut la Seconde Guerre mondiale, les luttes pour l’indépendance de la 2° moitié du XX° siècle, et les confrontations entre « monde libre » et « monde communiste » elles aussi de la 2° moitié du XX°, n’existent plus aujourd’hui.

. - Géographie des conflits. . - Bibliographie internationale de géographie politique et géopolitique. . - Les conflits dans le monde 2010 : rapport annuel sur les conflits internationaux. Bénédicte TRATNJEK. L'armée va-t-elle reprendre Donetsk. "A Donetsk !

L'armée va-t-elle reprendre Donetsk

" proclame triomphalement Oukraïna Moloda en une ce 5 août. Le quotidien populaire de Kiev, très pro-occidental, se distingue, plus encore que les autres titres de la presse ukrainienne, par ses articles patriotiques depuis le début du conflit dans l'est du pays. Et pour lui, il ne fait aucun doute que les heures des "terroristes" prorusses sont comptées. Comme le montre la carte de la situation à la date du 4 août, mise en ligne par le Conseil de sécurité nationale (RNBO), les forces ukrainiennes ont effectivement réussi à couper en deux le dispositif adverse et à séparer Donetsk de Louhansk.

"D'après Youri Loutsenko, conseiller auprès de la présidence, poursuit Oukraïna Moloda, pour mettre rapidement un terme à la guerre, il est nécessaire de prendre Donetsk. " La victoire en question paraît cependant bien loin. Le 4 août, justement, une unité ukrainienne, la 72e brigade d'infanterie motorisée, s'est retrouvée encerclée près de la frontière par les prorusses. Des pirates informatiques russes auraient volé plus d'un milliard de mots de passe.