background preloader

Géopolit. - Conflits III

Facebook Twitter

Les #Panama Papers sont un moyen de chantage idéal. Le 3 mars 2016 – Source Moon of Alabama Une vraie fuite de données d’un cabinet d’avocats au Panama serait très intéressante.

Les #Panama Papers sont un moyen de chantage idéal

Beaucoup de gens riches et/ou des politiciens cachent de l’argent dans les sociétés fictives que ces firmes panaméennes fournissent. Mais les fuites actuelles de données, diffusées, à grand renfort de publicité, par plusieurs empires de presse qui soutiennent l’OTAN et par une organisation non gouvernementale financée par le gouvernement américain, ont simplement pour but inavouable de salir des personnalités que l’empire américain n’aime pas. Elles offrent aussi une belle occasion d’en faire chanter d’autres en promettant de ne pas publier des informations en échange d’une faveur ou d’une autre.

Il y a déjà 16 mois, Ken Silverstein a publié un reportage sur Vice à propos de Mossak Fonseca, un gros fournisseur véreux de sociétés fictives du Panama. Il n’y a rien sur aucun Étasunien, rien du tout, ni sur aucun politicien important de l’OTAN. Comment la CIA fabrique des informations contre le gouvernement du Venezuela (La Jornada) Quand Felipe Gonzalez dit que le Venezuela vit sous un régime tyrannique, personne ne demande à l’ancien chef du gouvernement espagnol qu’il expose ses arguments qui soutiendraient un mensonge aussi éhonté.

Comment la CIA fabrique des informations contre le gouvernement du Venezuela (La Jornada)

Et lui de rajouter que le Chili de Pinochet respectait plus les droits de l’homme que le Venezuela de Maduro. Par contre quiconque voudrait lui répondre se verrait obligé d’apporter milles et une preuve, lesquelles n’auraient de toute façon aucun effet contre la mauvaise foi. Le Venezuela n’est pas une démocratie jusqu’à ce que l’on démontre le contraire, c’est une tyrannie bien que cette accusation ne tienne que... "parce que tout le monde le sait". Pour Fernando Casado, parler de "tyrannie au Venezuela" est un parfait exemple de sound bites, des messages courts qui résument des idées complexes et dont le but est d’être injectés l’opinion publique internationale. VENEZUELA : PAYSAGE AVANT LA BATAILLE. Mais pourquoi Caracas, au lendemain du scrutin, était-elle si triste ?

VENEZUELA : PAYSAGE AVANT LA BATAILLE

Venezuela : il y a des nuits maudites... Assommé, groggy et d’ une grande tristesse depuis cette nuit de dimanche où les résultats sont tombés, et je ne peux toujours pas y croire , même si , depuis 3 mois que je suis au Venezuela , je voyais arriver cette défaite, mais un miracle était toujours possible, par ces mobilisations incroyables dont on avait pris l’habitude.

Venezuela : il y a des nuits maudites...

Si critiques de Maduro il y a, ce n’est pas à moi de les faire , pas assez qualifié, au moins sur le volet économique, mais les élections approchaient et on voyait bien qu’on allait dans le mur, les mesures radicales pour tenter d’inverser cette tendance ne venaient pas , tout était « étrangement » calme, même si l’ambiance était parfois pesante. Je pense que ce qui a fait le plus mal est l’hyper-inflation, plus que les pénuries et les files d’attente, j’ai vu beaucoup de Chavistes en colère devant , non pas une simple perte de « pouvoir d’achat » mais d’un appauvrissement rapide, affolant, semaine après semaine.

L’Algérie abandonne le dollar dans le paiement de ses transactions avec la Chine. À partir de ce mois de décembre, les transactions avec la Chine seront réglées en renminbi ou yuan – l’autre nom de la monnaie chinoise, selon une note de la Banque d’Algérie que nous publions.

L’Algérie abandonne le dollar dans le paiement de ses transactions avec la Chine

Actuellement, les transactions avec ce pays sont payées en dollar américain. « La Chine étant devenue le premier partenaire commercial de l’Algérie, il est entendu que les règlements des importations en provenance de ce pays ne sauraient être réglées dans une autre monnaie que celle de ce pays. » « Oui, la CIA est entrée en Afghanistan avant les Russes … » par Zbigniew Brzezinski. Fantastique interview de 1998, dont il est fascinant de voir qu’elle n’a eu aucun impact dans notre mémoire collective…Rappelons que Zbigniew Brzezinski était le conseiller du président Carter pour les affaires de sécurité – et que Barack Obama l’a nommé conseiller aux affaires étrangères lors de sa campagne présidentielle…Bref, c’est bien tous le problème des “complots” : des fois, ils existent bel et bien !

» « Oui, la CIA est entrée en Afghanistan avant les Russes … » par Zbigniew Brzezinski

Source : Le Nouvel Obs, 15/01/1998 Le Nouvel Observateur : L’ancien directeur de la CIA Robert Gates l’affirme dans ses Mémoires [1] : les services secrets américains ont commencé à aider les moudjahidine Afghans six mois avant l’intervention soviétique. A l’époque, vous étiez le conseiller du président Carter pour les affaires de sécurité.

Vous avez donc joué un rôle clé dans cette affaire ? » Les Moudjahidine de la CIA, par Olivier Roy. Qu’il est grand, le djihad, qu’elle est belle, la guerre sainte musulmane, vue de la « route des Cinq Cols » !

» Les Moudjahidine de la CIA, par Olivier Roy

Tout au long des années 80, des milliers d’islamistes venus du monde entier usent leurs rangers de militants sur ce chemin muletier suspendu entre Peshawar, la base arrière du Pakistan, et les vallées insurgées de l’Afghanistan. Ils volent au secours de leurs frères en religion envahis par les communistes impies. Treillis flambant neufs et sacs de couchage bleus, ils tirent par la bride des chevaux chargés de roquettes et de mitrailleuses, brûlant de devenir les héros de la cause islamique.

» [Vidéo] Afghanistan 1979 : La guerre qui a changé le monde. La première phase de la guerre d’Afghanistan de l’histoire contemporaine a opposé, du 27 décembre 1979 au 15 février 1989, l’armée de l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), aux moudjahidines (« guerriers saints »).

» [Vidéo] Afghanistan 1979 : La guerre qui a changé le monde

Durant dix ans, cette guerre a ravagé l’Afghanistan. Du fait de l’implication des États-Unis et de l’URSS, cette guerre est considérée comme une des dernières crises de la guerre froide. Une nouvelle qui n’a pas fait beaucoup de bruit… pour le moment. Le Yuan accède au statut de réserve mondiale – Le dollar est mort, la suite …vite !

Une nouvelle qui n’a pas fait beaucoup de bruit… pour le moment

En attendant serrez les fesses Note du Saker Francophone Ne vous y trompez pas, cette petite nouvelle est une bombe, attendue par tous les spécialistes certes mais aux multiples développements à venir et l'autre nouvelle, sa copine : «la Fed va monter ses taux en décembre» va peut-être suivre. Il s'agit de la fin programmée du système dollar et vu les fragilités actuelles au niveau des dettes souveraines et des tensions géopolitiques, il serait étonnant que cela se passe dans le calme. Interview à PHILITT. Économiste et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Jacques Sapir est un spécialiste de la Russie contemporaine.

Interview à PHILITT

Connu pour ses positions contre la monnaie unique et pour la démondialisation, il est l’auteur de l’influent blog RussEurope, où il développe notamment, au gré de notes théoriques et de billets politiques, une réflexion sur l’État et la souveraineté au XXIe siècle. PHILITT : La Russie post-soviétique retrouve, à la faveur de la guerre en Syrie, une certaine prépondérance dans les affaires internationales. Comment analysez-vous cette évolution, d’un point de vue historique ? Les États-Unis souhaitent soutenir le MEK (Moudjahidine e-Khalq), organisation terroriste en Iran, pour compenser leur défaite en Syrie. Traduit par Lawrence Desforges Alors que les États-Unis cherchent à extorquer une résolution en Syrie construite sur le changement de régime, les sénateurs US et les généraux conspirent pour armer et soutenir une nouvelle armée terroriste ciblée sur l'Iran.

Une audition du 7 octobre 2015 devant le Comité Sénatorial US sur les Forces Armées (SASC, Senate Committee on Armed Forces) intitulée, « L'Influence Iranienne en Iraq et le Cas de Camp Liberté », a servi de réaffirmation de l'engagement des USA à soutenir l'organisation terroriste Moudjahidine e-Khalq (MEK), et spécifiquement 2400 membres de cette organisation actuellement hébergés dans une ancienne base militaire américaine en Irak. Fournissant leurs témoignages étaient le Sénateur américain Joseph I. Lieberman, l'ancien Commandant du Corps des Marines et ancien Suprême Commandant Allié pour l'Europe le Général James Jones (retraité) et le Colonel Wesley Martin de l'US Army (retraité).

» [Débat] Géopolitique, Russie, Terrorisme, Finance – “Les vrais ennemis, ce sont l’Arabie et le Qatar !” (Gave) OCS, BRICS, Union eurasienne : le monde multipolaire avance... Pendant que bruit la guerre en Syrie et au Yémen, que les tensions en mer de Chine augmentent, une autre bataille sourd dans l'ombre, plus silencieuse mais peut-être bien plus importante. Le monde que bientôt on appellera peut-être "libre" fait reculer l'unipolarité de l'empire. C'est parti pour la banque des BRICS, grande concurrente des institutions financières sous la coupe américaine créées au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, qui va très bientôt financer son premier projet, dans le domaine des énergies renouvelables. Rappelons que cette banque, mise sur pied pas plus tard que l'année dernière, vise à dédollariser les financements de la planète, avec la conséquence indirecte de faire perdre aux Etats-Unis leur privilège inouï de vivre au-dessus de leurs moyens et de faire payer leurs guerres par le reste du monde via l'utilisation du dollar.

» [Actualité] Même après le 13 Novembre, tout le monde campe sur ses positions et rien ne bouge… Source : L’Hebdo, le 22 novembre 2015. Les dirigeants occidentaux sont convenus la semaine dernière, en marge du sommet du G20 en Turquie, de prolonger de six mois, jusqu’en juillet 2016, les sanctions contre la Russie. Il se passe des choses bizarres dans la basse-cour de la Maison Blanche. Quelqu’un veut une guerre contre la Russie, Victoria Nuland n’est pas seule Note du Saker Francophone J’ai sélectionné ce texte parce qu’il nous montre bien le niveau d’intelligence, sans précédent, atteint par les élites politiques aux États-Unis dont le système démocratique est corrompu par l’argent jusqu'à la moelle.

Et quand un système en arrive à mettre de tels idiots aux commandes c’est qu’il est proche de sa fin. Par Philip Giraldi – le 17 novembre 2015 – UNZ Une atmosphère étrange plombe Washington ces jours ci. Alors que la Syrie vole la vedette, un nouveau conflit se dessine en Europe. Par Andrei Akulov – Le 13 novembre 2015 – Source strategic-culture Le 21 novembre 2015 marque le XXème anniversaire de l’accord de paix de Dayton, qui a mis fin à la guerre sanglante entre les Serbes, les Croates et les Bosniaques, et a créé l’état contemporain de Bosnie-Herzégovine. Beaucoup de choses soulignent le fait que cette entité créée artificiellement ne durera pas longtemps. Éclipsée par la grêle de nouvelles sur les frappes aériennes russes contre les rebelles anti-Assad en Syrie, soutenus par les États-Unis, et demandeurs d’asile qui inondent l’Europe, une crise en Bosnie-Herzégovine se prépare à devenir un autre casse-tête pour l’UE et l’Otan.

De Pol Pot à ISIS : les racines du terrorisme (par John Pilger) John Pilger est un journaliste de nationalité Australienne, né à Sydney le 9 Octobre 1939, parti vivre au Royaume-Uni depuis 1962. Il est aujourd’hui basé à Londres et travaille comme correspondant pour nombre de journaux, comme The Guardian ou le New Statesman.Il a reçu deux fois le prix de meilleur journaliste de l’année au Royaume-Uni (Britain’s Journalist of the Year Award). Avance rapide en Asie, retour vers le futur au Pentagone.

États-Unis, Russie, Syrie, attentats de Paris : l’Europe broyée dans le mouvement des plaques tectoniques de la grande reconfiguration géopolitique mondiale.

ONU

Ban Ki-Moon, dissident antiSysteme. Ban Ki-Moon, dissident antiSystème Lorsque le Sud-Coréen Ban Ki-Moon prit ses fonctions de Secrétaire Général de l’ONU, en 2007, notre cœur ne déborda point d’enthousiasme mais la surprise n’était pas extrême. Poutine : le bouclier antimissile américain ne vise pas la Corée et l’Iran mais bien la Russie. Les Etats-Unis essaient de «neutraliser le potentiel nucléaire de la Russie» en continuant à déployer son système antimissile en Europe, a estimé le président russe, en promettant de mettre en place en réponse des «mesures nécessaires». Historique! Les dirigeants des deux rives du détroit de Taïwan se rencontrent. Quel est le gros marché passé entre la Russie et la Maison des Saoud.

Par Pepe Escobar – Le 5 novembre 2015 – Source Russia Today. Grande trouille au Pentagone : La Russie peut pulvériser ses armées. Intense guerre souterraine autour du crach de l’Airbus russe au Sinaï. Nov10. LA RAISON DU PEUPLE CONTRE LA PROPAGANDE DE LA FOLIE. Le nouveau « Nouvel Ordre Mondial » Quand Saakachvili planifie une révolution pour la Géorgie. L'escalade ? - Chroniques du Grand jeu. Les deux faces de la politique extérieure d'Obama (Consortium News) Habitués à obéir en se taisant…, par Manlio Dinucci. Crise en Moldavie après la chute du gouvernement pro-UE. Et vogue la galère turque... - Chroniques du Grand jeu. Tintin chez les Moldaves. Les médias dominants et l’Ours. Le ton monte entre Bagdad et les Américains - Chroniques du Grand jeu. La prise de contrôle du Moyen-Orient par la Russie continue. L’ Afghanistan demande l’assistance militaire à Moscou.

La guerre et la paix, revisitées. Troisième semaine de l’intervention russe en Syrie : le retour de la diplomatie. Putin at Valdai Forum 2015 - World between War and Peace (FULL SPEECH) Highlights. Le docteur Folamour à poil et pas vraiment sexy. Vladimir Poutine à Valdaï : « Si la bagarre s’avère inévitable, il faut frapper le premier » La Russie classifie comme assasinat par la CIA la mort PDG de Total. La Russie fait reculer l’arc du chaos US. » Obama a fait de Poutine le dirigeant le plus puissant de la planète, par Benny Avni. Pendant ce temps, l'Eurasie continue son bonhomme de chemin... - Chroniques du Grand jeu.

Quand Moscou double Washington. Une révolution de couleur se prépare au Congo, pour le 20 Octobre, en vue d’un changement de régime. L’Asie du Sud-Est oublie la terreur occidentale. Nous sommes à un tournant décisif dans l’équilibre des puissances. Les États-Unis souhaitent soutenir le MEK (Moudjahidine e-Khalq), organisation terroriste en Iran, pour compenser leur défaite en Syrie. La Russie retrouve sa place au Moyen-Orient. Des témoins affirment qu’après la frappe de Kunduz, «des patients brûlaient dans leur lit» — RT en Français. Afghanistan : ce que l'on sait sur le bombardement meurtrier d'un hôpital de Médecins sans Frontières. La question inquiete de Poutine. » Congo : comment 6 millions de morts peuvent-ils être placés sous silence médiatique ? Les derniers fiascos de l’Amérique en matière de politique étrangère , Partie I.

Poutine sur les révolutions «démocratiques» : Est-ce que vous comprenez ce que vous avez fait ? Syrie: la coopération russo-iranienne empêche Washington de renverser Assad. «L’interview exclusive de Georges Malbrunot ancien otage, grand reporter et spécialiste du dossier syrien !»! L’édito de Charles SANNAT ! / Insolentiae. Que font réellement les Russes en Syrie? Un ancien officier de la CIA : Les États-Unis sont fous. 1ère intervention militaire de l’Europe! Militaires russes en Syrie / Insolentiae. Attaques de foules coordonnées et lynchages contre les Kurdes dans l’ouest de la Turquie. Fabius va-t-il dénoncer Erdogan ?

Une caricature de diplomatie occidentale, le caca nerveux. Selon les services secrets, les Etats-Unis ont sciemment soutenu les djihadistes pour isoler Assad. Moscou expose pour la première fois la plus puissante bombe nucléaire jamais conçue. "Et si Bachar Al Assad abandonnait l’Iran et la Russie ? " par Sami Kleib. L’utilisation de la crise des migrants en Europe pour une intervention de l’OTAN en Syrie… Un mois avant les élections en Argentine... La guerre de terreur étasunienne : la CIA, le 11-Septembre, l'Afghanistan et l'Asie centrale. Les États-Unis évaluent leur nouvelle stratégie face à la Russie et à la Chine, par Alfredo Jalife-Rahme. Dites bonjour aux nouveaux joujoux de la Chine. Chine - Russie: la marginalisation de l'Europe?  Poutine, un homme à abattre ? l’Empire du chaos intensifie ses manoeuvres.

BRICS : accord de soutien mutuel en cas de manque de liquidités en dollar. Japon: des dizaines de milliers de manifestants pacifistes à Tokyo. UE, Russie , Otan : Hollande et Fabius dans l’impasse. LIBRE OPINION de Hajnalka VINCZE : L’OTAN cherche à contourner la règle du consensus. Des hélicoptères américains parachutent des armes et des munitions pour ISIS. La russie commence à s'engager en Syrie. L’éléphant dans le magasin de porcelaine. C'est le moment de dénoncer au monde le coup d'état en cours au Brésil (Blog da Cidadania)

Comment la Russie s’est réveillée : souvenez-vous de l’Ossétie du Sud. Libye et migration : considérations sur une énigme catastrophique. Schizophrénie de la politique migratoire européenne: analyse des enjeux. » BRESIL. “Dilma Rousseff ne s’en ira pas” Les activités suspectes de l’OSCE dans l’espace post-soviétique. Les Etats-Unis et la Turquie ignorent l’avertissement de la Russie et entrent en Syrie. Les politiques profondes occidentales : « La bannière étoilée derrière le drapeau noir » » La Russie renforce son arsenal nucléaire avec 40 missiles intercontinentaux. Brésil: manifestations en soutien à Dilma Rousseff. Quelques mythes économiques pour comprendre la crise actuelle. « Les Etats-Unis financent l’immigration massive vers l’Europe », affirme un agent des services de renseignement militaires autrichiens. Histoires et réalité de la guerre américaine.

YEMEN : nouveau génocide ?

Quand l'extrême droite défie la démocratie au Brésil : texte et photos adressés par un lecteur vivant au Brésil... L’Envers des Cartes du 17 août 2015.