background preloader

Conflits d'intérêt

Facebook Twitter

Sunshine : ces 245 millions d’euros que les laboratoires pharmaceutiques veulent cacher. Suite au scandale du médiator, les parlementaires et le ministre Bertrand étaient décidés : il fallait la « transparence totale » sur les liens d’intérêts entre laboratoires pharmaceutiques et médecins.

Sunshine : ces 245 millions d’euros que les laboratoires pharmaceutiques veulent cacher

Repas, congrès, cadeaux, contrats… tout serait rendu public afin de limiter ces relations troubles qui avaient tant coûté à des centaines de patients ainsi qu’à la collectivité. Outre un accès éclaté à une partie des déclarations sur les sites respectifs des laboratoires et ceux des Ordres, le ministère a finalement ouvert un portail unique permettant à l’industrie de déclarer ses dépenses et aux citoyens de consulter les cadeaux et contrats. Les gendarmes du médicament faisaient affaire avec les labos. Médicaments : Marisol Touraine exige une enquête. Michèle Rivasi: opération mains propres sur la santé. Plan anti-tabac : les cigarettiers menacent de faire payer l’Etat. Énorme… Pour ceux qui se demandent à quoi sert l’UE…Mais pourquoi diable la Sécurité sociale n’attaque t’elle pas alors les cigarettiers pour chaque cancer du poumon en demandant le remboursement des frais – ça va vite clore le sujet… Vent debout contre le plan anti-tabac présenté par le gouvernement, les cigarettiers n’excluent pas d’attaquer en justice l’Etat français.

Plan anti-tabac : les cigarettiers menacent de faire payer l’Etat

Pour violation de la propriété intellectuelle. Les cigarettiers envisagent une riposte judiciaire qui pourrait “coûter plusieurs milliards d’euros à l’Etat”, après l’annonce ce jeudi 25 septembre par la ministre de la Santé de l’instauration du paquet sans logo. Jacques Servier, ce petit joueur. Le procès du Mediator a mis à jour un vaste réseau de trafic d’influence ayant permis au groupe SERVIER de commercialiser son coupe-faim déguisé MEDIATOR au mépris d’évidences scientifiques soigneusement dissimulées.

Jacques Servier, ce petit joueur

Cette affaire a provoqué un électrochoc dans la santé. Elle a montré la dangerosité (qui se compte en milliers de morts) des liens trop étroits entre les experts, les formateurs, les agences d’Etat et l’industrie pharmaceutique. J’ai découvert bien pire. C’est tellement énorme que j’ai cru initialement à un canular. Ce n’est malheureusement pas le cas. Le Ministère de l’Education Nationale vient de nouer un partenariat avec l’industrie sucrière pour lui livrer la formation et l’information des enseignants et des élèves. Conflits d'intéret / Indépendance. Revoir en replay et en streaming "Les infiltrés" - Les Infiltrés.

« Les Infiltrés » : les bidouilles des labos pour caser leurs génériques. Laboratoires pharmaceutiques. Dans son numéro du vendredi 22 février 2013, le magazine Les infiltrés s'attaque aux puissants laboratoires pharmaceutiques, pour en dénoncer les objectifs mercantiles, éloignés de tout souci de santé publique. Comment les conflits d’intérêts ont tué la médecine 1.9. Jérôme Cahuzac et l’argent trop facile de l'industrie pharmaceutique. Quatre agences européennes épinglées pour conflits d’intérêts. Jeudi 11 octobre, un rapport d’audit de la Cour des comptes européenne montre de graves conflits d’intérêts au sein d’instances communautaires cruciales dans la protection de la santé et de la sécurité alimentaire.

Quatre agences européennes épinglées pour conflits d’intérêts

La Cour épingle sévèrement quatre agences européennes de régulation pour leur mauvaise gestion des conflits d’intérêts. "Santé, jusqu’où irons-nous?" Entrevue virtuelle avec Oscar Grosjean. NdlR : Pierre BIRON est professeur honoraire de pharmacologie à l’Université de Montréal, auteur et co-auteur de nombreux articles et d’un Alterdictionnaire médico-pharmaceutique anglais-français, critique et évolutif.

"Santé, jusqu’où irons-nous?" Entrevue virtuelle avec Oscar Grosjean

J’ai fait une présentation détaillée de l’auteur, qui a publié plusieurs articles sur Pharmacritique, à la fin de son texte sur la « complicité médico-pharmaceutique [qui] dévoie le savoir médical ». Ici, Pierre Biron nous présente le livre d’Oscar GROSJEAN, Santé, jusqu’où irons-nous? Fabriquer des patients pour tuer la Sécu. Charleroi, Couleur livres, 2005, 120 pages, 13 euros. "Quand la complicité médico-pharmaceutique dévoie le savoir médical", par Pierre Biron. La médicalisation de la santé et du mal-être (I). Par le Pr Claude Béraud.

Contact: beraud-claude@wanadoo.fr.

La médicalisation de la santé et du mal-être (I). Par le Pr Claude Béraud

Santé au travail : « nous sommes face à une forme de crime organisé » XEnvoyer cet article par e-mail Santé au travail : « nous sommes face à une forme de crime organisé » Nouveau !

Santé au travail : « nous sommes face à une forme de crime organisé »

Pas le temps de lire cet article ? Classez le dans vos favoris en cliquant sur l’étoile. Vous pourrez le lire ultérieurement (ordinateur, tablette, mobile) en cliquant sur « votre compte » Fermer Affaires publiques. À qui faire confiance pour améliorer la santé publique ? De la médecine préventive à l'abus de prévention: "L'acharnement préventif" par Pierre Biron. Par le Pr Pierre BIRON* (Photo: site de l'Université de Montréal) Message public : attention au bilan médical périodique, au santéisme biologique et au profilage génétique! Maladies neurodégénératives : « Rien n'est fait pour enrayer la pandémie. Cet entretien a été publié dans le numéro 9 de la version papier d’Article11 C’est un livre uppercut, dérangeant.

Maladies neurodégénératives : « Rien n'est fait pour enrayer la pandémie

Et qui assène des vérités que bien peu veulent entendre. Dans Menaces sur nos neurones (Actes Sud, 2011), Marie Grosman et Roger Lenglet1 dissèquent au scalpel l’affolant développement des maladies neurologiques en France. Stratégie Nationale de Santé ou erreur stratégique de santé ? Un professeur de médecine ouvrant sa faculté à l'industrie pharmaceutique est nommé au comité des sages!

Stratégie Nationale de Santé ou erreur stratégique de santé ?

Accompagné des ministres de la Santé et de la Recherche, le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, a présenté, vendredi à Grenoble, les bases "d'une réforme structurelle du système de santé". Le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) qui s'est toujours battu pour un accès de tous à des soins de qualité ne peut qu'approuver la volonté du chef du gouvernement de remettre de l'égalité dans un système de santé consolidé. Toutefois, en pleine crise autour des pilules de 3/4e génération, le Premier Ministre nomme dans "le comité des sages", chargé de conseiller le gouvernement dans cette réforme, le Pr Perrotin, un doyen de faculté de médecine qui sous traite la formation de ses internes à l'industrie pharmaceutique !