background preloader

Géopol. Conflits II

Facebook Twitter

Interview à Guy Mettan, Russie-Occident, une guerre de mille ans. Proche-Orient et Ukraine : le monde se réorganise. Traduction : Svetlana Maksovic.

Proche-Orient et Ukraine : le monde se réorganise

La Russie a commencé à protéger ses intérêts en Arctique. Par The Saker Original – Le 14 août 2015 – Source unz.com La Russie s’est engagée dans un effort massif et très médiatisé afin de sécuriser les 6 200 km de sa Frontière Nord et être prête à défendre ses intérêts dans les territoires arctiques jusqu’à 500 km de sa frontière.

La Russie a commencé à protéger ses intérêts en Arctique

Ceci signifiant que 3 100 000 km2 d’une zone extrêmement difficile et inhospitalière doivent être mis sous protection. Vous pouvez réaliser l’immensité de la tâche. Premièrement et essentiellement, afin de protéger les immenses ressources enfermées dans les terres et les eaux arctiques, estimées à 15% des réserves mondiales restantes d’hydrocarbures et plus de 30% des gisements gaziers. Deuxièmement, la Russie désire développer la Route maritime du Nord-Est qui, merci au Réchauffement climatique, est devenue plus sûre pour la navigation. Jetons maintenant un œil sur une carte qui illustre la situation actuelle : Comme prévu, l’Occident s’est déclaré horrifié par ces efforts russes.

La stratégie des USA en Syrie : un beau bordel. Par Pepe Escobar – Le 13 août 2015 – Source Russia Today Le ministre des Affaires étrangères russe Sergei Lavrov, le secrétaire d’État des USA John Kerry et le ministre des Affaires étrangères saoudien Adel al-Joubeir se sont rencontrés la semaine dernière à Doha pour trouver des moyens (en théorie) de résoudre le puzzle syrien.

La stratégie des USA en Syrie : un beau bordel

Le gâchis sanglant qui a suivi était prévisible. Al-Joubeir s’est entretenu avec Lavrov à Moscou. Une délégation de l’opposition syrienne (sans djihadistes) s’est rendue aussi à Moscou. La guerre des monnaies n’aura peut-être pas lieu… Par Avic – Le 14 août 2015 – Source reseauinternational La récente dévaluation du yuan qui fait couler beaucoup d’encre pourrait être considérée d’un tout autre point de vue que celui mis en avant par les experts.

La guerre des monnaies n’aura peut-être pas lieu…

Les raisons dues à la conjoncture économique chinoise y sont certes pour quelque chose, mais elles ne sont peut-être qu’accessoires et sont à replacer dans un contexte global. Ces derniers jours, nous avons assisté à des attaques en règle dirigées contre la bourse chinoise. Parlons clair numéro 57. Hiroshima...Nagasaki...Un double crime US contre l'humanité Le 6 août 1945, Little Boy est largué sur Hiroshima.

Parlons clair numéro 57

La ville entière est ravagée, on estime à 234 000 environ le nombre de tués. Trois jours plus tard, le feu nucléaire américain se déchaîne de nouveau, à Nagasaki : 74 000 morts de plus. La « densité » Russe. © Inconnu « Une chandelle à un kopec a fait brûler Moscou. » Proverbe russe.

La « densité » Russe

Depuis quelques mois on assiste à une recomposition lente mais cohérente des rapports de force internationaux où les ennemis d'hier sont les amis de demain en espérant -pour la paix du monde - qu'ils ne redeviennent pas les ennemis de demain. Dans ce grand échiquier selon le beau mot de Brezinski, ancien gourou de la politique américaine, Vladimir Poutine apparaît comme un joueur constant avec un cap qui est celui-légitime - de faire rejouer à la Russie au delà de la parenthèse de l'épopée soviétique, le lustre tsariste de la Grande Catherine de Russie qui accueillait à sa cour Voltaire, de Pierre le Grand le tsar de toutes les Russies.

Selon l'analyste Mathieu Slama, ce qui se joue entre Vladimir Poutine et les dirigeants européens, ne se situe pas simplement autour de la question ukrainienne, mais au niveau des idées, « sur quelque chose de bien plus fondamental et décisif ». (...) Pourquoi la Syrie est-elle en train de gagner. La Syrie se dirige vers une victoire stratégique qui va transformer le Moyen-Orient.

Pourquoi la Syrie est-elle en train de gagner

La Syrie est en train de gagner. Malgré l’effusion de sang en cours et les graves pressions économiques, la Syrie progresse inexorablement vers une victoire militaire et stratégique qui va transformer le Moyen-Orient. Il est clairement évident que les plans de Washington – que ce soit pour « le changement de régime », pour détruire le fonctionnement de l’État ou pour démembrer le pays sur des lignes sectaires – ont échoué.

Cet échec affectera mortellement le rêve américain, annoncé il y a une dizaine d’années par Bush junior, pour un « nouveau Moyen-Orient » servile. La victoire de la Syrie est une combinaison de soutien populaire sans faille à l’armée nationale, face à de perfides islamistes sectaires (takfiris), un ferme soutien de ses principaux alliés et la fragmentation des forces internationales coalisées contre elle. Premier point : il n’y a jamais eu de « rebelles modérés ». Références. La « Trident Juncture 2015 » : L’Ue s’enrôle dans l’Otan. La « Trident Juncture 2015 » (TJ15) ne sera pas seulement un des plus grands exercices Otan qui, du 28 septembre au 6 novembre, verra engagées surtout en Italie, Espagne et Portugal plus de 230 unités terrestres, aériennes et navales et forces pour les opérations spéciales de plus de 30 pays alliés et partenaires, avec 36mille hommes, plus de 60 navires et 140 avions de guerre, plus les industries militaires de 15 pays pour évaluer de quelles autres armes a besoin l’Alliance.

La « Trident Juncture 2015 » : L’Ue s’enrôle dans l’Otan

Dans l’exercice de guerre, l’Otan impliquera plus de 12 organisations internationales majeures, agences d’aide humanitaire et organisations non gouvernementales. « Participeront aussi à la TJ15 l’Union européenne et l’Union africaine », annonce un communiqué officiel. Parmi les pays de l’Ue les plus engagés dans l’exercice Otan figurent, en plus des trois dans lesquels se déroulera le gros des opérations, Allemagne, Belgique et Hollande.

Manlio Dinucci Edition de mardi 21 juillet 20156 de il manifesto. « antiterrorisme » de l’Otan. « Le terrorisme constitue une menace directe contre la sécurité des pays Otan », a déclaré le Conseil Atlantique Nord, condamnant « les attaques terroristes contre la Turquie » et s’engageant à « suivre de très près les développements à la frontière sud-orientale de l’Otan » Personne n’en doute.

« antiterrorisme » de l’Otan

En Turquie l’Otan a plus de vingt bases militaires, renforcées par des batteries de missiles étasuniennes, allemandes et espagnoles, en mesure d’abattre des engins volants dans l’espace aérien syrien. En Turquie encore, à Izmir, l’Otan a transféré le Landcom, le commandement des forces terrestres des 28 pays membres, aujourd’hui en pleine activité. Le Secrétaire général de l’OTAN Stoltenberg lors d’une conférence de presse à la réunion des ministre des Affaires étrangères de l’OTAN à Antalya , en Turquie le 13 mai 2015. ( Reuters ) La véritable raison de la bombe sur Hiroshima, coup d’envoi de la Guerre Froide. «...Alors, qui Washington avait-il l'intention d'intimider – les Japonais démoralisés ou son futur adversaire dans la guerre froide, à savoir l'Union soviétique?»

La véritable raison de la bombe sur Hiroshima, coup d’envoi de la Guerre Froide

Le 7 août 2015 – Source Russia Insider Cela n’a rien à voir avec la défaite du Japon, qui était prêt à se rendre après une défaite catastrophique de l’armée de Tokyo, forte de un million d’hommes, contre les Soviétiques en Mandchourie. Les États-Unis cherchaient à effrayer l’Union soviétique et voulaient exclure une partition du Japon avec elle, comme cela avait eu lieu en Allemagne. Massacrer 200 000 civils innocents sur des cibles non militaires pour atteindre cet objectif semblait être un compromis intéressant pour Truman et ses conseillers. Enfin, la vérité sort à ce sujet. Pour une excellente explication, voir Oliver Stone, L’Histoire Cachée des États-Unis. Il y a soixante-dix ans, les bombes atomiques connues dénommées Little Boy et Fat Man ont été larguées sur Hiroshima et Nagasaki.

En Argentine, le candidat du pouvoir "kirchnerien" remporte les primaires. Alors que les tenants de l'Occident ultralibéral pronostiquaient la défaite du "kirchnerisme" jugé trop attaché à la souveraineté de l'Argentine... Tribune de Genève ÉlectionsLe candidat «kirchneriste» sort renforcé de cet «avant premier tour» de l’élection présidentielle. En Argentine, les élections primaires des partis politiques sont simultanées. Drones US : Les tueurs sont fatigués. Empire US: la possibilité d'un épilogue. Sans titre. C'est le Fidel Castro que je crois connaître. Sa dévotion pour la parole. Son pouvoir de séduction. Il va chercher les problèmes où qu’ils se trouvent. Les élans de l’inspiration sont caractéristiques de son style. Les livres reflètent très bien l’ampleur de ses goûts.

Sans titre. Syrie, rhétorique et vérité, par Thierry Meyssan. Le général John Allen à l’Aspen Security Forum. Le 27 juillet, le New York Times annonçait la création d’une zone de sécurité en Syrie par Washington et Ankara pour abriter des réfugiés syriens actuellement stationnés en Turquie [1]. Peu après, la Maison-Blanche démentait cette information.

J’ai expliqué dans un article précédent que le New York Times avait été intoxiqué à la fois par le général John Allen, envoyé spécial pour la Coalition internationale anti-Daesh, et par le gouvernement intérimaire turc [2]. J’ai rappelé qu’Allen avait déjà participé à deux autres tentatives de sabotage de la paix en Syrie, en juin 2012 et en décembre 2014, et que le président Obama avait tenté de le faire arrêter il y a près de trois ans, en septembre 2012. De très nombreux commentateurs ont rapproché cette information d’une autre selon laquelle le Pentagone s’autorise désormais à soutenir ses « rebelles modérés » lorsqu’ils sont attaqués, quel que soit leur agresseur. La guerre américaine pour les ressources - Partie 1. La guerre américaine pour les ressources – Partie 2 : La Russie.

La guerre américaine pour les ressources - 3e partie : La Grèce. La guerre américaine pour les ressources - Partie 4 : L’Iran. La Cinquième colonne de Washington en Russie et en Chine. Par Paul Craig Roberts – Le 3 août 2015 – Source : Strategic Culture Il a fallu deux décennies à la Russie et à la Chine pour comprendre que les organisations pour la démocratie et les droits humains opérant au sein de leurs pays étaient des organisations subversives fondées par le Département d’État et une collection d’institutions américaines privées organisées par Washington. Le but véritable de ces organisations non gouvernementales (ONG) est de faire progresser l’hégémonie de Washington en déstabilisant les deux pays capables de résister à l’hégémonie US. La cinquième colonne de Washington a monté des Révolutions de Couleur dans les anciennes provinces russes, comme la Géorgie, la lieu de naissance de Joseph Staline, et l’Ukraine, une province russe depuis des siècles.

Mais la capacité de Washington à mettre sa cinquième colonne dans les rues de Moscou a eu un effet sur les Américains et les Européens insouciants et désinformés. Le massacre des innocents. Tous les Israéliens sont coupables d’avoir brûlé une maison palestinienne et ses enfants Des Israéliens poignardent des homosexuels et brûlent des enfants. Il n’y a pas l’ombre d’une calomnie, la moindre dose d’exagération, dans cette description sèche. Certes, ce sont les actions de quelques-uns. Il est vrai, aussi, que leur nombre augmente. Il est vrai encore que tous – tous ces meurtriers, tous ceux qui mettent le feu, qui poignardent, qui déracinent les arbres –, tous sont du même camp politique.

Tous ceux qui pensaient qu’il serait possible de maintenir des îlots de libéralisme dans la mer du fascisme israélien savent depuis ce week-end ce qu’il en est, une fois pour toutes. Déjà le 31 août 2013, la Russie avait bloqué un changement de régime en Syrie et une nouvelle guerre mondiale ? Va-t-elle ces jours-ci renouveler son exploit ?‏ Semaine à hauts risques pour le pouvoir en Equateur. Nouvel article sur. La NED virée de Russie... Les « bonnes intentions » des USA envers Cuba. Traduction Françoise Lopez. Un aveu de la DIA : le monstre État Islamique est une créature US. «Sur la Libye, les médias ont isolé une partie de l’histoire, en occultant les points importants»

L’Express Moscou-Beijing au départ. Les livres d’histoire de nos petits enfants feront référence à ces deux événements internationaux, Bretton Woods et Oufa, comme étant des tournants dans l’organisation géopolitique mondiale de l’après-guerre. Cela, bien sûr, si le colonialisme occidental ne pousse pas l’humanité à la catastrophe, dans une tentative désespérée de sauver son empire fasciste au moyen d’une troisième guerre mondiale. À l’hôtel Mount Washington à Bretton Woods, dans le New Hampshire, 730 délégués venant de 44 pays occidentaux alliés se réunirent pour trois semaines, du 1er au 22 juillet 1944.

Le président équatorien confirme l'opposition de la majorité des autochtones à la grève du 13 août. Blog d'information et d'analyse des mouvements politiques. Thierry Meyssan. « SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - 3/13 - Cesar Perez Leon. » Hawking, Chomsky et Wozniak veulent faire interdire les machines de guerre intelligentes. C’est une révolution cynique que pourrait constituer celle du recours aux armes de guerre autonomes. Tandis que nos sociétés utilisent les machines pour intervenir au service de l’humain, lui offrir plus de confort et le libérer de certaines tâches fastidieuses, le secteur militaire s’intéresse à l’intelligence artificielle pour opérer des actions militaires sans intervention humaine.

Et c’est bien ce qui affole le milieu scientifique et les milliers de personnalités signataires d’une lettre ouverte intitulée “Armes automatiques : lettre ouverte des chercheurs en robotique et en intelligence artificielle”. Remaniement de la plate-forme énergétique de l’Eurasie, Iran, Chine et Pipelineistan. Le Président Bachar al-Assad parle au peuple syrien [Discours du 26 juillet 2015 devant les Organisations populaires, les Syndicats professionnels et les Chambres de métiers] "Texte intégral" - Ça n'empêche pas Nicolas. Guerre par procuration en Syrie: Des forces du SAS britannique et SpecOps américaines combattent avec l’EIIL contre le régime d’Assad… Les guerres de basse intensité du XXIe siècle : En attendant la lutte finale. Julian Assange : l’histoire détaillée et méconnue d’une bataille épique pour la justice. Les forces spéciales du SAS britannique déguisés en “rebelles de l’EIIL” combattent Assad en Syrie.

Wikileaks révèle les dessous de la stratégie saoudienne pour exporter l'islamisme partout sur la planète. Retour de l’armée US en Irak ? La guerre sans fin : une juteuse affaire de famille. Tintin au pays de l'or bleu - Chroniques du Grand jeu. L’impunité des colons israéliens, un fléau pour la Cisjordanie. Le pacte faustien d’Obama avec le Turc Erdogan. Ankara fait la guerre aux Kurdes de Turquie, ennemis des terroristes de l'EI, mais qui parle de sanctions contre le régime du président Recep Tayyip Erdogan, qui "massacre son propre peuple" ? - Ça n'empêche pas Nicolas.

C’est vrai que ça ose tout (*) Dmitry Orlov : c’est vraiment trivial. L'accord de Vienne sur le nucléaire : le désarroi des rentiers du pétrole. Venezuela : Le crime se prépare. La situation sécuritaire en Afrique de l'Est continue de se détériorer. Learn Colours With Ooze and Glitter Putty! Fun Learning Contest! Learn Colours With Ooze and Glitter Putty! Fun Learning Contest! 30 Surprise Eggs!!! Disney CARS MARVEL Spider Man SpongeBob HELLO KITTY PARTY ANIMALS Lps My BEST. 26 vérités sur l'Etat Islamique qu’Obama veut cacher ! Amnesty International dénonce de nouveau des crimes de guerre à Gaza. Dans une guerre avec la Russie, l’Otan n’a aucune chance.

Le Big Bang du pivot de l’Eurasie. NYT: de juteux contrats en vue pour la Russie. Darius Rochebin interviewe Vladimir Poutine - Vidéos en bref - TV - Play RTS - Radio Télévision Suisse. Tunisie : l'Africom pourrait y installer une base de drones, l'attentat de Sousse comme moyen de pression ? WikiLeaks: de nouvelles révélations retentissantes sur l’Allemagne. L’accord nucléaire historique avec l’Iran relance la donne dans le  grand jeu  eurasien. La stratégie des Etats-Unis : la conquête du monde.

Comment l'ultralibéralisme peut anéantir un pays, les accords de Bretton Woods. Pourquoi de Gaulle défiait les Américains. Les alliés des USA impuissants face à la guerre électronique russe. Russie: les sanctions occidentales encouragent la renaissance industrielle. Métamorphose tranquille :The Rest of the World passe du mode Rest, au mode World. Exercice « Trident Juncture 2015 » : L'Union Européenne s'enrôle dans l'OTAN. L'implantation d'une base militaire américaine autorisée en Tunisie ? Les Brics lancent leur propre FMI. Kadhafi, la vérité d’une journaliste qui se trouvait sur place (video) Le Japon participera à la prochaine « guerre américaine »

Stratégie en temps réel : duel avec un ennemi en mouvement. Nucléaire iranien : le reflux... Washington s’apprête à sacrifier l’Europe… [2/3] Washington s’apprête à sacrifier l’Europe… [1/3] Daesh se niche au plein cœur de l’UE. Quo non ascendet ? - Chroniques du Grand jeu. Accord sur le nucléaire iranien: le triomphe de la République islamique. Le grand-maître Poutine enferme l’Occident dans le Piège de l’Or [1/3] Comment l’Occident est tombé dans le Piège de l’Or [2/3] Comment l’Occident est tombé dans le Piège de l’Or [3/3] » [Vidéo] L’exploitation de la Zambie. La Stratégie 2015 du Pentagone pour gouverner le monde.

Les Japonais ne veulent plus de leur gouvernement. Macédoine - Presse silencieuse mais plan de déstabilisation en marche. La justice débloque les comptes russes gelés en France. Journaliste britannique: la Crimée soumise à un "blocus" de l’Occident. Oufa : les BRICS règleront leurs échanges en monnaie nationa. Venezuela : un article d’Agoravox soumis au détecteur de manipulation (2/2) Venezuela : un article d’Agoravox soumis au détecteur de manipulation (1/2) La Russie pourrait approvisionner directement la Grèce en énergie. Opel contraint au chômage partiel en Allemagne … à cause de la Russie. Arménie : la hausse du tarif de l'électricité - russe - met le feu aux poudres, une nouvelle Ukraine ? Espace: la Chine, principal ennemi des Etats-Unis. Syrie : L'opération de « blanchiment » d'Al-Nosra a commencé…