background preloader

Parler du terrorisme en classe

Facebook Twitter

11 conseils pour être un.e bon.ne allié.e – Lallab. La peur de l’Islam. Ma dernière chronique a suscité quelques réactions sur lesquelles j’aimerais revenir cette semaine.

La peur de l’Islam

Pour l’essentiel, il s’agit de ce qui singulariserait l’Islam par rapport à toutes les autres religions contemporaines. Un lecteur anonyme me reproche, comme à son habitude, de pratiquer une propagande « bobo-gauchiste-padamalgam, alimentée par l’incompréhension totale des causes du rejet de l’islam par une majorité de la population » (pour ceux qui souhaitent lire le commentaire dans son intégralité, il suffit de se rendre sur la partie forum de cette chronique).

Et de poursuivre : « Vous n’avez jamais réfléchi à ce qu’il y a derrière ce refus inhumain des réfugiés ? Comment l’Europe chrétienne, aux valeurs humanistes si fortement ancrées peut-elle montrer aussi peu d’empathie pour des gens qui souffrent autant ? Vous n’avez pas la réponse ou vous le faites exprès ? Le sacré livre. Pourquoi, en tant qu'homme, je la ferme lors des réunions féministes  Résister à la stratégie de la haine. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jérôme Fenoglio (Directeur du « Monde ») Editorial.

Résister à la stratégie de la haine

La France le sait depuis de longs mois, hélas, depuis janvier 2015 et même avant : elle est la cible d’une campagne terroriste menée sans répit sur son territoire par la mouvance islamiste. « Daesh nous empêche de voir que la question majeure est politique » par Pauline Graulle. Politis : Comment analysez-vous ce qu’il s’est passé à Nice la semaine dernière ?

« Daesh nous empêche de voir que la question majeure est politique » par Pauline Graulle

Roland Gori : La prudence serait de dire qu’on ne sait pas. Des charognards. Mars 29, 2016.

Des charognards.

10 jours après, en Flandre, championne du jihadisme, on vomit Bruxelles.  – UN BLOG DE SEL. C’est un billet cinglant, antibruxellois et francophobe, que l’éditorialiste de Het Laatste Nieuws, Jan Segers, a pondu pour son million de lecteurs flamands.

10 jours après, en Flandre, championne du jihadisme, on vomit Bruxelles.  – UN BLOG DE SEL

Les 20 morts de la station Maelbeek, les 15 de Zaventem ne sont pas encore enterrés, près de 90 blessés sont toujours en traitement à l’hôpital, et voilà déjà qu’un éditorialiste flamand massacre Bruxelles. Et sa conclusion : nous, Bruxellois francophones, sommes collectivement coupables des morts de mardi dernier ! Bien sûr, les éditorialistes francophones n’oseront pas répondre sur un ton aussi godzillesque. La faillite d'un modèle de société. Certains disent qu’on les sentait venir, ces attentats ; n’empêche, le choc est immense, et l’on peine à réaliser : après Istanbul, Ankara, Beyrouth, Paris, etc., la terreur a frappé Bruxelles.

La faillite d'un modèle de société

À géométrie variable, l’empathie et l’indignation de la communauté internationale se révèlent maximales pour notre capitale et ses victimes. La stratégie de la mouche: pourquoi le terrorisme est-il efficace ? Le théâtre de la terreur Un terroriste, c’est comme une mouche qui veut détruire un magasin de porcelaine.

La stratégie de la mouche: pourquoi le terrorisme est-il efficace ?

Boris Cyrulnik : “Et c'est ainsi qu'on fabrique les gogos armés de l'islam...” La compétition des martyrs « Au Proche-Orient, là où les Etats sont défaillants, les gens trouvent refuge dans des sectes et donnent le pouvoir à des théories totalitaires.

Boris Cyrulnik : “Et c'est ainsi qu'on fabrique les gogos armés de l'islam...”

Contre vents et marées, la sécularisation de l’islam en Belgique. Quelques mois à peine après ceux de Paris, les attentats de Bruxelles ont profondément traumatisé l’Europe.

Contre vents et marées, la sécularisation de l’islam en Belgique

Plus que jamais, l’amalgame entre l’islamisme radical qui produit ces violences et l’islam tel qu’il est majoritairement vécu et pratiqué dans nos sociétés est présent dans les consciences collectives. Pour combattre le djihadisme, moins de bombes et plus de politique. Les organisations djihadistes sunnites (aucun équivalent n’existe chez les chiites) ne sont pas une génération spontanée, consubstantielle à l’islam, mais une extension violente de l’islam politique apparu au début du XXe siècle avec les Frères musulmans en Égypte.

Pour combattre le djihadisme, moins de bombes et plus de politique

Le mot d’ordre « l’islam est la solution » (« Al-islam howa al-hal ») de ces derniers était alors une réponse à l’agression politique et culturelle de l’Occident. Il offrait l’alternative d’un retour aux référents islamiques dans un monde musulman laïcisé depuis la suppression en 1924 du califat par la Turquie kémaliste. Le mouvement s’opposait aux États nationaux construits sur le modèle occidental, contraire au principe supranational de l’oumma, la communauté des croyants.

En Arabie saoudite, Oussama Ben Laden de retour d’Afghanistan se « révolte » en 1990 contre l’acceptation par la monarchie wahhabite du déploiement de l’armée américaine sur le « sol sacré » de La Mecque et Médine. Statistiquement parlant ... Magnifique ! - Radio Québec-Plus. Urban HIT. AnneLöwenthal's Blog. Partout, tout le temps, cette croyance que ça n’arrive qu’aux autres, les musulmans, les enfants dont on ne s’occupe pas assez, pas bien, qu’on a bercés trop près du mur d’une mosquée, dont il faut nettoyer les quartiers… et quand même cette certitude que des gamins de 20 ans ou moins sont responsables de ce qu’ils sont devenus, qu’il faut les punir, voire même les éliminer de la surface de la terre, parce qu’ils sont irrécupérables. Des migrants auraient déposé des tapis de prière dans une gare et obligé les femmes à se voiler : 4000 partages sur Facebook. Me prendre une balle ne m'a pas rendu con, pas la peine de le devenir pour moi  POLITIQUE - Je fais partie de ceux qui ont eu la malchance d'être au Bataclan le 13 novembre 2015.

J'ai été blessé par balle, mon pronostic vital a été engagé. Ne sortez pas vos mouchoirs, je ne suis pas là pour retracer l'histoire de cette horreur. Non. Un document d’information top secret sur la Syrie. Voici un texte qui vous aidera enfin à vous y retrouver parmi tous les protagonistes en Syrie, entre les gentils, les bons méchants, les méchants pas très gentils et les méchants très méchants, etc… RI Le président Bachar El Assad (qui est méchant) est un vilain si méchant que son peuple s’est rebellé et que les rebelles (qui sont gentils) ont commencé à gagner (hourra!). Mais certains des rebelles ont viré un peu méchants et sont appelés l’État islamique (les vrais méchants!) Pendant que d’autres (qui sont toujours gentils) ont continué à soutenir la démocratie. Donc, les Américains (gentils) ont commencé à bombarder l’État islamique (méchants) et à donner des armes aux rebelles syriens (gentils) afin qu’ils puissent lutter contre Bachar El Assad (qui est toujours méchant); ce qui est une bonne chose.

Pour en revenir à la Syrie. Bachar El Assad (méchant) est probablement gentil aujourd’hui. Cher terroriste, Cher terroriste, Je t’écris pour te dire que j’avais pris le temps de réfléchir un moment depuis ta dernière barbarie en date et que je voulais te remercier. Alors, je t’arrête tout de suite, sombre crétin, je n’ai évidemment développé aucune sympathie pour tes abominations.

Étant doté d’un cerveau et d’une instruction modeste, je ne partage à peu près rien de tes principes obscurantistes tordus mais, mine de rien, ton coup d’éclat a contribué à réveiller en moi une réflexion dont, bien malgré moi, j’avoue t’être reconnaissant. Va-t-en-guerre. L’anthropologue française Dounia Bouzar : « Daesh est plus proche du nazisme que des frères musulmans » J'ai peur. Et même pas honte d'avoir peur  ATTENTATS - J'étais loin de Paris.... Mes enfants étaient au milieu des fusillades, ça empêche un peu de dormir. Ils vont bien, j'en suis heureux égoïstement. La stratégie de Daech décryptée — Je veux comprendre (màj) Mise à jour du 17 novembre 2015 — Hier avec Marion, on a voulu partager un message de tolérance, et surtout expliquer avec des mots simples, et sincères, ce qu’il s’est passé en France, à Paris, le 13 novembre 2015. Ces photos trompeuses qui circulent après les attentats du 13 novembre à Paris.

Certains internautes profitent de l’émotion collective pour manipuler des images sur les réseaux sociaux. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs. Guerre. Éditorial de Contretemps-web. Education aux médias. Après les attentats : Hollande ou Bush, qui l’a dit ? - appli - Rue89 - l'Obs. Brahim présenté par erreur comme un des terroristes en Une de deux journaux. La double morale : notre armée est à Bruxelles et Anvers, nos armes en Arabie saoudite.

Beaucoup de gens ont peur. Rassurer, consoler puis réfléchir : comment parler des attentats aux enfants? Comment en parler aux enfants? Attaques à Paris : les rumeurs et les intox qui circulent. Le RAID n’est pas intervenu en Alsace, quatre policiers n’ont pas été tués et l’extrême droite n’a pas incendié la « jungle » de Calais… Le point sur les fausses rumeurs à ne pas diffuser. Dans le sillage des fusillades à Paris et en région parisienne, de nombreuses réactions de soutien ont émergé sur les réseaux sociaux, mais aussi des rumeurs et de fausses informations. Le gouvernement a mis en garde contre la propagation de ces rumeurs et édité un guide de bonne conduite, les #MSGU, ou pratique des Médias sociaux en gestion d’urgence. Les jeunes de Molenbeek réagissent: "Daech nous met dans la merde"

La double morale : notre armée est à Bruxelles et Anvers, nos armes en Arabie saoudite. Paris-Beyrouth : la compassion à géométrie variable. Boutique Playbac Presse : abonnements Le Petit Quotidien, Mon Quotidien, l'actu, l'éco, journaux quotidiens pour enfants, magazines thématiques pour enfants, jeux pour enfants, concours. Menaces d'attentats : et si on restait positifs? - TWO GIRLS, ONE MAG. Le Management de la Sauvagerie.

Le profil inattendu des djihadistes français. Vos guerres, nos morts (Julien Salingue) Attentats terroristes Charlie Hebdo: conseils pour calmer stress, angoisse et panique - L'Express Styles. Enquête. Ce que veut vraiment l’Etat islamique. Kits de médiations numériques : expliquer, éduquer pour répondre. Qu'attendons-nous pour couper l'oxygène à l'Etat islamique, son approvisionnement en argent et en armes ?

Ebriété guerrière (Le Monde diplomatique, 17 novembre 2015) Attentats à Paris : non, tout n'est pas fiable sur les réseaux sociaux. Monsieur le Président, vous êtes tombé dans le piège ! L’Etat islamique, cancer du capitalisme moderne. Syrie : l'armée française bombarde massivement Raqqa, fief du groupe Etat islamique. Lettre ouverte à François Hollande : "Vous êtes tombé dans le piège, Monsieur le Président" Attaques à Paris : les dessinateurs réagissent. Le retour du boomerang. Nicolas Sarkozy propose de rétablir la peine de mort pour les kamikazes. Attentats de Paris : “Artistes, allumez vos lampes d’inventeurs”, par Lazare (metteur en scène)

Non, le passeport syrien ne prouve pas que Daech s'infiltre parmi les migrants. Dire l'indicible. Comment parler des attentats avec vos élèves. » Attentats de Paris : la responsabilité écrasante de l’exécutif français. Paris. Ceux qui nous tuent nous rendent plus forts. Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France. Des réfugiés syriens en France ont peur qu'on s'en prenne à eux après les attentats. La stratégie de Daech décryptée — Je veux comprendre (màj) "Ils ne savent pas" : la chronique d'André Manoukian - vidéo Dailymotion. Syrie : les ennemis de mes ennemis...

Zak Ebrahim: Je suis fils de terroriste. Voici comment j'ai choisi la paix. Vidéo : Daech expliqué en sept minutes - En bref. Comprendre la guerre en Syrie (documentaire du journal le monde)