background preloader

Information Scientifique et Technique

Facebook Twitter

Coopérer en information scientifique et technique - Cirad. Openaccess.inist.fr/?Les-megarevues. Publié le 20 février, par Thérèse HAMEAU Qu’est-ce qu’une mégarevue ?

openaccess.inist.fr/?Les-megarevues

Ce billet tente d’apporter une réponse par la définition de critères et la présentation d’exemples. Le modèle des mégarevues marque une rupture importante par rapport aux critères classiques de l’édition scientifique. On peut définir les mégarevues par les critères suivants : Libre accès aux publications sans équivalent papier : diffusion en ligne uniquement ; Périmètre résolument multidisciplinaire : l’ancrage dans une discipline, élément structurant de l’édition scientifique traditionnelle, s’efface ; Évaluation par les pairs : soit « allégée » (comme pour PLOS ONE) soit après publication (« post peer-reviewing ») soit les deux.

Des exemples PLOS ONE - décembre 2006 Précurseur de ce nouveau concept, PLOS ONE, lancé par l’éditeur PLOS, a servi de modèle à d’autres revues qui ont repris peu ou prou ses caractéristiques. SAGE Open - mai 2011 SAGE Open est une revue qui suit le modèle auteur-payeur. eLife - novembre 2011. Pour les étudiants, enseignants et chercheurs - IST Agropolis International. Pour les professionnels de l’IST - IST Agropolis International. Archivesic.ccsd.cnrs.fr/docs/00/74/48/28/PDF/Doctorants_Lyon_2010_Schopfel_4.1. Moteurs de recherche de l'information scientifique. Archivesic.ccsd.cnrs.fr/docs/00/80/41/52/PDF/Histoire-IST-Chartron-2001. Cdn.slidesharecdn.com/ss_thumbnails/mbroc-131023160038-phpapp02-thumbnail-4.jpg%3Fcb%3D1382562245. 50 outils de recherche pour l'information scientifique. Cette liste est issue de notre veille sur Diigo : Liste Diigo "Moteurs scientifiques (link is external)" Liste d'outils de recherche Moteurs multidisciplinaires En Sciences de l'ingénieur, Informatique, Mathématiques Science Accelerator, Office of Scientific and Technical Information, OSTI, U.S.

50 outils de recherche pour l'information scientifique

Department of Energy, DOE (link is external) (link is external) "Science Accelerator is a gateway to science, including R&D results, project descriptions, accomplishments, and more, via resources from the Office of Scientific and Technical Information (OSTI), U.S. IEEE - The world's largest professional association for the advancement of technology (link is external) (link is external) Portail de l'Institute of Electrical and Electronics Engineers. citebase Search (link is external) (link is external) Citebase Search is a semi-autonomous citation index for the free, online research literature.

BioMed Central (link is external) (link is external) Recherche de thèses Recherche d'événements scientifiques. Bu.univ-tln.fr/userfiles/file/Theses/ppt_PresentationNeauxCircuits_de_info_dec_.pdf. Technologies de l'IST. INIST : Et maintenant, on fait quoi ? [Précision sur le titre : "on fait quoi" désigne l'Inist, et non les auteurs envisagent des procédures pénales à son encontre.

INIST : Et maintenant, on fait quoi ?

L'objet de ce billet -- comme à mon habitude -- est technique, et essaie de poser des questions sur ce que techniquement l'Inist peut faire de sa plate-forme. <update>En revanche, pour les auteurs qui se demanderaient "Et maintenant, on fait quoi ? ", il y a ça ! </update>] Voilà plusieurs jours que le buzz tourne, suite à un premier billet d’Olivier Ertzscheid daté du 1er octobre 2012. Depuis, les échos ont été nombreux, s’indignant de ce que par Refdoc, on était invités à payer la reproduction papier d’un document qu’on pouvait trouver par ailleurs gratuitement dans une archive ouverte. Je voudrais prendre le temps d’expliquer que, non, il ne "suffit" pas de simplement générer un lien depuis Refdoc vers HAL, quand l’équivalent OA (open archive) existe. L’Inist n’a juste pas le droit de faire ce qu’il fait Prenons deux secondes pour évoquer la question juridique.

Information scientifique et technique. UTT99.