background preloader

H5 - L'essor d'un nouvel esprit scientifique et technique

Facebook Twitter

Les élites européennes du XVIe siècle à nos jours. Les communautés savantes européennes à la fin du siècle des Lumières. Les communautés savantes européennes à la fin du siècle des Lumières Dossier La science, l'espace et les cartes Mots clés: XVIIIe siècle • Académies des sciences • Centres de recherche • République des sciences Le présent article traite de la localisation des savants européens à la fin du XVIIIe siècle.

Les communautés savantes européennes à la fin du siècle des Lumières

Une première méthode consiste à cartographier la «République des sciences» à partir de la Liste des astronomes connus actuellement vivants établie par Jean III Bernoulli entre 1776 et 1779. Une seconde méthode localise les membres et correspondants des six principales académies scientifiques de l'époque, soit celles de Paris, Londres, Berlin, St-Pétersbourg, Stockholm et Bologne. À ce jour, les historiens de la période dite moderne (XVIe-XVIIIe siècles) ont accordé assez peu d’attention à la localisation des activités scientifiques. L’idée que la science puisse avoir une géographie ne va pas de soi. La terre est ronde. Soit. Mais comment l’a-t-on su ? Homme de Vitruve. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Homme de Vitruve

L’homme de Vitruve (ou homme vitruvien) est le nom communément donné au dessin à la plume, encre et lavis sur papier, intitulé Étude des proportions du corps humain selon Vitruve et réalisé par Léonard de Vinci aux alentours de 1492. L’homme de Vitruve est le symbole de l’humanisme, l’homme y étant considéré comme le centre de l’univers. Ce dessin a appartenu à la collection d’œuvres d’art graphique de Giuseppe Bossi avant d’être acheté en 1822 par les Gallerie dell’Accademia de Venise. Une traduction du texte de la page de Léonard de Vinci[modifier | modifier le code] Vitruve dit, dans son ouvrage sur l'architecture : « [...] la Nature a distribué les mesures du corps humain comme ceci:Quatre doigts font une paume, et quatre paumes font un pied, six paumes font un coude : quatre coudes font la hauteur d’un homme. André Vésale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

André Vésale

Portrait extrait de la Fabrica André Vésale (Bruxelles, - Zakynthos, ) est un anatomiste et médecin brabançon, considéré par de nombreux historiens des sciences comme le plus grand anatomiste de la Renaissance, voire le plus grand de l’histoire de la médecine. Ses travaux, outre qu’ils ont fait entrer l’anatomie dans la modernité, mettront fin aux dogmes du galénisme qui bloquaient l’évolution scientifique depuis plus de mille ans aussi bien en Europe que dans le monde islamique. « André Vésale » est la forme francisée de son nom latin Andreas Vesalius. Nicolas Copernic. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nicolas Copernic

Nicolas Copernic Signature Biographie Naissance et études Toruń (en allemand : « Thorn »), la ville où est né Nicolas Copernic Il retourne alors chez son oncle, qui tente de le faire élire chanoine au chapitre de la cathédrale de Frombork. Selon Rheticus, « il fut moins le disciple que l'assistant et le témoin des observations du très savant Dominicus Maria »[9]. En 1500, il donne, d'après Rheticus[11], une conférence sur l'astronomie à Rome, et y observe une éclipse partielle de lune.

Biographie > Nicolas Copernic, Astronome. Astronome Il est à l'origine de l'héliocentrisme, une théorie qui place le Soleil au centre du monde, et non plus la Terre.

Biographie > Nicolas Copernic, Astronome

Nicolas Copernic est né en Pologne le 19 février 1473. Biographie Nicolas Copernic. L'Internaute > Dictionnaire > Noms Propres > Biographie > Nicolas Copernic Nicolas Copernic Né à Torun le 19/02/1473 ; Mort à Frauenburg (Allemagne) le 24/05/1543 Nicolas Copernic, astronome du XVIème siècle, révolutionna la conception de l’univers qui avait été énoncée jusqu’alors.

Biographie Nicolas Copernic

A l’opposé de la théorie de Ptolémée (acceptée par tous à son époque), il démontre que l'axe de la Terre n'est pas fixe et que la Lune est un satellite de la Terre. Il était convaincu que la Terre, comme les autres planètes, tournait autour du Soleil et en plus qu’elle tournait sur elle-même. Ses études Né à Cracovie en 1473, Nicolas Copernic perd son père alors qu’il n’a que dix ans. En Italie, Copernic suit des cours de médecine et d’astronomie, domaines qui vont fortement l’intéresser. Des idées révolutionnaires Pendant ses études en Italie, il a découvert les thèses des auteurs comme Cicéron et Aristarque de Samos. Le rejet de ses théories Ses pairs refusent avec vigueur ses théories. Georges-Louis Leclerc de Buffon.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Georges-Louis Leclerc de Buffon

Sa vie[modifier | modifier le code] Une jeunesse mouvementée[modifier | modifier le code] Son père se nomme Benjamin Leclerc, président du grenier à sel de Montbard, et sa mère Anne-Christine Marlin. Ils sont mariés depuis un an lorsque Georges-Louis vient au monde. Abraham Darby. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Abraham Darby

Abraham Darby (1678-1717)[modifier | modifier le code] Il quitte Bristol en 1709 pour devenir forgeron dans le village de Coalbrookdale, à une dizaine de kilomètres de Birmingham, dans le Shropshire, où le minerai de fer et le charbon sont disponibles[3]. Peu fortuné, malgré la vente de sa part dans la fabrique, il met en hypothèque sa nouvelle entreprise pour obtenir un prêt de 1600 livres sterling[4]. À cette époque, l'acier était produit en petite quantités, au creuset.

Abraham Darby, et le prix de l'acier fut divisé par deux !