background preloader

H1 - Les mémoires de la Seconde Guerre mondiale

Facebook Twitter

Authentication CAS nécessaire ! Ce nouveau numéro aborde dans une approche interdisciplinaire – en lettres, arts, histoire et sciences – quelques-unes des interrogations posées par le mot concept de « mémoire(s) » : Existe-t-il une relation entre le souvenir d’un individu et la mémoire d’une société ?

Authentication CAS nécessaire !

Qu’est-ce qui distingue mémoire et histoire et quels événements historiques constituent des « lieux de mémoire » ? Quel est le processus cognitif à l’œuvre dans le travail de mémoire ? Quels sont les usages littéraires et artistiques de la mémoire ? Qu’il s’agisse des définitions de la « mémoire(s) », de ses modes de fonctionnement ou des représentations qui en sont faites au cours des époques successives, les auteurs de ce numéro nous apportent des réponses argumentées dont certaines font écho à des débats actuels comme, par exemple, les différentes mémoires des guerres. L'inflation mémorielle Interview de Denis Peschanski sur « L'inflation mémorielle »

Libération de Paris. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Libération de Paris

Discours de l'Hôtel de Ville de Paris, 25 août 1944. Discours de l'Hôtel de Ville de Paris, 25 août 1944 Le 25 août, Paris est libéré par l'action conjuguée de la police parisienne, des forces de l'intérieur levées dans la capitale et de la division blindée du général Leclerc qui a brisé les positions allemandes dans la banlieue sud et les derniers centres de résistance de l'ennemi au Majestic, au Luxembourg, au Palais-Bourbon, rue Royale, etc.

Discours de l'Hôtel de Ville de Paris, 25 août 1944

Le général de Gaulle fait son entrée dans la ville à 4 heures du soir par la porte d'Orléans. Il va d'abord à la gare Montparnasse, où le général Leclerc reçoit la capitulation du Commandant des forces allemandes de Paris, et donne ses ordres pour assurer la couverture de la capitale vers le nord. Il s'installe ensuite au ministère de la Guerre, rue Saint-Dominique, et y établit le siège de la Présidence du gouvernement. Non ! Paris ! Eh bien ! Je dis d'abord de ses devoirs, et je les résumerai tous en disant que, pour le moment, il s'agit de devoirs de guerre.

Enseigner la mémoire ? - À propos du film René Bousquet ou le grand arrangement. Mes premiers contacts avec les coscénaristes Pierre Beuchot et Antoine Desrosières en 2005 À la suite d'un coup de téléphone de Pierre BEUCHOT, réalisateur en 1992 de L'Hôtel du Parc, m'informant qu'il travaillait à l'écriture d'un projet de téléfilm de fiction pour Arte sur René BOUSQUET, et qu'il souhaitait recueillir mon témoignage, son coscénariste, Antoine DESROSIÈRES m'a envoyé un mél le 25 mai 2005 dans lequel il me disait qu'ayant déjà eu « l'occasion de dialoguer sur ce projet avec Pascale Froment et Éric Conan », il me demandait de bien vouloir répondre à un long questionnaire.

Enseigner la mémoire ? - À propos du film René Bousquet ou le grand arrangement

Cette requête m' a amené à rassembler et à trier tout ce que j'avais pu accumuler au cours de mes recherches sur l'ancien préfet de la Marne, ainsi que les notes que j'avais prises pendant et tout de suite après mon entretien avec BOUSQUET chez lui, à son domicile parisien, puis au téléphone. Cher Monsieur Beuchot, Cher Monsieur Desrosières, Bien cordialement à vous. Antoine DESROSIÈRES Cher Monsieur, Fondation de la Résistance. Musée en Normandie. Histoire de la Seconde Guerre mondiale. Tourisme.

Mémorial de la Shoah. Le 7 avril 1994 au matin, le génocide des Tutsi au Rwanda débutait à Kigali et allait faire en trois mois plus d'un millions de victimes.

Mémorial de la Shoah

Cette date a depuis été désignée par l'ONU Journée internationale de réflexion sur le génocide de 1994 au Rwanda et permet chaque année de se souvenir pour être capable de continuer à agir. En 1994, alors que la France commémorait le 50ème anniversaire des sombres épisodes de la Seconde guerre mondiale, comme la rafle des enfants d'Izieu le 6 avril 1944, et que le "plus jamais ça" résonnait dans tous les esprits, un nouveau génocide débutait au Rwanda. Tout ce qui est mort comme fait, est vivant comme enseignement écrivait Victor Hugo. Notre devoir de mémoire est plus que jamais au coeur du présent et de l'avenir. En savoir plus. Les enfants juifs de Paris déportés de juillet 1942 à août 1944.

Les enfants juifs de FRANCE déportés de juillet 1942 à août 1944. BAC HISTOIRE - 02 La mémoire de la seconde guerre mondiale. Jalons Pour l'histoire du temps présent - Parcours. Parcours pédagogique.

Jalons Pour l'histoire du temps présent - Parcours