background preloader

H1 Historien et Mémoires : Guerre d'Algérie

Facebook Twitter

L'HISTORIEN ET LES MEMOIRES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE. La guerre d’Algérie racontée en BD. L’histoire du Camp de Rivesaltes - Mémorial de Rivesaltes. Si, depuis janvier 1941, l’histoire de Rivesaltes s’inscrit dans la logique d’exclusion voulue par Vichy, la donne change à l’été 1942.

L’histoire du Camp de Rivesaltes - Mémorial de Rivesaltes

L’Etat français accepte en effet de cogérer la déportation des Juifs de France voulue par l’occupant nazi, bien qu’il n’y ait pas de soldats allemands en zone sud jusqu’en novembre 1942. Entre août et novembre 1942 près de 10.000 Juifs seront ainsi livrés par Vichy au nom de la Collaboration. A Rivesaltes, ils seront quelque 2313 hommes, femmes et enfants à partir en 9 convois. Une petite-fille de harki se souvient de son arrivée en France. "C'est un immense soulagement.

Une petite-fille de harki se souvient de son arrivée en France

Il fallait que ce soit fait", souffle Fatima Besnaci-Lancou. François Hollande a reconnu la responsabilité de la France dans l'abandon des harkis au cours d'une journée d'hommage, dimanche 25 septembre. Cette reconnaissance, Fatima Besnaci-Lancou, historienne et petite-fille de harki, l'attendait depuis longtemps. Les harkis sont ces Algériens qui ont combattu aux côtés de la France contre l'indépendance de l'Algérie. Après les accords d'Evian mettant un terme à la guerre, le mot "harki" devient synonyme de traître. Le grand-père de Fatima Besnaci-Lancou est mort assassiné alors qu'elle avait 8 ans.

Elle a vécu dans ces camps pendant quinze ans. Le JT. Discours lors de la journée nationale d'hommage aux Harkis. Publié le 25 Septembre 2016 Rubrique : Nation, institutions et réforme de l'Etat Monsieur le président, Mesdames Messieurs les ministres,

Discours lors de la journée nationale d'hommage aux Harkis

Guerre d'Algérie : quand les témoins se livrent, en BD - Bibliobs. Il aura fallu plus de 50 ans… Plus de 50 ans avant que la BD, qui permet pourtant de rendre accessible des sujets parfois douloureux, tout en donnant à voir au lecteur, ne devienne un vecteur de témoignages, sur la Guerre d'Algérie.

Guerre d'Algérie : quand les témoins se livrent, en BD - Bibliobs

Bien sûr, le neuvième art s'était déjà penché sur le sujet, avec notamment la longue fresque historique «Carnets d'Orient» débutée par Jacques Ferrandez dans les années 1980, «Azrayen», le roman graphique de Franck Giroud, à la fin des années 1990, ou plus récemment «les Pieds noirs à la mer» de Fred Neidhardt (2013). Mais pendant des années, les auteurs font le choix de la fiction.

Guerre d'Algérie, 50 ans aprèsRenversement de situation ces derniers mois : cinq maisons d'édition - des géants du secteur, comme Delcourt ou Casterman, mais également de plus petites maison, comme Steinkis ou La Boîte à bulles - ont choisi de donner la parole aux témoins du conflit: soldats, héros nationaux ou pieds-noirs. France-Algérie : Réappropriation des mémoires ...par l'historien Benjamin Stora.

[Pour une histoire de la guerre d’Algérie] Rubrique : la France et son passé en Algérie. Guerre d'Algérie. Video Georges Balandier : la décolonisation française Georges Balandier évoque la décolonisation française.

Guerre d'Algérie

Celle-ci a été plus ou moins bien... Video De Gaulle à Alger : « Je vous ai compris » Les archives des Actualités Françaises (INA) du 5 juin 1958 illustrent, avec cet extrait, le célèbre discours prononcé par... Video Enlèvement de Ben Bella et des dirigeants du FLN Les archives des Actualités Françaises (INA) du 31 octobre 1956 illustrent, avec cet extrait, l’arrestation d’Ahmed Ben Bella... Video La fonction présidentielle sous la Ve République. Selon René Rémond, le général de Gaulle n'a pas créé un régime à sa mesure mais pour répondre à un contexte. Attentats de l’OAS et drame de la station Charonne Les archives des Actualités Françaises (INA) du 14 février 1962 illustrent, avec cet extrait, les attentats de l’OAS au... Guerre d'Algérie (2) : La bataille d'Alger (1957) et ses conséquences.

Au début du mois de janvier 1957, la bataille d’Alger commence.

Guerre d'Algérie (2) : La bataille d'Alger (1957) et ses conséquences

Et elle est le symbole de l’échec de la force militaire française… Pour comprendre, il faut remonter un peu en arrière. A partir de février 1956, le nombre d’hommes se multiplie en Algérie. 190.000 sont envoyés auxquels se rajoutent des dizaines de milliers d’appelés en avril. Entre temps, en mars 1956, les pouvoirs spéciaux ont été votés. Ils permettent une action militaire renforcée, une suspension de la plupart des garanties de libertés individuelles en Algérie. Ainsi, la censure se développe et ce n’est pas pour déplaire à certains comme Paul Troisgros. "Nous avons constaté le mal que pouvait faire une certaine presse " La censure, les restrictions… Tout cela ne calme pas les nationalistes du FLN, loin de là.

Robert Lacoste confie alors la pacification de la Casbah au général Massu. Dans le même temps, en métropole, l’unité se fissure. Compo complétée en classe.