background preloader

Autres mémoires

Facebook Twitter

Bibliothèque de documentation internationale contemporaine - Journée d'étude Brigadistes et volontaires etrangers dans la Guerre d'Espagne : retour aux sources. Bretagne. 26.000 migrants accueillis entre 1937 et 1939 - Livres - LeTelegramme.fr. Votre livre « L'Exil espagnol en Bretagne » est paru récemment.

Bretagne. 26.000 migrants accueillis entre 1937 et 1939 - Livres - LeTelegramme.fr

Pourquoi être revenue sur ces événements ? Personne, jusqu'à présent, ne s'était intéressé à ce sujet. Tsiganes internés sous Vichy: la France reconnaît sa responsabilité. Soixante-dix ans après la libération des derniers Tsiganes internés en France, un hommage national a été rendu ce samedi matin sur l'ancien camp de concentration de Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire).

Tsiganes internés sous Vichy: la France reconnaît sa responsabilité

François Hollande a reconnu la responsabilité de la France dans l'internement de milliers de Tsiganes par le régime de Vichy entre 1940 et 1946. "Le jour est venu et il fallait que cette vérité soit dite", a dit le président français. "La République reconnaît la souffrance des nomades qui ont été internés et admet que sa responsabilité est grande dans ce drame", a-t-il poursuivi lors d'une cérémonie d'hommage, où étaient présents plusieurs survivants. Reconnaissance officielle de leurs souffrances. A Montreuil-Bellay : Mieux vaut tard que jamais - 30/10/2016. François Hollande a rendu hommage hier aux Tsiganes à Montreuil-Bellay sur les lieux du camp qui accueillit de nombreux ressortissants de la Vienne.

A Montreuil-Bellay : Mieux vaut tard que jamais - 30/10/2016

Un vent glacial soufflait hier matin sur la plaine de Montreuil-Bellay. Sur les quelques rares restes du plus grand camp d'internement français qui accueilli jusqu'à 1.000 personnes en même temps, on s'imaginait sans peine les conditions de vie que connurent les Tsiganes internés ici entre 1940 et 1946. La maternité d'Elne, près de Perpignan du 15 décembre 2013 - France Inter. Clément Baloup : raconter en BD - Le petit Vietnam de France. Le camp hier/aujourd’hui Entre l’arrivée des rapatriés en 1956 et aujourd’hui après la réhabilitation, le camp s’est métamorphosé.

Clément Baloup : raconter en BD - Le petit Vietnam de France

L’accueil du CAFI : Le centre du camp : Le château d’eau : Les bâtiments : Les oubliés d'Indochine du Camp de Saint-Livrade CAFI depuis 50 ans. Les oubliés d'Indochine du Camp de Saint-Livrade.

Les oubliés d'Indochine du Camp de Saint-Livrade CAFI depuis 50 ans.

Cinquante ans après la chute de Dien Bien Phu, des Français rapatriés d'Indochine vivent toujours dans des baraquements. Une route défoncée. Des dizaines de baraquements délabrés, alignés les uns à côtés des autres, marqués d'une lettre ou d'un numéro, et surmontés d'un toit de tôle. A quelques kilomètres du coeur de Sainte-Livrade, un village d'un peu plus de 6.000 âmes, posé sur les berges du Lot, une simple pancarte indique l'entrée du «Centre d'accueil des Français d'Indochine», le CAFI. C'est là, dans cet ancien camp militaire, que sont arrivés en avril 1956, 1.160 réfugiés, dont 740 enfants, rapatriés d'Indochine. Le camp des oubliés. Cafi le temps qui reste "Moments de Vie" 2ème partie. CAFI SAINTE LIVRADE Soir 3 2013 08 18. Noyant 1970 et Ste Livrade.

Le CAFI : Les oubliés d'Indochine du Camp de Sainte-Livrade. Cafi, le quartier déraciné. Le camp des oubliés en streaming, documentaire de Marie-Christine Courtès, France 3. Le Petit Vietnam/Little Vietnam. Le petit Vietnam de France. Le camp hier/aujourd’hui.

Le petit Vietnam de France

Madrid cambiará antes del verano el nombre de 30 calles franquistas. Con un prolongado aplauso han celebrado esta mañana los concejales del Ayuntamiento de Madrid la aprobación de una proposición presentada por el Partido Socialista que permitirá cambiar antes del próximo verano el nombre de al menos 30 calles de la capital, ya decididas, con referencias a la dictadura franquista.

Madrid cambiará antes del verano el nombre de 30 calles franquistas

La propuesta ha sido respaldada por Ahora Madrid (y celebrada por la alcaldesa, Manuela Carmena) y por Ciudadanos, y ha contado con el voto en contra y el silencio durante los aplausos del Partido Popular. Su portavoz, Esperanza Aguirre, había abogado antes sin éxito por destacar explícitamente en la proposición el recuerdo a los represaliados "por razones políticas, ideológicas o de creencia religiosa". El "plan de memoria" que prepara el Ayuntamiento "tiene como objetivo elaborar un marco de trabajo sobre las conmemoraciones, narraciones y memoria de la ciudad desde una óptica plural, democrática y diversa".

Mémoires de la Retirada. Acheter / Emprunter Pour réaliser un panier d’achat ou de prêt il est impératif d’être inscrit (onglet « inscrivez-vous »).

Mémoires de la Retirada

Acheter. La Retirada ou l’exil républicain espagnol d’après guerre. Retirada, 15 février 1939.

La Retirada ou l’exil républicain espagnol d’après guerre

Cerbère, frontière franco-espagnole arrivée d’un convoi de réfugiés espagnols © Bettmann-Corbis 1936-1939 : Un pays divisé par une guerre civile À partir de la fin du XIXe siècle, les conflits sociaux et politiques se succèdent en Espagne et la proclamation de la Seconde République, le 14 avril 1931, vient nourrir l’espoir d’une société meilleure.

Espagne, le passé qui ne passe pas. Le très médiatique juge espagnol Baltasar Garzón se retrouve aujourd’hui sur le banc des accusés du Tribunal Supremo au motif qu’il aurait commis un acte de prévarication en enfreignant délibérément la loi d’amnistie de 1977, puisqu’il avait décidé en 2008 d’enquêter sur 114 000 disparus de la guerre civile.

Espagne, le passé qui ne passe pas

Il convient de revenir sur le passé récent de l’Espagne si l’on veut comprendre cette mise en accusation et le débat actuel plutôt vif qu’elle suscite entre les partisans de Baltasar Garzón et ses contempteurs. La loi d’amnistie, votée par la Chambre des députés le 14 octobre 1977, constitue indéniablement une des clés de voûte du processus de transition démocratique engagé après la mort de Franco, en novembre 1975. Cette loi est réclamée à cor et à cri par tous les partis de gauche qui voient en elle une première conquête dans la lutte pour l’instauration d’un régime démocratique en Espagne.

Ley de la Memoria Histórica (Ley 52/2007 de 26 de Diciembre) - Ley de Memoria Histórica. La loi espagnole et les victimes du franquisme. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Cécile Chambraud - MADRID CORRESPONDANTE Juan Rodríguez Losano, capitaine de l'armée espagnole, fut fusillé le 18 août 1936, à León, pour être demeuré fidèle à la République. Dans la lettre qu'il laissa à sa famille, il demandait que, "quand il sera opportun, on défende son nom et on proclame qu'il ne fut pas un traître à sa patrie et que son credo fut toujours un désir infini de paix, l'amour du bien et le progrès social pour les humbles".

Víctimas de la guerra y la dictadura podrán pedir una reparación pública. Répression – Camps d'internement en France pendant la seconde guerre ... Jugé en Allemagne, un ex-gardien d'Auschwitz confronté au récit d'un rescapé - 11/02/2016 - ladepeche.fr. Reinhold Hanning, ancien garde d'Auschwitz jugé en Allemagne à 94 ans, a écouté jeudi en silence le récit d’un rescapé du camp au premier jour de son procès, sans s’exprimer sur son propre rôle dans la Shoah. "Nous avons presque le même âge. Nous ferons bientôt face à nos derniers juges", lui a lancé Leon Schwarzbaum, 95 ans, l'exhortant à expliquer pourquoi 35 membres de sa famille "et des millions de Juifs, de Roms et d’autres" ont été exterminés par les nazis. Jugé pour "complicité" dans le meurtre de 170.000 personnes entre janvier 1943 et juin 1944, l'accusé est entré à petits pas dans une vaste salle de Detmold (ouest), où le procès a été délocalisé en raison de l'affluence médiatique et de la présence d'une quarantaine de parties civiles venues des Etats-Unis, du Canada ou d’Israël.

Rivesaltes, mémoire de l’internement. Le camp d’internement administratif a vu passer des Espagnols fuyant la guerre civile, des Juifs, des Tsiganes, puis des Harkis après l’indépendance de l’Algérie. Il est depuis octobre un musée-mémorial. Denis Peschanski, historien et président du conseil scientifique du mémorial du camp de Rivesaltes, nous dit pourquoi ce lieu est unique en son genre.

La Maternité Suisse - Elne - Site officiel de la commune. Achetée en 2005 par la ville, la Maternité Suisse d'Elne est aujourd'hui destinée à donner à voir et à comprendre non seulement l'histoire d'un lieu, mais surtout le combat d'une femme, Elisabeth Eidenbenz, membre du Secours Suisse aux Enfants.

Entre 1939 et 1944, elle sera l'âme et la cheville ouvrière de ce lieu de vie et d'espoir. Ici, grâce à elle, naîtront près de 600 enfants dont les mères ont été arrachées aux camps, ici seront accueillis un millier de femmes et autant d'enfants trouvant là un îlot de paix, de réconfort, de respect, sur des trajets où la tragédie le disputait à l'horreur. L'exposition permanente :