background preloader

« Les jeunes lisent toujours, mais pas des livres »

« Les jeunes lisent toujours, mais pas des livres »
Si les pratiques culturelles des jeunes ont changé, ceux-ci n'ont pour autant pas arrêté de se cultiver. C'est ce qu'explique Sylvie Octobre, chargée de recherche au ministère de la culture, dans son livre Deux pouces et des neurones, qui paraît mercredi 24 septembre. Dans un entretien avec Campus, l'auteure décrypte, sans parti pris, les usages des 15-29 ans en matière culturelle, très différents de ceux de leurs parents au même âge. Les jeunes lisent moins de livres et, surtout, lisent moins pour le plaisir. La lecture n'est plus considérée comme la porte d'accès privilégiée au savoir et n'est plus synonyme de plaisir. Ce désamour pour les livres vient, à mon avis, du glissement de notre société de ce qu'on appelait les humanités vers le technico-commercial. Le numérique aussi a changé notre façon de lire : les séquences de lecture des jeunes sont plus courtes, souvent liées à leurs échanges écrits sur Internet, et donc sont très liées à la sociabilité.

http://campus.lemonde.fr/campus/article/2014/09/24/les-jeunes-lisent-toujours-mais-pas-des-livres_4491903_4401467.html

Related:  Jeune et médiasLire et écrire à l'heure numériqueLa lectureLa lecturePréparation Formations

Les jeunes et les écrans : moins de télé, plus d'Internet et de replay Smartphone, tablette, ordinateur... les jeunes privilégient les écrans connectés et délaissent la télévision au profit des émissions en replay. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Matteo Maillard Les jeunes ont les yeux constamment rivés sur les écrans, encore faudrait-il savoir lesquels.

Les écrivains qu’on aime bien suivre sur Twitter Ils ne sont pas légion à écrire des pavés et s’autoriser, de temps à autre, un texte au format 140 caractères. Alors, à l’occasion du Salon du livre, nous avons décidé de consacrer notre liste Twitter du dimanche aux écrivains. Eux qui ont une existence par leur bouquin ou leur apparition dans les médias, nous offrent sur Twitter des petits extraits de leur vie. On leur découvre une autre facette. Ceux accros à la course à pied ou aux émissions de téléréalité, ceux cherchant l’inspiration auprès des followers, ceux clairement insomniaques... On commence avec Bernard Pivot.

Enquête : les jeunes et la lecture Alors que "Partir en livre", la manifestation organisée par le ministère de la Culture et de la Communication pour promouvoir la lecture jeunesse, débute le 20 juillet, une étude du Centre national du livre révèle que près de 3 jeunes sur 4 "aiment lire". Explications. La lecture, une activité qui serait délaissée par les jeunes ? Rien n’est moins sûr, si l’on en juge par une étude réalisée par l’institut Ipsos pour le Centre national du livre (CNL) auprès d’un échantillon de 1500 jeunes âgés de 7 à 19 ans. Des smartphones, ils en ont, alors on les utilise… Impressionnant le nombre d’enseignants qui déclarent inviter leurs élèves à utiliser leur téléphone portable (ou plutôt leur smartphone) en classe. Alors que le téléphone mobile est interdit dans la loi » Article L511-5 Créé par LOI n° 2010-788 du 12 juillet 2010 – art. 183 (V) : « Dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges, l’utilisation durant toute activité d’enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur, par un élève, d’un téléphone mobile est interdite. » Le site du service public précise cependant que « À l’école et au collège, l’utilisation du téléphone portable pendant les heures de cours est interdite. L’élève ne peut donc pas l’utiliser ni en remplacement de sa calculatrice, ni pour consulter.

TVA : Un rapport Livre numérique, entaché de politique, passe aux oubliettes En 2011, le Premier ministre, François Fillon, confiait un rapport à plusieurs personnalités, qui le remirent en novembre 2011. Simon Barry, Contrôleur général économique et financier, Christian Formagne, Administrateur Civil et Philippe Martel, Contrôleur général économique et financier étaient mandatés pour sa rédaction. La thématique était simple : « Les enjeux de l'application du taux réduit de TVA au livre numérique. » Rémi Vincent, CC BY 2.0 Fort de ce premier rapport, Philippe Martel fut missionné par la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, en août 2013, pour replonger dans le dossier, avec pour perspective l'échéance européenne.

Presse écrite : 38 % des lecteurs lisent sur support numérique La presse écrite n’a pas atteint le point où elle compte plus de lecteurs sur support numérique que sur papier. Mais elle s’en approche : en moyenne 38 % des lecteurs de 71 grands titres de presse visionnent leur contenu sur ordinateur ou smartphone, en 2013, selon l’étude One Global publiée mercredi 9 avril. Selon ces chiffres, 57 % des lecteurs de presse écrite lisent sur support papier uniquement ; 22 % consultent uniquement le site Internet, 4 % uniquement les versions mobiles. Point important : 17 % en moyenne sont des «dupliquants», qui lisent sur au moins deux supports, selon One global.

«oklm», «msk», «jpp» : petit lexique du nouveau langage SMS des ados TEENAGE GEEKS - Le vendredi, le service high-tech du Figaro explore le Web des adolescents. Aujourd'hui, nous traquons les évolutions du langage SMS. Dans les années 2000, les téléphones portables faisaient leur apparition dans les cours des collèges, avec leurs claviers à 12 touches et des SMS limités à 160 caractères. Un frisson de panique parcourt alors les échines des professeurs de français. Les jeunes et la lecture Le Centre National du livre publie une étude sur les jeunes et la lecture. "Il faut prendre en compte l'engouement pour les fan fictions et l'essor des booktubeurs. Que lisent les jeunes ? Beaucoup de choses différentes selon les âges et les sexes. Ils aiment lire, en général, s'ennuient avec les listes de lecture prescrites au collège mais apprécie un bon bouquin avant de se coucher. Le Centre National du Livre, à quelques jours du coup d'envoi de Partir en livre, manifestation destinée à la jeunesse et à la lecture, publie une étude Ipsos.

Aurasma : des pistes pédagogiques Application mobile et service en ligne Aurasma ( c’est tout d’abord une application mobile permettant de « lire » la réalité augmentée réalisée spécifiquement pour cette application. Elle permet également de créer sa propre réalité augmentée. Incruster une image ou une vidéo sur un élément du réel depuis son smartphone ou sa tablette devient alors possible ! Cet ensemble "incrustation virtuelle – élément déclencheur (appartenant au réel)" constitue ce qu’on appelle une Aura. Avec l’application Aurasma, on peut ainsi créer, partager et lire des Auras [2].

Grève des dédicaces : la BD traverse une grave crise En vingt ans, la publication d’albums a décuplé... mais pas le lectorat. Le secteur de la bande dessinée est confronté au phénomène de surproduction, et les créateurs crient famine. A 17h15 tapantes, ils ont remballé leurs gommes et leurs crayons. Dix minutes plus tard, la plupart des stands de Quai des bulles, le festival BD de Saint-Malo, étaient déserts. Etudes Cette page provient du site La presse magazine. Elle a été imprimée le à . L'original est disponible en ligne à l'adresse suivante : Qui achète et qui lit la presse en numérique ? Harris Interactive a cerné l’acheteur de presse numérique à travers une étude, qui a été présentée à la Journée de la Presse Magazine. Réalisée auprès des Internautes, elle étudie pour la première fois en France l’acheteur de presse numérique.

Related: