background preloader

La maladie, LE MAL A DIT... Relation entre les émotions et les maladies

La maladie, LE MAL A DIT... Relation entre les émotions et les maladies
Le ressentiment, les regrets, la haine, forment dans notre être une accumulation de nœuds, tout comme la petitesse, les envies, la jalousie. Nos peurs et nos sentiments négatifs forment des nœuds, des barrières, des kystes émotionnels… Ces nœuds, tout comme des détritus dans un ruisseau, forment des barrages, et empêchent la force de vie et le flux d’énergie de circuler harmonieusement. Cette stagnation d’énergie, comme des déchets au fond d’une poubelle, finissent par créer des maladies, le mal a dit….ce que nous ne disons pas…. Relation entre les émotions et les maladies « Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime! » Toutes les émotions que vous refoulez à l’intérieur de vous-même parce que vous ne pouvez pas ou ne voulez pas les verbaliser, peuvent se cristalliser dans différentes parties de votre corps. Les émotions génèrent des symptômes physiques, par exemple LA PEUR, L’ANGOISSE donnent des palpitations cardiaques, vertiges, sueurs, tremblements, mains moites. Zen en soi

http://www.sante-nutrition.org/maladie-mal-dit-relation-les-emotions-les-maladies/

Related:  meditationdéveloppement personnelEtresymbolique du corpsSpiritualité Bien être

Soin naturel contre les rides et les ridules Vous avez dépassé l’âge de la trentaine et vous souhaitez préserver l’élasticité de la peau de votre visage en lui apportant des soins spécifiques ? Vous désirez connaître la conception d’un remède naturel contre les rides et les ridules ? Catherine Fructus qui travaille sur des recettes authentiques d’autrefois (www.auguste.fr) vous montre comment fabriquer une huile antirides naturelle et très efficace. Elle vous oriente sur les ingrédients nécessaires pour concevoir le produit et vous guide sur les différentes étapes de sa préparation. Rien ne mérite que l'on s'y attache Upasika Kee Nanayon Traduction de Jeanne Schut Extrait de Pure and Simple - chapitre 20 Il est très bénéfique pour nous d’avoir pratiqué le Dhamma en nous observant étape par étape et d’avoir ainsi été amenés, jusqu’à un certain point, à prendre conscience de la vérité. En effet, chacun doit trouver la vérité en soi : la vérité de l’insatisfaction ou de la souffrance, sa cause et la voie qui mène à sa dissolution. Si nous n’avons pas conscience de cela, nous tombons dans la même souffrance que le reste du monde.

Réinitialisez votre cerveau D’après l’article « Hit the Reset Button in Your Brain » de Daniel L. LevitinThe New York Times, 9 août 2014 © Mathieu Bourel Ce mois-ci, de nombreux Américains vont prendre des congés pour partir en vacances, effectuer des travaux dans leur maison ou simplement profiter de leur famille et de leurs amis. Et beaucoup d’entre nous allons nous sentir coupables d’occuper ainsi cette période de repos. Nous allons être préoccupés par tous les courriers électroniques qui s’accumulent au travail et, dans de nombreux cas, nous allons continuer de consulter compulsivement notre messagerie lors de notre précieux temps libre. Qu'est-ce que la symbolique des maladies? La théorie est la suivante : on ne contracte pas une maladie ou un mal par hasard, la maladie est une nécessité psychique comme toute activité humaine. En d’autres termes, avant même de devenir une réalité biologique la maladie répondrait un besoin psychique. La partie biologique est visible, c’est ce qu’on appelle le symptôme. La partie psychique, elle, reste souvent inexplorée. Pourtant, elle est antérieure à la réalité biologique.

Les émotions refoulées entraîneraient la maladie ! Toutes les émotions que vous refoulez dans votre for intérieur, parce que vous n’arrivez pas à les verbaliser, peuvent se fixer dans différentes parties de votre corps. Les émotions génèrent des symptômes physiques, par exemple la peur, l’angoisse donnent des palpitations cardiaques, des vertiges, sueurs, tremblements ou mains moites. Illustration tirée du livre de R.Fiammetti émotions refoulées ♣ LE SENS DES MALADIES Le sens des maladies est souvent la clef de la guérison, et est très rarement pris en compte ni part le médecin, ni par le malade. Le Dr Soulier milite pour y remédier. Nous sommes des êtres de symbole, car c'est le langage de notre inconscient et il a besoin d'exprimer nos émotions. D'ailleurs, point de vue éthymologique, "émotion" vient du:-du verbe latin "movere" = mouvoir-du préfixe "é" = vers l'extérieur, si nous contenons, si nous ne le faisons pas DIRECTEMENT ou de façon extériorisée, on peut exprimer la rivalité et la colère dans le sport par exemple. Ou bien dans l'expression artistique. Sans quoi ce sont les actes manqués, ou les mots non dits se traduisent par des "maux" exprimés par le corps.

lacher prise Lâcher prise, c'est comme regarder un coucher de soleil en ressentant simplement ce que cela éveille en nous. Se placer en observateur sans commentaires intérieurs ni analyses. Se laisser totalement envahir par l'image qui vient à nous. Accueillir l'émotion ou la sensation sans faire intervenir le mental. Laisser cela être et l'accueillir en silence. Yeux bleus : ils proviennent de la mer Noire il y a 10 000 ans Une équipe de chercheurs de l’Université de Copenhague ont trouvé la seule mutation qui provoque le phénomène mystérieux des yeux bleus. Et toutes les personnes aux yeux bleus sont génétiquement liées à une personne qui a vécu dans la région de la mer Noire il y a environ 6 à 10 000 ans de cela. La recherche a été publiée dans le Journal of Human Genetics. Une mutation dans un gène appelé OCA2 a vu le jour il y a plus de 8 000 ans. Tout cela peut être retracé à un ancêtre qui a vécu près de la mer Noire. Le Dr.

La symbolique du corps humain - CHANTAL FEUGNET Qu'est-ce que la symbolique du corps Chaque partie du corps humain a une représentation symbolique qui nous échappe. Avoir accès à cette symbolique c’est avoir accès à un programme inconscient. Un évènement extérieur peut provoquer un choc émotionnel. Ce choc est mémorisé dans notre cerveau limbique, qui crée une matrice. Dans laquelle est conservé la cause originelle du choc.

Ayurvéda & Consciences, formation en Ayurvéda Plusieurs traditions spirituelles enseignent que l’âme de l’enfant choisit ses parents. Vous vous demandez peut être ce qu’il en est ou vous vous dites que si vous aviez pu choisir vos parents, vous n’auriez surement pas choisi les vôtres ! En fait, il ne s’agit généralement pas d’un choix raisonné, intellectuel comme lorsque l’on choisit quelque chose sur un catalogue mais d’une sorte d’attraction électro magnétique. Le Docteur Christophe Massin, psychiatre et psychothérapeute, l’exprime ainsi dans son ouvrage « le bébé et l’amour » : « Une conscience non incarnée se sent invinciblement attirée par ce couple de parent, non sous leur forme physique, mais plutôt par l’énergie particulière qui se dégage de chacun d’eux, pour le meilleur et pour le pire »

L’ancrage : une excellente technique pour ceux qui pensent trop Attention : la technique que vous allez découvrir peut à elle seule changer beaucoup de choses dans votre vie ! Ce ne sont pas des promesses en l’air, et vous seriez bien bête de passer à côté. D’ailleurs, je me demande bien pourquoi je ne vous en ai pas parlé avant sur ce site… Peut-être que cette technique est si puissante que si je vous en parle, vous n’aurez plus besoin de venir sur ce site… sniff :) Bon aller je prends quand même le risque ! Pour qui est l’ancrage ? 3 trucs puissants pour vaincre vos peurs Pour voir cette vidéo sur youtube, cliquez ici Comment fait-on pour gérer la peur? Saviez-vous que la peur est l’obstacle numéro un qui empêche les gens de poursuivre leurs rêves?

Ce qu’un Shaman voit dans un hôpital psychiatrique Le point de vue chamanique sur les maladies mentales Selon la vision chamanique, les maladies mentales sont un signe de « la naissance d’un guérisseur », explique Patrice Malidoma Somé. Ainsi, les troubles mentaux sont des urgences et des crises spirituelles qui doivent être considérés comme tels afin d’aider le guérisseur lors de sa naissance. Ce qui est perçu comme « un maladie mentale » dans l’Occident est considéré comme « de bonnes nouvelles de l’autre monde » par le peuple de Dagara.

Related: