background preloader

Lobe antenne Hartmann

Lobe antenne Hartmann
Nos instruments de détection sensible sont réalisés par Thierry Gautier, dans son atelier du Morbihan. Chaque modèle est fait artisanalement avec le plus grand soin. Très fiables, ils offrent également une grande maniabilité et une extrême sensibilité. Chaque instrument est performant et permet d’obtenir les meilleurs résultats possibles car ils sont tous conçus dans le respect des polarités des matériaux et selon des proportions calculées avec le nombre d’or. Chaque lobe antenne Hartmann est fabriqué, contrôlé et testé par Thierry Gautier, géobiologue et sourcier. Destination : détection du réseau géobiologique Hartmann (professionnel ou loisir) Le réseau Hartmann : Au début des années 50, à Eberbach am Neckar près d’Heidelberg, le docteur Ernst Hartmann mis en évidence l’existence d’un réseau géomagnétique, gigantesque maillage de rayonnements telluriques. Ce rayonnement rectiligne est orienté aux points cardinaux. Pour en savoir plus Géobiologie Magazine Caractéristiques techniques :

B - Détection d'une ligne Hartmann est-ouest 1 - Quand ces quelques paramètres (orientation, tenue, concentration) sont acquis, commencez à avancer lentement vers le nord et surtout ne marchez pas trop vite. La vitesse est source d’erreur pour toute détection énergétique. Elle empêche d’acquérir le calme de la concentration et donc le rythme d’une vraie démarche énergétique. De plus, en toute logique, si l’on marche trop vite, le lobe réagira après le passage du mur Hartmann, puisqu’il n’aura pas eu le temps de le localiser à l’endroit précis, puisque l’opérateur avance plus vite que l’antenne ne peut réagir. Ne pensez pas à la distance “théorique” à laquelle vous devriez rencontrer un mur Hartmann, car si vous marchez plus de 3 ou 4 mètres sans obtenir de réaction de votre lobe, vous allez en déduire aussitôt que vous n’avez pas la sensibilité requise, au risque de perdre confiance en vous et votre concentration. C’est pourtant une situation tout à fait normale. Quand l’antenne a complètement basculé sur le côté, arrêtez-vous.

Champ magnétique terrestre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le champ magnétique terrestre, aussi appelé bouclier terrestre, est un immense champ magnétique qui entoure la Terre, de manière non uniforme du fait de son interaction avec le vent solaire. Variation modélisée du champ magnétique terrestre face à une tempête de « vent solaire » Origine[modifier | modifier le code] Description[modifier | modifier le code] Le champ magnétique terrestre peut être vu comme celui d'un aimant droit. Le champ magnétique terrestre peut être comparé, en première approximation, à celui d'un aimant droit (ou d'un dipôle magnétique, ou d'une bobine plate parcourue par un courant). La théorie du potentiel décrit, à partir de l'équation de Laplace, qu'à cet aimant droit se superposent en second ordre un quadripôle, au troisième ordre un octopôle, etc., jusqu'à l'infini. Notion de pôle[modifier | modifier le code] Le pôle Nord magnétique terrestre est en fait un pôle de magnétisme « sud ».

Réseau Hartmann Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le réseau Hartmann, serait le réseau électromagnétique terrestre naturel. Il génèrerait les ceintures de Van Hallen qui protègent notre planète des éruptions solaires[Informations douteuses]. Les satélites américains "Solar Dynamics Observatory (SDO) et Reuven Ramaty Haute imageur spectroscopique Solar Energy (RHESSI)" étudiraient les champs électromagnétiques terrestres[Informations douteuses], solaires, et des autres corps errant dans le système solaire. Depuis septembre 2012, la NASA cartographie le maillage du réseau Hartmann, à des fins militaires et civiles. La radiesthésie, la géobiologie, l'alchimie utilisent ce réseau pour diagnostiquer la santé du vivant. Invention[modifier | modifier le code] Représentation d'un réseau Hartmann Il couvrirait toute la surface terrestre. Nocivité et protection[modifier | modifier le code] Le nœud de Hartmann aurait la taille d'une assiette. Détection du réseau de Hartmann[modifier | modifier le code]

LE TRIANGLE DRAMATIQUE Téléchargez au format PDF Le triangle dramatique est déjà bien connu, très largement développé au sein de nombreux ouvrages. Sa présentation ici ne peut être qu'une redite, ou au mieux, un rappel pour les praticiens d'Analyse Transactionnelle et par extension pour beaucoup de professionnels de la relation d'aide ou d'accompagnement. Cet article peut aussi intéresser tous les professionnes qui s'intéresssent à une formalisation de ce qui est communément appelé "les jeux de manipulations" en entreprise ou ailleurs. La "Formule K" du même inventeur, Stephen Karpmann, mérite autant d'attention, de la part des mêmes personnes, surtout par sa relation à la notion de contrat si chère à toutes ces professions. Pourtant, ce concept est malheureusement bien moins connu et en tout cas plus rarement cité, et c'est bien dommage. A l'époque, ce schéma triangulaire ouvra de nouveaux horizons dans un environnement théorique désespérement binaire. Caractéristiques Indicateurs et ''Solutions'' Les Trois P

Jeux de pouvoir en entreprise et triangle dramatique de Karpman | l'Œil du Kolibri - Ressources pour managers et dirigeants Méchant patron, pauvre employé, syndicat qui vient à l’aide,ou :Employé menaçant son manager, manager victime, dirigeant à la rescousse,ou encore :Client persécuteur, employé victime, sauvé par son managerCela vous rappelle quelque chose ? Les jeux de pouvoir prennent des formes variées en entreprise et créent le plus souvent du tort à l’ensemble de la structure. Ils sont inconscients, épuisants pour tous ceux qui y participent, et parfois durables. Parmi ces jeux, le triangle dramatique mis en évidence par Stephen Karpman (psychologue américain) dans les années soixante-dix est l’un des plus communs. Le triangle dramatique de Karpman Il s’agit d’un scénario relationnel typique, avec 3 rôles : le Persécuteur, la Victime et le Sauveur Le triangle se met en place quand 3 protagonistes prennent chacun un des trois rôles. (notez que mon triangle est à l’envers, la Victime devrait être en bas ;) Par « dramatique » (« Drama Triangle ») il faut comprendre une trame et une inversion des rôles. 1.

Les relations difficiles: le triangle de Karpman Nos relations s’expriment parfois comme une sorte de série B sinistre et même violente où, en fonction des circonstances et des interlocuteurs, chaque protagoniste adopte inconsciemment un rôle dramatisé à souhait. Ces rôles relationnels, théorisés par Karpman dans les années soixante, se retrouvent curieusement schématisés dans les… dessins animés: le Persécuteur, la Victime et le Sauveur. Nous avons souvent un rôle dominant, mais passons aussi de l’un à l’autre, parfois très rapidement, au cours d’une seule conversation. D’apprendre à repérer le rôle que nous jouons car cela nous permet d’en sortir, tout simplement, afin de prendre sa vraie place dans la relation.D’apprendre à repérer le fonctionnement habituel de nos interlocuteurs afin d’éviter de rentrer dans leur jeu. 1- Le Persecuteur: Cruella nous voilà Le persécuteur, par crainte des échanges d’une relation qui l’inquiète, a besoin de dominer. 2- Le Sauveur: Zorro est arrivé 3- La Victime: Cendrillon, Caliméro et compagnie

Du triangle de Karpman à l’équilibre relationnel: la triplette prosociale Il semble que la toxicité des relations professionnelles soit directement proportionnelle aux difficultés rencontrées par l’ensemble des salariés, managers et collaborateurs dans un même bateau qui prend, en ces temps difficiles, une eau fangeuse un peu trop vite étiquetée « crise ». Parce que c’est un enjeu collaboratif de taille, voici une triplette prosociale pour rouler de concert vers un minimum d’élégance relationnelle. Pris entre des assortiments glauques de marteaux et d’enclumes en tous genres, qui génèrent de nombreuses peurs, managers et collaborateurs ont vite recours aux rôles relationnels, refuge facile et ordinaire lorsque nous ne savons plus comment obtenir ce dont nous avons besoin. Nous sommes alors gouvernés par des craintes inébranlables qui ont vite fait de se transformer en croyances limitantes exprimées dans toute la palette trop-bon-trop-con: Triangle de Karpman Chassez le naturel, il revient au galop? La vulnérabilitéL’affirmation de soiLa bienveillance empathique

Ce que cache le «syndrome du sauveur» «Du plus lointain que je me souvienne, j'ai toujours eu un côté Jeanne d'Arc, confie Carla, 50 ans. Je voulais sauver ma propre mère de son enfance malheureuse qui me choquait tant lorsqu'elle me la racontait, la réconforter d'avoir sacrifié sa vie pour mes sœurs et moi… J'étais comme totalement prise dans cette lignée de femmes “sur-responsables” de la santé et du bien-être des autres.» Une histoire personnelle qui entraîne peu à peu Carla à n'être attirée que par des amies, des collègues ou des partenaires amoureux mal en point. «Même dans une fête foraine où l'on gagnait un lapin en peluche, je choisissais en priorité le dépoilé, celui qui semblait le plus malheureux!» Pourquoi pas? Besoin de reconnaissance Mais parfois, cette face lumineuse d'une personne, sa générosité et son abnégation légendaires se transforment en source de problèmes et de souffrances, autant pour elle que pour les autres. Quelles sont les racines d'un tel comportement? «Enfants parentifiés»

LES JEUX PSYCHOLOGIQUES NEGATIFS © Extrait du livre " L’accompagnement psychologique et spirituel ", Jacques et Claire Poujol, Empreinte Temps Présent, 2007 Livre disponible sur le site de la librairie 7ici : ou par mail 7ici@wanadoo.fr. Beaucoup de couples vivent des échanges qui blessent plus qu’ils ne construisent et qu'il apparaît pourtant bien difficile d'éviter; chacun y retombe sans cesse et finit parfois même par s'y complaire. Ces relations qui ne sont ni directes ni franches mais déguisées et de mauvaise foi ont été mises en évidence par Eric Berne, fondateur de l'Analyse Transactionnelle. Ce sont des mécanismes (inconscients) de manipulation de l'autre, une suite de transactions (d'échanges) cachées progressant vers un but bien défini et prévisible et s'achevant soit par la dévalorisation de l'autre, soit par la dévalorisation de soi-même. Dans la vie quotidienne, on suspectera que l'on a pratiqué des jeux négatifs si: Le triangle dramatique 1. 2. 3.

Coopération et théorie des jeux - Emmanuel Jung - coach'abondance Coopération et théorie des jeux – Emmanuel Jung Jon Elster définit la coopération comme « le comportement d’un individu agissant contre son intérêt individuel immédiat, mais bénéficiant à tous si une fraction suffisante (…) des individus l’adoptent ». Cette définition enrichit la notion devenue usuelle de l’ « intérêt mutuel », parce qu’elle évoque également le nécessaire renoncement individuel au profit du bénéfice collectif. Bien avant que les managers, puis les coachs, ne se préoccupent des conditions favorisant la coopération des équipes, ce sont les économistes qui ont cherché si les comportements – rationnels ou non – des acteurs économiques pouvaient être modélisés, anticipés, canalisés. Ils ont trouvé un accueil très favorable dès la fin des années 20 auprès des chercheurs dont les plus connus, John von Neumann et Oscar Morgenstern, publient en 1944 le célèbre « Theory of Games and Economic Behavior ». Le premier modèle étudié est la fameux « dilemme du prisonnier ».

Abondances

Related: