background preloader

Les templiers et le nombre d'Or - Ordre du Temple

Les templiers et le nombre d'Or - Ordre du Temple
Les Templiers et le nombre d’Or L'homme de vitruve - Leonard de vinci Le lecteur sera peut-être surpris d’apprendre que les constructeurs de cathédrales du Moyen-âge, n’ont pas utilisé notre système métrique classique pour élaborer leurs œuvres, et pour cause… Celui-ci, n’est né officiellement qu’en 1795 ! On sait, grâce à divers auteurs anciens, tels que Héron, que dès l’antiquité les premières mesures ont été prises des dimensions du corps humain, ce que confirment d’ailleurs les noms de : pas, coudée, pied, palme, pouce, doigt, encore employés de nos jours. Au Moyen-âge, donc, les bâtisseurs utilisaient une pige constituées de cinq tiges articulées, correspondant chacune à une unité de mesure de l’époque : la paume, la palme, l’empan, le pied et la coudée. A Chartres*1 cependant, comme à Reims et dans la plupart des autres cathédrales, ils utilisèrent un autre système… basé sur le nombre d’Or… ! I : Qu’est-ce que le nombre d’Or ? Le nombre d'Or est appelé Phi Parthénon et nombre d'Or Euclide

Franc-maçonnerie. Fraternité maçonnique. Maîtres Francs-maçons Loges Disciples Voir aussi Hiram, Salomon et les mauvais compagnons ainsi que: Vidéos et films sur la franc-maçonnerie Lucis Trust "Trente ans de travail " Les ouvrages écrits par Alice A Bailey en collaboration avec Djwhal Khul, le Maitre Tibétain, Maitre DK, contiennent de nombreuses références à la franc-maconnerie, l' origine, le cours de son histoire pendant des siècles, et le rôle significatif qu'une maçonnerie revitalisée et plus spiritualisée pourra jouer et jouera certainement dans l'avenir, portant l'énergie et la lumière des enseignements des mystères dans l'ère du verseau. Page 445 Astrologie ésoterique Lucis Trust La francmaçonnerie, si incapable et si corrompue qu'elle ait été, et coupable d'avoir trop insisté sur l'importance de certaines formes symboliques.....est néanmoins le germe ou la semence d'un effort à venir de la part de la Hiérarchie, lorsque cet effort sera, à une date ultérieure, extériorisé sur terre. Page 418 Les rayons et les initiations Lucis Trust

Accueil Les Templiers et la métallurgie On possède très peu d'informations sur la métallurgie au Moyen-Age. Au 12ème et 13ème siècle, la métallurgie, pour ce que l'on en sait, suivait les techniques anciennes, mais on observe au début du 14ème siècle une récession en matière de métallurgie, puis une reprise une quarantaine d'années plus tard sous une forme renouvelée : reprise en main différente, organisation au niveau du travail du métal, des corporations en particulier, redistribution des tâches, internationalisation du commerce. On s'achemine de plus en plus vers une technicité qui présage une ère industrielle différente. Les Templiers dans tout cela ? Le métal au quotidien Les Templiers, dès l’origine de l’Ordre, ont eu nécessairement recours à la métallurgie, et tout premièrement en ce qui concerne l'armement, le harnachement des chevaux, tout ce qui concerne la guerre, la Croisade et leur état de chevalier. La question de la monnaie Les métiers du métal L’armement fait travailler bon nombre d'artisans de la métallurgie.

Ordre du Temple Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article traite des Templiers d'un point de vue strictement historique. Pour plus de détails sur les légendes et les théories aujourd'hui non validées sur l'ordre du Temple voir l'article Légendes au sujet des Templiers L'ordre du Temple était un ordre religieux et militaire issu de la chevalerie chrétienne du Moyen Âge, dont les membres étaient appelés les Templiers. Naissance de l'ordre du Temple[modifier | modifier le code] Le contexte religieux et politico-militaire[modifier | modifier le code] Au XIe et XIIe siècle, le renouveau du monachisme chrétien vit la fondation de nombreux ordres religieux avec notamment les convers qui privilégiaient le travail manuel, et la rénovation de la vie canoniale qui adopta la Règle de saint Augustin, les chanoines s'engageant à la différence des moines dans des activités hospitalières (Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem) ou dans la vie paroissiale.

Lettre de Simone Weil à Déodat Roché sur le Catharisme : La Question Stèle commémorative du bûcher de Montségur inaugurée en 1960 par la Société du Souvenir et des Etudes Cathares fondée par Déodat Roché Simone Weil Je viens de lire chez Ballard votre belle étude sur l’amour spirituel chez les cathares. J’avais déjà lu auparavant, grâce à Ballard, votre brochure sur le catharisme. Ces deux textes ont fait sur moi une vive impression. Depuis longtemps déjà je suis vivement attirée vers les cathares, bien que sachant peu de choses à leur sujet. Vos études m’ont confirmée dans une pensée que j’avais déjà avant de les avoir lues, c’est que le catharisme a été en Europe la dernière expression vivante de l’antiquité pré-romaine. Il y a chez les manichéens quelque chose de plus que dans l’antiquité, du moins l’antiquité connue de nous, quelques conceptions splendides, telles que la divinité descendant parmi les hommes et l’esprit déchiré, dispersé parmi la matière. Jamais il n’a été si nécessaire qu’aujourd’hui de ressusciter cette forme de pensée. S.

Entretien avec Florian Besson - Les émirs musulmans au temps des croisades Lors de la première croisade, en 1099, les Francs arrivent en Terre Sainte : quel est alors le contexte politique en Orient ? La première croisade de 1099 se solde par un succès des Francs. Ce succès est étroitement lié à la situation du Proche-Orient : très morcelé, celui-ci se divise en de nombreux petits pouvoirs très indépendants et autonomes, à l’échelle souvent d’une ville et de son territoire, comme les principautés de Damas, d’Antioche, de Tripoli ou d’Alep. C’est ce que René Grousset, célèbre historien des croisades, appelait, en 1934, « l’anarchie musulmane » [1] - une notion évidemment datée aujourd’hui. Ces pouvoirs sont rivaux, et beaucoup voient dans les croisés une opportunité politique à ne pas manquer : c’est d’ailleurs ce que souligne le chroniqueur alepin Kemad ad-dîn « les princes de ce temps tenaient à prolonger l’occupation des troupes franques pour se maintenir eux-mêmes au pouvoir ». Cet émiettement, à quel niveau se situe-t-il ? Bibliographie : A.M. C. F. Notes :

Léonard de Vinci signature Léonard de Vinci (italien : Leonardo di ser Piero da Vinci Après son enfance à Vinci, Léonard est élève auprès du célèbre peintre et sculpteur florentin Andrea del Verrocchio. Comme ingénieur et inventeur, Léonard développe des idées très en avance sur son temps, des prototypes d'avion, d'hélicoptère, de sous-marin et même d'automobile. Biographie Blason de la famille da Vinci Enfance Léonard, ou plutôt Lionardo selon son nom de baptême[12], est baptisé puis passe ses cinq premières années chez sa mère à Anchiano. À cette époque, les conventions d’appellation modernes ne se sont pas encore développées en Europe. Léonard est également élevé par son oncle Francesco qui joue un rôle important dans sa formation, et par son grand-père Antonio da Vinci qui lui apprend le don d'observation de la nature, lui répétant constamment « Po l’occhio ! Formation à l’atelier de Verrocchio Il est toujours mentionné comme demeurant chez Verrocchio en 1476. Les années milanaises (1482-1499) Vie privée

Les Templiers ont-ils découvert l'Arche d'alliance ? Les Templiers ont-ils découvert l'Arche d'alliance ? ’Arche d’Alliance fascine les foules depuis des millénaires. Depuis son apparition dans les textes sacrés, on a suivi sa piste avec intérêt en s’émerveillant de son pouvoir. De nombreux mystères entourent sa construction, son utilisation et sa véritable utilité. Arme redoutable, moyen de communiquer directement avec l’Eternel, simple coffre renfermant les Tables de la Loi ? Le 18 mars 2014, souvenez-vous d'eux !:: Novopress.info – arme de réinformation massive 30/01/2014 – 14h35PARIS (NOVOpress) - L’année 2014 sera l’occasion d’un certain nombre d’anniversaires historiques ; comprenez des événements qui, c’est le cas de le dire, ont fait date dans notre histoire. Il y aura bien entendu les commémorations du Premier conflit mondial – dont il est à craindre quelques récupérations anachroniques que je ne développerai pas ici, ce n’est pas le propos – ; mais encore le bicentenaire de la Campagne de France achevée par l’abdication de l’empereur Napoléon 1er, signée le 6 avril 1814 à Fontainebleau ; les soixante-dix ans du Débarquement allié en Normandie auront bien entendu toute leur place. Il faut cependant espérer qu’on n’oubliera pas le 18 mars 1314, jour qui marqua la disparition définitive de l’ordre du Temple par l’exécution sur le bûcher de son dernier grand maître Jacques de Molay et le commandeur de Normandie Geoffroy de Charney, sur l’île des Javiaux, actuelle extrémité ouest de l’île de la Cité à Paris. Pourquoi évoquer les templiers ?

Graal Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le roi Arthur, les chevaliers de la Table ronde et le Graal. Origine et évolution de la figure du Graal[modifier | modifier le code] L'objet légendaire du Graal apparaît pour la première fois à la fin du XIIe siècle (au Moyen Âge) dans le roman Perceval ou le Conte du Graal (chapitres 8, 15 et 19), de Chrétien de Troyes, comme avatar du chaudron d'immortalité du Dagda – talisman de la mythologie celtique. Chrétien de Troyes mourut avant d'avoir pu terminer son ouvrage, que lui avait commandé Philippe d'Alsace, comte de Flandres. Pour Michel Roquebert, tous les développements autour de la quête du Graal coïncident avec la croisade contre les Cathares du Languedoc[8] et constituent de la sorte une machine de guerre idéologique[9]. Chez Chrétien de Troyes[modifier | modifier le code] Dans ce conte, lorsque Perceval se rend au château du Roi pêcheur : Il relate ensuite cet épisode à la cour du roi Arthur : puis chez un ermite : Robert de Boron

Comptoir des Templiers : épée, armure, bijou, décoration et personnalisation Le Comptoir des Templiers : la boutique pour tous les passionnés des chevaliers L’univers des templiers vous fascine ? Dans cette rubrique, vous découvrirez des épées, dagues... et des accessoires inspirés par les chevaliers de l’ordre du temple. Que vous vouliez acheter un cadeau pour une personne de votre entourage ou tout simplement vous faire plaisir, vous trouverez sans la moindre difficulté un accessoire avec la fameuse croix des templiers. L’ordre du temple Les templiers font partie de l’ordre du temple, un mouvement religieux et militaire datant du Moyen-âge. En plus de votre épée médiévale, vous pourrez donc acheter des figurines, des vêtements ou encore des bijoux sur lesquels vous découvrirez la croix des templiers, l’emblème de l’ordre. Le service client d’Histophile à votre disposition Vous voulez acheter une épée médiévale sur notre boutique en ligne ?

Biographie de Jeanne d'Arc, (la Pucelle) BIOGRAPHIE : Jeanne naquit le 6 janvier 1412 à Domrémy en Lorraine. De parents aisés, elle grandira alors que la France sombre dans la 2nde guerre de Cent Ans. Jeanne a 13 ans et les voix qu’elle entend (celles de Saint Michel, Sainte Marguerite et Sainte Catherine) lui disent d’aller sauver la France des Anglais (vers 1428) et de faire couronner Charles VII. Elle désire se rendre auprès du Dauphin à Chinon. Crédible, elle se fait aider par Baudricourt qui lui confie quelques hommes pour l’escorter durant un long voyage très mouvementé, entre le 23 février et le 6 mars 1429. En mai 1429, elle force les Anglais à lever le siège d'Orléans, qui avait commencé le 12 octobre de l’année précédente. Le 17 juillet 1429, Charles VII est sacré et couronné dans la cathédrale de Reims.

La symbolique Templière : Abraxas, Abacus, Baphomet, Beaucent, Gonfanon, Bouclier, épée, Chiffres, nombres, couleurs, croix, graffiti Le symbole du Temple Par définition, l'Ordre du Temple fait référence à un type de construction précis, le temple, en l'occurrence le Temple de Salomon de Jérusalem, terme et « puissance » des lieux qui ne manquèrent pas d'influer sur le psychisme collectif, la nature et la mission de l'Ordre. Julius Evola a noté que le terme « Templiers » (et « Temple », N.D.A.) fait penser à un dépassement (Révolte contre le monde moderne). Et c'est bien de cela qu'il s'agit, à travers l'image du temple, édifice qui bénéficie d'une appellation à la fois plus prestigieuse et plus vaste que celle d'église, mais qui, sur le plan formel et symbolique-spirituel, est un endroit plus « restreint », plus confidentiel, se prêtant mieux à une réelle « conservation » du divin. Top Eglise de Torres del Rio: Dite du Saint-Sépulcre, sur plan hoctogonal. Eglise de Torres del Rio: le dôme intérieur Bien que tous deux espaces sacrés, le temple et l'église possèdent deux natures différentes et incompatibles.

Related: