background preloader

Animateur de Communauté (Community Manager)

Animateur de Communauté (Community Manager)
Présentation Le community manager / animateur de communautés web est un expert des communautés web. Son rôle : fédérer une communauté d'internautes autour d'un intérêt commun et animer les échanges sur ce thème, tout en veillant au respect des règles de bonne conduite au sein de la communauté. L'animateur de communauté est un expert des communautés web. Son rôle : fédérer une communauté d'internautes autour d'un intérêt commun et animer les échanges sur ce thème, tout en veillant au respect des règles de bonne conduite au sein de la communauté. L'animateur de communauté a pour première mission de développer la présence de l'organisation dont il se fait le porte-parole (marque, association, personnalité...), sur les médias sociaux. Bien que popularisée depuis l'essor du web collaboratif, cette profession existe depuis l'apparition des premières communautés en ligne. Aujourd'hui encore, l'authenticité de l'engagement communautaire de l'animateur de communauté est primordiale. Missions et/ou Related:  UFCV-VEILLE DOCUMENTAIRE-2014

Boite à outils de l’animateur de communauté (community manager) Une boite à outils pour le community manager ? L’animateur de communauté en ligne (ou community manager) est chargé de fédérer une communauté d’internautes autour d’un intérêt commun, d’animer les échanges sur cette thématique. Sa mission première est de développer et de gérer la présence en ligne d’une organisation (entreprise, institution, marque, association, projet…). A ce métier formalisé depuis quelques années, correspond une palette d’outils : logiciels installés et services Internet qui facilitent l’expression en ligne, l’animation sur des plateformes (réseaux sociaux, forums, jeux vidéo…), la création de contenus et aussi la gestion de projet (évaluation par la qualification et la quantification) des actions de communication et/ou de marketing entreprises. Boite à outils du community manager : 21 catégories de services en ligne sélectionnés Les outils de l’animateur de communauté (community manager) Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France

Travailler dans le jeu vidéo : bien choisir son métier Le temps où l’on concevait des jeux vidéo seul dans son garage est révolu. Aujourd’hui, l’industrie du jeu vidéo regorge d’un immense panel de métiers, aussi bien dans la création, l’édition ou encore la distribution. Tous ces acteurs se marient dans des structures bien organisées permettant l’élaboration des titres. Dans l’industrie du jeu vidéo, bon nombre de personnes n’envisagent pas vraiment tous les métiers mis à disposition sur le marché. La création L’édition et la distribution Les métiers connexes : la formation et la presse Avant de rentrer plus en détails dans les métiers de cette branche, sachez que plusieurs types d’entreprises peuvent intervenir dans la création. Métiers de la conception Game Designer Le Game Designer doit, avant tout, connaître tous les aspects de la conception d’un jeu vidéo. Lire l'article : Game Designer - Rencontre avec Steeve Blanc Le travail du Game Designer est de définir dans son ensemble le jeu et d’assurer la cohérence de ce dernier. Testeur

Traces laissées sur le Web et Evaluer l’info en ligne : 2 séquences pédagogiques pour réfléchir et agir Gaëlle Sogliuzzo, professeur-documentaliste en lycée à la Cité Scolaire Beaumont (Redon, 35) poursuit son partage de séquences et expérimentations pédagogiques sur la culture de l’information et des médias élaborées pour des élèves au sein de son blog Culture de l’info et des médias en lycée. Cette enseignante propose une approche collaborative de l’éducation au numérique avec plusieurs axes de travail. Pour chaque séquence, un ensemble de documents pédagogiques en libre accès est fourni : document de préparation de séance, fiches et documents élèves, exercices et corrigés et documents de synthèse. Des dossiers complets (avec infographies, explicitations, quizz et contenus informatif) pour développer des activités dans le cadre scolaire, en formation ou en espace public numérique (EPN). Identité / présence numérique : quelles traces laissons-nous sur le web ? Séquence complète sur la notion de trace numérique, permettant de réfléchir à celles d’identité / présence numérique.

Définir les compétences transversales pour les enseigner Francis TILMAN, Le GRAIN asbl, 13 octobre 2006 Peut-on faire apprendre des compétences transversales ? Pour répondre à cette question, il faut pouvoir en priorité s’entendre sur ce qu’est une compétence transversale. Qu’est-ce qu’une compétence ? La compétence transversale est d’abord une compétence. Ce savoir-agir requiert la maîtrise d’un certain nombre d’aptitudes (connaissances, capacités cognitives, habiletés manuelles et attitudes socio-affectives) et la faculté de les mobiliser dans la résolution de problèmes. L’accent est mis d’abord sur le potentiel à acquérir pour pouvoir réaliser une tâche. Un « pouvoir agir » n’est donc jamais dissocié des potentialités qui en permettent l’exercice. Notre définition postule encore l’existence d’un savoir-faire particulier : le pouvoir de mobiliser des ressources pour résoudre des problèmes. Une telle conception de la compétence montre que cette dernière est toujours « contextualisée ». Les compétences transversales Il s’agit: Références

Identité / présence numérique : quelles traces laissons-nous sur le web ? | Culture de l'info et des médias en lycée Second axe de travail sur la culture numérique : une séquence complète sur la notion de trace numérique, permettant de réfléchir à celles d’identité / présence numérique. Document de préparation de séquence Traces numériques – Document de préparation de séquence (inclut les objectifs info-documentaires et le déroulé détaillé de cet atelier, décliné en deux fois deux heures consécutives dans le cadre de l’accompagnement personnalisé niveau seconde) Séance 1 : traces numériques volontaires (2h) Première heure Traces numériques volontaires – débat sur la base de dessins de presse (fiche élève) Traces numériques volontaires – débat sur la base de dessins de presse (corrigé) Deuxième heure Traces numériques volontaires – Marc L. Marc L – genèse d’un buzz médiatique (complément) Séance 2 : traces numériques involontaires (2h) Traces numériques involontaires – feuille de route Traces numériques involontaires – Module Firefox Collusion Document de synthèse / trace écrite

Innovation par tous et pour tous Avec PACA Labs, le programme dédié à l'innovation et à l'entrepreneuriat, la Région s'affirme comme une grande région de la créativité et de l'expérimentation de nouveaux services et usages ! PACA Labs place l'utilisateur, usager, client au coeur du processus d'innovation. On parle alors d'innovation par l'usage. Avec PACA Labs, les usagers deviennent des participants actifs aux activités innovation ! L'innovation par l'usage est inscrite au coeur de la Stratégie Régionale d'Innovation. "Continuer à soutenir l'innovation par les usages, favoriser la création de communauté d'usagers et d'écosystème ouverts favorables à l'innovation par les usages, diffuser la culture de l'innovation ascendante à travers des actions de sensibilisation et la constitution d'une offre de services adaptée." Avec 58 projets soutenus, ce programme, lancé en 2008 a fait l'objet en 2014 d'une large redéfinition. PACA Labs : PACA Lights Vous pourrez très prochainement candidater au challenge PACA Lights 2014-2015.

10 fiches pratiques pour protéger les consommateurs sur Internet et sur mobile La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (Ministère de l’Économie, du Redressement productif et du Numérique) édite régulièrement des fiches pratiques en ligne pour informer les citoyens et répondre à leurs questions en matière de concurrence, de consommation et de sécurité consultables avec un classement alphabétique ou par thèmes. Chaque fiche pratique propose une explication sur le sujet développé, les textes réglementaires applicables, indique comment se protéger/éviter ou se protéger efficacement ainsi que des liens utiles et des contacts. La plupart des fiches sont téléchargeables. Le champ de l’Internet et du numérique est bien sûr présent avec des fiches pratiques qui font référence en France. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France Tags: commerce électronique, consommation, droit, education au numerique, mobilité

Le savoir Un enseignant m’a déjà dit qu’il n’avait pas le temps de faire apprendre, il n’avait que le temps d’enseigner son cours! « À quoi ça sert d’enseigner ça? » si l’apprenant se demande « À quoi ça sert d’apprendre ça? » Nous avons ici deux questions existentielles qui démontrent deux solitudes, celle de l’apprenant et celle de l’enseignant, dans un même environnement de formation. Le problème tourne autour du « ÇA ». Le « ça » de l’enseignant identifie souvent un objet d’apprentissage dont il s’efforce d’en présenter une signification pendant que l’apprenant en cherche désespérément le sens. Il est préférable de comprendre la signification pour accéder au sens, mais si l’apprenant n’en a pas de besoin pourquoi aurait-il le désir d’apprendre ça? Il est intéressant d’imaginer les liens entre signification, sens, besoin et désir, mais l’écheveau n’est pas complet tant que l’effort et l’énergie ne viennent jouer leurs rôles essentiels dans la dynamique de ce quatuor.

Twitter pour les professionnels : Guide pratique La rubrique actualités du site de l’entreprise de conseils Audit & Rédac’Web propose en libre téléchargement le guide Twitter pour les entreprises : Créer, animer et promouvoir le compte Twitter de votre entreprise (41 pages, en pdf) réalisé par Tribeleadr. Ce mode d’emploi sur le réseau social Twitter à l’intention des professionnels permet de prendre en main l’outil en fonction de ses objectifs, de sa cible, de ses capacités budgétaires et des ressources humaines ; ceci avec une gestion de projet communication-marketing propre à Twitter. Guide Twitter : pratique et stratégique Par une méthodologie de découverte pas à pas de Twitter, ce guide explicite ce qui fonde les échanges sur ce service, la valorisation du compte et du contenu produit sur la plateforme ainsi que les modalités de partage. Un point complet est fait sur l’animation d’un compte Twitter et l’évaluation de l’investissement consacré au service. Sommaire du guide Twitter pour les professionnels 0. Licence :

Le droit à l’oubli numérique Fâché de constater qu’une requête effectuée sur ses noms et prénoms dans le moteur de recherche GOOGLE présentait des liens vers deux pages d’un quotidien paru en 1998 et qui le visait dans une affaire de vente aux enchères immobilières, liée à une saisie pratiquée en recouvrement de dettes de sécurité sociale, un ressortissant espagnol avait introduit[1], auprès de l’Office espagnol chargé de la protection des données personnelles, une réclamation à l’encontre de l’éditeur de ce titre de presse ainsi qu’à l’encontre des sociétés GOOGLE SPAIN et GOOGLE INC. Il demandait que les pages ainsi indexées soient supprimées afin que ses données personnelles n’y apparaissent plus et qu’elles cessent d’apparaître dans les résultats de recherche, au motif que la saisie dont il avait fait l’objet avait été entièrement réglée depuis de nombreuses années et que la mention de celle-ci était désormais dépourvue de toute pertinence.

Google et droit à l'oubli : les liens commencent à disparaître Les informations commencent à disparaître des résultats de recherche Google, au nom du droit à l’oubli. Il y a quelques semaines, la Cour de Justice de l’Union Européenne rendait un arrêt qui permettait aux citoyens de l’Europe de demander aux moteurs de recherche (donc, principalement Google) de retirer des liens les concernant des résultats de recherche. Suite à cet arrêt, Google avait publié un formulaire en ligne qui facilitait la procédure. Depuis, Google a reçu des dizaines de milliers de demandes et le géant du web commence maintenant à retirer des liens de ses résultats de recherche. « Lorsque vous recherchez un nom, une notification peut indiquer que les résultats sont susceptibles d’avoir été modifiés conformément à la législation européenne en matière de protection des données. Google et droit à l’oubli : un rôle d’arbitrage Et enfin, au niveau du public, on observe un débat entre ceux qui défendent la liberté d’expression et ceux qui défendent la vie privée. (Source)

Related: