background preloader

Qui dirige Internet ? Les explications de l'ICANN

Qui dirige Internet ? Les explications de l'ICANN
Surnommé le "réseau des réseaux", Internet est né de la rencontre entre le réseau ARPANET (voulu par la DARPA) et plusieurs autres concepts identiques (réseau CYCLADES, projet RAND, NPL...). Aujourd'hui, la connexion à ce vaste système se fait pour le grand public via les fournisseurs d'accès. Il existe toutefois une multitude d'intervenants qui participent à la gestion du réseau des réseaux. "Internet est en soi un réseau d'ordinateurs répartis à l'échelle mondiale comprenant de nombreux réseaux autonomes volontairement interconnectés", explique la société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN, en anglais), elle-même partie prenante de l'évolution du réseau. "Ils travaillent en coopération selon leurs fonctions respectives pour créer des politiques et des normes partagées entretenant l'interopérabilité mondiale d'Internet pour le bien public". Related:  M22 BTS : Internet : nouvelles cultures, nouvelles économies 2014-2016M22 Internet : nouvelles cultures, nouvelles économies

L'INNOVATION ET LE NUMÉRIQUE PAR MICHEL SERRES - France Culture Plus Michel Serres, de l'Académie française, a prononcé le 29 janvier 2013 la conférence inaugurale du Programme Paris Nouveaux Mondes, l'Initiative d'excellence du Pôle de recherche et d'enseignement supérieur « hautes études, Sorbonne, arts et métiers » (Pres heSam). Pour aller plus loin... Voir toutes les conférences de heSam université.

Serge Tisseron Posté par Serge TISSERON le 7 juin 2012. La première révolution engagée par la culture numérique est culturelle La culture du livre est une culture de l’un, dominée par une conception verticale du savoir : celui qui sait écrit un livre pour ceux qui ignorent. La seconde révolution engagée par la culture numérique est cognitive. Si la culture du livre était capable de relayer toutes nos possibilités psychiques, la culture numérique n’aurait jamais été inventée ! La troisième révolution engagée par la culture numérique est psychique. Les technologies numériques modifient enfin le fonctionnement psychique de plusieurs façons. 1. Ces trois révolutions ne font pas de la culture des écrans une « sous culture » inférieure celle du livre, mais une culture différente, chacune avec ses points forts et ses faiblesses, ses excès et ses impasses.

L’ère numérique : vers une démocratisation de l’art La résidence de Banksy en octobre 2013 à New York a consacré la renommée de l’artiste et a été baptisée « Better Out than In ». Il s’agit d’un paradoxe intéressant, car si les pièces de la résidence étaient réalisées dans la rue, il n’en demeure pas moins que c’est bien sur Internet que sa visibilité a été primordiale et que l’événement s’est vu acquérir une dimension internationale. Tous les jours, Banksy mettait en ligne ses œuvres et ses performances, et l’information était immédiatement relayée par maints médias et réseaux sociaux #banksyny est ainsi devenu l’un des mots-clés les plus populaires sur Twitter en octobre 2013. C’est un fait connu depuis Exit through the gift shop, le film dédié à Banksy : l’artiste sait parfaitement gérer son image, l’alimenter de rumeurs et de mythes et la faire fructifier. Banksy est parvenu à démocratiser son art, à le faire connaître dans les cercles non attenants au monde de l’art. L’ère numérique : vers une démocratisation de l’art plus aisée ?

Fracture numérique ? Quelles fractures ? entretien avec Dominique Cardon et ses invités Sylvie KAUFFMANN, directrice éditoriale au MondeJean-Louis BOURLANGES, professeur à l’Institut d’Etudes Politiques de ParisMarc-Olivier PADIS, directeur de la rédaction de la revue Esprit Dans cette excellente émission, les intervenants abordent LES fractures numérique sous différents angles instructifs, dont voici un aperçu(avec quelques notes et commentaires personnels) Les exclusions sont désormais plus dans les usages du numérique que dans les techniques informatiques. L’agilité des usages des outils du numérique est une forte valeur ajoutée. Mais ce n’est pas une condition suffisante pour avoir un avantage concurrentiel déterminant (NDLR efficaciTIC). Les jeunes générations sont très agiles avec le numérique. Il est utopique de croire que nous sommes tous à égalité avec le numérique. Il faut avoir un rapport critique vis à vis d’Internet, car on peut facilement donner du crédit à des fausses informations.

Data centers – Google Data centers Retour Lorsque vous consultez un site Web de Google (comme en ce moment), vous accédez à l'un des réseaux de serveurs les plus puissants au monde. Mais à quoi ressemble ce réseau en réalité ? Voici l'occasion de voir Internet de l'intérieur. Qui se cache dans les coulisses de la vaste toile mondiale que nous appelons Internet ? Des petits génies ? Que faut-il pour héberger le Web dans de bonnes conditions ? Chez Google, nous nous efforçons depuis des années d'optimiser la conception de nos centres de données afin de réduire notre empreinte écologique. Dans notre centre de données de Pryor en Oklahoma, nous avons tissé des liens étroits avec la communauté des Indiens Cherokee. L'une des raisons pour lesquelles nous avons choisi la ville de Lenoir en Caroline du Nord tient à son passé de ville manufacturière dans l'industrie du meuble. Notre centre de données de Belgique est particulier, car il est le premier à fonctionner sans refroidisseurs à eau.

Le Web 4.0 sera celui du génome, et y’a de quoi flipper Une scientifique recueille de l’ADN, dans un laboratoire marseillais, le 3 février 2015 (Anne-Christine Poujoulat/AFP) 1998-2006. Documents. Web 1.0 Il aura fallu huit ans à Google pour parvenir à indexer tous les documents disponibles. Alors disons qu’il lui aura fallu huit ans pour parvenir à indexer suffisamment de documents pour s’assurer d’éliminer la concurrence, de stabiliser des parts de marché le plaçant en situation de quasi-monopole, et, dans les usages autant que dans notre inconscient collectif, pour fonctionner comme une métonymie du web : la partie prise pour le tout. 2004-2014. Il aura fallu dix ans à Facebook pour indexer tous les profils disponibles. Oui, je sais. 2014-2030. Making of Encore une fois, le blog d’Olivier Ertzscheid, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication, est une mine de réflexion. Le Web 3.0 ne fut finalement pas celui annoncé du Web sémantique (quoique). Que sera alors vraiment le Web 3.0 ? 2030-20 ? DoProThings.

Histoire d’Internet L’Histoire d’Internet est une saga technique, entrepreneuriale, politique, stratégique, militaire, universitaire… La suite d’adjectifs semble sans fin pour caractériser l’Histoire d’Internet, réseau informatique mondial accessible au public, un réseau des réseaux sans centre réel. Connaître l’Histoire d’Internet, c’est mieux en saisir les enjeux actuels qu’ils soient économiques, politiques ou sociaux. Le média indépendant sans publicité Garage21 (consacré à l’innovation et aux technologies) délivre une Histoire d’Internet sous la forme de 8 épisodes écrits : une chronologie sous la forme d’une chronique qui conte les avancées d’Internet avec un effort d’explicitations avec des propos compréhensibles par tous. Les épisodes sont documentés avec soin (bibliographie et webographie). C’est aussi l’occasion de faire connaissance avec les grands noms qui ont joué un rôle dans la préhistoire, la création et le développement d’Internet de son origine à nos jours.

Si vous voulez vous rappeler pourquoi Internet est une bonne chose Pour le journaliste américain Clive Thompson, Internet a profondément changé notre façon de parler et de nous faire entendre. C’est cet impact social qui constitue le plus grand atout du réseau. Ceci est une réponse. Une réponse aussi à nos riverains, dont certains manifestent régulièrement leur mécontentement de nous voir nous focaliser sur un objet – la technologie et ses effets sur nos vies – qu’ils trouvent peu important, peu intéressant. Cette réponse, elle a surgi dans les réseaux. D’infinies raisons Ce qui l’intéresse, ce sont les effets de la technologie sur la vie quotidienne, ça tombe bien. Le petit texte qui suit est très simple. « Quand il n’y a pas d’argent à se faire... » Nous reproduisons donc ci-dessous ledit entretien, traduit en français, avec l’aimable autorisation des deux parties : « Quand je parle de technologie, je pense aux moyens de communication de ces 10-15 dernières années.

rts.ch - découverte - science et environnement - technologies - web side stories Cinq noms et quelques dates Sans eux, pas de HTTP, d'URL ni de WWW. En cherchant à résoudre des problèmes de communication pour l'armée, le CERN ou des universités, ces pionniers ont posé les bases puis contribué à créer le réseau informatique mondial. Internet, le réseau global. Vinton Cerf et Robert Khan Vinton Cerf, diplômé en mathématiques (1965) à l'Université de Stanford, située au cœur de la Silicon Valley, s'intéresse à l'informatique pendant ses études. Tim Berners-Lee et Robert Cailliau Ces deux autres pionniers du web forment le volet «suisse» de son histoire. RTSdécouverte

Que reste-t-il de notre vie privée sur Internet ? Photos, données personnelles, géolocalisation… Au fil des ans, notre vie intime est devenue de moins en moins privée. Et on y est un peu pour quelque chose. Aurions-nous renoncé ? Quand Edward Snowden révèle, en juin 2013, que les citoyens du monde entier sont surveillés par les services de renseignement américains, l'opinion publique fronce à peine les sourcils. « On le savait déjà », lit-on dans les médias ; « Je m'en fiche, je n'ai rien à ­cacher », entend-on dans les couloirs. Fatalisme ? Inconscience ? Au fil du temps, nous avons accep­té d'être regardés d'un peu plus près, par un nombre d'acteurs toujours plus grand, nous avons semé davantage de traces informatiques, comme autant de petits cailloux. “Un enfant né aujourd’hui grandira sans aucune conception de la vie privée.” En 1974, le projet Safari – un numéro unique permettant d'interconnecter les différents fichiers administratifs – avait choqué les Français. Le numérique nous installe dans un petit bonheur confortable.

Une contre-histoire des internets - ARTE

Related: