background preloader

Babyloan - Micro credits solidaires

Babyloan - Micro credits solidaires

http://www.babyloan.org/fr/

Related:  Conscience activeCRowdfundings-FINancement MUTuelcommunauté MMOC pensée designfinancesECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

beTobe - Réseau de solidarités beTobe, réseau de solidarités beTobe propose la mise en relation entre des bénévoles et des organisations à but non lucratif afin de favoriser les collaborations en ligne. Les contributions des bénévoles sont produites via Internet afin de ne pas nécessiter la présence physique des bénévoles sur le terrain. Pour en savoir plus >>

Ecole maternelle : Premiers pas dans un monde virtuel OpenSim Ecole maternelle : Premiers pas dans un monde virtuel OpenSim Architecture à la maternelle est un site particulièrement suivi par les enseignants et lecteurs d’Educavox. Chaque article permet de suivre une démarche pédagogique cohérente dans un projet global innovant. Prêt d'union : prêter à des particuliers Pour compléter le message précédent sur la rentabilité et le défaut : En fonction du montant investi, du taux annuel brut de défaut de l’obligation et de sa maturité, vous toucherez tous les mois, et ce pendant la maturité de l’obligation, un montant maximal M calculé de la manière suivante : M=K×(1+t)^(1/12)×(1-(1+t)^(-1/12))/(1-(1+t)^(-T/12) ) Avec: K, le montant investi en obligations ; t, le taux annuel brut de défaut (taux actuariel) de l’obligation et T, la maturité de l’obligation. Exemple : si vous investissez le 4 janvier 2012 10’000€ dans des obligations à t = 6% (taux annuel brut de défaut) sur 48 mois (maturité de l’obligation), vous toucherez, tous les mois et ce pendant 48 mois, un montant maximal de 234,12€ si aucun Emprunteur ne fait défaut. ----Bref c'est bien ce que j'avais écrit initialement 1% de défaut = 1% de rendement en moins mais il n'y a pas de maximum, donc la perte sur capital est possible. Et j'ai aucune idée si ce chiffre de 1% est réaliste...

100 sites pour consommer sans posséder Voici une première tentative (à ma connaissance) de création d’une liste d’initiatives françaises (ou ayant des activités en France) sur la consommation collaborative (voir la définition au bas de cet article). Dans cette liste, le parti pris a été d’indiquer les initiatives relevant des formes nouvelles d’échange entre particuliers (partage, troc, échange, location) ainsi que les nouveaux styles de vie collaboratifs (crowdfunding, coworking, colunching ...) mais aussi des initiatives se situant aux limites du sujet mais qui méritaient d’être mises en avant pour l’innovation sociale qu’elles représentent. N’hésitez pas à apporter vos contributions à cette liste collaborative !

Université de la Terre : pour bâtir une nouvelle société Edition 2013 La 5ème édition de l’Université de la Terre aura lieu le samedi 27 avril 2013 à l’Unesco, avec un programme d’une vingtaine de conférences et débats destinés aux jeunes, aux responsables d’entreprise et au grand public. 50 personnalités participeront à ces rencontres. 8.000 personnes se déplaceront pour ces débats. Une vingtaine de débats se tiendront dans les amphithéâtres de l’Unesco en avril 2013, sur le thème général : Le meilleur est à venir. L’écologie et les interrogations qui en découlent sont à la fois anciennes et récentes. Anciennes car les textes précurseurs en la matière datent d’une centaine d’années, récentes car qu’est-ce qu’un siècle au regard de l’histoire de l’humanité sinon peu.

La deuxième vie du Perp À l'heure où les espaces de défiscalisation se réduisent et où la taxation des placements augmente, il existe toujours une niche fiscale confortable pour diminuer sa feuille d'impôt tout en augmentant sa retraite : le plan d'épargne retraite populaire (Perp). Épargné par les coups de rabot, il permet de mettre de côté jusqu'à 10 % de ses revenus annuels et de les défiscaliser. Le gain fiscal dépend de la tranche marginale d'impôt.

Les circuits courts sur Internet Envie de manger plus frais, plus goûteux, de consommer local, de connaître l’origine des aliments et la façon dont ils sont produits, de se réapproprier son alimentation... Nombreuses sont les raisons qui poussent les consommateurs à chercher de nouvelles façons d’acheter, ainsi que les producteurs qui cherchent à valoriser leur production et à diversifier leurs circuits de vente afin de dégager des compléments. Locavores, régions et terroirs font bel et bien partie du vocabulaire des consommateurs, le made in « près de chez soi » a décidément le vent en poupe. En effet, selon une étude du cabinet Xerfi, publiée mi-janvier, les produits alimentaires régionaux voire locaux ont un bel avenir devant eux. Ce phénomène s’expliquerait en grande partie par les exigences de traçabilité des consommateurs, la montée en puissance du « consommer local » ou encore la philosophie relative au maintien de l’emploi dans sa région d’origine.

Paye tes fautes de frappe avec Donate a Word Lundi 23 mai Navigateurs - 23 mai 2011 :: 11:49 :: Par Eric On peut faire plein de choses avec un navigateur web, de plus en plus de choses. Roman Jakobson Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Roman Ossipovitch Jakobson (en russe : Роман Осипович Якобсон ; à Moscou - à Boston) est un penseur russe qui devint l'un des linguistes les plus influents du XXe siècle en posant les premières pierres du développement de l'analyse structurelle du langage, de la poésie et de l'art. Vie et travaux[modifier | modifier le code] 1920 est une année de bouleversements politiques en Russie, et Jakobson part à Prague poursuivre son doctorat. En 1926, avec Nikolaï Troubetzkoï, Vilèm Mathésius et quelques autres, il fonde l'École de Prague de la théorie linguistique. Ses nombreux travaux sur la phonétique l'aident là-bas à poursuivre ses développements sur la structure et la fonction du langage.

Location meublée, SCPI… ces investissements immobiliers qui rapportent encore plus de 5% - Capital.fr#xtor=RSS-216#xtor=RSS-216#xtor=RSS-216 Brutal coup de frein sur le marché de l’immobilier ! Dans l’ancien, l’activité a fondu de 20% en 2012 et le volume de crédits accordés de 25%. C’est pire du côté du neuf, où les ventes ont reculé de 30%, suite au retrait massif des investisseurs (ils ne représentent plus que 43% des acheteurs, contre 57% en 2011). Les gratuivores bouleversent les codes France / / Europe Après le boom des vides greniers et l’explosion des sites de vente d’objets d’occasion, une nouvelle tendance est en train de se profiler : le gratuivore ! Comme pour l’occasion, cette tendance n’est pas vraiment innovante et le terme existerait depuis 2006 ! Mais une poignée d’initiés commence à lancer une véritable mode. ©Siren-Com

- Colibris - Mouvement pour la Terre et l'Humanisme "Je vous invite aujourd'hui, si vous êtes touché par nos valeurs et voulez les défendre, à signer la charte internationale pour la Terre et l'Humanisme." Pierre Rabhi Basé sur la fédération de toutes les consciences qui partagent les mêmes valeurs, l'association Colibris est libre de toute référence idéologique, politique ou confessionnelle, ainsi que de toute autorité spirituelle ou laïque. La planète Terre est à ce jour la seule oasis de vie que nous connaissons au sein d’un immense désert sidéral. En prendre soin, respecter son intégrité physique et biologique, tirer parti de ses ressources avec modération, y instaurer la paix et la solidarité entre les humains, dans le respect de toute forme de vie, est le projet le plus réaliste, le plus magnifique qui soit. Télécharger la Charte

Le brainstorming c'est le mal ? Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments funs et productifs ! Inventé dans les années 40 par Alex Osborn, fondateur de l’agence de pub BBDO, le brainstorming est une des premières pratiques collaboratives à avoir été largement utilisée et plébiscitée. Sensé libérer la créativité et faire émerger le meilleur d’un groupe, il est aujourd’hui mis à mal de toutes parts car on le trouve peu efficace voire contre productif ! On lui reproche quoi exactement à ce brave brainstorming ? On produit moins d’idées en groupe que seul : bon nombre d’études viennent enfoncer le clou sur ce point.

Related:  eMicrOcreditEconomie sociale/de communionConsommer mieuxautreLes sites 2011/12crowdsourcingcaroline.dugueFinance solidaireTravailler autrementFinance 2.0MicrofinanceCrowdfundingplateformes DONEconomie Locale et SolidaireMicrocreditTRABAJOemploi economie sociale et solidaireESSCrowdfunding Platformsbanques solidaires et micro créditCulture de projetsDecembre