background preloader

Finances

Facebook Twitter

Le meilleur indicateur que je connaisse pour jauger du risque d'explosion de l'économie. Présentation : L’argent et la création monétaire « QG citoyen. Comment fonctionne l’argent ?

Présentation : L’argent et la création monétaire « QG citoyen

Quelle a été son évolution dans l’histoire ? Qui décide de l’augmentation de la masse monétaire ? Que se passe-t-il lorsqu’un crédit est accordé ? Comment fonctionne la politique monétaire ? Quelles sont les institutions en place, et quel est leur rôle ? Depuis environ 2 ans, je passe régulièrement un nombre d’heures assez important à me renseigner sur internet à propos de la monnaie (lire des articles, regarder des documentaires, des vidéos, etc). L’argent prend aujourd’hui une place centrale dans nos sociétés et influence énormément nos comportements. Initialement, j’avais juste l’intuition qu’il y avait des parasites qui gagnaient de l’argent sur toute activité économique réalisée, et que le système avait l’air de leur donner des avantages exclusifs face aux autres acteurs économiques. Donc je me suis dit, pourquoi ne pas commencer à aggréger et synthétiser les infos intéressantes sur lesquelles je tombe à ce sujet. Sans le cash, il suffira d'un "clic" pour que votre argent soit bloqué !

En effet, des pays comme le Danemark étudient la possibilité de supprimer le cash.

Sans le cash, il suffira d'un "clic" pour que votre argent soit bloqué !

D'autres, comme la France, la Belgique ou l'Espagne, interdisent déjà les transactions en cash au-delà d'un certain montant. Et des banques américaines comme JP Morgan ont interdit à leurs clients de déposer des espèces dans les coffres qu'ils louent. COMER, le collectif qui fait trembler la banque centrale du Canada. « Je ne paye plus l’impôt car je sais où va l’argent » Mardi, 17 Février 2009 21:50 Y en a qui ont la trouille, mais Ghis, de moins en moins.

« Je ne paye plus l’impôt car je sais où va l’argent »

Après s'être retrouvé en prison pour avoir refusé de payer un impôt qu'elle estime mal affecté, elle se confie dans la Voix. Chicheboville. Un chèque en carton géant pour payer ses impôts en Normandie : Valentin fait le buzz « Article « Normandie-actu. Payer ses impôts ne fait rire personne.

Chicheboville. Un chèque en carton géant pour payer ses impôts en Normandie : Valentin fait le buzz « Article « Normandie-actu

En général. Car à Chicheboville, près de Caen, dans le Calvados, Valentin a trouvé le moyen de rendre la tâche plus originale, créant au passage, un véritable buzz sur Internet. Comme le rapportent nos confrères de Liberté-Le Bonhomme Libre, le jeune homme s’est présenté à la Trésorerie de Troarn, mardi 4 novembre 2014, avec son chèque d’un montant de 1 307 euros. Sauf que celui-ci n’était pas comme les autres. Trop d’impôts tue l’impôt… Le taux de crédibilité de cette formule croîtrait fortement avec le montant des impôts payés.

Trop d’impôts tue l’impôt…

Plus on paierait d’impôts et plus on adhérerait à cette maxime ! 2 novembre 1439 - Naissance de l'impôt permanent. L'impôt permanent apparaît en France le 2 novembre 1439 sous la forme d'une ordonnance promulguée à Orléans par Charles VII et destinée à financer une armée royale permanente.

2 novembre 1439 - Naissance de l'impôt permanent

Au Moyen Âge, le roi se contentait du revenu de ses domaines héréditaires pour subsister et entretenir sa cour. Comme les seigneurs, il pouvait aussi prélever des péages ou des taxes sur l'usage de «banalités» (fours, moulins...). Mais selon une tradition qui remonte à l'Antiquité romaine, il était inconcevable qu'il impose une taxe de quelque type que ce soit sur les revenus des propriétaires... Web – Photos – Des Infographies Minimalistes qui Choquent. Alternative libertaire. Face à la crise écologique majeure qui sévit déjà, l’écologie d’accompagnement du système, visant à poser quelques rustines sur les problèmes les plus voyants, n’est pas suffisante.

Alternative libertaire

Une écologie radicale, proposant une autre organisation de la société, est plus que jamais nécessaire. L’époque actuelle est caractérisée par une incertitude écologique majeure. Le rapport Meadows: Halte à la croissance. Voici un passage de l'article que l'on peut aussi lire en version intégrale, avec les tableaux, en format PDF Les données du problème Le document débute par l'explication du caractère exponentiel qui marque la croissance d'une grande partie des activités humaines.

Le rapport Meadows: Halte à la croissance

Familier avec les problèmes reliés à la progression arithmétique, le public ne peut que sursauter lorsqu'il est confronté aux conséquences d'une progression géométrique. Contrairement à la croissance linéaire, celle qui suit une courbe d'évolution exponentielle comporte des effets cumulatifs et implique la possibilité de soudaines et prodigieuses embardées en avant. Or, les cinq paramètres qui ont été retenus comme étant les plus fondamentaux (population, industrialisation, production alimentaire, utilisation des ressources naturelles et pollution) sont précisément de ceux qui évoluent selon une progression géométrique. Le cas des ressources naturelles non renouvelables est encore plus saisissant. « Modulation » des allocations familiales, est-ce la justice sociale ? Ainsi, comme le dit notre ami Bernard Germain, « ils ont osé ».

« Modulation » des allocations familiales, est-ce la justice sociale ?

Les députés socialistes ont voté au nom de la « justice sociale » la « modulation » des allocations familiales en fonction des revenus des parents. Le député UMP Éric Ciotti fait remarquer à juste titre qu'il s'agit de la remise en cause d'un des principes du Conseil National de la Résistance (CNR). On aurait aimé que les députés de droite se souvinssent plus souvent de ce texte fondateur qu'ils ont largement contribué à mettre en pièce !

Le programme du CNR, c’est ce que le MEDEF s’est proposé de détruire de fond en combles. Que les députés socialistes aient voté un élément de cette destruction, cela peut étonner, sauf si on se souvient qu’il y a quelques jours à peine, à la City de Londres le premier ministre Valls a déclaré « Mon gouvernement est pour le business ». Elle oublie tout d’abord que les allocations familiales visent les enfants et non les parents. Une monnaie libre pour une économie libre.