background preloader

Museum 2.0

Museum 2.0

http://museumtwo.blogspot.com/

Related:  MuseologiaInnovation sociale et environnementale

Qu'est-ce que les beacons et à quoi servent-ils? - Chalifour, solutions numériques Les beacons représentent une nouvelle technologie très prometteuse et Apple l’a bien compris. Ils existent déjà depuis quelques temps, mais depuis la sortie de iBeacon d’Apple on commence à en entendre de plus en plus parler et d’autres compagnies se lancent maintenant elles aussi dans la technologie des beacons. L’utilisation des smartphones dans les commerces augmente à chaque année de façon considérable. Il a également été démontré, dans un article précédent, que plus les consommateurs utilisent leur smartphone en magasinant, plus ils achètent.

Adélaïde Vinay, curieuse des temps modernes Je suis une grande curieuse. Je questionne tout depuis toujours. J’en ai fait mon métier : étudier et creuser comment et (surtout) pourquoi les gens font ce qu’ils font - au delà de ce qu’ils savent ou disent sur eux-même. J’ai co-fondé ap², une agence de conseil en accompagnement du changement des comportements "for good". Nous mêlons les approches (a)nthropologiques et (p)sychologiques (vous l’avez compris! ap²) pour comprendre, anticiper et encourager le comportement humain dans des démarches d’innovation positive.

France : plus de 15 ans de numérique pour les musées - @_omr notes Il est courant de lire ou d'entendre que les musées viennent tout juste de s'ouvrir au numérique et qu'il s'agit même d'une révolution ! (Un exemple parmi tant d'autres : "Les musées, à l’aube d’une révolution numérique ?" - inria.fr - 16/07/2012) Si la présence du numérique s'intensifie au musée comme dans le reste de la société, elle est loin d'être nouvelle. Quelques repères :

Blog de Sébastien Magro - étude sur le musée participatif En raison de mes engagements pour l’année universitaire 2011-12, j’ai du renoncer au projet de commencer une thèse en muséologie. J’ai donc décidé de publier ma note d’intention – très peu diffusée jusqu’à présent – en trois billets distincts. Le titre complet de mon projet est « Le musée participatif : dimensions sociales, collaboratives et participatives de la médiation culturelle à travers les outils numériques ». J’espère que ces quelques éléments de réflexion permettront de nourrir le débat sur le numérique au musée et les formes émergentes de médiation qui y sont liées. CFA Berlin Alors qu’internet et les réseaux sociaux ont pénétré la majorité des domaines professionnels, l’ensemble des couches sociales et modifié en profondeur nos rapports sociaux, les musées et les institutions culturelles ne font pas exception.

Marshall McLuhan Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Étudiant les transformations culturelles apportées par l'imprimerie dans le monde occidental, il considère que le médium de communication a plus d'importance que son contenu, comme il l'énonce dans la formule « Le message, c'est le médium »[n 1], et tente de prévoir les bouleversements qu'entraînera la télévision. Biographie[modifier | modifier le code] En 1934, il demande une bourse Rhodes pour aller étudier à Oxford, mais sa candidature est rejetée parce qu'il a défendu en entrevue la validité de l'étude des bandes dessinées[2]. En revanche, il est accepté à Cambridge (Royaume-Uni), où il passera deux ans.

Les Meilleurs Masters en Muséologie 2017 L'étude de deuxième cycle en restauration et de conservation (bois, papier, textile, métal et céramique) dure deux ans, soit quatre semestres (120 crédits ECTS). À la fin de l'étude supérieures, les étudiants acquièrent le grade académique de master en conservation et restauration (bois, papier, textile, métal, céramique). [+] Restauration et de conservation (bois, papier, textile, métal et céramique) L'art écologique a toute sa place dans les galeries Temps de lecture: 7 min «La Fabrique du vivant» à Beaubourg, «Nous les Arbres» à la Fondation Cartier, «Jusqu'ici tout va bien» au 104, «Anthropocène Monument» aux Abattoirs de Toulouse, «Broken Nature» à la dernière Triennale de Milan, «Post Nature» à la dernière Biennale de Taipei, rétrospective Ólafur Elíasson à la Tate Modern ou encore solo show de Tomás Saraceno au Palais de Tokyo... La création contemporaine en lien avec les futurs écologiques a quitté ces dernières années les marges subversives de l'artivisme –néologisme formé à partir des mots «art» et «activisme»– pour prendre d'assaut les cimaises d'institutions de renom. Serait-ce le signe que les temps changent? On peut du moins y voir le symptôme d'une époque guettée par le changement climatique, les catastrophes naturelles, l'essoufflement des ressources et les fantasmagories collapsologues que tout un pan de la création contemporaine interroge, reformule, a fait sienne parmi ses sujets de prédilection.

Le « musée-Légo » Le Musée-Légo est un musée ouvert et accessible de façon la plus disponible possible, adapté aux modes de vie des visiteurs. Un musée en réseau et multi-plateformes, présent là où les visiteurs et les communautés le sont (en ligne et hors ligne). Un musée ludique où la relation aux oeuvres est décomplexée et créative. Il n’est pas réservé à ceux qui “savent se tenir” sur le mode exclusif de la contemplation. Les modes d’accès à la connaissance et aux oeuvres par le mental, les émotions, les relations, le geste… sont multiples et adaptés aux envies des visiteurs.

Related:  Musée Participatifmuseum 2.0heritage 1Blogs Musées internationaux