background preloader

ERASME

ERASME
Related:  Musée et numérique

Innovations numériques / révolution au musée ? Les technologies numériques modifient notre manière d’accéder à l’information, notre manière d’échanger, de nous déplacer, d’acheter, de créer. C’est pourquoi elles ont et elles auront certainement un impact considérable sur les musées mais pas forcément là où elles sont les plus attendues. Très souvent, elles sont considérées par les professionnels de musées du point de vue de la diffusion de contenu : elles devraient permettre de délivrer une information sous une forme plus variée, plus séduisante. On se situe alors dans l’ordre de l’efficacité et de la quantité : image haute définition, image en relief… Ou alors leur rôle est souvent réduit à des formes variées et déclinées de l’audioguide, de la borne interactive et du site web. En restant sur le plan théorique, il est en effet difficile d’imaginer des usages et pratiques nouvelles : nous avons besoin de ressentir les choses avec notre corps, de nous y confronter pour pouvoir penser autrement. La mutation des technologies Evolutivité

recherche LEDEN, un programme de recherche et de création Depuis 2003 le programme LEDEN articule ses recherches autour de quatre médiations : culturelle, scientifique, pédagogique et territoriale. En ce qui concerne l’e-médiation culturelle, nos recherches et la réalisation de nos prototypes reposent sur le constat suivant : Les NTIC ont, depuis plusieurs années déjà, trouvé une place conséquente dans les musées, les monuments historiques et les institutions culturelles. Musées d’Europe, musées américains en font, par exemple, un usage de plus en plus raisonné et pertinent. La Chine de son côté s’ouvre à ces mêmes pratiques et les dispositifs numériques les plus sophistiqués pénètrent massivement les musées et les monuments chinois les plus prestigieux, comme éléments incontournables de leur rénovation. « Avant, Pendant, Après la visite », le service numérique est présent aux trois étapes de la consommation culturelle Réflexions autour du Musée Curie... Réflexions sur la e-médiation pédagogique...

Outils numériques en Histoire des sciences et techniques et en médiation culturelle | Histoire des sciences et techniques – TIC – Médiation culturelle IntroductionLe monde est entré depuis quelques années déjà dans une ère où les outils numériques ne cessent de prendre une place grandissante, et ce, dans de multiples domaines. Comment s’y retrouver dans toutes ces nouveautés technologiques censées favoriser les échanges ? Qui en bénéficie ? Le public concerné par toutes ces applications tend à s’élargir même s’il ne concerne pas la totalité de la planète. Développement de la problématique Comment le développement de nombreux d’outils numériques se traduit-il au niveau des pratiques dans le domaine de l’histoire des sciences et des techniques et de la médiation culturelle ? Étude de cas Afin de comprendre comment le développement d’outils numériques se traduit en histoire des sciences et des techniques ainsi que dans la médiation culturelle, je propose dans ce qui suit une étude de trois articles et deux sites web qui ont retenu mon attention. • « Le numérique au service de la médiation culturelle », Sarah Hugouneng, 2012.

(R)évolution numérique dans les lieux culturels : les musées (1/2) Les initiatives autour de l’utilisation des technologies numériques innovantes dans les lieux culturels se multiplient ces derniers temps. Musées, salles de spectacle, centres culturels, nouveaux lieux tiers… testent de nouveaux dispositifs qui transforment et enrichissent l’expérience utilisateur. Nous vous proposons un petit tour d’horizon en deux volets de ces nouvelles pratiques et de leurs apports. Ces nouvelles pratiques exploitent en effet largement les technologies de l’Image et sont au coeur du projet de la Plaine Images. Offrir des expériences interactives et des expériences immersives, permettre au public de devenir acteur, renforcer l’accès aux contenus … : autant de possibilités offertes par les technologies numériques innovantes dont les musées s’emparent actuellement. Accroître l’accès à la culture et offrir de nouvelles expériences utilisateurs L’usage des solutions mobiles par les musées est peut-être la principale tendance. Attirer de nouveaux publics

Le numérique s’installe au nouveau Musée du jouet de Moirans-en-Montagne Après 22 mois de travaux, le nouveau musée du Jouet, créé en 1989, vient de rouvrir ses portes. Si l’esprit de l’architecture d’origine est conservé, les espaces ont été complètement réaménagés et les surfaces doublées par l’adjonction harmonieuse d’un bâtiment d’extension. Près de 3 000 jouets et jeux du monde entier sont présentés pour une histoire longue de 5 000 ans, avec une muséographie et médiation tournée vers le numérique. Une approche ludique et innovante pour séduire le jeune public Un parcours enfants, sélection d’une vingtaine d’objets ou points d’intérêt, a été spécialement conçu pour faciliter son observation et sa compréhension. Des espaces de jeux, à l’intérieur comme à l’extérieur du musée, les inviteront à des pauses récréatives. En ligne, si le site est encore en construction, le musée a développé un espace dédié aux enfants avec notamment quatre modules mettant en scène nos jouets les plus classiques.

Scenography, between people and arts. Musée et numérique, enjeux et mutations Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org. Andreacola F., Poli M. Betaille H., Nanard M., Nanard J., « Opales: An Environment for Sharing Knowledge among Experts Working on Multimedia Archives » in les actes de Museum and the Web, disponible sur 2001(consulté le 22 octobre 2013). Bouquillon, P., Mathews, J. Drouguet N., Le sens de la visite. Duclos J. Poli M.

UNIVERSITE ARTOIS,Master Professionnel Arts, Lettres et Langues spécialité Expographie - Muséographie Master Professionnel Arts, Lettres et Langues spécialité Expographie - Muséographie Description de la formation Crédits ECTS : 120 Durée : Le master se déroule sur 4 semestres Le Master "Expographie-Muséographie" vise à former des professionnels dans le domaine de la muséologie, compris au sens large. Modalité pédagogique Enseignement présentiel Public concerné Formation initiale

Musée de l'Informatique et de la Société Numérique » Pour un musée de l'Informatique et de la Société Numérique Vous êtes sur le site collaboratif et participatif du projet : Pour un Musée de l’informatique et de la société Numérique. Vous êtes invités à faire part de vos propositions et contributions pour rêver, imaginer et construire la « maison des muses numériques », la « cité des humanités numériques » ou le « musinfo ». Comme vous pouvez le constater le nom et le contour de ce futur espace à la fois réel -avec des lieux multiples- mais aussi/surtout virtuel avec une présence sur le web restent ouvert. Le numérique, la science et la technique informatique sont à la fois l’objet visé à « démont(r)er », « exposer »; « diffuser sur le web » mais aussi le support moderne d’une nouvelle muséographie réelle, virtuelle et diffuse… sans oublier les modèles d’affaires économiques à inventer en fonction de nos contraintes budgétaires et de la dynamique propre au numérique. Sur ce site sont regroupés des informations sur la problématique de Muséee informatique, les actes du colloque et vos contributions.

Étude d’usages en milieu muséal : atouts et limites des médiations numériques La récente évaluation d’usages3 d’une tablette mobile, dotée d’un scénario de parcours d’une exposition, pour découvrir les métiers du musée, et d’une table multitouche, pour explorer la collection du musée, permet de cerner l’engouement pour ce type de médiations. Celles-ci provoquent des plaisirs relatifs aux interactions au sein des groupes constitués et aux technologies interactives et tactiles. Les utilisateurs s’écartent assez peu des prescriptions du scénario, bien qu’ils contournent les vidéos, estimées trop longues, et qu’ils ressentent un décalage entre les contenus sur les métiers et les objets exposés, à badger avec une carte RFID en se repérant avec un plan visible sur la tablette. Mais la difficulté à s'approprier ce plan entraîne de fatigants allers retours dans l’exposition. Doté d’une culture numérique, le public jeune fait preuve d’une aisance pour retrouver des images des objets tagués sur l’écran tactile de la table.

muséographie Cette semaine fut riche en salon et en conférence tous portant sur le musée et son avenir. Du mardi 26 au jeudi 27 se tenait au Carrousel du Louvre le Sime Sitem, salon de la valorisation et de l’équipement des lieux de la culture. Ce vendredi 29 janvier le CLIC, CLub Innovation et Culture, réunissait les plus grands musées de France autour de l’avenir même du musée, lors de rencontres nationales. Depuis quelques années les nouvelles technologies se font plus présentes dans le salon, face aux questions traditionnelles de muséographie, de vitrine et de sécurité des oeuvres. L’importance d’internet pour les musées et les institutions culturelles se traduisait lors du salon dans la mise à disposition du contenu. La 3d, faisait en effet l’objet de diverses applications toujours plus immersives. Quelques mots pour finir cet article sur la réalité augmentée qui je l’avoue était l’application que j’attendais le plus.

Médiation Culturelle Association | association de professionnels de la médiation culturelle Le lancement prochain de l’appli Artips : les 10 secrets des musées et expos, bientôt dans votre poche ! - Actualités Pro de MuseumexpertsActualités Pro de Museumexperts Le 27 mai dernier, pour le lancement de Kickstarter en France, la newsletter à succès Artips (100 000 abonnés) proposait sur la plateforme de financement participatif son tout nouveau projet d’appli mobile : « Les 10 secrets de… » ! 22 000 € collectés en un mois ! 16 000 €, c’est le montant minimum dont l’équipe avait besoin pour financer le développement de l’application. Une fois ce montant atteint, Artips a fixé un nouvel objectif à 21 000 € afin de développer la version audio de l’appli, une manière de découvrir tous les secrets… en les écoutant ! Pourquoi l’appli © Artips ? Découvrez l’appli « Les 10 secrets de… » Présentation de l’appli © Artips Cette application approfondit la démarche d’Artips. Elle ne donnera pas un contenu exhaustif, elle rassemblera les 10 meilleures anecdotes à propos d’un lieu culturel, d’une exposition, d’un artiste. Tout comme la newsletter suscite une soif de connaissance ; l’application « les 10 secrets de… » ouvrira l’appétit de tous, publics et non publics.

Related: