background preloader

Sciences cognitives et éducation - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene

Sciences cognitives et éducation - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene

http://www.college-de-france.fr/site/stanislas-dehaene/symposium-2012-11-20-10h00.htm

Related:  Neurosciences et émotionsPédagogie - Sources d'information non institutionnellesapprentissage et cognitionMETACOGNITION AU CDI FACTEUR DE REUSSITEProjet fin étude

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation Quels sont, à votre avis, les avantages et inconvénients des pédagogies actives, ludiques et participatives ? Si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ? De mon point de vue, la réponse est indéniablement : OUI ! Et les recherches scientifiques menées ces dernières années vont clairement dans ce sens.

Bernard Lamailloux Bonjour et bienvenue sur ce site de vidéos expérimentales dans le domaine du e-learning. Je m’appelle Bernard Lamailloux, je suis passionné par tout ce qui touche à l’ingénierie de formation. Je travaille dans le secteur de la formation et du conseil depuis une bonne vingtaine d’années maintenant. Des techniques pour apprendre à apprendre: Des méthodes pour développer ses capacités d'apprentissage S'investir dans un processus d’acquisition de savoirs n'est pas toujours aisé. Parfois, selon son histoire personnelle, il peut persister des blocages à l'apprentissage (échecs scolaires par exemple). Optimiser ses études nécessite une forte motivation à apprendre, de développer des capacités d’appropriation de connaissances, de méthode et d’organisation. De toute manière, s'engager dans un cursus d’enseignement nécessite de se « remettre dans le bain ».

Accueil du portail - Les classes sans note Une tendance qui s'affirme La tendance des "classes sans note" apparaît de manière explicite dans la base nationale d'Expérithèque (actions déclarées et suivies par les CARDIE en académie) : les actions ou dispositifs centrés sur les modes d'évaluation des élèves (approche compétences ou encore "classes sans notes") se répartissent également entre innovation et article 34. L'inscription administrative n'est donc pas signifiante en elle-même ; elle est facteur souvent du contexte local et de l'autorisation que les acteurs se donnent à changer des routines que formellement rien n'impose, si ce n'est la conformité à des évaluations de sortie de cycle (ex. DNB ou Bac). La plupart s'inscrit dans le collège, en concernant une classe d'âge d'élèves finalement élevés à l'ère du Socle commun entré en vigueur dans le premier degré depuis plus de cinq ans.

Rapid Learning, où en est-on L'expression "Rapid Learning", que nous serions bien en peine de traduire correctement en français (la traduciton littérale "apprentissage rapide" n'ayant pas grand chose à voir avec ce dont il s'agit) et née voici 8 ou 9 ans, et désigne des outils qui permettent de réaliser rapidement des modules de formation à distance. Conception de la formation en ligne : trop longue, trop chère "Rapidement" : le mot est lancé. Dix constats clés de la recherche cognitive sur l'apprentissage (Schneider & Stern, 2010 1. L’apprentissage est une activité exercée par l’apprenant L’enseignant ne peut pas intervenir dans le cerveau de ses élèves pour y insérer de nouveaux éléments de savoir. Les connaissances que chacun possède ne sont accessibles qu’à lui seul. C’est donc l’apprenant qui doit créer lui-même de nouvelles structures de connaissance.

Apprendre mieux Pédagogie augmentée avec Yann Minh – Cliquez sur l’image pour afficher l’événement Bonjour Par les temps qui galopent, plus n’est besoin de prouver que la pédagogie est une chose bien trop sérieuse pour être confiée aux seuls spécialistes des sciences de l’éducation. Dans cette perspective nous avons déjà évoqué ici à plusieurs reprises les ponts qu’il était possible (et même souhaitable) de jeter entre pédagogie et jeux, pédagogie et mieux-apprendre, pédagogie et développement personnel et même pédagogie et tartufferie, pédagogie et sites de rencontres, ou pédagogie et humour ! Aujourd’hui il va être question de rapprochements entre pédagogie et… mondes virtuels ! Mais qu’est-ce qu’un monde virtuel, au juste ? Métacognition et transfert des apprentissages à l'école - Le Cercle de Recherche et d'Action Pédagogiques et les Cahiers pédagogiques L’une des premières hypothèses des travaux sur la métacognition est qu’elle favorise le transfert des apprentissages, ces travaux portant sur des apprentissages de stratégies. Le travail qu’a effectué Anne-Marie Doly dans des classes, qui vise à faire utiliser la métacognition par les élèves pour construire des connaissances et des procédures propres à la démarche expérimentale, illustre cette hypothèse et permet en même temps de revenir, à la suite de travaux expérimentaux sur les conditions de ce transfert sur ses conditions pédagogiques peu étudiées dans les travaux expérimentaux. Le travail présenté ici porte sur des séances de biologie effectuées de trois manières différentes (G1, G2, G3) dans quatre classes de CM2 ayant travaillé avec métacognition, mais de façon distincte deux à deux, et quatre ayant travaillé sans, sur deux thèmes, la respiration et la digestion. Pédagogie traditionnelle et pédagogie « socio-constructiviste » 1.

Les sciences intégrées à l'école, suite logique de La main à la pâte Rappelez-vous, c’était en 1996. Le dispositif de La main à la pâte débutait sous l’impulsion de l’Académie des sciences grâce à Georges Charpak, Yves Quéré et Pierre Léna. Enseigner la science à l’école primaire à travers le prisme de l’expérience, pour élaborer un raisonnement scientifique basé sur le questionnement, l’hypothèse et la vérification. « L’état d’esprit auquel nous adhérons totalement est de montrer que le monde n’est pas découpé en disciplines » rappelle J.-M Blanquer. Un principe qui ne cesse de faire des émules, et qui s’est entendu au collège dès 2006 avec l’expérimentation des EIST, enseignement intégré des sciences et technologie dans les classes de 6e et de 5e : il s’agit de rassembler les trois matières que sont les SVT, Physique-chimie et Technologie sous un cours de sciences, le tout dispensé par un même professeur, en concertation avec ses collègues.

Entretien avec Adrien Ferro Nous avons rencontré Adrien Ferro, le spécialiste français du Rapid E-Learning, par une belle matinée de janvier, pour un entretien filmé où il a accepté de nous parler un peu de lui et du Rapid E-Learning. Voici ci-dessous la synthèse des questions évoquées et les extraits vidéo de cet entretien. 1° Adrien Ferro nous raconte tout d’abord son parcours et sa formation, depuis le lycée où il a suivit des études scientifiques jusqu’à son arrivée chez Algora en tant que consultant senior. 2° Découvrez les activités actuelles d’Adrien Ferro au sein de l’association militante Novantura, et sa vision personnelle de la formation professionnelle. 3° Nous avons évoqué avec lui le problème de la dénomination du « Rapid E-Learning » de la confusion qu’elle pouvait entraîner entre rapidité d’apprentissage ou de production ; et nous lui avons demandé s’il fallait par conséquent la renommer.

Capsule outil : Neuroscience et apprentissage : 5 choses à garder à l'esprit Capsule outil : Neuroscience et apprentissage : 5 choses à garder à l'esprit 1) Parler de nos mémoires plutôt que de la mémoire La mémoire est ce qui reste de nos apprentissages. C'est la trace concrète qui en est conservé dans nos réseaux de neurones. La mémoire n'est pas pour autant un concept unifié. Primaire : Les devoirs à la maison sont-ils réellement interdits ? Mis sous le boisseau depuis 2008, le rapport de l'Inspection générale sur "le travail des élèves en dehors de la classe" à l'école primaire refait surface. Ce rapport piloté par Viviane Bouysse, avec C Saint-Marc, H-G. Richon et P. Claus, pose de bonnes questions. Les devoirs à la maison sont-ils vraiment interdits ? Comment les rendre utiles ?

Métacognition et réussite des élèves Suffit-il de mettre les élèves en activités en classe pour qu’ils s’approprient les savoirs, savoirs faire sur lesquels est construite la séance qui leur est proposée ? L’analyse ergonomique des situations d’apprentissage scolaire amène à être très réservé dans la réponse. En effet, quels que soient les modalités pédagogiques, les supports didactiques prévus, un constat s’impose : les enseignants n’arrivent pas toujours à atteindre les objectifs visés.Eviter qu’il y ait autant d’élèves en difficultés d’apprentissage, d’élèves en décrochage scolaire voire en refus scolaire, d’élèves en souffrance, d’élèves en danger, c’est bien l’ambition de tous ceux qui oeuvrent dans ce monde complexe de l’Éducation.Que faire devant cette réalité ? Les enseignants tentent de les aider à retrouver le chemin des apprentissages scolaires afin qu’il apprennent les savoirs scolaires que l’Ecole s’engage à leur donner et définissent sur cette base la plupart des activités qu’ils leur proposent.

Stanislas Dehaene, neuropsychologue et académicien : de nouveaux outils pour apprendre à lire La lecture est une invention qui nous permet d’accéder aux ères du langage dans notre cerveau par le biais de la vision. Quelque chose qui n’avait pas été anticipé par l’évolution. Il est probable que l’évolution de l’homme a permis de mettre en place un circuit pour le langage parlé. Comme le rappelle en début d’émission Stanislas Dehaene, le langage écrit est une invention culturelle assez récente dans l’histoire de l’homme. « Nous avons créé des systèmes de symboles, des lettres, qui permettent à notre système visuel de reconnaitre la combinatoire de ces objets et d’accéder par ce biais à la prononciation des mots tout d’abord, puis à leur sens ». © Editions Odile Jacob Et pour reconnaître ces assemblages de lettres, nous faisons appel à une région bien précise de notre cerveau, que l’académicien a appelé « la boîte aux lettres du cerveau ».

Related:  Pédagogie