background preloader

Les avant-gardes — partie I

Les avant-gardes — partie I
À gauche : El Lissitzky, Battez les Blancs avec le triangle rouge, lithographie de 1920. À droite : Hans Vitus Vierthaler, affiche pour une exposition nazie sur l’« art dégénéré » (Entartete Kunst) en 1936. Certains passages sont extraits de mon article « Les avant-gardes et leur relation avec le pouvoir dans le champ du graphisme et de la typographie », paru dans Articulo - revue de sciences humaines, 3 | 2007, mis en ligne le 27 novembre 2007 Introduction Les premiers travaux et réflexions et que nous pouvons aujourd’hui qualifier de « graphiques » au sens contemporain du terme, coïncident avec la naissance des mouvements d’avant-garde de manière générale, et parmi ceux-ci, du mouvement futuriste en particulier, premier groupe à investir de manière nouvelle et synthétique les possibilités offertes par la typographie, la peinture, la photographie, etc. La formation de l’avant-garde L’avant-garde n’existe qu’à travers l’arrière-garde. À gauche : F.T.

http://www.theoriedesigngraphique.org/?p=318

Related:  xgarciaIntéressantgraphistes

La Mer (Jeux de vagues) de Claude Debussy : une palette de timbres pour dépeindre les vagues Debussy donne à entendre une mer chahutée, tantôt en colère, tantôt espiègle, dont les innombrables vagues sont représentées par les différents instruments. Lorsque Debussy compose La Mer, dont sont issus ces Jeux de vagues, il est en vacances en Bourgogne… loin de la mer ! Il explique comment il peut composer cette œuvre en étant aussi loin de l'océan : « J'ai d'innombrables souvenirs ; cela vaut mieux à mon sens qu'une réalité dont le charme pèse généralement trop lourd sur votre pensée… ». La Mer (Jeux de vagues) (1903-1905) Claude Debussy (1862-1918) Extrait d'un concert enregistré à la Salle Pleyel le 27 septembre 2009 Valery Gergiev, direction London Symphony Orchestra Seules les premières minutes de l'œuvre sont jouées dans ce guide.

CRÉA: Roman Cieslewicz – Index Grafik « A la prolixité du monde répond une diversité des expressions graphiques. Cieslewicz les a toutes maîtrisées : affiche, direction artistique, publicité, lettrage, collage, photomontage, édition (livres et revues), enseignement (il propose à ses étudiants, pour une affiche de l’ESAG, de reprendre une phrase de Stendhal, ‹ Le vrai bonheur c’est d’avoir pour métier sa passion ›). Jamais il n’a hiérarchisé ces expressions selon les conventions stupides qui font allégeance du mineur au majeur. → François Barré, cit. Roman Cieslewicz, Introduction (extrait) Idea of a tree vers un Design écologique ? - Blog Esprit Design Mon amour pour les histoires, la poésie et les processus de fabrication originaux est une nouvelle fois en évidence par cette création baptisée Idea of Tree en provenance directe d’Autriche. Katharina Mischer et Thomas Traxler formant le studio Mischer’Traxler imaginent un Design avant tout écologique, où la création est automatisée, où la machine utilise des matières écologiques, où l’énergie est renouvelable. La machine utilise du fil, passant par un réservoir de colorant, puis de résine avant de venir délicatement s’enrouler autour d’un moule. Le temps nécessaire à la fabrication dépendra donc de la luminosité du jour, la couleur sera également différente ainsi que son épaisseur. Ils expliquent leur projet : « The idea of a tree” is an autonomous production process which combines natural input with a mechanical process.

CRÉA: Paula Scher, Pentagram (US) -F Petite par la taille mais grande par son influence sur le graphisme américain, Paula Scher expose dix ans de son travail récent aux Silos de Chaumont sur Marne. Un événement. Bam ! Les affiches de Paula Scher sonnent souvent comme une grande claque en pleine figure. Education for Death (Education à la mort) (1943) Résumé L'histoire se focalise sur l'éducation d'un jeune allemand, Hans, embrigadé dans la doctrine nazie ("The Making of a Nazi", c'est à dire comme on fabrique un nazi). Au fil des années, le petit Hans devient peu à peu un soldat, recevant une "éducation à la mort" au cours de laquelle il apprend à devenir une machine sans "aucune graine de rire, d'espoir, de tolérance ou de pitié". Analyse Education for Death succède à Der Fuehrer's Face (sorti au début de l'année 1943) dans la série des courts métrages de propagande anti-nazie, série qui occupe les studios de la souris aux grandes oreilles pendant quasiment toute la période de la guerre, ce qui l'empêche d'ailleurs de sortir de grandes productions comme les longs métrages. Certaines productions comme Dumbo ou Fantasia ne rencontrent pas le succès espéré et mettent Walt Disney en difficulté sur le plan financier (Fantasia a ainsi coûté 4 fois le budget initial !). Ward Kimball réalise l'essentiel du travail d'animation.

rhétorique L'hyperbole est une figure de style qui consiste en une exagération. Pas étonnant dès lors qu'elle soit si fréquente dans les textes et visuels publicitaires. Eastpack - Built to resist Le mot hyperbole vient du grec hyperbolê : hyper, «au-delà», et ballein, «jeter». CRÉA: Herbert Lubalin – Index Grafik -F « Graphiste et directeur artistique américain, Herbert Lubalin a marqué notre époque dans les domaines de la recherche graphique, de la création typographique et de la conception publicitaire. Une idée visuelle très forte, facilement assimilable par le public caractérise l’ensemble de ses travaux. Les mots doivent devenir images. 4 septembre 2015 4 septembre 2015 [Le Street Art dans tous ses états — Graffiti des 46 dernières années… extraits d’une collecte illimitée.] Les graffiti du printemps 68 ont beau avoir été réifiés en pur folklore patrimonial, le phénomène n’a cessé de proliférer – des seventies à l’immédiat aujourd’hui –, n’en déplaise à ceux qui préfèrent traiter les tags au Kärcher sous prétexte de vandalisme barbaresque. Alors, pour donner à voir la permanence clandestine de ces inscriptions murales sur quatre décennies et demi, on a traqué des bouts de phrases à la craie, au marqueur ou à la bombe in situ dans la rue, mais aussi parmi livres, revues et les rares sites consacrés au Street art prenant en compte la dimension textuelle, malgré l’indifférence manifestée par les pros du Graff pour l’expression textuelle, à rebours du carriérisme de ces milieux arty, obnubilés par le technicolorisme XXL à l’aérosol et la fixette narcissique du blaze territorial. [Aurillac, 23 août 15]

ARSA live: octobre 2015 [par Marc Vayer] Lors du voyage d'étude à Amsterdam, il a été demandé aux TSTD2A de passer du temps à regarder les toiles de Mondrian et de Malevich exposées au Stedelijkmuseum. Il était alors conseillé de noter immédiatement, de formuler avec le vocabulaire de l'instant, les impressions, les interrogations, les doutes ou les découvertes que suggérait cette vision muséale.

Related: