background preloader

THE RICHARD AVEDON FOUNDATION

THE RICHARD AVEDON FOUNDATION

http://www.richardavedon.com/#p=-1&a=-1&at=-1

Related:  PhotographesRegard sur l'image, un essai illustré à propos de l'image, de sa

Julien Fourcade. Website ∞ Facebook ∞ About ∞ Contact Photographies non libres de droits. contact@julienfourcade.com La place de la métaphore en sociologie 1Dans toutes les activités de modélisation, les modes de pensée métaphoriques, c’est-à-dire le transfert de sens d’un domaine à l’autre, le générateur de formes rendant visible ce qu’on ne voit pas, la réduction de l’étranger au familier, la chaîne des liens entre les différents objets, ont un rôle heuristique important bien que lourd de nombreux paralogismes. Dans les sciences sociales, dans ces disciplines qui ne peuvent ni ne savent construire leurs objets comme des objets formels, qui forment leurs concepts par différences ou similitudes, contrastes ou dégradés entre les éléments d’une série d’observations et dont le raisonnement est foncièrement comparatif, ce rôle est déterminant, il est presque un principe d’économie, un rasoir d’Occam. 5Est-ce que l’histoire des usages et des modi operandi des métaphores, des synecdoques, des métonymies et des autres tropes et paralogismes à l’œuvre dans les sciences sociales pourraient nous aider à pallier cette carence ?

Lee Friedlander, un photographe au regard certain - 3 avril 2012 - Un regard certain Lee Friedlander est un photographe américain né en 1934. Eugène Atget, Robert Frank et Walker Evans sont des photographes renommés qui ont influencé le travail de Lee Friedlander dans ses débuts de la photographie. Cet article met en avant de magnifiques photographies. J’ai eu l’occasion de découvrir quelques unes de ses photographies lors d’une exposition au Jeu de Paume à Paris en 2006, il y a quelques années maintenant (critique de l’exposition).

Walker Evans Je ne cherchais rien, les choses me cherchaient, je le sentais ainsi, elles m’appelaient vraiment. Walker Evans. Walker Evans est ce grand photographe américain qui pendant toute sa vie de photographe aura eu l’exigence de la réalité. La réalité vue en face des êtres, et celle-ci pour lui ne supporte ni sentimentalisme, ni interprétation personnelle du photographe. Martin Munkácsi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Martin Munkacsi (1896-1963) est un photographe hongrois Biographie[modifier | modifier le code] amélie chassary, photographe Les photographies, de notre première série Huis-Clos sur le thème de la famille, proposent une vision des us et coutumes de notre société contemporaine abordée avec ironie. Par la mise en scène, nous illustrons notre perception commune des relations humaines. Le volume textile exprime l'enfermement, mais aussi l'attachement de chacun aux générations précédentes.

La notion d'image chez Platon - Novelettes Delphes colonnes soutenant le fronton où était inscrite la devise "Connais-toi toi-même" Sous le terme « image », Platon regroupe en réalité une quantité de phénomènes très variés et qui peuvent nous sembler hétéroclites : peinture et arts plastiques, mais aussi danse, art dramatique et même poésie ou musique ! C’est que la notion d’image ne désigne pas la même chose pour les Grecs anciens que pour nous et l’on verra ce à quoi elle renvoie, pour les Grecs antiques en général, et pour Platon plus particulièrement / 1 - La problématique du statut de l’image chez Platon doit être replacée dans le cadre de la pensée antique, à commencer par l’image archaïque telle que Platon l’a reçue de la tradition, puis de la notion de Mimesis commune à toute l’Antiquité, même si chaque auteur en a une conception spécifique.

Lucien Clergue, photographe Lucien Clergue est né à Arles en 1934, il est décédé le 15 Novembre 2014. Il apprend le violon avant de se consacrer entièrement à la photographie. Ses premiers travaux sont marqués par la mort, les bombardements, il photographie les charognes des bords du Rhône, les corridas. Puis ce sera les nus de la mer, les paysages de Camargue et les éléments qui la compose: l’eau, le sable, les herbes, les signes du vent. Ses rencontres avec Cocteau puis avec Picasso en 1953 seront décisives. Odile, Queneau. Odile est un des romans les plus, voire simplement le plus conventionnel, pour ce que ce genre d’expression veut dire, de Raymond Queneau. A fortes tendances autobiographiques (il peut d’ailleurs être considéré comme une suite directe du précédent : Les Derniers Jours) , il y est question du retour du jeune Roland Travy en France, après son service militaire au Maroc. « Lorsque cette histoire commence, je me trouve sur la route qui va de Bou Jeloud à Bab Fetouh, en longeant les murs de la ville. » Revenu à Paris, Roland rencontrera rapidement Saxel (qui pourrait être Aragon), et par son intermédiaire l’ensemble du groupe surréaliste, mené par Anglarès (André Breton). Travy, féru de mathématiques, à demi amoureux d’Odile, passera perplexement au milieu, s’affinant ou repoussant, à observer de son œil détaché quoi qu’il en dise le groupe et ses comportements.

Related:  A TRIERanimoPHOTOS