background preloader

Les dieux de l'inde

Les dieux de l'inde
Brahma, Shiva, Vishnu, Durga, Kali, Ganesh, Hanuman, Saraswati, Lakshmi, Parvati, Ganga... Les Dieux hindou sont innombrables et il n'est pas toujours facile de reconnaître les différentes divinités... Mais avec un peu de curiosité et d'attention, on arrive à identifier les principaux dieux et déesses, et cela surprend toujours les Indiens qu'un occidental puisse les reconnaître !... 30 millions de Dieux Avec plus de 30 millions de Dieux, on pourrait croire qu'il est impossible de s'y retrouver... Seule une dizaine de Dieux sont néanmoins particulièrement représentés et vénérés... Les trois principaux Dieux sont Brahma, Vishnu et Shiva. Tous ces Dieux et Déesses émanent cependant de la même Entité Suprême… Iswara, Narayana, Brahman, Maha Shakti, Maheshwari, Parasakti, Devi, Shakti, la Déesse Mère, autant de noms différents pour un même concept de Créateur Suprême. Les principales divinités Les représentations des Divinités sont partout. Galeries de portraits

http://indedunord.free.fr/pages/dieux/pages/les%20dieux%20de%20l%27inde.htm

Related:  MythologiesAncienne religion divertissementSpiritualitéRELIGION

Mythes & Légendes - INDE Avertissement :Les histoires contenues dans cette page sont déjà présentes individuellement et dans leur contexte à la fin de chaque diaporama dans la Galerie Photos. Elles vous sont à nouveau présentées ici, ensembles, et de manière plus accessible. Introduction : Cette collection de légendes rassemble des histoires très variées issues de la tradition indienne. Elle inclut des histoires de la mythologie, des légendes, des contes, où le passé et le présent, le mythe et la réalité historique se mêlent et se confondent. Ils sont divertissants, surprenants, ambigus, et en disent plus sur la mémoire et la culture d'un peuple que de longs discours. Mythologie celtique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mythologie celtique est constitutive de la religion des Celtes de la Protohistoire/Antiquité. Nos connaissances sont lacunaires puisque les sources dont nous disposons sont gauloises, plus précisément gallo-romaines, galloises et irlandaises, alors que la civilisation celtique a concerné une grande partie de l’Europe. Elle est protéiforme puisque le nombre des dieux véritablement panceltiques est restreint et que les évènements mythiques diffèrent. Il y a cependant des correspondances entre les divinités des différentes zones géographiques, des équivalences dans les mythes et l’omniprésence des druides, tant en Gaule que dans les îles Britanniques. Des éléments importants de la mythologie celtique ont été repris dans le corpus littéraire appelé Matière de Bretagne, notamment dans le cycle arthurien.

666 Code-Barres 666 Code-Barres Cet article est une branche de l’article principale sur le nombre 666. Y a-t’il vraiment le chiffre 666 sur les code-barres? Avant de répondre à ces questions, vous allez devoir vous familiariser avec le Code Barre et comment le lire et le comprendre. Mythologie indienne En Inde, le culte de l’eau a deux origines principales qui sont liées, l’une comme l’autre, aux conditions de vie de la population . Tout d’abord, il y a l’énorme débit de Gange ; son fleuve immense, né dans l’Himalaya, va se jeter dans le golfe du Bengale après avoir fertilisé de vastes territoires. Et puis, l’Inde a toujours été largement dépendante de pluies (régime des moussons) et des inondations qui ont donné naissance à un mythe du déluge.

mythologie indienne Les premières formes de mythologie indo-européenne largement attestées proviennent du Rigveda indien, probablement composé entre 1500 et 800 avant J.-C. À cette époque, le dieu Varuna apparaît comme le maître tout-puissant de la connaissance et de la magie, qui préside au spectacle changeant de l'Univers. On l'invoque souvent avec Mitra, le dieu solaire, qui, prenant le parti de l'humanité, légifère, établit des contrats et assure le bien-être de la société. Mythologie maya Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mythologie maya est l’ensemble des croyances de la religion maya. Cosmogonie[modifier | modifier le code] Si la religion maya reste en grande partie obscure, on sait néanmoins qu’ils croyaient que le cosmos était séparé en trois entités différentes : le monde inférieur (appelé Xibalba dans le Popol Vuh), la terre et le ciel. Inframonde[modifier | modifier le code] Le monde souterrain comportait neuf strates sur lesquelles régnaient neuf seigneurs de la Nuit.

Laura Knight-Jadczyk - Les Comètes et les Cornes de Moïse - L'Histoire Secrète du Monde vol. II - Résumé © Red Pill PressL’ouvrage est disponible sur Amazon Introduction Les « mythes » s'approchent parfois plus de la réalité que l'histoire officielle. Les mythes sont le témoignage d'événements catastrophiques correspondant à la fin des civilisations. La religion et la mythologie nordiques. La religion et la mythologie des peuples germaniques (Germains proprement dits et Scandinaves) a commencé à être connue, grâce aux remarquables travaux des mythologues allemands, danois, norvégiens et suédois du XIXe siècle. L'essor fut donné à ces études par la Mythologie allemande de J. Grimm; par la suite plusieurs ouvrages remarquables ont été publiés sur le même sujet, en particulier par Mannhardt et K.

Les légendes de la mythologique scandinave : Óðin, Loki, Þórr, Fenrir, hydromel, Sleipnir, Baldr Plus d’un millénaire est passé depuis l’abandon de leur religion païenne par les anciens scandinaves. Le blanc christ a progressivement effacé des traditions les rites et mythes des anciens Dieux nordiques. Óðin, Þórr, Freyja... Mythologie aztèque Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mythologie aztèque (ou mythologie mexica) est l'ensemble des mythes sur lesquels était basée la religion aztèque. Elle partage de nombreux éléments d'autres anciennes mythologies mésoaméricaines mais elle s'en distingue en particulier par la place prépondérante du dieu tribal originel (selon le Codex de Florence) des Mexicas, Huitzilopochtli, dieu de la guerre et du soleil[1], dont les Aztèques se considéraient comme le peuple élu, chargé d'assurer la marche du soleil en le nourrissant par les sacrifices. Ce sentiment avait été renforcé par la réforme sociale et religieuse de Tlacaelel sous le règne des empereurs Itzcoatl, Moctezuma Ier et Axayacatl au milieu du XVe siècle. Cosmogonie aztèque[modifier | modifier le code]

L’ange révère Marie : c’est inouï (St Thomas d'Aquin) L'ange entra et lui dit: "Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi." (Luc 1, 28) Saint Thomas d'Aquin commente cette salutation. Anciennement l'opposition des anges aux hommes était une chose très importante; les hommes aussi tenaient pour un honneur souverain de les révérer. C'est pourquoi il est écrit, à la louange d'Abraham , qu'il a donné aux anges l'hospitalité, et qu'il leur a fait la révérence. Mais qu'un ange fît la révérence à un homme, c'est une chose inouïe, avant qu'il eût salué la bienheureuse Vierge, disant : " Je vous salue."

CROIRE : Définition de CROIRE CROIRE, verbe trans. I.−Emploi trans. dir. Panthéon de la mythologie nordique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le panthéon de la mythologie nordique, souvent abrégé panthéon nordique, désigne l'ensemble des dieux (et, par extension, de toutes les créatures ne faisant pas partie du commun des mortels) de la mythologie nordique. Le Valhöll, la demeure d'Odin aux 640 portes, telle que représentée par Emil Doepler en 1905. Les dieux[modifier | modifier le code]

Expérience de la mort Apprendre à mourir Irvin Yalom, Apprendre à mourir. La méthode Schopenhauer, traduit par Clément Baude, Galaade Éditions, 2005 « Les sermons sur la vie et sur la mort, Julius les connaissait aussi bien que n’importe qui. Il était d’accord avec les stoïciens, pour qui “dès notre naissance, nous commençons à mouri...

Related: