background preloader

iPads for Teaching

iPads for Teaching

http://www.ipads4teaching.net/

Related:  Week 6: Mobile Learning/Apps (*=Key reading)Tech in class

Page de démarrage pour les élèves retour site école - Pearltrees TICE - Page Learning Apps fait avec Dreamweaver 4 +scrip overlib - Meguerditchian Gérard -maj le 03/04/2017- Les nouveautés sont en rouge Merci de me signaler les erreurs, les changements d'adresse et vos sites favoris ... Anciens sites disparus ou modifiés ou -adaptés à la primaire:

10 outils collaboratifs pour la classe Article mis à jour le 2 mai 2020 par Fidel Navamuel C’est une des principales avancées apportées par les tice en classe, la possibilité de faciliter le travail collaboratif entre l’enseignant et ses élèves ou entre les élèves eux-mêmes. Travail en commun et interactivité dopent l’investissement de chacun. On ne compte plus le nombre d’outils en ligne permettant le travail collaboratif dans la classe. Créer en 1 seul endroit vos leçons numériques (QCM, Vidéos, Images, Sons, Diapos, Cloud, Prezi, Flashcards, Quizlet, 3D…) Il peut faire concurrence à ChallengeU, notre préférence mais voilà un autre outil en version gratuit : Versal, très prometteur et qui annonce déjà des nouveautés rentrée 2015 comme le suivi des résultats. +35 outils Web 2.0 sur 1 même interface (QCM, Vidéos, Sons, Diapos, Prezi, Flashcards, Quizlet, 3D…) Après une inscription gratuite et par simple glisser/déposer, l'écran et en trois parties, en bas les gadgets, au-dessus votre espace création et à gauche l'arborescence de votre cours, vous pouvez intégrer dans votre leçon, exposé ou autre document 35 gadgets à l'heure actuelle qui vont du texte, image, vidéos, sons, questionnaire (4 types), pour les maths (formules), physiques, SVT (le corps humain 3D), simulation d'infection sur population, Timeline, Sketchfab, Apprendre la musique, intégration Quizlet, Flashcards, Prezi, Diaporama, Markdown ("Markdown" est un langage/code pour la mise en page), tous les docs Google docs et Skydrive, il cherche des développeurs Javascript.

3 façons d’illustrer votre blog avec Gallica Vous avez un blog et souhaitez l’illustrer à l’aide de documents trouvés dans Gallica ? Inutile d’enregistrer les fichiers pour les « uploader » sur votre serveur : Gallica vous propose 3 solutions simples et rapides pour partager vos trouvailles. 1- La vignette exportable Cette estampe de Félix Vallotton a retenu votre attention ?

Outils collaboratifs Google Drive Travailler avec des applications en ligne est aujourd’hui chose courante avec la généralisation des terminaux mobiles. Google offre, depuis plusieurs années, une panoplie d’applications devenues aussi performantes que les applications dites lourdes. Cette prouesse technologique s’est accompagnée de possibilités de travail collaboratif qui ont multiplié l’intérêt des pratiques pédagogiques en ligne. L’objet de cet article n’est pas de faire de la publicité pour Google, il est destiné aux enseignants soucieux d’enrichir leur expérience avec les outils en ligne. Introduction Depuis avril 2012, Google Doc est devenu Google Drive.

LES BONNES MANIERES Les règles de bonne conduite à l’école prévoient : De respecter la ponctualité. De ne pas courir et pousser les autres parce qu'on est pressé. Enseigner l’écriture collaborative dans le secondaire Le projet PRECIP est un projet sur l’enseignement de l’écriture numérique, porté par l’UTC et financé par la Région Picardie. Le projet s’intéresse moins aux pratiques numériques pour l’enseignement qu’à l’écriture numérique comme objet d’enseignement. L’écriture numérique est l’écriture sur un support et avec des outils numériques. Cette écriture peut être multimédia, interactive ou encore collaborative.

Pyramide des apprentissages Cette pyramide provient d’une étude, datant de 1960, sur les mécanismes de mémorisation. Elle est toujours d’actualité et ainsi utilisée par les acteurs de la formation à distance (que ce soit dans le cas du e-Learning ou du Serious Game) ainsi que par les game designers. Lecture de la pyramide : Ce qu’une personne retient dépend de la façon dont elle reçoit l’information. Si l’information est lue de vive voix, après coup la mémorisation est de seulement 5%10% lorsqu’on lit soit même l’information (texte brut).20% s’il y a images, voix et texte.50% si on en discute.75% en pratiquant.90% lorsqu’on applique immédiatement l’apprentissage ou lorsqu’on le retransmet, qu’il faut ré-expliquer à quelqu’un.

Le Guide de l’iPad 2 pour les enseignants Ghislain Dominé, professeur d’Histoire-Géographie dans un collège du Nord (59) propose un guide pédagogique sur l’utilisation de l’ipad 2. NB : quelques unes de ces pistes demandent soit l’utilisation d’apps payantes soit un compte iTunes US. Dans les autres articles de ce site, vous pourrez trouver d’autres apps qui peuvent éventuellement remplacer celles proposées par Ghislain Dominé . L’essentiel est là, dans ce document qui propose des idées et des pistes pédagogiques intéressantes. sommaire : Le Guide de l’iPad 2 pour les enseignants sur : (pdf, 52 pages) Les métadonnées : un enjeu majeur pour le secteur de la musique Les données multimédia (ex : musique enregistrée) et les métadonnées (ex : nom du morceau) coexistent. Les données multimédia (media data) sont fixées sur un format de production (ex : PCM pour la musique enregistrée) qui va être adapté aux différents supports physiques (ex : WAV pour le CD) et plateformes de distribution (ex : AAC, FLAC ou MP3). [1]. Les métadonnées peuvent être intégrées au fichier audio transportant les données multimédia (ex : champs ID3 dans un MP3) ou transportées dans des formats d’échange (ex : XML). Nous pouvons distinguer deux grandes familles de métadonnées : les métadonnées juridiques et les métadonnées de contenu.

Des applications recommandées pour l’usage de l’iPad en apprentissage et en enseignement De tous les produits proposés par Apple sur le marché de l’éducation, l’iPad semble être celui qui bénéficie de la mise en avant la plus évidente en ce début d’année 2011. En effet, j’assistais, ce mardi 1er février, à la session parisienne du « Leadership Meeting » de l’ »Apple Learning Tour 2011« , et l’iPad faisait l’objet d’un éclairage particulier. C’est ainsi que tous les participants se voyaient prêter une machine pour la journée.

Classes inversées : fossilisation des pratiques ou innovation à l’ère numérique ? Classes inversées (flipped classrooms). L’appellation (d’abord en anglais, plus tard en français) apparaît vers 2007 quand deux enseignants de chimie[1], Jonathan Bergmann et Aaron Sams (dans l’équivalent de notre secondaire aux États-Unis), découvrent le potentiel pédagogique de vidéos (PowerPoint commentés, screencasts[2]…). Il s’agissait pour eux de motiver leurs élèves à préparer (à domicile ou sans la présence physique ou la supervision de l’enseignant) les leçons traditionnellement données en classe afin de les rendre plus interactives : « Lectures at home and homework in class » (les leçons à la maison, les devoirs en classe), le slogan était lancé[3]. Il ne s’agit pas de remplacer l’enseignant par une vidéo, mais d’utiliser des ressources de l’ère numérique pour permettre à ce dernier de faire encore mieux son métier d’accompagnateur d’apprentissage.

Related:  s.stewart