background preloader

Trouver la bonne organisation

Trouver la bonne organisation
De nombreux pédagogues soulignent les bénéfices apportés par le travail de groupe au sein de la classe. Chacun d’eux en préconise une organisation précise. Or, certaines organisations testées en classe ne sont pas toujours satisfaisantes. Nous en proposons une nouvelle approche à partir d’une expérience menée en classe de seconde. Dans un enseignement basé sur le travail de groupe, c’est la mise en activité des élèves qui est recherchée avant tout. D’après PIAGET, l’école active suppose [...] une communauté de travail avec alternance de travail individuel et du travail de groupe parce que la vie collective s’est révélée indispensable à l’épanouissement de la personnalité, sous ses aspects même les plus intellectuels. Renverser les rôlesLe travail a été mené en s’appuyant sur un ensemble de références bibliographiques : chaque groupe comporte quatre élèves regroupés par affinité ; un rôle précis est attribué à chacun : leader, secrétaire, critique, rapporteur. Changer de rôleM. REID, J.

http://www.cahiers-pedagogiques.com/Trouver-la-bonne-organisation

Related:  Travail de groupe, motivation & Jigsaw puzzleIlots bonifiésTravail de groupeTravail de groupesPratiques collaboratives

⭐La mise en commun. (D après Michel Barlow, Le travail en groupes des élèves, Paris, A. Colin, 1993, pp ) 1 La mise en commun (D après Michel Barlow, Le travail en groupes des élèves, Paris, A. Colin, 1993, pp ) 1. Définition et buts. Adaptation du système de Marie Rivoire - les îlots bonifiés Sunday 2 december 2012 7 02 /12 /Dec /2012 19:23 - Posted in: Teachers' Corner Bonjour,

Site de Philippe Meirieu Il n'existe pas une forme unique de travail de groupe. Et, effectivement, l'injonction qui consiste à dire aux élèves : « Mettez-vous en groupes pour faire cet exercice, étudier ce texte ou faire une telle expérience ! » n'est, en rien, une consigne pédagogique. Tout au contraire, ce type de fonctionnement va entraîner la classe vers une division du travail : les élèves traditionnellement travailleurs et appliqués s'efforcent de contribuer à la tâche selon leur « spécialité » antérieure ; les autres, quand ils ne perturbent pas le fonctionnement du groupe, se contentent de chômer, car s'ils s'impliquaient, ils risqueraient de faire baisser le niveau et de rendre le résultat final plus médiocre. Il faut donc une véritable « gestion pédagogique » du travail de groupe.

Animer un grand groupe : quels outils Les grands groupes nous contraignent-ils nécessairement à une approche "magistrale" et à une technique pédagogique basée sur les exposés et les diaporamas ? Cet article présente quelques techniques et des ressources qui montrent que des alternatives existent. Basées ou non sur des solutions numériques, elles créent d'autres formes d'interactions que celles qui prévalent dans les petits groupes et permettent un véritable apprentissage. Les pratiques collaboratives dans l'éducation - François Taddei ParisTech Review – Nos systèmes éducatifs sont-ils toujours adaptés à un monde qui change à une vitesse sans cesse plus grande, qui est de moins en moins vertical et hiérarchique et de plus en plus horizontal et collaboratif ? François Taddei – Nos systèmes éducatifs sont fondés sur la résolution de problèmes classiques. Typiquement, pour entrer dans une grande école, il faut passer des concours qui consistent pour l’essentiel à résoudre des problèmes ordinaires.

Témoignage de pratique de classe - Educaroline : CM2 Suite à la lecture de certains articles un peu « déprimants », cet écrit veut montrer que l'école prépare bien à la société de demain et elle pourrait le faire encore plus. C'est mon témoignage en tant qu'enseignante dans une classe de CM2... mais je sais que bon nombre des « amis de mon réseau pédagogique » mais aussi les collègues de mon école, en font de même. Je pense qu'il faudrait tout simplement plus médiatiser toutes nos démarches afin qu'elles soient connues de tous, qu'elles se répandent encore plus et encouragent les collègues qui n'osent pas se lancer à faire de même. Docadida-eklablog-Les ilôts bonifiés Lorsqu'on se jette à l'eau... J'ai entendu parler de l'approche de Marie Rivoire comme beaucoup de collègues dans la salle des professeurs. J'ai longtemps repoussé le moment car je ne ressentais pas le besoin de l'utiliser dans l'immédiat. Travaillant à l'époque en lycée, je n'avais pas forcément de problèmes particuliers concernant l'autorité. Ma mutation en collège m'a rapidement poussé à revoir ma copie.

Pédagogie de groupe (Meirieu) Pour comprendre l'usage de la notion de "pédagogies de groupe" telle qu'elle s'est développée depuis le début du siècle et, plus particulièrement, depuis les années 1960, il convient de situer la notion de "groupe" par rapport à la notion de "classe" contre laquelle elle s'est très largement constituée. La "classe", telle que nous la connaissons aujourd'hui, est une invention relativement récente et très limitée géographiquement; même si aujourd'hui, pour beaucoup de nos contemporains, la classe apparaît comme l'unique modalité institutionnelle possible de transmission des connaissances aux jeunes, elle n'a été systématisée, sous ses formes actuelles, que depuis un siècle et ses premières apparitions datent de quatre siècles environ (on l'appela d'abord "la bande" puis, ensuite, "le rang"). Une inspiration commune mais une multitude de propositions...

L'élève mystère (Truc efficace et amusant de gestion de classe.) - Classe de Valérie Je pige un élève au début de chaque jour. C'est l'élève mystère. Il n'y a que moi qui sais qui est cet élève. Je dis aux élèves que j'observe l'élève mystère toute la journée. Je pige un défi que l'élève doit respecter toute la journée s'il veut ajouter des minutes au privilège de groupe à la fin de la semaine. Classe coopérative en 6e : pratiques d’élèves et d’enseignants au collège (...) 2015 - Coopérer en classe de 6ème : pratiques d’élèves et d’enseignants (expérimentation art.34) Collège Joseph Sébastien Pons 2 RUE DIAZ , 66027 PERPIGNAN Site du collège Auteur : Claire FERRANDIZ- Pascal GARNIER Mél : ferrandiz@collegepons.fr ; garnier@collegepons.fr Depuis 2011 : une puis plusieurs classes de 6ème sont devenues le champ d’expérimentation d’une nouvelle forme éducative qui vise une prise en charge globale et positive de l’élève. Les cibles des compétences sociales et civiques et celle de la maitrise de la langue vont permettre à l’équipe pédagogique d’origine de la classe coopérative de réfléchir à leur pratiques pédagogiques au-delà du disciplinaire avec la mise en place d’outils (plan de travail, portfolio, point d’actualité etc....). Nombre d’élèves et niveau(x) concernés Les 6 classes hétérogènes du niveau 6ème (120 élèves) Modalité de mise en œuvre En préambule : le vivre ensemble est considéré comme un pré-requis aux apprentissages des élèves.

Des cours de solidarité et de gentillesse à l'école primaire, trois pays donnent l'exemple EDUCATION - Les cours d'empathie et de gentillesse font leur entrée dans les écoles primaires. Au Danemark, ils sont désormais obligatoires pour les 6-16 ans. Et dans d'autres pays, ces enseignements existent depuis un bon moment. En Russie, depuis près d'une douzaine d'années, des cours de gentillesse sont dispensés dans les écoles moscovites. Aux Pays-Bas, des ateliers d'entraide entre grands et petits de la même école sont mis en place. Comment Travailler en Ilots bonifiés ? Un article de Wiki Agreg-Ink. Page en construction ( plan provisoire) Organiser sa classe en îlots consiste à regrouper les tables de façon à obtenir un îlot de quatre élèves assis les uns en face des autres. Afin que tous les élèves puissent voir le tableau, il faut disposer les îlots en biais. On peut projeter des images à l'aide d'un rétro ou d'un vidéo-projecteur sur n'importe quel mur de la classe, pas forcément au tableau.

Tr@vail de groupe Après avoir mis en place les groupes, le moment est venu de fixer les objectifs. Selon le niveau d’autonomie de votre classe, selon l’activité proposée, vous pouvez leur laisser une certaine marge de manœuvre pour favoriser l’expression de leurs talents (cf. Intelligences multiples d’Howard Gardner) Par exemple, lors d’un travail de groupe sur 8 séances, avec une production finale par groupe, j’ai précisé aux élèves qu’ils pouvaient choisir la production finale qu’ils souhaitaient présenter, du moment qu’ils respectaient le temps imparti. Cette fois-ci les groupes ont été formés par affinité, dans le cas où les élèves décideraient de poursuivre leur projet en dehors des cours de français.

Cet article a été construit à partir d’une expérience menée sur une classe de seconde. L'auteur développe d’abord les différentes phases de l’expérience en montrant la différence de travail lorsque le professeur impose des rôles ou non dans les groupes de travail. Il propose ensuite une démarche à suivre pour former les groupes basés sur les niveaux des élèves et explique les bénéfices qu’apporte un tel travail. Cependant, dans le dernier paragraphe, l’auteur souligne que ces bénéfices ne sont pas pour tous les élèves, puisque certains estiment qu’ils progressent beaucoup mieux en travaillant seuls. Il aborde aussi la modification du rôle de l’enseignant dans une telle situation. by chloeplancon Dec 7

Related:  idées classe inversée