background preloader

Le site de M. Belleville-Douelle

Le site de M. Belleville-Douelle
Mais très peu d’enseignants osent franchir le pas d’une installation permanente de leur salle en îlots. En effet, les images qui nous viennent en tête sont celles d’un chahut général, d’élèves qui profitent des temps de mise en commun pour discuter au lieu de travailler, d’un enseignant débordé qui court d’îlot en îlot… Il est certain que le travail en groupe nécessite une organisation claire. Les élèves doivent exactement connaître nos attentes, la tâche à accomplir et le temps dont ils disposent. Pour encadrer plus efficacement le travail de groupe permanent, Marie Rivoire, professeur et formatrice d’Anglais dans l’académie de Grenoble, a élaboré la pédagogie des îlots bonifiés. Chaque groupe d’élèves est donc muni d’une fiche qu’il conserve pendant plusieurs semaines. 1)un tableau collectif présentant vingt cases pour les points bonus et vingt cases pour les points malus. 2)quatre tableaux individuels de vingt cases au bout desquels chaque élève de l’îlot inscrit son nom.

http://mbellevilledouelle.fr/2013/07/07/pedagogie-des-ilots-bonifies/

Related:  Travailler en îlotsîlots bonifiésILOTS BONIFIESîlot bonifiéIlots bonifiés

Comment Travailler en Ilots bonifiés ? Un article de Wiki Agreg-Ink. Page en construction ( plan provisoire) Organiser sa classe en îlots consiste à regrouper les tables de façon à obtenir un îlot de quatre élèves assis les uns en face des autres. Afin que tous les élèves puissent voir le tableau, il faut disposer les îlots en biais. On peut projeter des images à l'aide d'un rétro ou d'un vidéo-projecteur sur n'importe quel mur de la classe, pas forcément au tableau. Une application du travail en îlots par rôles : slam médiéval – FlipMusicLab.fr Temps : 15-20 mn par séanceParticipants : groupes dans la classe composés de 4-5 élèvesProjet : création d’un slam médiévalDurée : environ 4 séances + 1 de performanceOutils : feuille+crayon ou doc en ligne -google docs ou framapad-, audacity pour l’enregistrement. Au besoin des programmes en ligne de création (incredibox, soundation, studio jam etc) ou des apps si tablettes + oreillettes/écouteurs/casques perso.Problématique contextuelle : la musique profane médiévale et l’amour courtoisMatières reliées : français, techno, histoire très facilement, mais il sera facile de travailler avec n’importe quelle autre matière avec un peu de souplesse (anglais : XIV° / espagnol : occitanie, EPS : la jonglerie et la danse de façon à réaliser un « chef-d’oeuvre » = oeuvre augmentée par rapport à énoncé, etc. ) Le but de cet article est d’expliciter les fiches de rôles que j’ai créées tout en leur donnant une application immédiate. Contexte en cours : je garde toutes les fiches, tout le temps.

Un tableur pour les scores de travaux en « îlots bonifiés  Tous ensemble ? La pratique de l’enseignement mixte ou hybride (dans l’espace de la classe et dans l’espace numérique) fait réfléchir à la spécificité des activités ne pouvant avoir lieu que dans la salle de classe. La question est : que pouvons-nous faire à plusieurs dans une salle de classe et que nous ne pourrions pas faire ailleurs ? Peut-on vraiment travailler en groupe ? Une première réponse est bien entendu le face-à-face pédagogique entre un enseignant et un groupe. Une seconde réponse est la possibilité de travaux de groupes.

Travailler en îlots bonifés Mardi 25 septembre 2012, les néo-certifiés en langues de l’académie de Dijon et leurs tuteurs ont pu assister à une conférence animée par Marie Rivoire sur le travail en îlots bonifiés. Cette façon de travailler, dont on entend beaucoup parler dans les listes de diffusion de langues, gagne du terrain et fait aussi des adeptes dans d’autres matières. Selon Marie-Rivoire : Il serait faux de réduire cette méthode de travail à du simple travail en groupes. Il s’agit au contraire d’une façon de travailler totalement différente, avec une méthodologie très précise, qui a des conséquences nettes, rapides et durables sur l’ambiance de classe, la participation, la motivation et donc, par conséquence, le niveau des élèves. Présenter le travail en îlots bonifiés en quelques lignes est impossible.

Docadida-eklablog-Les ilôts bonifiés Lorsqu'on se jette à l'eau... J'ai entendu parler de l'approche de Marie Rivoire comme beaucoup de collègues dans la salle des professeurs. J'ai longtemps repoussé le moment car je ne ressentais pas le besoin de l'utiliser dans l'immédiat. Travaillant à l'époque en lycée, je n'avais pas forcément de problèmes particuliers concernant l'autorité. Ma mutation en collège m'a rapidement poussé à revoir ma copie.

Travailler en îlots bonifiés Alertés par un certain nombre de collègues à propos de la « méthode des îlots bonifiés » Marie-Alice Médioni, Christian Puren et Eddy Sebahi (secteur Langues du GFEN) ont co-signé une lettre ouverte en réaction aux propositions de Marie RIVOIRE dans son ouvrage Travailler en îlots bonifiés, Chambéry, Génération5, 2012. Début de l'introduction Nous observons depuis quelques mois sur les listes de diffusion d'enseignants de langues, en particulier d'anglais (mais plus seulement), la multiplication d'échanges concernant un « système » dit « des îlots bonifiés », avec des comptes rendus d'utilisation enthousiastes, et des échanges de fiches de travail. Nous avions depuis le départ de fortes réserves et critiques à formuler à l'encontre de ce « système ». L'intégralité de la lettre

Les îlots bonifiés - dida.do.it Lorsqu'on se jette à l'eau... J'ai entendu parler de l'approche de Marie Rivoire comme beaucoup de collègues dans la salle des professeurs. J'ai longtemps repoussé le moment car je ne ressentais pas le besoin de l'utiliser dans l'immédiat. Travaillant à l'époque en lycée, je n'avais pas forcément de problèmes particuliers concernant l'autorité. Ma mutation en collège m'a rapidement poussé à revoir ma copie. Ayant essayé bon nombre de moyens pour faire face à l'énergie des collégiens, j'ai enfin décidé de télécharger le PDF de Marie Rivoire disponible sur son site et de m'y mettre le plus vite possible. Le « système des îlots bonifiés », de fausses bonnes solutions à de vrais problèmes, par Christian PUREN, Maria-Alice MEDIONI, Eddy SEBAHI Article publié sur plusieurs sites en réaction à l’analyse parue sur le site de l’Académie de Dijon au sujet des propositions de Marie RIVOIRE (Travailler en îlots bonifiés, Chambéry : Génération5, 2012). Extrait de l’introduction :Nous observons depuis quelques mois sur les listes de diffusion d’enseignants de langues, en particulier d’anglais (mais plus seulement), la multiplication d’échanges concernant un « système » dit « des îlots bonifiés », avec des comptes rendus d’utilisation enthousiastes, et des échanges de fiches de travail. Nous avions depuis le départ de fortes réserves et critiques à formuler à l’encontre de ce « système ». Télécharger l’article (pdf)

Travailler en langues vivantes en îlots bonifiés - Innovations et expérimentations Lara Meisel, professeur d’anglais, décrit la mise en place de ce fonctionnement. Une nouvelle organisation des groupes de langue vivante est expérimentée depuis la rentrée de septembre 2013. Les élèves se répartissent d’eux-mêmes en groupes. Tout le travail fourni ensuite - prise du cours en note, apprentissage des leçons, participation orale, restitution écrite, comportement en classe - est une affaire collective.

îlots bonifiés Depuis plus de trois ans, vous êtes nombreux à télécharger l'e-book sur la pédagogie des îlots bonifiés et à témoigner de votre enthousiasme sur le forum, toutes disciplines confondues. Suite à ce succès une maison d’édition connue de la région de Chambéry « Génération 5 » a décidé de le publier sous format papier. A peine plus d'un an après, la deuxième édition est sortie, enrichie des fiches activité et du document "les devoirs et leur correction en îlots". Cette nouvelle édition regroupe ainsi l'ensemble des documents proposés sur ce site (plus une partie école élémentaire). Les personnes intéressées auront maintenant le choix : Format e-book : à télécharger sur ce site. Travailler en îlots Nous profitons de la sortie du livre de Marie Rivoire sur le travail en îlots pour lancer une discussion sur les conditions d’un travail de groupes réussi. Deux réactions à ce livre sont à découvrir : une recension élogieuse, par Raoul Pantanella. Et le document à charge contre ce mode de travail, d’un groupe de chercheurs, Christian Puren, Maria-Alice Médioni, Eddy Sebahi. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Un travail de groupe bien noté : vers un nouveau devenir Comment on découvre les vertus du travail de groupe en le pratiquant et ce qu’il en advint très précisément… Une expérience réussie et transférable de pédagogie interactive en classe d’anglais. Depuis longtemps déjà, et peut-être même depuis toujours, le professeur connaît l’utilité du travail de groupe en classe. Au-delà de la motivation ainsi générée, il voit aussi tout ce que les élèves peuvent en tirer, individuellement et collectivement. Mais réunir les élèves en îlots de quatre à cinq personnes de façon permanente, et ainsi multiplier les occasions de bavardages et de dissipations l’en a souvent découragé.

Travailler en îlots Nous profitons de la sortie du livre de Marie Rivoire sur le travail en îlots pour lancer une discussion sur les conditions d’un travail de groupes réussi. Deux réactions à ce livre sont à découvrir : une recension élogieuse, par Raoul Pantanella. Et le document à charge contre ce mode de travail, d’un groupe de chercheurs, Christian Puren, Maria-Alice Médioni, Eddy Sebahi. Et vous, qu’en pensez-vous ? Nous souhaitons que ce soit l’occasion de nous poser cette question : à quelles conditions le travail par groupes peut-il être efficace et faire progresser tous les élèves ?

Related:  rozemarijn66