background preloader

Chronologie des supports, des dispositifs spatiaux, des outils de repérage de l'information. Sylvie Fayet-Scribe

Chronologie des supports, des dispositifs spatiaux, des outils de repérage de l'information. Sylvie Fayet-Scribe
Chronologie des supports, des dispositifs spatiaux, des outils de repérage de l'information Sylvie FAYET-SCRIBE Maître de conférences, Université Paris 1 Septembre 1997 [Introduction] - [Tableau] - [Commentaires] - [Bibliographie] Cet article présente un tableau chronologique compris entre la préhistoire et le XXe siècle, accompagné d'un commentaire sur l'histoire des "techniques intellectuelles" d'accès à l'information. Ce travail se situe d'emblée à deux niveaux : sur l'unité, le livre (par exemple l'index d'un livre) et sur des ensembles : indexation de plusieurs unités (par exemple, le fonds documentaire, la bibliothèque, le réseau électronique). L'accès à l'information écrite est dans cet article privilégié, l'image fixe puis animée n'est pas prise en compte. Ajoutons d'emblée que ce ne sont pas seulement des outils mais aussi des méthodes et des concepts qui ont été revendiqués lors de la naissance des formations. Définitions Méthode Justification du tableau chronologique.

http://gabriel.gallezot.free.fr/Solaris/d04/4fayet_0intro.html

Related:  pilouzerNotions info-docuevolution supports info/comSICThéories SIC

évaluation et validation de l'information sur Internet Mais qui est l’auteur ? / Evelyne Broudoux, Maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication, IUT de Vélizy – Université Versailles Saint-Quentin en Yveline (UVSQ) [résumé] [présentation] Formation des élèves, formation des enseignants dans l’enseignement scolaire / Françoise Chapron, maître de conférences en sciences de l’éducation, IUFM de Rouen[texte de l’intervention] L’évaluation et la validation de l’information scientifique en Sciences humaines et sociales : les pairs et le cluster / Marin Dacos, professeur agrégé à l’EHESS, fondateur de Revues.org[résumé] Les nouvelles formes d’évaluation scientifique : quelles évolutions en sciences, technique et médecine ? / Manuel Durand-Barthez, Conservateur des bibliothèques, Bibliothèque universitaire Sciences, Université Paul Sabatier (Toulouse 3)[résumé] [présentation] [texte de l’intervention]

Vocabulaire de la documentation Le vocabulaire de la documentation auquel vous avez accès ici correspond à l'édition papier, coordonnée par Arlette Boulogne et publiée par l'ADBS en 2004. Il propose un vocabulaire technique du domaine de l'information-documentation. A ce jour, il ne couvre pas tous les besoins de l'exercice professionnel, en particulier on n'y trouvera pas tous les les termes liés à l'usage des technologies de l'information et d'Internet. Il est accessible par domaines ou par l'intermédiaire d'un formulaire de recherche. Proposer une nouvelle entrée Après identification, vous pouvez poster des commentaires afin de permettre l'évolution de ce vocabulaire.

Supports écriture Objectifs Acquérir le goût d’un travail bien présenté soigné original Acquérir une connaissance historique sur l’écriture Valoriser le travail manuel L’écriture est née pour tenir des comptes, qu’on ne peut pas teniroralement, sans risque d’oubli.Par la suite des textes sacrés, juridiques, scientifiques et littéraires ont pu êtrefixés sur un support.3300 ans avant Jésus-Christ, en Mésopotamie, le support de cespremiers écrits a été des tablettes d’argile que l’on gravait avec des roseaux,les calames. Ces tablettes étaient ensuite séchées au soleil ou cuites au four.L’écriture était cunéiforme.3200 ans avant Jésus-Christ les égyptiens ont inventé le papyrus. C’estun végétal dont la tige est tranchée en lamelles. Deux couches de lamellessont disposées perpendiculairement et battues avec un maillet avant d’êtrelissées.

Philippe Bouquillion, Jacob T. Matthews, Le Web collaboratif. Mutations des industries de la culture et de la communication 1« Le Web 2.0 » ou « Web collaboratif » est aujourd’hui présenté comme une évolution culturelle majeure, voire comme le fondement d’une nouvelle ère politique et sociétale. Dans cette recherche, Philippe Bouquillion et Jacob T. Matthews démontrent que le Web 2.0 est moins la conséquence d’une transformation technologique que le résultat d’une stratégie d’adaptation des industries de la culture et de la communication. En effet, d’un point de vue technique, le terme ne désigne rien de concret et apparaît en 2003. Sa paternité est généralement attribuée à Tim O’Reilly, expert en informatique et entrepreneur, qui met en œuvre une large campagne de promotion de l’expression dès 2004. L’objectif était de trouver un concept et un slogan marketing pour sauver les startups de l’effondrement spéculatif de « la bulle Internet » en étudiant les caractéristiques des entreprises qui ont survécu au crash.

Sylvie Fayet-Scribe, historienne de la documentation La transcription de l'entretien est disponible aux formats : pdf, epub, mobi Savoirs CDI clôture, avec cet entretien, la rubrique le Personnage du mois. Ressources sur l'évaluation de l'information Liste de ressources Sites-ressources, sites spécialisés sur l'évaluation de l'information Guides méthodologiques, grilles d'évaluation Supports pédagogiques, didacticiels, exercices... Articles de presse, dossiers documentaires, documents web... [FADBEN] Avec la volonté de faire évoluer positivement la profession des enseignants documentalistes, dans sa mission pédagogique liée au domaine d’enseignement de l’information-documentation, la FADBEN propose de contribuer activement à la construction d’un curriculum en information-documentation. Lors des Assises nationales « Éducation à l’information et à la documentation », en 2003, Jean-Louis Charbonnier, alors formateur en IUFM, est revenu sur la définition historique du « curriculum », « programme d’étude ou de formation organisé dans le cadre d’une institution d’enseignement ou, plus précisément, ensemble cohérent de contenus et de situations d’apprentissage mis en œuvre dans une progression déterminée », d’après le Dictionnaire encyclopédique de l’éducation et de la formation (Nathan, 1998) [1]. Depuis 2003, les réflexions autour du curriculum en information-documentation ont été poursuivies. Cette construction s’appuie sur les douze propositions énoncées par le GRCDI.

Séance 3: les supports de documents (techniques documentaires 6ème) Pour poursuivre sur la notion de document, il me semble intéressant d’aborder l’évolution des supports de documents de l’écrit mais pas seulement. J’avais déjà tenté cette séance l’an passé en m’appuyant sur le site de la BNF l’Aventure des écritures. Les élèves devaient répondre à des questionnaires sur un support de l’écrit bien précis. Mais je suis restée sur ma faim et les élèves aussi. L'apport des SIC (Sciences de l'Information et de la Communication) pour une transformation des données et des acteurs du monde sportif. Un exemple : les entreprises équestres Traditionnellement, l’organisation du sport était basée sur le volontarisme associatif, sur l’affiliation à des fédérations, auxquelles l’État déléguait une partie de ses pouvoirs pour permettre une ou des pratiques d’intérêt général. Le tout placé en France sous la tutelle du ministère de la Jeunesse et des Sports, qui intervenait, légiférait, subventionnait ce mouvement sportif, qu’il considérait comme sa propriété. Cette image d’une organisation surprotégée est en train d’évoluer de par le désengagement progressif de l’État et des collectivités locales. Le sport entre dans le marché de l’offre et de la demande, tout en luttant pour garder une place prépondérante dans les objectifs politiques et économiques nationaux, régionaux et locaux. Cette évolution actuelle se concrétise dans deux projets majeurs : l’aménagement du territoire ;la politique de décentralisation.

Folksonomies Le terme de folksonomie est apparu récemment sur le web pour désigner le phénomène d’indexation des documents numériques par l’usager. On rencontre également fréquemment le mot tag qui désigne en quelque sorte un mot-clé. Le terme de folknologie est aussi employé, mais plus rarement. L’usage du mot folksonomie semble donc plus opportun. L’architecte de l’information Thomas Vander Wal a forgé ce terme en combinant la taxinomie (règles de classification, taxonomy en anglais) et les usagers (folk). Ce phénomène ne cesse de prendre de l’ampleur avec l’avènement des nouvelles technologies du web, dites « web 2.0 », qui donnent plus de possibilités d’expression à l’internaute.

Petite Poucette, la génération mutante Michel Serres, diplômé de l’Ecole navale et de Normale Sup, a visité le monde avant de l’expliquer à des générations d’étudiants. Historien des sciences et agrégé de philosophie, ancien compagnon de Michel Foucault, avec qui il a créé le Centre universitaire expérimental de Vincennes en 1968, il a suivi René Girard aux Etats-Unis, où il enseigne toujours, à plus de 80 ans. Ce prof baroudeur, académicien pas tout à fait comme les autres, scrute les transformations du monde et des hommes de son œil bleu et bienveillant. Son sujet de prédilection : la jeune génération, qui grandit dans un monde bouleversé, en proie à des changements comparables à ceux de la fin de l’Antiquité. La planète change, ils changent aussi, ont tout à réinventer.

Références Liste des notions [afficher] B (base de données, bruit...) D (document, droit de l'information...) I (identité numérique, indexation...) Les supports de l'information 4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 14:26 L'information peut-être perçue, entendue ou lue. Elle permet de se renseigner, d'apprendre. Elle est immatérielle, mais elle peut être inscrite ou enregistrée sur un support, qui devient alors un document. Certains supports ne sont plus utilisés

Related:  Notions info-doc